Un délice, le saumon antibiotique du Chili

Par Denis Delbecq • 28 juillet 2009 à 11:51 • Categorie: A la Une
© Denis Delbecq

© Denis Delbecq

Ça fait longtemps que les écologistes avaient des soupçons. Le boom spectaculaire de l’élevage de saumon au Chili se fait dans de drôles de conditions sanitaires. On lit dans le New York Times qu’une ONG a enfin obtenu du gouvernement des données sur les quantités de médicaments utilisés pour lutter contre les maladies du saumon encagé. Accrochez vous à l’arète, j’enlève les écailles: l’an dernier, les saumons chiliens ont avalé 325 tonnes d’antibiotiques, révèle Océana… Dont un tiers de substances non autorisées dans des pays comme les Etats-Unis. Tout ça pour une production qui doit tourner dans les 400 000 tonnes. Le saumon chilien compterait presque un millième de son poids en antibiotiques, bon appétit…

Le monde ne se passera pas d’élevages de poisson (à condition qu’ils soient végétariens, parce que le prédateur, ça stimule la surpêche). Et les soifs américaine et européenne de saumon ont fait saliver le Chili. Mais la Norvège, qui reste le premier producteur mondial de saumon, gère ça d’une toute autre manière: en 2008, elle a utilisé 346 fois moins d’antibiotiques que le Chili, pour une production de poisson équivalente… Dans le grand nord, on préfère vacciner les poissons et réduire la densité de population des cages… Le Chili a décidé de s’engager dans cette voie, avec l’adoption en mars dernier d’un plan de gestion des antibiotiques dans les fermes à poisson… En attendant, plusieurs gros commerçants américains auraient réduit ces derniers mois leurs importations de saumon du chili. On les comprend.

A avaler des doses d’antibiotiques pareilles, les consommateurs auraient vite fait de se transformer en laboratoire pharmaceutique.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , , , , , ,