Des centaines de millions de terriens à portée d’une centrale nucléaire

Posté le 24 avr 2011 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

A l'Est de l'Asie, la population qui vit à moins de 75 km d'une centrale nucléaire © Nature/Columbia University/Google

A l'Est de l'Asie, la population qui vit à moins de 75 km d'une centrale nucléaire © Nature/Columbia University/Google

Combien d’habitants vivent à proximité d’une centrale nucléaire dans le monde? La revue Nature s’est collée à l’exercice, avec la complicité de chercheurs de la NASA, basés à la Columbia University. Verdict: les deux-tiers des 211 centrales nucléaires de la planète côtoient plus d’habitants dans un rayon de 30 kilomètres que les 172 000 personnes qui vivaient à une distance inférieure de la centrale de Fukushima, dont une grande part a dû évacuer.

Bien évidemment, les niveaux de risque diffèrent d’une centrale à l’autre, puisque certaines se trouvent dans des régions sismiques et à portée de tsunami, quand d’autres ont été construites dans des régions beaucoup plus calme du globe. Mais comme le risque zéro n’existe pas, les calculs publiés par Nature montrent que l’évacuation des populations en cas d’accident pourrait vite devenir un casse-tête ingérable.

A Karachi, au Pakistan, la centrale est toute petite: un réacteur de 125 MW, à comparer par exemple aux 6 tranches de 900 MW de Gravelines, près de Dunkerque. Mais à Karachi, 8,2 millions de personnes vivent dans un rayon de 30 kilomètres de la centrale, un record mondial à comparer aux 460 000 voisins de la centrale de Gravelines. A Taïwan, la centrale de Kuosheng est entourée de 5,5 millions de personnes à moins de 30 kilomètres.

Si on étend le cercle à 75 kilomètres, les chiffres s’envolent: Deux centrales chinoises avoisinent des populations proches de 28 millions de personnes! Près de New York, la centrale d’Indian Point, qui est sur la sellette depuis l’accident de Fukushima, est à portée de 17 millions de personnes dans un rayon de 75 kilomètres. Au total, 152 centrales dans le monde sont placées dans des régions peuplées par plus d’un million de personnes à moins de 75 kilomètres. Toutes les centrales de la planète, sauf une, baignent une population de plus d’un million de personnes si on étend le cercle à 150 kilomètres.

Bien évidemment, une telle analyse purement démographique est très incomplète. Car en cas de rejets de radioactivité dans l’air le facteur prédominant reste le régime des vents dominants, qui n’a pas été évalué dans cette étude. Mais ces calculs montrent à quel point certaines centrales ont été implantées dans des régions impossible à évacuer dans un délai raisonnable.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , , , , ,

Lire également

269 Réponses pour “Des centaines de millions de terriens à portée d’une centrale nucléaire”

  1. GML dit :

    Hélas, le principe de précaution ne fait pas des ravages qu’en France…
    Il faut désormais se mettre davantage à l’abri du : « Avez-vous bien pris TOUTES les précautions ? » devant un tribunal qu’à l’abri d’éventuelles retombées radioactives.

  2. Olivier dit :

    BMD et MiniTAX. Toute dose de rayonnement (radioactif) comporte un risque cancérigène et génétique (CIPR 1990).
    Voilà pourquoi entre autre je qualifie l’énergie nucléaire de potentiellement hautement biodestrucrice. (Pas de destruction de route comme a dit MiniTAX, mais du vivant oui).

    Par ailleurs, je ne défends ni le charbon, ni le pétrole, ni le gaz, nous sommes bien d’accord là dessus.
    Jusqu’à présent, vos réponses à ma question relative à vos motivations pour défendre le nucléaire se limitent à la comparaison avec ces formes d’énergie précitées (qui ne peuvent pas non plus être une solution pour notre avenir). En somme, vous dites le choléra c’est bien parce que la peste c’est pire. Et bien moi je ne veux ni de l’un ni de l’autre.
    Dans les années 80, j’étais favorable au nucléaire, puisqu’il ne générait pas de CO2, donc pas d’effet de serre.
    J’étais jeune. Aujourd’hui, suite à Tchernobyl, …, je m’autorise à me poser des questions. Comment puis-je accorder ma confiance à des autorités qui n’ont pas dit la vérité? Et puis, simplement, même sans malveillance ou sabotage, qu’est-ce qui ne tombe jamais en panne? qu’est-ce qui résiste au temps? Autrement dit, par quel miracle les centrales nucléaires seraient-elles protégées de l’inéluctable?
    Alors, encore une fois vos arguments SVP. Merci d’avance.

    • miniTAX dit :

      Olivier dit : « Toute dose de rayonnement (radioactif) comporte un risque cancérigène et génétique (CIPR 1990). »
      ——————————————
      Les gens qui vivent dans les zones à fort taux de radon ont plus de cancer ou de malformation génétique ? NON.
      Les travailleurs du nucléaire ? NON
      Ceux qui vivent en altitude (plus de rayons gamma cosmiques) ? NON
      Les Corses ou les Auvergnats (2 à 3x plus de radioactivité naturelle que dans le bassin parisien) ? NON
      Les employés de spas à eau radioactive ? NON
      etc, etc…
      On a des milliers de preuves qu’au contraire, la radioactivité à des « faibles » doses largement supérieures aux doses fixées par les normes bureaucratiques a des effets bénéfiques. Depuis les millénaires, les gens ont découvert les vertus des cures (mot qui veut tout dire) thermales radioactives sans même le savoir avant que les hystériques du principe du précaution ne décrètent que c’est le mal, sans la moindre preuve et contre le principe fondamental même de la toxicologie qui est que c’est la dose qui fait le poison.

      Eh oui, la base de votre nucléophobie repose sur du vent, elle est aussi mauvaise que ça ! C’est bête hein que la réalité n’obéit pas au décret du CIPR 1990.

      Olivier dit : « Voilà pourquoi entre autre je qualifie l’énergie nucléaire de potentiellement hautement biodestrucrice. (Pas de destruction de route comme a dit MiniTAX, mais du vivant oui). »
      ——————————————
      Bah un couteau aussi est « potentiellement hautement biodestrucrice ». L’arsenic aussi (et l’arsenic a tué infiniment plus de gens que les centrales nucléaires). Et alors ?
      Quant à comparer l’énergie nucléaire qui produit l’électricité la plus propre que l’homme n’a jamais inventée à la peste qui n’apporte strictement rien de bon à l’humanité, c’est de la débilité profonde, il n’y a pas d’autre mot.

      ——————————————
      « Et puis, simplement, même sans malveillance ou sabotage, qu’est-ce qui ne tombe jamais en panne? »
      ——————————————
      Personne n’a nié que le nucléaire peut tomber en panne. La rhétorique du « qu’est-ce qui ne tombe jamais en panne? », c’est comme « Olivier, depuis quand vous ne battez plus votre femme ? ». Donc argument caniveau typique du discours des escrocs anti-nucléaire => poubelle.
      Le nucléaire peut tomber en panne, peut même avoir un grave accident et pourtant, jusqu’à présent, les centrales en Occident n’ont pas causé un seul mort ou blessé irradié, pas une seule maison détruite, pas un écureuil fluorescent, il vous faudrait quoi de plus ?

    • GML dit :

      Voici ce qu’on peut aussi lire sur le site suivant :

      http://www.ligne-balneo.com/Les-eaux-thermales.html
      Accueil du site / Les eaux thermales
      Traitements, soins et cures thermales
      Eau minérale chaude, l’eau thermale présente des propriétés thérapeutiques notoires qui varient selon la composition et l’origine de l’eau. Découvrons les différentes spécificités des eaux thermales.
      Eaux Radioactives :
      Eaux à haute teneur en gaz radon, un gaz radioactif d’origine naturelle.
      Ce type d’eaux est utilisé en thermalisme et n’a aucun effet négatif.
      Au contraire, elles sont indiquées pour les affections du système neurovégétatif, endocrinien et pour modifications dans le système auto-immune, ainsi que les affections respiratoires chroniques, rhumatologiques et dermiques.
      Les soins se font par des bains ou des inhalations. Ces eaux sont particulièrement indiquées pour les traitements anti-effort, dépressions et modifications du système nerveux, le radon ayant des caractéristiques sédatives et analgésiques.

  3. miniTAX dit :

    Robert : « vous avez d’ailleurs menti sur le taux de contamination de ces épinards en annonçant 5000 Bq/kg alors que les échantillons prélevés allaient de 6000 à 12000 Bq/kg . Vous avez également menti en affirmant que le gouvernement japonais n’avait jamais interdit la zone des 20km, après vous avez encore menti en prétextant que c’était pour empécher le pillage (chose sortie tout droit de votre chapeau). Je continue ? »
    ——————————————————————————–
    Au sujet du risque de pillage dans la zone des 20km, je n’ai fait que citer le NYT et j’avais donné le lien url à l’appui. Et du pillage dans les maisons inoccuppée dans la zone d’évacuation, il y en a bien eu, il faut être idiot pour croire qu’il y en a pas : http://www.youtube.com/watch?v=EdQZ220dJIY&feature=player_embedded
    Alors ton accusation de mensonge, venant d’un serial catastropheur qui n’hésite pas à pondre des exagérations permanentes dans le genre « zone inhabitable », je m’en tape.
    Et, oui, je maintiens, le gouvernement japonais n’a jamais parlé de « zone interdite », c’est une pure fabrication des merdias et que tu as repris comme un perroquet. Les communiqués officiels sont dispo au public, montre-moi un seul endroit où il aurait été question de « zone interdite ». Tu sais pertinemment que tu ne peux pas, alors tu brasses du vent pour faire diversion, comme dab.

    Pour les épinards de Fukushima, quand j’ai parlé de 5000 Bq/kg, il s’agit d’un exemple d’ordre de grandeur moyen à un moment donné vu qu’il y a des échantillons qui sont bien moins radioactifs. Et vu que le taux d’iode radioactif est divisé presque par 100 depuis le 11 mars, cette valeur baisse continuellement. D’ailleurs, pour constater cette baisse, il suffit de voir la liste des fins de restrictions de consommation des aliments « contaminés » de Fukushima annoncée jour après jour par le gouvernement japonais
    (« Cancellation of Instruction to restrict distribution of foods ») http://www.mhlw.go.jp/english/topics/2011eq/index.html

    Donc là encore, ton accusation de mensonge ne vaut pas un pet, surtout avec des valeurs farfelues sorties de ton chapeau. Et même en prenant le maximum que tu as cité, il faudrait manger 1 tonne d’épinard pour recevoir le même nombre de Bq qu’une seule scintigraphie (10 millions de Bq) alors bon, ça ne change rien à mon point initial, à savoir que l’hystérie sur les épinards contaminées relève uniquement de la propagande nucléophobique. Le fait que tu ne places jamais les choses dans leur contexte et que tu balaies sous le tapis les valeurs qui ne collent pas à ta paranoïa montre bien d’où vient le mensonge, je te laisse deviner où.

  4. miniTAX dit :

    BMD : « En ce qui concerne les accidents sérieux au Japon, je vous rappelle que les morts de Fukui sont dus à des brûlures provoquées par une fuite d’eau chaude non radioactive, comme cela se produit sur toutes sortes d’instalaltions sans qu’il y ait le moindre reportage sur lesujet, et qu’il n’y a eu et il n’y aura aucun mort à Tsurunga, les doses recues individuelles ayant été inférieures à 20 mSv »
    ————————————————————————
    Effectivement, 20mSv c’est ce que reçoivent CHAQUE année le personnel du moindre spa, mais ça permet à notre nucléophobe du cru de clamer « 250 personnes irradiées » : http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6V7X-3VWKM6F-1X&_user=10&_coverDate=12%2F31%2F1996&_rdoc=1&_fmt=high&_orig=gateway&_origin=gateway&_sort=d&_docanchor=&view=c&_searchStrId=1736459288&_rerunOrigin=google&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=dd156e9f2f296dbfa5a7ea312ff8acd4&searchtype=a

    Eh oui, il est obligé de mentir comme un goret, en classant un accident de chaudière et une fuite radioactive mineure avec un effet sanitaire nul voire bénéfique au même niveau que l’accident de Fukushima (qui a fait ZERO mort), parce que sinon, il aurait que dalle pour sa propagande.
    C’est à ça que se résume les arguments des anti : du vent, encore du vent.

    • Robert dit :

      Minitax arrétez donc de mentir voici ce que dit l’abstract

      «  » » »The effective dose values for the cave and spa personnel generally DID NOT ECXEED the 20 mSv y?1 limit, recommended for workers by the ICRP 60 Publication. IN CASES WHEN CALCULATED DOSE WAS HIGHER, it was recommended to the management that a more effective ventilation system or a reduction in occupancy be introduced in the high radon atmosphere. The doses for visitors and patients were one or two orders of magnitude lower than that of the personnel. » » » Donc ce n’est pas ce que reçoit le personnel et s’il devait les recevoir il est demandé des aménagements. Encore une fois pris la main dans le sac… En fait de menteur ici, il n’y a que vous, mais bon accuser les autres fait partie de votre tactique calomniez calomniez, il en restera toujours quelque chose…

      BMD les sources sur les chiffres que vous avancez concernant les irradiés de Tsuruga. SVP.

      au fait j’avais oublié l’accident de Tokaimura le 30 septembre 1999 2 morts par radiation.

      • miniTAX dit :

        C’est écrit « generally DID NOT ECXEED the 20 mSv/y », donc, ma traduction est parfaitement exacte. Mais évidemment, dans ta crapulerie ordinaire, tu as « oublié » de souligner « generally », quelle surprise ! Or ces 20 mSv/an, les habitants de Fukushima ne risquent pas « generally » de les attrapper la première année (et encore moins les années suivantes) vu que c’est une valeur estimée avec l’hypothèse de quelqu’un qui reste dehors 8h 24/7 pendant toute l’année alors qu’un employé de spas, lui se prend ces 20mSv/an pendant toute leur carrière sans que tu cries au meurtre. On se demande bien pourquoi…

        Pour à Tsuruga, les doses reçues sont décrites là :
        http://timshorrock.com/wp-content/uploads/Chronology-of-1981-Tsuruga-Accident-from-Japanese-Press.pdf
        En gros, la dose individuelle reçue, c’est 155 mRem (1,5 mSv, soit moins qu’une radio des poumons !) pour quelques dizaines de pesonne. Et c’est tranformée par radio-corbeau Robert en « Tsuruga 1981 plus de 250 personnes irradiées », admirez l’artiste.

        Quant à l’accident Tokai Mura, ça ne s’est pas passé dans une centrale nucléaire mais dans une centrale de retraitement au même titre que n’importe quel accident dans une installation industrielle (bah oui, shit happens).
        Bref tu es obligé de mentir encore et encore avec des amalgames foireux et des demi-vérités grosses comme une maison, parce qu’en argument crédible contre le nucléaire, tu as rien, zero, nada, QUE DALLE.

        • Robert dit :

          Minitax,
          Vous vous moquez du monde ?J’ai demandé des chiffres officiels pas des coupures de presses parues tardivement.

          Généralement en deça de 20 mSv, ça ne veut pas dire qu’ils reçoivent cette quantité CHAQUE année comme vous l’avez dit, vous avez bel et bien menti tout le monde peut s’en rendre compte. Il est d’ailleurs précisé que DANS LE CAS OU CES DOSES SONT SUPERIEURES A 20msv il y a lieu de prendre des mesures de ventilation etc….

          J’adore, vous mentez on vous prend la main dans le sac mais vous persistez dans le mensonge.

          Arguments ? les mesures de précautions ne sont pas suffisantes, pour moi ça suffit. Je dirai ok quand le risque sera très nettement réduit (ce qui n’est pas le cas pour le moment). Je ne monte pas dans une voiture dont les goujons des roues sont mal serrés ou dont les freins n’ont pas été vérifiés depuis X temps. Point barre.

          Il est criminel d’attendre l’accident pour enfin se décider à bouger (ce que n’a pas fait le Japon).

          • Olivier dit :

            Tout à fait d’accord avec vos arguments.
            Et merci de consacrer de votre temps à instruire et à ouvrir les yeux de certains qui en ont besoin.

          • miniTAX dit :

            Robert : « Vous vous moquez du monde ?J’ai demandé des chiffres officiels pas des coupures de presses parues tardivement. »
            —————————-
            T’as pas demandé des « chiffres officiels », gros menteur. Et c’est pas à moi de te fournir les sources officielles, parce que de toute façon, les chiffres qui ne te plaisent pas, c’est forcément mensonge, dissimulation et conspiration du silence, alors bon, on commence à connaître la musique.
            Le « Tsuruga 1981 plus de 250 personnes irradiées », c’est toi qui l’a balancé en premier, sans autre précision, sans dose, sans chiffre, sans lien, sans contexte, sans rien, nada, que dalle, parce que tu sais que c’est du vent, alors n’essaye pas de faire diversion pour cacher tes bouffonneries.

            ——————————-
            « J’adore, vous mentez on vous prend la main dans le sac mais vous persistez dans le mensonge.  »
            ——————————-
            T’as rien pris du tout, vu que t’es même pas fichu de comprendre des phrases simples comme par ex. la différence entre « diminuer de 1% » et « diminuer à 1% » alors arrête d’affabuler.
            Par égard pour Denis, je vais arrêter de perdre du temps à répondre à tes provocations débiles.

  5. Robert dit :

    En fait quand on fouille un peu on se rend compte que les japonais sont loin d’être exemplaires sur le plan de la maintenance des centrales nucléaires. fukui serait dû une fois de plus à un défaut de maintenance.

    http://www.nytimes.com/2007/03/15/business/worldbusiness/15iht-nuke.4924774.html

    http://www.history.com/this-day-in-history/japanese-power-plant-leaks-radioactive-waste

  6. Olivier dit :

    MiniTAX, si je comprends bien votre discours, vos arguments pour défendre le nucléaire, c’est finalement l’innocuité du système? Est-ce bien le message que vous souhaitez faire passer? En avez-vous d’autres?
    Car hélas cet argument n’est pas crédible, et votre raisonnement n’est pas non plus pour me rassurer sur ma crainte du nucléaire.

    • miniTAX dit :

      @Olivier
      Vous comprenez tout de travers. Contrairement aux fanatiques anti-nucléaires, je ne veux faire passer rien du tout, surtout pas l’innocuité du nucléaire, je veux juste dénoncer, preuves à l’appui, les mensonges et les exagérations permanentes de la propagande nucléophobique.

      Le nucléaire est une énergie prodigieusement concentrée. Les gens qui arrivent à en faire 80% de notre électricité ne sont pas des clowns, je leur fais infiniment plus confiance qu’aux éco-poseurs et leurs conneries « hautement biodestructrices ».

      • Olivier dit :

        Ah ! Vous n’êtes donc pas nucléophile. Vous êtes simplement contre ceux qui sont contre.

        Je voudrais comprendre pourquoi vous ne voulez-pas faire passer l’innocuité du nucléaire, je pensais, à vous lire, que vous en étiez convaincu. Ne touchons pas ici au coeur du débat ? Expliquez-moi svp.

        Je suis d’accord avec vous, il y a des scientifiques dignes de confiance.
        En revanche, c’est l’utilisation politique qui en est incertaine.
        Pouvez-vous me garantir que les centrales resteront controlées par des personnes dignes de confiance? Capables de dire la vérité par exemple ? L’histoire n’a-t-elle déjà pas prouvée le contraire?

      • Nimch dit :

        « je leur fais [...] confiance »

        Moi quand j’entends les prestataires en intérim/CDD expliquer qu’ils changent les boulons usés des centrales de moins en moins souvent c’est pas ce que je me dis.

  7. miniTAX dit :

    Robert : « vous avez d’ailleurs menti sur le taux de contamination de ces épinards en annonçant 5000 Bq/kg alors que les échantillons prélevés allaient de 6000 à 12000 Bq/kg . Vous avez également menti en affirmant que le gouvernement japonais n’avait jamais interdit la zone des 20km, après vous avez encore menti en prétextant que c’était pour empécher le pillage (chose sortie tout droit de votre chapeau). Je continue ? »
    ——————————————————————————–
    Au sujet du risque de pillage dans la zone des 20km, je n’ai fait que citer le NYT et j’avais donné le lien url à l’appui. Et du pillage dans les maisons inoccuppée dans la zone d’évacuation, il y en a bien eu, il faut être idiot pour croire qu’il y en a pas : youtube.com/watch?v=EdQZ220dJIY&feature=player_embedded
    Alors ton accusation de mensonge, venant d’un serial catastropheur qui n’hésite pas à pondre des exagérations permanentes dans le genre « zone inhabitable », je m’en tape.
    Et, oui, je maintiens, le gouvernement japonais n’a jamais parlé de « zone interdite », c’est une pure fabrication des merdias et que tu as repris comme un perroquet. Les communiqués officiels sont dispo au public, montre-moi un seul endroit où il aurait été question de « zone interdite ». Tu sais pertinemment que tu ne peux pas, alors tu brasses du vent pour faire diversion, comme dab.

    Pour les épinards de Fukushima, quand j’ai parlé de 5000 Bq/kg, il s’agit d’un exemple d’ordre de grandeur moyen à un moment donné vu qu’il y a des échantillons qui sont bien moins radioactifs. Et vu que le taux d’iode radioactif est divisé presque par 100 depuis le 11 mars, cette valeur baisse continuellement. D’ailleurs, pour constater cette baisse, il suffit de voir la liste des fins de restrictions de consommation des aliments « contaminés » de Fukushima annoncée jour après jour par le gouvernement japonais
    (« Cancellation of Instruction to restrict distribution of foods ») http://www.mhlw.go.jp/english/topics/2011eq/index.html

    Donc là encore, ton accusation de mensonge ne vaut pas un pet, surtout avec des valeurs farfelues sorties de ton chapeau. Et même en prenant le maximum que tu as cité, il faudrait manger 1 tonne d’épinard pour recevoir le même nombre de Bq qu’une seule scintigraphie (10 millions de Bq) alors bon, ça ne change rien à mon point initial, à savoir que l’hystérie sur les épinards contaminées relève uniquement de la propagande nucléophobique. Le fait que tu ne places jamais les choses dans leur contexte et que tu balaies sous le tapis les valeurs qui ne collent pas à ta paranoïa montre bien d’où vient le mensonge, je te laisse deviner où.

    • Robert dit :

      Minitax

      Vous êtes un incroyable manipulateur et menteur, Vous avez dit que les autorités japonaises avaient interdit la zone des 20 km à cause des pillages? CA c’est faux, qu’il y ai eu quelques mauvaises actions c’est possible mais ne remet en aucun cas le fait que vous avez mentis sur les motivations du gouvernement.

      Ah bon le gouvernement japonais n’a jamais parlé de zone interdite ? c’est pour ça sans doute que les contevenants s’exposent à une amende de 100000 yens. Même la main dans le sac vous persistez à mentir.

      • miniTAX dit :

        Robert : « Vous êtes un incroyable manipulateur et menteur, Vous avez dit que les autorités japonaises avaient interdit la zone des 20 km à cause des pillages?  »
        ——————————
        J’ai jamais dit « à cause des pillages », apprends à lire le français, gros troll analphabète.

        • Robert dit :

          Minitax

          Ne jouez pas sur les mots, le pillage (prévention) était selon vous la motivation du gouvernement pour interdire la zone (que vous avez prétendue non interdite). Soyez au moins cohérent dans vos mensonges. Vous essayez à chaque fois de vous raccrocher aux branches chaque fois qu^’on vous fait remarquer que vous sortez des âneries/mensonges. Le pire c’est que ce n’est pas qu’ici, il suffit de faire Minitax + réchauffement climatique / pétrole ou nucléaire sur Google pour se rendre compter que tous ceux qui vous font remarquer vos « erreurs » sont automatoiquement traités de menteurs. Seriez vous le seul détenteur de la vérité sur le net mon petit Minitax ?

  8. Robert dit :

    Je n’avais pas vu cet article, on dirait qu’on a dépassé la contamination de Tchernobyl…

    http://www.asahi.com/english/TKY201104080169.html

  9. gpiton dit :

    Pour avoir une idée plus objective des effets de la radioactivité sur l’homme et sur l’état des connaissances en cours voir : http://www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/Sante/effet-sur-homme/effets-sanitaires-faibles-doses/Pages/sommaire.aspx

  10. gpiton dit :

    A voir aussi sur le site du CEA : LES EFFETS DES FAIBLES DOSES SOUS SURVEILLANCE, avec l’interrogation sur les effets de la radioactivité sur des doses reçues < 100 mSv

    http://defis.cea.fr/defis/155/effet-faibles-doses-%20defisCEA.pdf

  11. miniTAX dit :

    Olivier : « L’histoire n’a-t-elle déjà pas prouvée le contraire? »
    —————————————–
    L’histoire a prouvé quoi ??? Tout ce qu’elle a prouvé, c’est que depuis 50 ans d’exploitation, les « catastrophes nucléaires » dans les centrales en occident n’ont pas fait un seul mort, pas détruit une seule maison, ni soufflé un seul arbre. Et Fukushima n’a fait que confirmer ce palmarès impressionnant du nucléaire. Pouvez-vous nous citer une seule source d’énergie qui ferait moins de mort par MWh produit que le nucléaire ?
    Vous ne pouvez pas ? Donc ça veut dire que si on retire le nucléaire, on est FORCEMENT obligé de le remplacer par une énergie qui fait PLUS de mort au kWh produit, donc pour les malcomprenants, moins de nucléaire veut dire PLUS de morts, c’est une certitude et ce n’est pas les voeux pieux des idiots nucléophobes qui vont changer le principe de réalité.
    Alors qu’est ce que vous venez faire avec vos baratins à 2 balles (genre « hautement biodestructrice ») suivies de questions débiles ?

  12. Olivier dit :

    MiniTAX, je voudrais savoir quel est le risque maximal, au pire comme on dit, pour un réacteur, en terme de quantité de radioactivité relarguée dans l’environnement, en imaginant le scénario du pire. Quel serait par exemple le périmètre où l’on risquerait des dommages par irradiation.
    Merci.

    Par ailleurs, je suis désolé de vous causer tant d’irritation avec mon constat d’énergie P. H. B. (potentiellement hautement biodestructice)

    • miniTAX dit :

      @Olivier
      Risque maximum du nucléaire ?
      Bah Fukushima ! Càd un séisme millénaire AU JAPON (donc millionnénaire en France) qui détruit TOUS les générateurs de secours ET le réseau électrique permettant d’acheminer le courant de l’extérieur ET la cohabitation d’un réseau 50 hz et d’un réseau 60hz (particularité japonaise datant de l’époque Meiji et qui n’existe dans aucun autre pays nucléaire) qui empêche un rétablissement rapide de la fourniture de courant à la centrale.
      Avec beaucoup de zéro après la virgule, on doit pouvoir en calculer la probabilité que ça arrive en France. Avec comme conséquence : ZERO mort.
      Quand on aura un autre accident (pour très bientôt, nous promettent les nucléophobes), on révisera les calculs de risque.

      Mais je peux aussi vous sortir des probabilités de mon chapeau, comme le font couramment Robert & co.

      P.S. excuses acceptées.

      • Robert dit :

        «  » » »Avec beaucoup de zéro après la virgule, on doit pouvoir en calculer la probabilité que ça arrive en France. » » » »

        Allez donc dire ça à EDF, inutile qu’ils dépensent une fortune, dans l’alimentation de secours des centrales risquant d’être inondées..

        Le séisme est PEUT-ETRE millénaire (vousavez des chiffres SERIEUX à citer ?), le tsunami ne l’est pas. La centrale n’a pas été construite en prenant ce danger en considération, point barre et vos dénégations et gesticulations n’y changeront rien. C’est encore une chance qu’il n’y ait eu qu’elle qui soit touchée.

        Au fait on en est où à propos de la contamination ? Les gens peuvent rentrer chez eux , aller travailler, mener une vie normale quoi ?

        • miniTAX dit :

          « Au fait on en est où à propos de la contamination ? Les gens peuvent rentrer chez eux , aller travailler, mener une vie normale quoi ? »
          ———————-
          Non, ils doivent encore déblayer les ruines causées par le tsunami, gros benêt !

          • Robert dit :

            Je parle des évacués de Fukushima…. J’espère que vous avez décidé de faire don de votre corps à la science analyser votre cerveau va la faire progresser comme jamais, vous vous rendez compte un cerveau qui n’a jamais servi c’est plus que rarissime

  13. Robert dit :

    Ahurissant…

    http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20110502p2g00m0dm066000c.html

    Il y a aussi des soupçons de fuites à Tsuruga.

    • miniTAX dit :

      Ahurissant, l’agit prop de Physicians for Social Responsibility, un groupuscule exclusivement anti-nucléaire et dirigée par l’escroc Helen Caldicott ?
      Non, pas ahurissant, normal. Et bon pour la poubelle.

      Mais bien essayé quand même, ta nième tentative d’enfumage, petit Robert.
      Put a new coin, try again.

      • Robert dit :

        Ah bon ? Ils ne sont pas crédibles par ce qu’antinucléaires ? vous ne l’êtes pas plus en tant que pro-nucléaire, vous en êtes d’ailleurs loin. Quand même les anti nucléaires doivent vous remercier, quand on vous lit on a vite compris, Si un jour je dois militer contre le nucléaire ce sera grâce à vous….

  14. Alligator 427 dit :

    Bonjour, et merci pour votre travail.
    Je linke votre site.
    je vois que MiniTAX sévit chez vous aussi, avec les même copié-collé à base d’écureuils fluorescents et d’insultes. Il va falloir envisager une action collective contre cet énergumène. Une bonne décontamination? Déjà, ne pas répondre, ne perdez pas votre temps…

  15. Nimch dit :

    Hier j’entendais sur Radio Paris, pardon France Inter, un pantin de la sureté nucléaire expliquer que la sécurité des centrales en France était maximale… Mais avec le retour d’expérience de Fukushima on allait encore l’améliorer pour qu’elle soit encore plus maximale ! J’ai pensé à la lessive qui lave plus blanc que blanc. Hystérie nucléophobe des uns (selon BMD) contre langue de bois des autres, finalement ça fait une moyenne.

  16. Robert dit :

    Espérons que ce n’est pas vrai sinon…

    http://fukushima.over-blog.fr/

  17. Alligator 427 dit :

    Dommage que le débat soit pollué, ici aussi, par de grossiers personnages.
    En attendant, très peu d’infos sur l’évolution de la situation à Fukushima.

  18. miniTAX dit :

    Robert : « Un mensonge de plus, les radiations ne baissent pas…. »
    —————–
    La radioactivité ambiante est en baisse tous les jours depuis 20 mars. Et ton négationnisme n’y change rien, pauvre propagandiste. Continue de mentir, c’est tout ce qu’il te reste comme argument.

    http://www.iaea.org/newscenter/news/tsunamiupdate01.html
    Gamma dose rates are measured daily in all 47 prefectures. A general decreasing trend has been observed in all locations since around 20 March. Gamma dose rates reported on 2 May remain at 1.7 µSv/h for Fukushima prefecture and 0.11 µSv/h for Ibaraki prefecture. The other 45 prefectures had gamma dose rates of below 0.1 µSv/h, falling within the range of local natural background radiation levels.

    • Robert dit :

      Bah non ça ne baisse pas, prenez les sources japonaises au lieu de votre agence,les données de la zone des 20km ne sont pas disponibles et si on prend des endroits comme Akougi Kunugidaira (district de Futuba) ça monte même un poil avec 39.8 µSv/h hier et 43.2µSv/h aujourd’hui à 19h.

      Source Ministère de l’éducation de la culture des sports des sciences et de la technologie.

      Je ne m’appelle pas Minitax, je n’ai pas beoinsde mentir pour défendre une idéologie, les faits sont là. de plus TEPCO reconnaît une forte augmentation de la contamination marine…

      • miniTAX dit :

        « Source Ministère de l’éducation de la culture des sports des sciences et de la technologie. »
        ——————————–
        Source de rien du tout, pour l’instant, tout ce que tu as, c’est du vent.
        Et si tu ne donnes pas le lien, c’est parce que tu sais très bien que ton cherry-picking ne vaut pas un clou, que la radioactivité générale est bien en baisse et que tout le monde se rendra compte que ton propre lien démontre que tu mens comme un gros porc.

        • Robert dit :

          Ah parce que vous n’êtes pas capable de chercher tout seul ?

          http://www.mext.go.jp/ (vous avez de la chance il y a une verson anglaise.

          Et cessez d’insutter ces pauvres porcs il sne sont pas comme vous il s ne mentent pas.

        • miniTAX dit :

          Oui, donc ton lien montre bien que la radioactivité a bien baissé régulièrement, donc que ta menti comme un goret, comme dab.
          Tiens des graphiques qui montre cette baisse depuis le 30 mars, faits par un de tes coreligionnaires, tu vas sans doute la nier cette baisse là aussi ? : http://2597176606353633784-a-1802744773732722657-s-sites.googlegroups.com/site/glasnostsurfukushima/bulletins/Bulletinn%C2%B032du4mai.pdf?attachauth=ANoY7cok36LAohWtsauErZNAja5hIWwS092phnKuXQiD0SJIdN-HU9FtbgA8j4CKzMS5CNFoS3Cg5yHemAfSKjnQvayId0TfX6K0mwTmnoGtSHCTSDg_HGkikuH2eXABKlHR25cV37gGN_h6D9raUTOXh2ZmPjz6B72nD_f51KCWBAxANGqxz-xgAEB2FBtlOLCbT2EXXt5sUecF-TcSz3YP4iGeogMcvw6gGkJcny33KjNYjTX9Hm4%3D&attredirects=0

          • Robert dit :

            Mais c’est du grand n’importe quoi !!! Soyez cohérent, un coup vous nous balancez les mesures au niveau national un autre vous nous balancez celles prises dans la centrale à 500 mètres de l’unité 2, tout ça pour essayer de fraire avaler vos couleuvres , La contamination ne baisse pas et c’est ça qui est important c’est ça qui va rendre le sol imprpore pendant on ne sait combien de temps.

            Au fait sur sotre lien de l’IAEA trois ligne plus bas il y a ça …

            «  » »Gamma dose rates reported specifically for the eastern part of Fukushima prefecture, for distances of more than 30 km from the Fukushima Daiichi plant, ranged from 0.1 µSv/h to 19.7 µSv/h, as reported on 2 May. » » » Pourquoi ne l’aviez vous pas cité ?

            Pour l’instant, et je concluerai là parce que essayer de discuter avec un être aussi obtus et malhonnête c’est vouloir vider l’océan avec une petite cuiller, pour l’instant dis je, il y a des milliers de personnes qui se retrouvent évacués de leur logement, qui n’ont pas de travail (et au Japon ça prend des proportions que vous ne pouvez imaginer) qui ne savent pas quand ils pourront rentrer chez eux (s’ils le peuvent un jour). POUR MOI c’est suffisant pour qu’on se penche sérieusement sur l’utilité du nucléaire? Je ne suis pas de ceux (comme vous ) qui vont attendre qu’il y ait encore des milliers de morts (un Tchernobyl ça suffit) pour réagir.

            Vos idées de négateur vous pouvez vous les carrer bien profond et aller vous faire empapahouter par qui vous voulez.

          • miniTAX dit :

            Ouais, c’est ça, « la contamination ne baisse pas », super ton bobard, tu le tiens d’où, de Pif Magazine ?
            Mais la radioactivité ambiante est en baisse, on se demande bien pourquoi. Pov Robert, t’es pathétique.

            —————–
            « » »Gamma dose rates reported specifically for the eastern part of Fukushima prefecture, for distances of more than 30 km from the Fukushima Daiichi plant, ranged from 0.1 µSv/h to 19.7 µSv/h, as reported on 2 May. » » » Pourquoi ne l’aviez vous pas cité ?
            —————–
            Et en quoi ça contredit le fait la radioactivité ambiante est en baisse ? En rien !
            Mais merci quand même pour ta belle tentative d’enfumage.

    • Robert dit :

      J’oublais,

      vous vous foutez vraiment du monde, nous filer les doses de radiation sur l’ensemble du territoire japonais, effectivement dane les préfectures de l’île de Kyushu le taux a certainement dû baisser ‘pour autant qu’il ait jamais) augmenté….

      Vous n’avez vraiment pas peur du ridicule je vois… Pour la piscine bon elle est moins endommagée c’est bien mais ça ne règle pas le probème pour autant…

      Qu’est ce que vous allez nous chercher maintenant pour défendre votre religion ?

      Au fait la proposition de billet d’avion tient toujours… et TEPCO manque de personnel.

      • miniTAX dit :

        Mon lien donne la radioactivité de Fukushima et d’Ibaraki en plus des autres endroits. Et la radioactivité à Fukushima et d’Ibaraki a bien baissé, tu vas le nier ?
        Apprends à lire avant de brailler, escroc négationniste.

        • Robert dit :

          Votre lien donne une généralité pas des mesures précises (et surtout pas les mesures dans la zone des 20km introuvables nulle part). Donc ça ne vaut pas grand-chose, mais bon vous vous raccrochez à ce que vous pouvez.

  19. miniTAX dit :

    Des images de la piscine n°4, qui a tant fait saliver les charognards nucléophobes.
    Pas de dommage significatif au niveau des barres de combustibles, piscine remplie à plusieurs mètres au dessus des barres :
    http://www.world-nuclear-news.org/RS_No_significant_damage_to_fuel_at_unit_4_3004111.html

    Mais ce genre de news, on ne risque pas de l’entendre de la bouche de Robert & co. Il préfère distiller des spéculations et des insinuations à 2 balles et quand ça tombe à l’eau, il passe à d’autres.
    Eh oui, pour un catastrophiste, une bonne nouvelle est toujours une mauvaise nouvelle.

  20. Olivier dit :

    C’est quand même prendre des risques, non, d’utiliser cette forme d’énergie ?
    Et accordez vous le droit aux futures générations de vivre dans un monde non contaminé ? (par des dechets radioactifs entre autres)

  21. miniTAX dit :

    Visiblement, la catastrophe nucléaiiiirrre de Fukushima fiche surtout la trouille aux catastrophistes et autres prophètes de malheurs. Le marché financier, lui, il s’en cogne : http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/03/pourquoi-les-marches-financiers-n-ont-ils-rien-vu-a-fukushima_1516204_3232.html

    Pour une crise sensée rendre « inhabitables pour l’éternité des régions entières de l’archipel » et « plonger l’humanité dans le précipice », les analystes financiers ont été bien désinvoltes, c’est vraiment bizarre.
    Je me demande si le fait d’entrer dans leurs super modèles macro-économiques le bilan de ZERO mort de « l’apocalypse nucléaiiiirrrre » n’a pas été étranger à leur attitude cavalière.

    • Robert dit :

      Tiens donc le monde n’est plus un merdia ? Et apparamment vous n’avez rien compris à l’article.

    • miniTAX dit :

      Je n’ai pas parlé des infos trouvées dans le Monde, pas du Monde et de ses interprétations à 2 balles. Et j’ai parlé du marché financier et du fait qu’il s’en cogne de l’Apocalypse Nucléaire. Ca y est, t’as compris cette fois-ci ou tu veux que je te fasse un dessin, pov troll analphabète ?

  22. Robert dit :

    Le président de la TEPCO s’excuse de la manière la plus humble pour les torts portés aux évacués et demande pardon pour avoir trahi leur confiance à propos de la sécurité de la centrale.

    http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20110505p2a00m0na003000c.html

    Par ailleurs des employés sont entrés pour la première fois depuis l’accdent dans le bâtiment du réacteur no1

    • miniTAX dit :

      « Par ailleurs des employés sont entrés pour la première fois depuis l’accdent dans le bâtiment du réacteur no1″
      ————————–
      Mon Dieu, ils seront sacrifiés à cause de la soif de profit des Kapitalistes, ils vont tous mourir irradiés dans d’atroces souffrances. C’est affreux, affreux…

  23. Olivier dit :

    Quelques lectures pour ceux qui désirent s’informer :

    Les silences de Tchernobyl : l’avenir contaminé
    Galia Ackerman, Autrement 2006

    Le crime de Tchernobyl : le goulag nucléaire
    Wladimir Tchertkoff, Acte Sud 2006

    Tu n’as rien vu à Fukushima
    Daniel de Roulet, Buchet-Chastel 2011

  24. Olivier dit :

    Autour du 25ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl et de Fukushima au Japon. Avec : Frédérick Lemarchand, sociologue du risque à l’université de Caen ; Jean-Claude Zerbib, ingénieur spécialiste de l’atome et Mycle Schneider, consultant en énergie et politique nucléaire

    Terre à terre, France Culture, émission du 23 avril

  25. Robert dit :

    Le japon semble tenir compte des évènement de Fukushima Dai-ichi, et anticipe de futurs séismes, le premier ministre Naoto Kan vient d’ordonner l’arrêt immédiat des réacteurs de la centrale de Hamaoka.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Hamaoka_Nuclear_Power_Plant

    • Olivier dit :

      Enfin un acte raisonnable

      • toxymoron dit :

        Cela se discute. Est-ce qu’il vaut mieux vivre avec un risque d’accident et des conséquences à long terme, ou avec la certitude d’une baisse de PIB (baisse de production en mars de 10% pour le pays, de 62% pour Toyota, ..) suite aux manques de courant?
        Je suis tout pour un remplacement à long terme de ces monstres de Frankenstein, mais beaucoup plus réservé sur les conséquences à court terme.

  26. Robert dit :

    Et au niveau de la contamination ça empire, et toujours pas moyen d’avoir des chiffres pour la zone des 20km….

    http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news03.html

  27. toxymoron dit :

    Pour paraphraser l’autre, mieux vaut ne pas mesurer et laisser planer le doute que mesurer et enlever toute doute.
    De toute façon, la zone est évacuée, et les résidents hébergés ailleurs, de gré ou de force, donc ce n’est plus une priorité. Re-maîtriser les déjections des centrales reste le souci primordial, et un souci loin d’être règlé.

    • Olivier dit :

      Et ces déjections sont beaucoup plus indésirables que les déjections canines! Pourtant elles n’ont pas d’odeur.

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2014 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.