Climat: faut-il supprimer l’Académie des sciences?

Posté le 22 sept 2010 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Les commentaires sont fermés mais vous pouvez poser un trackback depuis votre site.

Faut-il dissoudre cette vénérable institution imaginée en 1666 par Colbert? A la lecture des articles relatant la réunion à huit clos de lundi sur le climat, c’est la première question qui me vient à l’esprit. Est-ce parce que cette réunion avait été réclamée un premier avril par la ministre de la Recherche?

© Denis Delbecq

© Denis Delbecq

La science à huis clos, un bien étrange concept. Le chercheur anonyme, un bien étrange personnage. Il y a bien des choses bizarres dans cette affaire. L’Académie a joué le huis clos jusqu’au bout, se refusant à rendre publiques les contributions des participants. Mais ces contributions ont donc filtré. Bizarrement, les chercheurs, dont la première qualité devrait être la liberté de parole, ne l’ont pas retrouvée une fois les portes de la séance refermées. Et l’on en est réduit à lire ici et là les petites phrases des uns et des autres, à jouer aux devinettes sur le thème du «Qui a dit que?».

Une science sans transparence? C’est à n’en pas douter le plus sûr moyen de troubler le citoyen, dans un domaine qui le touche tout particulièrement. Une vraie victoire pour les faussaires du climat qui, tel Claude Allègre, trichent pour faire avancer leur cause, ou les Vincent Courtillot qui à tout le moins se trompent de bonne foi, ou travestissent des faits pour s’ériger en Galilée du XXIe siècle. Alors que les mensonges du climategate ont tous été percés, que le Giec a vu son aura renforcée par le rapport du Conseil inter-académies, ce huis-clos délibéré organisé par un bal de courtisans au pays de Pascal, de Descartes et de Voltaire est un pied de nez à la science, une immense victoire pour les chevaliers de l’ordre de la Terre plate.

Derrière tout cela, il y a un homme, en tous cas son influence et ses réseaux. Un homme qui, non content d’avoir joué les faussaires du climat dans son imposture du printemps, cherche à recevoir l’onction de l’Institut de France pour sa fondation Ecologie d’avenir. Lui donner cette bénédiction serait à n’en pas douter administrer l’extrême onction à la crédibilité de la science française. Laquelle n’aurait sans doute d’autres options que de se chercher une autre bannière que cette Académie de la non-science.

(Une version anglaise de cet article est disponible ici.)

Pour lire les commentaires des uns et des autres, vous pouvez consulter:

- Le papier de Stéphane Foucart (Le Monde)
- le papier de Sylvestre Huet (Libération)
- Le papier de Karine Le Loët (Terra Eco)
- Le papier de Jade Lindgaard (Mediapart) que je n’ai pas lu, n’étant pas abonné.

Et pour les amateurs de sensations climatologiques fortes, le décryptage rigoureux de certaines des contributions de participants au débat par Sylvestre Huet, tout porte-étendard officiel de la climatologie française qu’il est.

- une présentation générale
- les textes de Vincent Courtillot et d’Edouard Bard
- les textes de Jean Aubouin et Jean Jouzel
- la lettre de la ministre Valérie Pécresse.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , ,

Lire également

272 Réponses pour “Climat: faut-il supprimer l’Académie des sciences?”

  1. [...] This post was Twitted by LucAllemand [...]

  2. toxymoron dit :

    Bonjour,

    Les Anglophones ont Lord Monckton, qui dit une ânerie dès qu’il ouvre la bouche. Nous avons nos chevaliers de la terre plate.

    Je viens de lire la présentation de John Holdren (conseiller scientifique de B. Obama) à Oslo
    (disponible à http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/microsites/ostp/jph-kavli-9-2010.pdf).
    Lui, il maintient le terme de « perturbation climatique », et démontre que c’est déjà en cours (érosion costale, feux de brousse/forêts, assèchement des sols, inondations, …).

    Il indique clairement que nous avons trois choix: mitigation (agir de sorte que l’impact soit moindre), adaptation (apprendre à vivre sur une terre sans agriculture) ou souffrance.
    De toute façon, on aura les trois. Le choix politique consiste à déterminer le mélange: beaucoup de souffrance et peu de mitigation (ce qu’on fait actuellement), beaucoup de mitigation et un peu d’adaptation pour limiter la souffrance (ce que prônent les « intégristes verts »), ou encore autre chose.
    Je crains toutefois que la souffrance des Chinois, Australiens et Pakistanais va se généraliser, et frappera les Français un peu plus fort que prévu. Et une grande partie de cette souffrance sera à mettre au compte de gens comme Allègre et Courtillot, qui ont privilégié des intérêts privés à un intérêt général.

    • Daneel Olivaw dit :

      Dimanche 10 octobre — c’est à dire le 10/10/10, aujourd’hui !!! — nous nous rassemblons dans des « fêtes d’action pour le climat » tout autour du monde pour montrer notre détermination, et crier bien fort à ceux qui nous gouvernent : « Nous nous sommes mis au travail… et vous, que faites vous ? »

      Plus nous serons nombreux à participer, plus le message de notre détermination à stopper le changement climatique sera clair. Et ces fêtes ne seront pas seulement d’une importance vitale ; elles seront aussi l’occasion de passer un moment agréable. Cliquez sur le lien ci-dessous (*) pour découvrir un événement organisé près de chez vous et vous y inscrire (ou enregistrez un autre événement de votre propre initiative) — il est temps de nous retrousser les manches et d’agir !…

      Le timing de l’action est d’une importance décisive :
      C’est dans les semaines et les mois à venir que les gouvernements doivent prendre d’importantes décisions sur la poursuite de l’effort pour arriver à un traité mondial sur le climat.
      Pendant toute l’année, ils ont oscillé d’un bord à l’autre, depuis le sommet de Copenhague en décembre dernier où les dirigeants ont été incapables de conclure un accord contraignant — ni même de s’engager à aller vers un tel accord.

      Aujourd’hui, si les politiques se mettent à penser que la mobilisation populaire réclamant des actes forts pour le climat a perdu sa force, ils succomberont aux suggestions chuchotées par les lobbies des énergies fossiles — et ils abandonneront purement et simplement la perspective de parvenir à un accord.

      Et pendant que les gouvernements hésitent, la crise climatique s’accélère.
      2010 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée.
      Les catastrophes naturelles liées aux changements climatiques, comme les inondations au Pakistan, ont fait des milliers de victimes. Et les scientifiques affirment que ces phénomènes vont s’aggraver.

      Notre mouvement doit prendre les devants et s’accélérer plus vite que la crise elle-même — et faire en sorte ques nos dirigeants emboîtent le pas.

      En montrant notre volonté d’agir, les « fêtes d’action pour le climat » lancent un défi à tous nos dirigeants.
      Les événements inclut la plantation d’arbres en zones rurales en Tanzanie, une installation de panneaux solaires en Chine, et une course internationale à vélos entre la Jordanie et Israël — ainsi que des événements organisés en toute simplicité par des petits groupes d’amis.

      Où que nous soyons et quel que soit notre engagement, nous sommes persuadés d’une chose :
      Si nous apportons des solutions aux changements climatiques dans nos régions, nos dirigeants politiques n’ont aucune excuse pour ne pas se mettre au travail aux niveaux national et mondial.

      Plus nous serons nombreux, plus notre message aura de force.

      Bien qu’il nous reste peu de temps pour faire face aux changement climatiques, le mouvement pour le climat est – d’un point de vue historique – encore jeune.
      L’abolition de la traite des esclaves et la fin de l’apartheid ont pris des décennies.
      Mais le changement climatique, parce qu’il représente une menace pour tous et partout, peut unir les gens au-delà des frontières — si nous sommes convaincus qu’un progrès est possible.

      L’année dernière, nous avons connu une extraordinaire vague d’activités, avec une série de journées d’action couronnées de succès (21 septembre, 24 octobre et 12 décembre) qui ont conduit les chefs des gouvernements à se rendre en personne au sommet de Copenhague.

      Ce fut éprouvant, mais cela ne suffisait pas encore. Ce week-end, renouvelons notre engagement à prendre part à cette lutte la plus importante de toutes nos existences — et montrons que nous continuerons tant que notre planète n’est pas à l’abri.
      Avec espoir et détermination,
      Ben, Iain, Ben M, Maria Paz, Ricken, David, Graziela, et toute l’équipe d’Avaaz

      P.S: Ces événements sont organisés par un vaste réseau d’organisations et d’individus, avec le soutien de nos amis à 350.org — qui utilisent des outils internet pour faciliter la localisation et l’inscription d’événements.
      Inscrivez-vous à une action avec ces outils, 350 vous enverra alors des messages très utiles pour préparer cette grande journée.

      (*)  » http://www.avaaz.org/fr/global_work_party/?vl  »

      *************

      A voir également :
      « A MORT LES CLIMATO-SCEPTIQUES ??? »
      (Cf. « http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/99504ff2d7ca30fb »)
      (Et aussi : « http://www.planete-attitude.fr/group/1010france »…

  3. [...] French Academy of science was created in 1666 by Colbert, a minister to King Louis XIV. From the different reports of a closed-doors meeting about climate change, held on september 20th, I wonder whether this venerable institution should be dissolved. Is it because the meeting has been asked for on last April’s fool day by the french minister of research? (A french version of this paper is here) [...]

  4. Robert dit :

    Une chose est certaine, les académiciens n’ont pas fait preuve de courage, quand à certains, ils ont montré l’étendue de leur ignorance.

    • toxymoron dit :

      Bonjour,

      Pourquoi fallait-il montrer du courage? La science de la perturbation climatique est connue depuis plus d’un demi-siècle, il suffisait d’un bon quart d’heure pour briefer Madame la ministre pour la mettre à jour.

      Comme ça, elle aurait pu expliquer il y a six mois à son collègue le Ministre d’Ecologie, que les dégâts de Xanthia ne sont que le début, et qu’on peut s’attendre à un truc similaire tous les ans. Cela aurait permis à son collègue au budget de faire des réserves pour les années à venir, et cela aurait occuper celui de l’Intérieur à former de nouveaux cadres et intervenants pour la sécurité civile (toujours cela en moins côté chômeurs); ou une hausse des digues aurait occuper celui de la Relance économique (si si, on a un Ministre dédié pour ce sujet, c’est probablement pour cela que le chômage ne baisse pas, malgré les nombreux départs à la retraite de nos babyboomeurs).

      S’ils se cachent, c’est qu’ils ont raison de se cacher, ce qui les rend du coup obsolètes. Par définition, la science se fait au grand jour.

      • Robert dit :

        «  »" »que les dégâts de Xanthia ne sont que le début, et qu’on peut s’attendre à un truc similaire tous les ans »" »"

        Heuuuhhh…. Ca c’est pour Germaine Soleil ou Elisabeth Tessier…

        • toxymoron dit :

          Pas tout à fait. Comme prévu, notre coin de la planète connaît déjà une hausse des précipitations (voir par exemple le haut de la page 6 du lien que j’ai posté ce matin). On sait aussi qu’avec la hausse des températures, il y aura des précipitations plus fortes. En gros, on sait qu’il y aura plus d’inondations. La seule question est où et quand. Et on revient à ce que je disais au début. La souffrance est visible à chaque inondation. Il y a un début de mitigation (les alertes oranges et rouges de Météo France). Pour l’adaptation (interdiction totale de construire en zone inondable …), on repassera.
          On a apparemment un gouvernement plus proche de la politique de l’Est Asiatique (où les gens se noient en masse, que ce soit en Inde, en Chine ou au Pakistan), que de la politique hollandaise, où on a déjà lancé les études pour remonter toute la côté de plus d’un mètre.
          Quand on ignore les mouchoirs, on n’a que ses yeux pour pleurer.

          • Robert dit :

            «  »" »On sait aussi qu’avec la hausse des températures, il y aura des précipitations plus fortes. «  »" »

            Non vous faites erreur, la retroaction des nuages est d’ailleurs le principal problème pour les climatologues, pour l’instant personne ne peut dire si cette rétroaction sera positive ou négative.

            «  »" » La science de la perturbation climatique est connue depuis plus d’un demi-siècle, il suffisait d’un bon quart d’heure pour briefer Madame la ministre pour la mettre à jour. »" »"

            C’est typique le genre de phrase qui vous disqualifie d’office; ça démontre non seulement une ignorance profonde mais qu’on est guidé par l’odéologie plutôt que par la raison.

          • Nimch dit :

            Il me semble que Toxymoron est dans le juste concernant les précipitations : hausse moyenne des températures -> hausse moyenne de la température du sol -> augmentation de l’évaporation -> augmentation des précipitations, non ?

            « C’est typique le genre de phrase qui vous disqualifie d’office; ça démontre non seulement une ignorance profonde mais qu’on est guidé par l’odéologie plutôt que par la raison. »

            C’est typiquement le genre de phrase qui vous permet de ne pas argumenter, non ?

          • toxymoron dit :

            Il n’y a plus de problème de rétroaction des nuages depuis un certain temps. Sur http://www.greenoptions.com/image/id/17726/width/1000/height/800 vous pouvez voir à quel point les modèles physiques collent à la réalité.

          • Robert dit :

            figure sortie de son contexte et sans légende = poubelle car elle n’a aucune signification.

            Je vous suggère de lire ceci avant d’être aussi affirmatif.

            http://infolib.hua.edu.vn/Fulltext/ChuyenDe2009/CD294/5.pdf

            http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/18/47/39/PDF/Escrime_Chap2V3.pdf

          • toxymoron dit :

            Pouvez-vous me dire ce que je suis censé y trouver? Le Treut dit (en 2003) que différents modèles donnent des contre-réactions différentes, et Bony & Dufresne disent (depuis 2005) pourquoi il y a cet écart. C’est devenu tellement ‘science établie’ que ce n’est même plus indiqué comme sujet dans le WG1 du dernier rapport du GIEC.

          • Robert dit :

            on parle des incertitudes sur les nuages….que vous dites réglé.

            extrait du rapport du WG1 pour l’AR4

            Probably the greatest uncertainty in future projections of
            climate arises from clouds and their interactions with radiation.
            Cloud feedbacks depend upon changes in cloud height, amount,
            and radiative properties, including short-wave absorption.

            http://www.ipcc.ch/ipccreports/tar/wg1/pdf/TAR-07.PDF

            si vous n’êtes pas capable de le voir ce n’est pas de ma faute.

            Tout ce que vous prouvez c’est votre ignorance. vous êtes exactement comme les négateurs du réchauffement climatique. Vous assénez vos vérités sans même vérifier leur exactitude.

          • Tilleul dit :

            Euh la on parle de l’influence des nuages sur le bilan radiatif (ie quel type de nuage), ça n’a rien à voir avec les précipitations

          • toxymoron dit :

            Vous confondez le TAR de 2001 avec l’AR4 de 2007, cela n’aide pas la compéhension.

  5. Robert dit :

    Tilleul

    Vous avez déja vu pleuvoir sans nuages ? Le problème de ces fameux nuages c’est qu’ils ont un double rôle, d’un coté il augmente l’albédo terrestre et de l’autre ils servent à piéger les IR émis par la terre. La grande inconnue même si des présomptions commencent à se faire jour c’est quel sera le rôle prépondérant albédo qui refroidit ou GES qui réchauffe ?

    Tout ça pour dire que la phrase suivante : » La science de la perturbation climatique est connue depuis plus d’un demi-siècle, il suffisait d’un bon quart d’heure pour briefer Madame la ministre pour la mettre à jour. » est une connerie sans nom et que son auteur ne connaît rien au problème du réchauffement.

    • Tilleul dit :

      Euh je crois bien que l’incertitude qu’on a ce n’est pas une incertitude sur la présence de nuage mais d’une incertitude sur le type de nuage, certains nuages ayant un effet négatif et d’autres ayant un effet positif…

      • Robert dit :

        les incertitudes sont sur les deux types nombre et type, après viennent l’influence sur les rétroactions internes (vents oscillations océaniques etc…).

        En fait on sait peu de choses, on sait que ca se réchauffe, que c’est très probablement à cause de l’effet de serre additionnel causé par l’activité humaine. Donc pour tirer les grandes lignes ça va mais dès qu’on veut entrer dans le détail ça se complique et les modèles montrent leurs limites.
        C’st d’ailleurs pour ça que les scientifiques sont très prudents sur des évènements comme la canicule russe. Si celle-ci se reproduit régulièrement pendant 20 ans et que les températures globales restent à la hausse, on pourra attribuer cet évènement au réchauffement mais pas avant. Idem pour les inondations dans le sud-est asiatique, l’ampleur et la fréquence des phénomènes ENSO est encore mal comprise donc on ne peut rien dire même si les présomptions sont fortes.
        Je me rappelle une phrase de Jouzel dans une de ses conférences: « le climat pour les 10 ans à venir est déja joué c’est pour les années suivantes qu’on peut agir. » Il n’a pas dit un mot sur ce qui pourrait se passer. Le GIEC ne fait pas de prévisions, il ne fait qu’établir des scénarios possibles c’est tout. Alors dire que le climat c’est plié qu’on sait tout est totalement débile. C’est aussi débile que de nier le réchauffement.

        Mais là on est vachement hors sujet, le sujet c’est les vieux bonzes de l’académie.

        • toxymoron dit :

          On sait que fumer tue. Cela ne permet pas de dire que c’est la 3e cigarette de la semaine dernière qui a provoqué le cancer de M. X.
          Le dérangement climatique est pareil. On sait que les terres (à certains endroits) s’assèchent plus et pendant plus longtemps. Donc on peut s’attendre à plus de feux et des feux violents dans ces endroits. La Californie et l’Australie donnent une confirmation statistique de ces attentes. Les les feux en Russie (comme les inondations en Asie) rentrent dans la même case: des confirmations statistiques.
          On pourra toujours dire que les feux en Russie sont causés par l’incompétence du gouvernement (qui a viré 70000 pompiers), mais cela ne change rien au fait que le climat local a déjà changé et rend de telles incendies de plus en plus probables.
          On n’est pas vraiment hors sujet: vous étalez votre aveuglement tout comme les vieux bonzes de l’Académie. Ce n’est pas une honte, un prix Nobel vient de sortir l’ânerie de la semaine, donc vous êtes en bonne compagnie.

          • Robert dit :

            Contrairement à vous je me fie à ce que dit la science point barre. Je ne me laisse pas guider par une idéologie quelconque. sortez moi une étude qui dit que le climat a durablement changé en Russie. En France nous avons eu une canicule en 2003, est ce que ça s’est répété ?
            «  »" »On sait que fumer tue. «  »" » Désolé de vous contredire mais ce n’est pas toujours vrai, je connais des personnes très agées qui ont toujours fumé et j’en connais qui sont morts d’un cancer du poumon sans avoir jamais fumé de leur vie (ma mère). Vous êtes dans une profession de foi pas dans une analyse rationnelle des faits.

          • toxymoron dit :

            « sortez moi une étude qui dit que le climat a durablement changé en Russie » : Le premier lien posté ci-dessus: Moscou +1,5°C depuis 50 ans, -20% de précipitation sur le 20e siècle.

        • Tilleul dit :

          A vous lire on ne serait bientôt même plus capable de savoir la période de la mousson ou l’harmattan !

          Mais où vous voyez quiconque ici écrire qu’on sait tout sur le climat ? On vous explique simplement et calmement que ce n’est pas parce qu’il existe des incertitudes qu’on ne sait pas les évaluer et donc avoir une idée des grandes tendances et des facteurs aggravants tel ou tel phénomène…

          Pour la France on a quand même des idées de ce qui pourrait nous tomber sur la tête, c’est pas une prédiction, c’est pas ce qui va arriver au millième de millimètre de précipitation supplémentaire mais au moins c’est des choses qu’on connait dans les grandes lignes et suffisante pour déclencher une décision politique. Gouverner c’est prévoir, gouverner c’est pas attendre qu’on mette l’homme en équations avant d’agir sinon on existerait plus depuis des millénaires…

          La stratégie nationale d’adaptation de la France est disponible ici par ailleurs…

          http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/ecologie/pdf/Strategie_Nationale_2.17_Mo-2.pdf

    • toxymoron dit :

      L’article de Bony & Dufresne que vous citiez hier disait déjà que les nuages forment une contre-réaction positive, mais l’inconnue était dans la grandeur de cette contre-réaction.

      • Robert dit :

        Vou avez lu cette étude en diagonale ou vous le l’avez pas comprise…

        «  »" »La diversité des rétroactions liées aux nuages est considérée depuis plus de 15 ans (et le 1er
        rapport du Giec!) comme l’une des principales sources d’incertitude pour la sensibilité climatique.
        La figure 1 montre que c’est toujours le cas aujourd’hui puisque c’est pour la rétroaction nuageuse
        que l’on note la plus forte disparité entre les modèles. »" »"

        J’ai effectivement fait une confusion entre le TAR et l’AR4 au sujet de l’incertitude de la rétroaction des nuages, mais bon ça ne change pas grand-chose

        «  »" »At the time of the TAR clouds remained a major source of uncertainty in the simulation of climate changes (as they still are at present: «  »" »

        http://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/en/ch1s1-5-2.html

        • toxymoron dit :

          Un peu plus loin dans le même document: « ..essentially because the GCMs all predict a positive cloud feedback (Figure 8.14) but strongly disagree on its magnitude. (http://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/en/ch8s8-6-2-3.html#table-8-2)

          Avec une sensibilité autour de 3°C, on est sur la voie pour une disparition de l’agriculture sur la planète vers 2050. Avec l’incertitude sur les nuages, la sensibilité varie entre 2 et 4°C, donc une disparition vers 2030 (si c’est 4°C) ou 2070 (si c’est 2°C). Il y a toutefois beaucoup plus de facteurs (paléoclimatiques et autres) qui pèsent pour des valeurs supérieures à 3,2°C…

          • Robert dit :

            «  »" »Avec une sensibilité autour de 3°C, on est sur la voie pour une disparition de l’agriculture sur la planète vers 2050. »" »"

            Pure spéculation sans aucun fondement…. Le problème du climat ce n’est pas pour cette première moitié de siècle, mais pour la suite, surtout le 22ème. c’est d’ailleurs pour ça que nous devons réagir vite compte tenu de l’inertie climatique. Au lieu de tenir des propos catastrophiques qui aident au dénigrement du travail des scientifiques vous feriez mieux de vous taire, ce faisant vous leur rendrez service.

          • Nimch dit :

            « Le problème du climat ce n’est pas pour cette première moitié de siècle, mais pour la suite, surtout le 22ème. »

            C’est sûr qu’avec des phrases comme ça ça va se faire bouger le cul de tous les gens autour de moi (tous les + de 50 ans en fait…) que j’entends dire « Bof, moi, la fin du pétrole je la verrai pas et le changement climatique non plus alors rien à foutre ! »

          • Robert dit :

            C’est vrai et c’est à un des obstacles majeurs, l’être humain est incapable de raisonner à long terme. il ne voit que les avantages ou inconvénients immédiats.

          • toxymoron dit :

            Nous sommes en route vers environ +6 à +7°C d’ici la fin du siècle (nos émission réelles et observées dépassent les scénarios les plus pessimistes du GIEC). La plupart des ‘prévisionnistes’ s’accordent pour dire qu’avec une hausse de 3 à 4°C (en moyenne) l’agriculture telle qu’on la connaît devient impossible: les vaches crèvent de soif l’été; le blé et le riz ne poussent plus à des latitudes modérées par manque d’eau et la saison est trop courte vers les pôles, les perturbations dans le cycle hydrologique devient trop intense etc..
            Je suis assez pessimiste, et peut être trop lorsque j’ai cité 2050 ci-dessus. Mais on sait déjà que la décennie 2000-2009 est la première où la quantité de végétaux est en baisse, la production de riz en Australie est tombé d’une moyenne d’1 million de tonnes à 60 000 tonnes. Ce n’est pas plus tard ni au 22e qu’il y aura des problèmes. C’est aujourd’hui.
            Nous avons l’avantage de vivre dans une région relativement peu impacté. Mais lorsque le dérèglement climatique aura créé des milliards de réfugiés climatiques, on souffrira tous pareil.

        • Tilleul dit :

          C’est une idée où les citations que vous faites n’ont strictement rien à voir avec le régime de précipitations ? J’ai beau chercher je ne vois pas le rapport entre l’effet d’un nuage sur les radiations solaires qui le traverse et le régime de précipitation par exemple…

          • Robert dit :

            c’est très simple, si la rétroaction des nuages est négative, il y aura refroidissement des températures donc arrêt du réchauffement. Si elle est positive (ce qui est fort probable) il y aura augmentation des températures menant à terme à un déséquilibre climatique dont on ne sait rien ou presque. Je le redis ce que le GIEC fait c’est d’établir en fonction des conaissances actuelles des possibilités, ce ne sonht en aucun cas des prévisions (chose que les gens croient et à tort).

            «  »" » Il y a toutefois beaucoup plus de facteurs (paléoclimatiques et autres) qui pèsent pour des valeurs supérieures à 3,2°C… »" »"

            Pour ce qui est de la paléoclimatologie, elle nous donne des renseignement sur ce qui s’est passé mais elle ne sert à rien pour l’avenir, les conditions sont totalement différentes

          • toxymoron dit :

            La paléoclimatologie nous enseigne que dans des conditions d’équilibre, on a X CO2, Y °C et Z niveau de la mer (avec la précision disponible selon les mesures et le type de proxies examinés).
            On sait par exemple que le taux de CO2 actuel n’est pas compatible avec de la glace en Arctique. Donc tout va fondre, et la mer va monter de 7m. Mais ce n’est ni pour demain ni pour après-demain, ce sont des valeurs à l’échelle du millénaire. Le même type de raisonnement permet de fixer des plages de valeurs possibles pour la sensibilité.
            Mais bon, cela reste un débat stérile. Malgré toutes les références que je vous ai donné, vous maintenez le doute sur le signe de la contreréaction des nuages. on sait qu’elle est positive (ou vous confondez avec l’impact net des aérosols, où il y a également un doute sur la valeur et le signe de la contre-réaction nette).
            En plus ce n’est même pas important. On sait par exemple que la mer va monter de façon significative, et la montée d’ici la fin de siècle varie entre 1m et 1.7m (donc 2 à 3 fois plus que les chiffres de l’AR4). Il est inutile de faire un débat entre 1m (disparition de la baie de Somme, de la zone industrielle de Fos/mer, de la Camargue, …) et 1.7m. La question est comment parer (et se préparer à) une hausse permanente du niveau de la mer.
            [ne prenez pas ces exemples trop au sens propre. Une hausse moyenne de 1m ne veut pas dire 1m partout, et je n'ai pas fait d'études d'impact pour la France ni pour ailleurs]

          • Robert dit :

            «  »" » vous maintenez le doute sur le signe de la contreréaction des nuages. on sait qu’elle est positive «  »" »

            Non, on ne le sait pas. vous dites n’importe quoi sans avoir aucune source scientifique à fournir (extraire une phrase de son contexte n’est pas un argument). En fait vous prétendez savoir ce que les scientifiques spécialistes de ce problème ignorent.

            A propos de la paléoclimatologie, c’est tout chaud et très surprenant…

            http://tinyurl.com/29v2dgl

          • Robert dit :

            Vous pouvez aussi lire ce document écrit par un chercheur belge (la date de décembre 2010 est fausse)
            il reflète assez bien la situation:

            http://www2.academieroyale.be/academie/documents/CB2010docpostlimCRUCIFIX6439.pdf

          • toxymoron dit :

            Vous me fournissez le lien vers l’article de Sandrine Bony et vous refutez son contenu.
            Je ne lutte pas contre la mauvaise foi.

          • Robert dit :

            Mais vous êtes une vraie buse, voici ce que dit textuellement Sandrine Bony

            2.4 – La rétroaction liée aux nuages.
            La diversité des rétroactions liées aux nuages est considérée depuis plus de 15 ans (et le 1er
            rapport du Giec!) comme l’une des principales sources d’incertitude pour la sensibilité climatique.
            La figure 1 montre que c’est toujours le cas aujourd’hui puisque c’est pour la rétroaction nuageuse
            que l’on note la plus forte disparité entre les modèles.

            Regardes donc la figure 1 et les barres d’incertitudes surtout celle des nuages!!!.

          • Daneel Olivaw dit :

            « Mais vous êtes une vraie buse » Robert ?

            Whoua…
            Je remarque que votre diplomatie n’a franchement rien à envier à le mienne…
            C’est pas vous qui me menaciez de poursuites judiciaires pour « pure calomnie », alors que je ne faisais que vous traiter – ce que vous êtes – de « nucléophile » ???

            Je n’ose imaginer ce que vous auriez dit si je vous avais moi aussi traité de « vraie buse » !…

            ;)

          • Tilleul dit :

            Votre commentaire n’a toujours aucun rapport avec les précipations…

          • Robert dit :

            De quoi dépendent les précipitations à votre avis ?

          • Tilleul dit :

            de la saturation de l’air ce qui ne donne toujours pas de rapport entre l’effet des nuages sur le bilan radiatif de la terre et les précipitations…

          • Robert dit :

            «  »" »de la saturation de l’air «  »" »

            Pas vraiment exact.

          • Robert dit :

            Je pourrais ajouter presque faux

  6. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Denis Fruneau, Luc Allemand, Albertine Proust, Girard Jean philippe, Denis Delbecq et des autres. Denis Delbecq a dit: Climat: faut-il supprimer l'Académie des sciences? http://bit.ly/95BIeC [...]

  7. Daneel Olivaw dit :

    Intéressant cette « chaude discussion » sur la prédominance de la rétroaction positive ou négative de la vapeur d’eau sur le bouleversement climatique…

    Evidemment, notre « nucléophile » de service semble ici défendre la réalité du réchauffement climatique anthropique (dont la prétendue « non-émission de CO2″ de cette filière industrielle est devenu le seul et unique argument de vente des centrales nucléaire), mais à voir son acharnement à insulter ainsi Toxymoron, j’en viens à me demande s’il ne joue pas double-jeu… et travaille en même temps pour les thuriféraires du « climato-sceptisme »… et du nucléaire (???)

    Bref, pour en revenir au sujet de cette polémique quelque peu « ubuesque » (la polémique, pas le sujet), je me conterais de ces quelques considérations que je citais déjà il y a plus de trois ans (en septembre 2007) :
    « …La vapeur d’eau est le gaz qui contribue le plus à l’effet de serre. Avec le réchauffement, les températures augmentent dans les basses couches de l’atmosphère. Or, plus l’air est chaud, plus il peut se charger en humidité. Les basses couches peuvent ainsi en emmagasiner davantage. Cette quantité accrue de vapeur d’eau augmente à son tour le réchauffement, qui augmente à son tour la vapeur d’eau, qui augmente à son tour le récahuffement, qui…
    Vous l’avez compris, ce cercle vicieux autoalimenté n’est pas près de prendre fin !

    Cela dit, ce n’est pas le seul mécanisme de rétroaction lié à la vapeur d’eau.
    En élevant les températures au-dessus des terres et des océans, le réchauffement génère davantage d’évaporation et accroît donc la nébulosité. Ceci déclenche à son tour deux rétroactions différentes.
    L’une est dite ‘positive’ parce qu’elle renforce le réchauffement, l’autre est dite ‘négative’ parce que ses effets s’opposent à la cause initiale, c’est à dire qu’ils réduisent le réchauffement.
    Ces phénomènes sont certes très complexes, mais peuvent néanmoins s’expliquer très simplement :
    La rétroaction négative est due au fait que les nuages réduisent la quantité de rayonnement solaire venant réchauffer la Terre. Moins de soleil = moins de chaleur : c’est l’effet parasol.
    Enfin une bonne nouvelle non ?
    ;)

    Mais il faut le dire vite, car les nuages chargés de vapeur d’eau renforcent aussi l’effet de serre.
    Nous sommes donc aussi en présence d’une rétroaction positive !

    Laquelle des deux est la plus importante ?
    Bien que les problèmes de rétroaction liés aux nuages soient parmi les plus complexes que les climatologues aient à résoudre, une donnée simple fait pencher la balance entre ces deux phénomènes vers davantage de réchauffement.
    C’est tout simplement le fait que l’effet parasol qui nous protège du soleil n’agit évidemment QUE pendant la journée…
    Tandis que l’Effet de Serre, lui, agit AUSSI la nuit !!! » …

    • Robert dit :

      Daneel Olivaw

      Je commence très sincérement à en avoir marre de vos calomnies à mon sujet. Je n’ai jamais défendu le nucléaire, j’ai dit que pour l’instant c’était un mal nécessaire alors si vous ne cessez pas ces attaques immédiatement je me verrai dans l’obligation d’intervenir directement auprès de monsieur Delbecq avec toutes les suites que cela peut entraîner.

      «  »" »La vapeur d’eau est le gaz qui contribue le plus à l’effet de serre. Avec le réchauffement, les températures augmentent dans les basses couches de l’atmosphère. »" »"

      Ce n’est pas vrai dans les régions tropicales. Dans ces régions lorsque la quantité de vapeur d’eau augmente, les températures en altitude augmentent plus que les températures de surface induisant une réduction de l’effet de serre donc une rétroaction négative.

      «  »" »C’est tout simplement le fait que l’effet parasol qui nous protège du soleil n’agit évidemment QUE pendant la journée…
      Tandis que l’Effet de Serre, lui, agit AUSSI la nuit !!! » «  »" »

      Vous oubliez que la terre tourne. Pour le reste vous ne faites qu’enfoncer des portes ouvertes qui n’expliquent rien.

      • Daneel Olivaw dit :

        Vous racontez franchement n’importe quoi…
        Je pense que ce n’est pas que la Terre qui tourne, mais aussi votre « povre tête » !
        :)

        Quand à mes prétendues « calomnies » à votre égard, je ne fais que vous rendre la monnaie de votre pièce….
        (Et juste la monnaie !…. Car votre attitude à vous est franchement pire et des plus déplorables !!!)

        Si vous en avez marre, vous n’avez qu’à aller raconter vos âneries sur les forums d’AREVA, vous y trouverez tout plein de gens d’accords avec vous pour démolir ces « buses » d’écolos qui osent critiquer leur industrie de mort !

        • Daneel Olivaw dit :

          A propos, je n’ai toujours pas compris pourquoi vous refusez ainsi de vous faire qualifier de « nucléophile » – qui signifie étymologiquement « qui aime le nucléaire » – et qui ne devrait donc pas être considéré par un défenseur du nucléaire comme une « calomnie » !!!
          Je veux bien admettre que lorsque je vous ais également qualifié sur un autre fil de discussion de « viandard », on puisse imaginer là un terme quelque peu excessif… Mais en aucun cas calomnieux, puisque déjà vous déchaîniez contre moi votre fiel afin de démolir mon témoignage végétarien et promouvoir – avec force mensonges là encore ! – la consommation de viande !…

          Je ne vous ai donc jamais « calomnié » en aucune façon, moi. Contrairement à vous qui ne cessez d’insulter tous vos contradicteurs !…

          • Robert dit :

            Je ne suis pas nucléophile mais je dis que le nuléaire est pour l’instant un mal nécessaire.

            «  »" »Mais en aucun cas calomnieux, puisque déjà vous déchaîniez contre moi votre fiel afin de démolir mon témoignage végétarien et promouvoir – avec force mensonges là encore ! – la consommation de viande !… »" »"

            La encore vous mentez en déformant mes propos, par conte je peux remarque que vous n’en ête pas à une contradiction près.
            sur votre site , http://agnvswebmestre.free.fr/liens_nadh.html
            on troue dans les liens amis celui-ci : http://www.alliancespj.org/spip.php?article15

            qui fait la promotion du docteur Gernez, puis-je vous rappeler le protocole du docteur Gernez ?

            http://www.filmsdocumentaires.com/portail/protocole_andre_gernez.html

            J’ai également remarqué que vous êtes anti-vaccin, donc un être dangereux pour la santé publique.

            Vou êtes un extrêmiste guidé par un idéologie malsaine et prêt à mentir et à calomnier pour faire valoir vos théories.

          • Robert dit :

            désolé pour les fautes de typo et d’orthographe.

        • Robert dit :

          Si je raconte n’importe quoi, vous, vous êtes un dangereux personnage,
          Les lecteurs de ce blog s’en rendront compte à la lecture de ce lien ci après (notamment ce qui y est dit sur le sida) :

          http://agnvswebmestre.free.fr/espace_adh.html#Longévité et espérance de vie

          • Daneel Olivaw dit :

            Merci pour la pub !
            (Mais vous vous êtes trompé de lien… Concernant le sida il valait mieux « http://agnvswebmestre.free.fr/espace_adh.html#La%20vraie%20nature…%20du%20SIDA »)

            Cela dit, je constate que comme d’hab, vous ne pouvez vous exprimer autrement que par l’injure et la calomnie systématique… Voyez-vous, moi je pense plutôt que c’est vous qui est un type vraiment dangereux : pro-nucléaire, pro-viande… probablement aussi pro-chimie ! (?)
            Bref, l’anti-écolo par excellence !!!
            Je vous plains très sincèrement de ne vivre que pour démolir, détruire et tuer !

          • Robert dit :

            Où voyez vous de la calomnie ? Ce n’est pas moi qui ai écrit ce qu’il y a sur votre lien, ce n’est pas moi qui fait l’apologie de personnes comme Béchamp dont la théorie des mycrozimas est toalement fausse, ce n’est pas moi qui fait l’apologie de personnes comme Tal Schaller poursuivi en justice (et condamné) pour dérives sectaires. Ce n’est pas moi qui à propos du sida tient ces termes;

            «  »" »Nul doute que si Henri-Charles Geffroy avait connu cette nouvelle « escroquerie » contre la vie et notre nature, il aurait aussi été l’un des principaux acteurs de cette contre-désinformation. D’autant plus que l’alimentation saine (non seulement Bio, mais aussi végétarienne et équilibrée) qu’il a tant contribué à faire connaître, et à proposer ensuite à un pourcentage non négligeable de la population, est le meilleur vecteur pour ne jamais être atteint par cette maladie, et même guérir, au cas où le malade n’aurait pas eu la chance d’entendre son message plus tôt. »" »"

            Je vais signaler votre association à la mivilude. on verra bien ce qu’il en ressort.

          • Robert dit :

            J’oubliais ce citer dans vos « références », Alain Scohy radié à vie de l’ordre des médecins.

            Ca commence à faire beaucoup.

          • Daneel Olivaw dit :

            Ah, sacré « Robert »… vous devriez en fait vous surnommer « TORQUEMADA »… Ce pseudo vous irait franchement comme un gant !

            Vous ne savez que menacer de procès, dénoncer – comme les fameux « corbeaux » au temps de cette si gentille Gestapo dont vous regrettez certainement le bon temps (!) -… et vomir votre haine de ceux qui osent penser plus et mieux que vous !
            Vous affirmiez déjà sournoisement un plus tôt que je serais « un type dangereux »…
            Oui effectivement, « dangereux », mais pour les gens comme vous aux neurones et cellules gliales complètement saturées par leur bêtise insondable et qui se comportent en véritables inquisiteurs !!!

            Si je suis « dangereux » pour quelqu’un – VOUS apparemment -, ce n’est certainement pas envers la planète, ni envers l’Humanité, mais bel et bien envers tous vos bons amis d’AREVA, du CIV, de BAYER et de MONSANTO….

            Comme je le disais précédemment :
            Je vous plains très sincèrement de ne vivre que pour démolir, détruire et tuer !

      • Daneel Olivaw dit :

        Pourquoi aurais « oublié » que la Terre tourne ?
        Parce que je dit que l’Effet de serre agit constamment sur toute la planète nuit et jour… alors que l’effet parasol n’agit que par intermittence pendant le jour ?

        Où voulez-vous donc en venir avec de tels arguments ?
        A nous démontrer que nous n’avons rien à craindre du réchauffement climatique parce que celui-ci nous protégerait de lui-même par un effet parasol plus fort que l’effet de serre ?
        Mais dites-donc… vous versez là dans le climato-sceptisme !
        ;)

        • Robert dit :

          Une fois de plus vous déformez malhonnêtement mes propos? Apprenez à lire autrement qu’avec des oeillères. J’ai simplement dit que dire que la rétroaction des nuages est connue est faux donc déduire qu’on sit ce qui va se passer au niveau des précipitations est également faux.

          «  »" »Pourquoi aurais « oublié » que la Terre tourne ?
          Parce que je dit que l’Effet de serre agit constamment sur toute la planète nuit et jour… alors que l’effet parasol n’agit que par intermittence pendant le jour ? »" »"

          Si encore vous n’aviez oublié que ça, mais vous avez oublié l’influence des vents, le fait qu’on peut avoir une journée très nuageuse et une nuit claire vous avez également oublié le gradient de température, les phénomènes de convection enfin quasiment tout quoi..

          • Daneel Olivaw dit :

            Bah… vous, vous avez juste oublié de réfléchir !
            Et franchement, je ne sais même pas ce que vous faites encore sur ce forum écolo à débiter sans cesse vos innombrables âneries anti-écolo…
            Enfin… je vais finalement vous laisser à votre profonde misère intellectuelle, et conclure comme Toxymoron :
            Je ne lutte pas contre la mauvaise foi !!!

            A propos, si vous avez des récriminations contre ce texte (dont j’ai volontairement omis de citer leurs véritables auteurs sachant que vous alliez encore vomir votre fiel rageur contre moi)… allez donc en parler à Jean-Marc Jancovici et Patrice Drevet, dont il s’agit là d’une citation fidèle de leur ouvrage de 2007 : « La Planète se réchauffe ! (Comprendre pour mieux lutter) »

            Ah j’oubliais… peut-être que ce sont de « vraies buses » eux aussi !
            :)

          • Robert dit :

            J’adore quand vous citez Jancovici qui est pour le nucléaire….

            Pour le reste, je ne fais que rapporter ce qui est dit dans les arcticles scientifiques.

          • Daneel Olivaw dit :

            Ah bon… Jancovici serait aussi nucléophile ?
            Ben voyons… C’est peut-être pour-ça comme vous le disiez si bien que c’est une « vraie buse » qui « oublie que la terre tourne » ; qui « oublie l’influence des vents » ; qui oublie « le fait qu’on peut avoir une journée très nuageuse et une nuit claire » ; qui « oublie également le gradient de température » ; et « les phénomènes de convection… enfin quasiment tout quoi.. »

            :)

          • Robert dit :

            Vous mentez encore, je n’ai jamais dit que Janco était une buse, de plus Janco se contente de faire de la pédagogie grand public, il n’entre donc pas dans les détails.

            Maintenant prouvez moi que j’ai tort arguments scientifiques à l’appui, je vous attends de pied ferme.

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous ne comprenez vraiment rien à rien… Tant de Bêtise en un seul individu me sidère !
            Merci de cessez de nous importuner et de nous faire ainsi perdre notre temps à tous…

          • GML dit :

            NON, c’est vous qui nous faites perdre du temps à crier n’importe quoi sur ce site et qui ne comprenez vraiment rien à rien.

          • Robert dit :

            «  »" »allez donc en parler à Jean-Marc Jancovici et Patrice Drevet, dont il s’agit là d’une citation fidèle de leur ouvrage de 2007 : « La Planète se réchauffe ! (Comprendre pour mieux lutter) » »" »"

            Décidément le mensonge et la désinformation ne vous font pas peur. Jancovici n’a jamais écrit ce livre il n’en est que le préfacier voici ce que dit l’auteur lui-même

            «  »" »Ce livre n’est pas un exercice de scientifique, même si la préface de Jean-Marc Jancovici, éminent spécialiste des questions énergétiques et climatiques, cautionne mon analyse. C’est un vrai travail de journaliste » explique-t-il. « J’ai voulu contribuer à éveiller les consciences quant aux dangers que représente le réchauffement climatique pour la survie de l’humanité. Car ne nous y trompons pas. Il s’agit bien de sauver l’humanité. Pas la planète. Elle continuera de tourner pendant encore quelques milliards d’année avec ou sans nous ». »" »"

            source : http://www.sete.fr/Le-Cafe-Lire-et-Dire-invite.html

          • Daneel Olivaw dit :

            Si, vous avez bien laissé entendre que Jean-Marc « était une vraie buse » en critiquant comme vous l’avez fait les propos de l’ouvrage qu’il a préfacé – et évidemment lu, corrigé et approuvé !!! – lorsque vous pensiez qu’ils étaient de moi…

            Vous tentez maintenant de vous rattraper aux branches et donc vite vite de trouver toutes les qualités à ce cher Jancovici (que j’avais d’ailleurs rencontré avec Nicolas Hulot à l’INSEAD de Fontainebleau)… mais le fait est que vous avez bel et bien tenté de le discréditer, lui, et Patrice Drevet et les autres auteurs qui ont participé à cet ouvrage !

            (Ils oublient tellement de choses ces braves gens, de vraies buse n’est-ce pas ?)
            ;)

            En tout cas, j’aime bien votre manière de parler d’un livre que vous n’avez pas lu en vous référant à ce qu’en disent des tiers….
            Si vous aviez vraiment lu cet ouvrage, vous auriez par exemple découvert, oh surprise :
            « … Face au réchauffement dû à un dérèglement climatique anthropique, la première étape c’est d’informer. C’est ce que nous avons tenté de faire dans ce livre AVEC L’AIDE de Philippe Dussau, Jean-Marc Jancovici, René Ducroux et quelques amis qui ont fait de longues études scientifiques…. »

            Eh oui, vous en avez certes profiter pour me diffamer une fois encore en m’accusant de menteur et même « désinformateur ».. mais en fait, une nouvelle fois encore vous avez juste perdu une occasion de vous taire !

            :)

          • Robert dit :

            «  »" »Si, vous avez bien laissé entendre que Jean-Marc « était une vraie buse » «  »" »

            Mensonge et déformation de mes propos, tout lecteur peut le vérifier. l’auteur Patrice Drevet (n’en inventez pas d’autres) reconnait lui même que son livre n’est pas un livre scientifique. Ce que vous pouvez dire n’a aucune espèce d’importance votre crédibilité étant totalement nulle. L’important c’est que les lecteurs comprennent qui vous êtes, Je n’ai rien à vendre vous si.

            J’ai remarqué également que vous défendiez le « docteur » Ryke Geerd Hamer; ce monsieur qui a sur la conscience quelques morts qui fut emprisonné d’ailleurs (encore une erreur judiciaire je suppose)

            http://www.info-sectes.ch/secte-Geerd-Hamer.htm#Histoire

            Le lecteur se fera sa propre opinion, perso je peux me regarder dans un miroir sans rougir.

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous démontrez une fois de plus votre esprit totalement malveillant et pervers…

            Vous aimez bien à ce que je vois reprendre toutes les rumeurs médisantes qui courent dans notre si gentille et saine société humaine (vous savez, au siècle dernier on racontait aussi que les juifs mangeaient des enfants… Plus tôt, on racontait aussi que les sorcières forniquaient avec le diable…. Y’ avait plein de braves gens pour le confirmer et témoigner même les avoir vu s’envoler sur leur balai les nuits de pleine lune !…
            Paraît-même que des curés se transformaient en loup-garou !!!

            Je pense que tous ces gentils inquisiteurs qui oeuvraient pour le bien public se regardaient aussi l’esprit tranquille dans leur miroir, lorsque tous ces affreux hérétiques avaient été écartelés et menés aux bûchers avec leurs ouvrages stataniques !!!

          • Robert dit :

            Heu les condamnations an justice ne sont pas des rumeurs, mais des faits vérifiables.

            Au fait
            c’est quoi le silice organique ? et vous buvez de l’urine quand vous êtes malade ?

          • Daneel Olivaw dit :

            Oui, Galilée aussi a été condamné !
            (Et comme vous dites, ce n’est pas une rumeur mais un fait vérifiable…)
            Si lui s’en est sorti – en abjurant !!! -… cela n’a malheureusement pas été le cas de bien d’autres hommes remarquables de l’Histoire…. comme le fameux Giordano Bruno par exemple (tiens, lui aussi parlait d’extraterrestres d’ailleurs (!))… ou le malheureux Semmelweis, pas conduit au bûcher lui, mais pire : à l’Asile psychiatrique !

            Pour en finir avec les autres questions…
            Non, je ne pratique pas « l’Amaroli » : JE NE SUIS JAMAIS MALADE !!!
            (Mais cela dit, focaliser là encore le travail du Docteur Christian Tal Schaller sur ce seul aspect mineur et insignifiant est digne une fois encore d’une grande « escroquerie intellectuelle », domaine dans lequel vous semblez confirmer chaque fois davantage votre aisance)…
            Quand à la fameuse « silice organique », si vous aviez ne seraient-ce que pris la peine de lire les ouvrages du Père de la Police scientifique sur ce sujet (*), vous ne poseriez pas une question aussi débile !…
            En introduction, vous avez par exemple l’ouvrage de la journaliste scientifique Laure Pouliquen – Fondatrice présidente de l’Association AMESSI – « Le Silicium Organique de Loïc Le Ribault »…

            (*) (Voir par exemple : « Micropolis » et « Qui a peur de Loïc Le Ribault ? (2 inventions de trop !) »…)

          • Daneel Olivaw dit :

            Robert dit « blablablabla… Mensonge et déformation de mes propos, tout lecteur peut le vérifier. l’auteur Patrice Drevet (n’en inventez pas d’autres) …. »

            Contrairement à vous, je cite mes sources précisément et scrupuleusement (et moi au moins, contrairement à vous, je sais ce dont je parle et je lis vraiment les ouvrages que je cite)…
            Je n’invente pas les auteurs comme vous l’affirmez encore une fois de plus mensongèrement…. ce que je cite là est bel et bien écrit « noir sur blanc » page 187 – c’est dans l’Épilogue » – dudit ouvrage :

            « … Face au réchauffement dû à un dérèglement climatique anthropique, la première étape c’est d’informer. C’est ce que nous avons tenté de faire dans ce livre AVEC L’AIDE de Philippe Dussau, Jean-Marc Jancovici, René Ducroux et quelques amis qui ont fait de longues études scientifiques…. »

          • Robert dit :

            Galilée maintenant, n’importe quoi que ne feriez vou pas pour vous sortir de votre pataugeoire.

            A props de Jancovici, que dit ‘il dans la vidéo au sujet du réchauffement climaique et de la responsabilité de l’homme ? Tiens donc il dit exactement ce que je dis comment se fait-ce ?

            En attendant vous avez une questiondont j’attends toujours la réponse.

        • Daneel Olivaw dit :

          Oui, Galilée aussi a été condamné !
          (Et comme vous dites, ce n’est pas une rumeur mais un fait vérifiable…)
          Si lui s’en est sorti – en abjurant !!! -… cela n’a malheureusement pas été le cas de bien d’autres hommes remarquables de l’Histoire…. comme le fameux Giordano Bruno par exemple (tiens, lui aussi parlait d’extraterrestres d’ailleurs (!))… ou le malheureux Semmelweis, pas conduit au bûcher lui, mais pire : à l’Asile psychiatrique !
          Pour en finir avec les autres questions…
          Non, je ne pratique pas « l’Amaroli » : JE NE SUIS JAMAIS MALADE !!!
          (Mais cela dit, focaliser là encore le travail du Docteur Christian Tal Schaller sur ce seul aspect mineur et insignifiant est digne une fois encore d’une grande « escroquerie intellectuelle », domaine dans lequel vous semblez confirmer chaque fois davantage votre aisance)…
          Quand à la fameuse « silice organique », si vous aviez ne seraient-ce que pris la peine de lire les ouvrages du Père de la Police scientifique sur ce sujet (*), vous ne poseriez pas une question aussi débile !…
          En introduction, vous avez par exemple l’ouvrage de la journaliste scientifique Laure Pouliquen – Fondatrice présidente de l’Association AMESSI – « Le Silicium Organique de Loïc Le Ribault »…
          (*) (Voir par exemple : « Micropolis » et « Qui a peur de Loïc Le Ribault ? (2 inventions de trop !) »…)

          • Robert dit :

            Répondez à la question qu’est ce que le silicium organique ? et citez moi une seule (vraie) revue scientifique en faisant état.

            Vous y êtes jusqu’au cou mon cher, et vous n’allez pas tarder à couler (quoique c’est déja fait).

          • Daneel Olivaw dit :

            Qu’est-ce donc pour vous une « vraie revue scientifique » ?
            Une revue sponsorisée par les labos probablement… donc, qui ne laissera jamais rien passer susceptible de nuire à son si fructueux commerce de mort et de souffrances !!!!

            Il est certain que dans ce genre de revue (« vraie » selon vous, mais qui ne sont « vraies » que dans le monde d’Orwell : « 1984″ !!!), on ne trouvera JAMAIS les informations sur des remèdes vraiment efficaces pour rétablir la santé des malades et leur permettre de se libérer de l’esclavage de ces mafias pharmacochimiques, véritables « MULTINATIONALES DU CRIME » !!!

            Sinon, en dehors de ce petit monde de la « science corrompue au service du commerce de drogues » (!)… vous pouvez trouver de très, très, très nombreuses publications scientifiques sur le fameux « silicium organique » (dénommés aussi parfois « organo-silicié ».)
            Notamment les travaux de Loïc Le Ribault lui-même, et de son prédécesseur Norbert Duffaut.
            On peut trouver des dizaines de références à ces publications scientifique dans l’ouvrage de la journaliste scientifique Laure Pouliquen : « Le Slicium organique de Loïc Le Ribault », publié en 2006 chez « Guy Trédaniel »…

            BONUS :
            -  » http://www.bickel.fr  »

            Pour ceux qui préfèrent les petits dessins explicitent aux longs textes rébarbatifs
            ;)

          • Robert dit :

            Cher apprenti gourou, une revue scientifique est une revue à comité de lecture, par exemple : Nature, GRL science etc… certaines sont plus prestigieuses que d’autres., En France, la Revue Médicale de l’Assurance Maladie est une revue à comité de lecture.
            Loic le Ribault n’est cité dans aucune d’elle, quand au silicium organique il n’existe pas, le G5 est un attrape-ballot, une arnaque pour gogo, ce n’est pas pour rien le Le Ribault a été condamné.

    • Daneel Olivaw dit :

      Tiens… je l’avais zappé votre nouvelle « diatribe vénimeuse » du 26 septembre (commentaire n° 16421) !
      Réponse donc à cette salve de médisances :
      Sachez d’abord que contrairement à vous « TORQUEMADA », jamais je ne mens ni ne calomnie quiconque (que ce soit ou non pour « défendre mes théories » (!))…
      Quand à l’accusation « d’extrémiste guidé par une idéologie malsaine »… ??? … Voilà bien là encore de votre part une diffamation caractérisée dont vous êtes apparemment passé maître !
      (« Effet miroir » là encore ? Il paraît effectivement que tout ce que nous dit ‘Jean’ de ‘Pierre’ nous renseigne toujours davantage sur ‘Jean’ que sur ‘Pierre’ !!!)

      Je ne vois en tout cas pas en quoi j’ai une « idéologie malsaine » a vouloir préserver aussi bien la santé de ma planète que celle de mon prochain… et préserver la vie de notre biosphère commune !

      Que je sois « anti-vaccin » est un fait que je revendique, vu que dans ma famille cela fait plus de 60 ans que nous dénonçons cette religion dogmatique qui n’a absolument rien de scientifique, et encore moins de médical !!!
      Qu’en plus d’être un « réchauffiste-climato-sceptique » et un notoire promoteur de la bidoche et du nucléaire, vous soyez également un promoteur des vaccins ne m’étonne finalement guère. C’est votre droit le plus absolu de raconter n’importe quoi et de défendre tout ce qui peut nuire à la santé humaine et à notre environnement… mais c’est aussi mon droit de répondre à vos mensonges patentés et insinuations fielleuses et diffamantes :
      Déjà, en ce qui concerne les vaccins, j’invite nos lecteurs désireux d’en savoir plus – et mieux – de commencer par explorer ces articles ou « vieilles polémiques édifiantes » :
      - « http://agnvswebmestre.free.fr/vaccins2.htm »
      - « http://blog.charentelibre.com/journal/index.php?post/2009/12/19/4465-le-prefet-fait-la-lecon-aux-medecins-anti-vaccination »
      - »http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/acd9ba8e3e4c5ae1# »
      (et aussi : « http://cenatho.free.fr/sites.htm »)

      En ce qui concerne notre vieil ami André Gernez, je ne vois pas en quoi il y aurait contradiction sur notre site associatif.
      Quand au fameux « protocole du Dr Gernez », le vrai, pas celui quelque peu traficoté que l’on peut trouver dans le lien que vous mentionnez (gens avec qui nous nous sommes d’ailleurs fâchés et refuser de cautionner leur démarche), je vous invite plutôt à lire ceci :
      - « http://www.jacques-lacaze.com/pages/CAMPAGNE_73_Comment_eviter_le_Cancer_III-2013842.html »

      Et Émile Fradin, vous connaissez ?
      Edifiant aussi ce cas…. Ce n’est certes pas comme dans l’affaire Wegener que nous évoquions déjà par ailleurs, mais on a droit ici aussi aux mêmes « insinuations scientifiques » sournoises et malveillantes, qui ne font certes pas honneur à ses acteurs !!!

      J’en parle notamment sur mon forum « Destination 2013″ :
      - « Emile Fradin vient de mourir !…
      Que deviendra sa decouverte de Glozel ? »
      (« http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/62a082ddeb37cd01/c797ad1cd8dae8b2″ )

      Et aussi :
      - L’Affaire Émile Fradin… « Quelle folie » !
      (« http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/337dd86bc0243fa2/d01682d9f91a6cee » )

      Et on pourrait encore mentionner le cas édifiant – et très récent – de Emilia Masson (dont nous parle justement Pierre Lance dans son dernier tome – le 4 – « Savants Maudits, Chercheurs exclus »…
      (Vous savez.. Pierre Lance, que vous accusiez le 28 septembre de « monsieur qui croit aux extra-terrestres et qui dit que ces derniers nous manipulent. »
      Eh ben, « ce monsieur qui croit aux extra-terrestres et qui dit que ces derniers nous manipulent. » n’a jamais rien prétendu de tel…
      Si quelqu’un sur ce forum « se base sur des croyances et pas sur des faits vérifiables. Encore une personne pas très crédible. » (!), c’est notre insupportable « Torquemada » -, et certainement pas Pierre Lance…
      Lequel m’a d’ailleurs répondu à ce propos :
      « Bien entendu le dénommé Robert est un âne qui ne m’a pas lu. Je n’ai jamais affirmé quoi que ce soit au sujet des extra-terrestres, qui existent indubitablement, ne fut-ce qu’en raison du calcul des probabilités cosmiques, mais que je n’ai jamais rencontré de près ou de loin et au sujet desquels je n’ai aucune certitude d’aucune sorte. Mon livre « Le Grand Secret du Ciel » est malheureusement épuisé. Il n’est rien d’autre qu’une exploration des possibilités logiques et des réflexions de bon sens dont ne résulte aucune conclusion définitive !… »)

      Et voilà donc bien là encore qu’une odieuse insinuation malveillante de plus de « Torquemada », L’INQUISITEUR en chef de ce forum qui se passerait bien de ses diatribes !!!

      Dernier point en ce qui concerne ma prétendue « alimentation totalement désiquilibrée pouvant entraîner des ennuis de santé » (c’est plus bas, vous nous asséniez ce slogan viandard dogmatisé le 29 septembre)… voici un dernier lien, pas forcément destiné à vous qui êtes je crois, malheureusement, totalement irrécupérable, mais aux lecteurs intelligents et ouverts d’esprit qui voudraient en savoir plus et comprendre bien des choses :
      - LE VRAI DÉFI ÉCOLOGIQUE
      (Cf. « http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/6c811e4be5413478# »)

      Et sinon, pour ouvrir davantage encore votre horizon et ne plus laisser votre esprit cloîtrer dans ses dogmes de la prétendue « médecine » chimico-alopathique (très bien décrite dans les magnifiques films de notre amie Coline Serreau « La Crise » et « La belle verte ») :
      - « http://www.alliance-pour-la-sante.com/la-lettre-de-lagnvs-du-7-decembre-2009.html »
      - « http://www.alliance-pour-la-sante.com/livre-lalimentation-saineq-dhenri-charles-geffroy.html »
      - « http://www.alliance-pour-la-sante.com/livre-nourris-ton-corps.html »…

      • Robert dit :

        «  »" »Que je sois « anti-vaccin » est un fait que je revendique, vu que dans ma famille cela fait plus de 60 ans que nous dénonçons cette religion dogmatique qui n’a absolument rien de scientifique, et encore moins de médical !!!
        «  »" »"

        Ca c’est un mensonge, de nombreuses études scientifiques prouvent l’utilité des vaccins seul et unique moyen de lutter efficacement contre les virus.

        «  »" »Qu’en plus d’être un « réchauffiste-climato-sceptique » et un notoire promoteur de la bidoche et du nucléaire, vous soyez également un promoteur des vaccins ne m’étonne finalement guère. C’est votre droit le plus absolu de raconter n’importe quoi et de défendre tout ce qui peut nuire à la santé humaine et à notre environnement… mais c’est aussi mon droit de répondre à vos mensonges patentés et insinuations fielleuses et diffamantes : »" »" »

        Ca c’est de la calomnie. vous êtes incapable de prouver que je suis un notoire défenseur de la bidoche et du nucléaire, mon cher gourou, oui je vous apelle gourou, car je ne savais que vous croyez en la réincarnation ainsi que dans le paranormal (NDE)
        Je commence à coprendre pourquoi vous défendes des chalratans condamnés, pour dérives sectaires, ou exercice illégal de la médecine .

        Je clos là pour ne pas retomber dans un troll inutile, vous pouvez débiter vos insanités je n’y répondrai plus. Le lecteur sait désormais à qui il a affaire.

        • Daneel Olivaw dit :

          Vous n’êtes vraiment qu’un âne bâté mon pauvre vieux « Torquemada » (ou préférez-vous que je vous surnomme « Savonarole » ? Ce pseudo aussi vous irait parfaitement)…
          Je me demande encore pourquoi Denis ne vous a pas expulsé de ce forum alors qu’il est pourtant évident que vous n’êtes qu’un imbécile notoire, par surcroît excessivement « MAUVAIS » qui a déjà injurié la plupart des participants les plus brillants de cet Agora d’ « Effets de terre ».

          Vous êtes un véritable INQUISITEUR digne de vos dignes précurseurs Torquemada, Savonarole, Sepulveda, etc.
          Non seulement il n’y a aucune « calomnie » à vous qualifier de « nucléophile et viandard notoire » puisque vous ne perdez jamais une occasion de défendre le nucléaire et le carnivorisme…
          Et de plus, en ce qui concerne les vaccins, vous ânonnez évidemment une fois encore les âneries habituelles des « lobotomisés des slogans vaccinalistes » (!)…
          De toute évidence vous n’avez pas fait l’effort de lire tous les liens que je proposais ici et là pour tenter de vous « éveiller un peu la conscience » – je crains malheureusement que la vôtre soit déjà en état de mort clinique !!! – (ou alors vous n’y avez rien compris, ce qui ne m’étonnerait guère de vous)…; je vous en propose un autre de mon amie Marjolaine, peut-être plus riche encore… et même doté de petits dessins que vous arriverez peut-être là a comprendre :
          -  » http://www.ass-ahimsa.net/vaccins.html « …

          En ce qui concerne la « réincarnation » ainsi que les « NDE » ; je constate là encore votre infinie bêtise et intolérance pour le moins, elle : SECTAIRE !!!
          On va pas polémiquer sur le sujet car ce n’est pas ici le forum adapté (mais venez donc sur mon forum « Destination 2013″, vous verrez comme vous y serez bien reçu)… Je vous invite juste à regarder par exemple les reportages du journaliste Stéphane Allix « Enquêtes extraordinaires », et étudier les travaux du Professeur Ian Stevenson, du Docteur Elisabeth Kübler-Ross, ou encore du Docteur Jean-Jacques Charbonier, auteur en 2008 de « Les preuves scientifiques d’une vie après la vie » !…

          (Et en ce qui concerne les NDE, sachez que j’accepte volontiers la crédibilité de ce phénomène, que j’en ai vécu une moi même.
          Mince alors, vous avez pas de chance, j’aurais dû déjà être mort et enterré… mais « Dieu » n’a pas voulu de moi et m’a renvoyé en me disant : « Il reste encore un abominable Inquisiteur sur Terre qui ne cesse de démolir et insulter tout ceux qui osent ne pas penser comme lui a décrété qu’il fallait penser… va lui régler son compte !!! »)

          :)

  8. Daneel Olivaw dit :

    Pour répondre une toute dernière fois aux propos calomnieux de notre « Torquemada en chef » – L’inquisiteur notoire qui tente de passer incognito sous le pseudo-bidon de « Robert » – … et qui ne sait rien faire d’autre que dénigrer, insulter, calomnier, railler… (Bref : une vraie langue de vipère crachant son venin !!!)
    Voici juste un petit extrait de mon article daté du 16 mars 2008 intitulé « QUELLE FOLIE ! (1) (EH OUI : ON A TOUJOURS TORT… D’AVOIR RAISON TROP TÔT !) » :

    « …. L’avez-vous remarqué ?
    Quand vous êtes le premier à proposer une nouvelle façon de vivre ou de penser – dans n’importe quel domaine de la vie (sociale, politique, scientifique, philosophique, ou même spirituelle) – vous êtes souvent en butte à la médisance, aux insultes et même à la diffamation…
    Et si vous insistez et ne vous laissez pas broyer par ce poids écrasant du “Conformisme” (mélange inextricable de peur, d’ignorance… et de fatuité !), il y a alors de fortes probabilités que vous soyez calomnié et accusé de toutes les tares possibles et imaginables…
    Bref : « voué aux gémonies !!! », comme le si symbolique “Jonathan Livingston le Goéland” !…

    Et pire encore : si, comme les valeureux “savants maudits” Robert Mayer, William Harvey, Philip Ignaz Semmelweis, et bien d’autres encore (Comme par exemple les Docteurs Christian Tal Schaller et Alain Scohy !)…, vous n’êtes pas carrément enfermés d’autorité à l’Asile d’aliénés (comme cela s’est malheureusement trop souvent passé dans les régimes totalitaires ou de démocratie quelque peu défaillante (!)), certaines “langues de vipère” particulièrement venimeuses oseront même vous accuser publiquement de “débilité mentale” et de “folie”…

    Et cela malheureusement ne date pas que d’aujourd’hui….
    Rappelez-vous la fameuse “Allégorie de la caverne” de Platon, où il décrit de manière imagée la mise à mort de Socrate…. “l’illuminé” qui avait tenté d’apporter un peu de la lumière de la connaissance et de la sagesse à une foule “d’hommes-taupes”, aveuglés par la moindre lueur d’intelligence et de conscience…
    Rappelez-vous aussi Jésus lui-même – et combien dautres Chrétiens après-lui -, comme ils furent également méprisés, raillés, persécutés, torturés et même lâchement assassinés…
    Plus près de nous, rappellez-vous les si édifiants contes d’Andersen, tel par exemple “La feuille du ciel”… ou la célèbre “Reine des neiges”, où Hans-Christian Andersen nous relate en introduction comment les malheureux humains, affectés par des éclats d’un verre déformant diabolique incrustés dans leurs yeux, leur coeur et même parfois carrément leur cerveau, ne perçoivent plus le Bien que de la manière la plus laide et méprisable, ne trouvant plus de charme que dans la méchanceté et la haine.

    Le prochain titre des éditions Dangles sur “les 10 plus gros mensonges sur la sclérose en plaque…” de notre ami Jean-Pierre Maschi vous en donnera également un édifiant exemple…

    Rappelez-vous, c’était le 21 août 2002, dans notre éditorial intitulé “Il ne faut jamais perdre espoir…” (article en ligne sur le site internet de l’Agnvs : « http://agnvswebmestre.free.fr/ » ) :
    « Nous avons reçu ces derniers jours, deux nouvelles majeures concernant des adhérents de l’AGNVS, qui ne manqueront certainement pas d’intéresser tous nos lecteurs. La première concerne le Dr. Jean-Pierre Maschi, que les fidèles de “La Vie Claire” connaissent sûrement, car, pendant des années (depuis août 1969 jusque dans les années 80), Henri-Charles Geffroy avait consacré de très nombreux articles pour réhabiliter ce grand précurseur, non seulement “rayé de l’ordre des médecins”, mais également traité publiquement de “charlatan” et même de “déséquilibré mental” (sic) (…)
    On verra par la suite, avec Loïc Le Ribault, que ces choses ne se sont certes pas améliorées et qu’elles ont même bigrement empiré, surtout si l’on y ajoute le cas du Dr. ès Sciences Mirko Beljanski,… et de ces autres nombreux savants français dont nous parle Pierre Lance dans “Savants Maudits, Chercheurs Exclus” : le Professeur de chimie médicale Antoine Béchamp, le Professeur de physiologie Jules Tissot, le Professeur de clinique médicale infantile Marcel Ferru, l’ingénieur chimiste René Jacquier, l’ingénieur électronicien Antoine Prioré, le médecin Jean Solomidès, … sans oublier ce génie totalement méconnu et méprisé : René Quinton (auquel nous consacrons notre “Grand Dossier de l’AGNVS” intitulé : “A LA SOURCE DE LA VIE, des transfusions marines aux fabuleuses révélations du Secret de nos Origines”) !…

    Mais déjà, pour J.-P. Maschi, tout avait été dit dans “La Vie Claire” d’octobre 1969 :
    «… Il est encore heureux pour notre médecin que le Conseil de l’Ordre des médecins n’ait pas le droit de vie ou de mort sur ses membres, car il y a longtemps que le Dr. Maschi aurait été exécuté sans pouvoir se défendre. (…)
    Nous sommes effrayés à la pensée que le sort des malades français puisse dépendre de médecins qui dirigent la médecine française en affichant un tel mépris pour le malade.
    L’Académie de médecine a refusé d’écouter le Dr. Maschi.
    Les doyens et les professeurs ne lui ont pas répondu. Les membres des Conseils de l’Ordre refusent de nous examiner (…)
    En somme, ce que l’on reproche au Dr. Maschi, c’est de soulager les malades … et de le reconnaître !
    Agissant de la sorte, il a commis “ des fautes d’une particulière gravité ” » (sic)

    Il est triste de constater la similitude de cette histoire avec celle de Loïc Le Ribault, qui lui aussi, comme René Quinton, comme Jean-Pierre Maschi (et bien d’autres comme nos amis Alain Scohy ou Christian Tal Schaller), persiste à vouloir guérir réellement les malades ; “Faute particulièrement grave” !

    Mais au fait, pourquoi vous reparler aujourd’hui du Docteur Maschi ?!…
    Car, depuis le 7 février 2002, après sa “radiation à vie” par l’Ordre des médecins en 1968, puis les diverses poursuites contre lui pour “exercice illégal de la médecine”, cet authentique pionnier de la lutte contre la pollution électromagnétique, aujourd’hui âgé de 74 ans, vient d’être, enfin :
    “ RÉHABILITÉ par Décret du Président de la République ” !… »

    (Cf. http://groups.google.fr/group/destination2013/msg/966b8a0c483e32c1 )

    A BON ENTENDEUR

    • Robert dit :

      Le cas du docteur Maschi n’est pas comparable aux autres, et il est extrêmement malhonnête de votre part de le prendre en exemple pour défendre la cause de Le Ribault, Scohy ou Taller qui sont de véritables escrocs. Maschi avait une théorie qui s’est avérée exacte et qui fut confirmée par des études scientifiques sérieuses. C’est loin d’être le cas du silicium organique qui n’existe pas, de la pipi thérapie de Taller ou des mycrozima qui n’existent pas non plus.

      Vous avez bien évidemment le droit d’apporter les preuves scientifiques ( scientifiques hein… pas les évangiles) qui prouveront que j’ai tort.

      • Daneel Olivaw dit :

        Le cas de mon ami le Docteur Maschi – membre de mon asso – correspond bel et bien aux cas de mes autres amis Christian, Alain et Loïc…
        La seule différence pour Jean-Pierre c’est que son histoire est beaucoup plus ancienne, et qu’après avoir été voué aux gémonies pendant des décennies, il est totalement réhabilité aujourd’hui, grâce notamment aux efforts constants de ma famille durant toutes ces années….

        Si l’un de nous deux ici est « extrêmement malhonnête », ce n’est évidemment pas moi… vu que ni Loïc Le Ribault, ni Alain Scohy, ni Christian Tal-Schaller ne sont des escrocs ; pures calomnies encore de votre part Monsieur Torquemada, inquisiteur en chef de ce forum !
        Vos critiques contre leur travail sont de même sont d’une débilité profonde, qui prouve que vous n’arrivez-même pas à la cheville d’un seul d’entre eux !

        Mais bon, à quoi bon discuter avec vous, vous n’êtes pas capable de comprendre quoi que ce soit ; l’un de mes amis de Mensa – qui suit cette polémique avec amusement – me recommandait justement de ne pas oublier que les faibles Q.I. sont de toutes façon extrêmement limités intellectuellement, et que les « bousculer » ne peut pas réussir à leur faire comprendre des choses qui nous semblent pourtant si simples…
        Désolé donc d’avoir cru qu’en tentant de vous remuer un peu les méninges je réussirais à vous faire comprendre quelque chose ; j’étais je crois, une fois encore, un peu trop confiant et optimiste.
        Pardon de vous avoir dérangé !

        • Robert dit :

          Mon pauvre monsieur vous êtes pitoyable de ridicule de fatuité et d’incompétence vous ne savez faire autre chose que débiter votre profession de foi

          «  »" »ce n’est évidemment pas moi… vu que ni Loïc Le Ribault, ni Alain Scohy, ni Christian Tal-Schaller ne sont des escrocs «  »" »

          Ah bon nous sommes donc en présence de trois erreurs judiciaires qu’attendet ces messieurs pour faire comme Maschi ? Ce sont des escrocs et vous êtes un menteur.

          Autre chose c’est à pleurer de voir que la bêtise peut atteindre de tels niveaux: j’extrait juste ce petit bout de phrase qui démontre à ceux qui ont quelques connaissances scientifiques que vous êtes plus bête que la moyenne autorisée :
          «  »" »“90 % des savants seraient d’accord aujourd´hui sur le phénomène et non plus 60 % comme avant” ?… Cela démontre simplement que les scientifiques, face aux preuves accumulées, face à des faits tangibles, à des observations et mesures scientifiques de plus en plus claires et précises, reconnaissent enfin la réalité de ce phénomène climatique mondial !… »" »"

          Les 90%, bougre d’âne, c’est le pourcentage de certitude que les scientifiques ont sur l’influence anthropique sur le réchauffement pas le nombre de scientifiques, les 10% manquant sont l’incertitude de la rétroaction des nuages. Pour le reste dans cette loghorrée pas une once dargument scientifique mais rien que de la profession de foi basée sur des croyances mais aucunement sur des bases scientifiques, bases dont vous vous moquez totalement.

          http://agnvswebmestre.free.fr/effetdeserre.htm

          • Daneel Olivaw dit :

            Merci une fois encore pour la pub cher « TORQUEMADA » (même si vous ne pouvez une fois encore vous empêcher de vomir votre fiel vénimeux….)

            Comme vous le dites si bien : vous êtes pitoyable de ridicule de fatuité et d’incompétence !!!
            (Eh oui, « EFFET MIROIR » mon pauvre vieux…. vous ne voyez en fait en moi que le reflet de vous-mêmes…. moi, je ne fais que vous tendre le miroir.)

            En ce qui concerne mes amis – que vous ne connaissez évidemment pas (comme beaucoup d’autres sujets sur lequel vous pontifiez du haut de votre ignorance hautaine) -, je vous suggère la lectures des 4 ouvrages de mon ami Pierre Lance : « SAVANTS MAUDITS, CHERCHEURS EXCLUS »… peut-être que leur lecture vous permettra de comprendre bien des choses (quoi que j’en doute fort, vu vos précédentes prouesses touchant à l’infini de la Bêtise absolue !!!)

          • Robert dit :

            Ah Pierre Lance, vous avez décidément de drôles de relations vous êtes ami avec des libéraux (quasi libertarien) vous ? Ca m’étonne je vous voyais plutôt à gauche, pas grave de toute manière je ne fais pas de politique. Revenons à Lance ce monsieur qui croit aux extra-terrestres et qui dit que ces derniers nous manipulent.

            http://www.ufocom.eu/pages/v_fr/m_presse/Notes_lecture/Lance.htm

            Encore un qui se base sur des croyances et pas sur des faits vérifiables. Encore une personne pas très crédible.

            Moi je préfère Le Treut ou Jouzel ou un jeune très prometteur, Nicolas Caillon

            Nous n’avons décidément pas les mêmes valeurs.

          • Daneel Olivaw dit :

            Ah évidemment… les ET !
            Je ne m’étonne pas que votre esprit malade ne se soit focalisé que sur cet « épiphénomène » qui ne représente absolument rien de la réalité complexe du personnage !
            Il croit aussi comme vous aux inexistantes vertus de la viande, ça vous fait au moins un point commun !!! (« un qui se base sur des croyances et pas sur des faits vérifiables. Encore une personne pas très crédible. »)
            :)

            Cela dit, sa revue « l’Ere Nouvelle » est toujours intéressante… et les ouvrages dont je faisais référence passionnants !

            Mais je ne sais pas pourquoi je continue à répondre à vos médisances à la chaîne… Les langues de vipère comme vous ne méritent rien d’autre que le mépris le plus absolu… et c’est bel et bien ce que je vais faire dorénavant.

          • Daneel Olivaw dit :

            A noter que mes amis ont leur propres opinions politiques qui ne sont pas forcément les miennes (Moi, je suis plutôt du Parti de la Terre ; ni pour la droite, ni pour la gauche.. mais pour la vie et l’écologie)
            Cela dit, au delà de nos divergeances inévitables, je connais mes amis et savent ce qu’il valent intérieurement, au delà des idées qu’ils défendent…

            Oui, Pierre Lance est « sarkosyste » (et athée) – alors que moi je serais plutôt « sarko-phage » (et catho) -… mais je n’hésite pourtant pas à dire que cet homme là est profondément honnête, sincère, passionné… et d’une trempe dans laquelle on forge les véritables hommes d’honneur !!!

            Le « Torquemada » de service à côté, ce n’est qu’une larve baveuse pitoyable …

          • Robert dit :

            «  »" »Cela dit, sa revue « l’Ere Nouvelle » est toujours intéressante… et les ouvrages dont je faisais référence passionnants ! »" »"

            Tintin ou Lucky Luke aussi c’est passionnant Et je ne médis pas, je ne fais que souligner la vérité. Tout le contraire de vous.

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous parlez une fois encore de choses dont vous ne connaissez RIEN !!!

            D’ailleurs vous même, qui êtes-vous ?
            RIEN !…
            Juste un inconnu qui se cache derrière un pseudo anonyme pour colporter allègrement médisances, rumeurs infâmantes et calomnieuses sur des personnes, elles, nommément désignées à la vindicte populaire !

            C’est un Devoir donc de vous remettre à votre place de « lâche inquisiteur », qui quand il ne raconte pas n’importe quoi, ne sait rien faire d’autre que répandre son venin et son fiel sur tout ceux qui ont l’outrecuidance d’oser ne pas penser comme vous voudriez nous faire penser !!!

            Un vrai « Torquemada » en chef…

          • Daneel Olivaw dit :

            Trop trop fort « Torquemada » !…
            Je viens de retourner voir mon fameux article écrit il y a plus de trois ans ; le « coup des 90% » m’intriguait…
            Et oh surprise… L’argument qu’utilise notre Grand Inquisteur pour me dénigrer et me diffamer une fois encore… c’est celui en fait d’un climato-sceptique dont je critiquais les assertions !!!

            Hallucinant une telle mauvaise foi doublée d’une idiotie si phénoménale !….

            (Évidemment, ne connaissant alors pas cette statistique à laquelle faisait référence notre climato-sceptique de choc, je répondait à son argument… et non à cette fameuse statistique, qui, nous affirme »Torquemada », ne peut être lié qu’au pourcentage de certitude que les scientifiques ont sur l’influence anthropique sur le réchauffement, et à rien d’autre !!! (Chose que je ne peut malheureusement plus vérifier, n’ayant plus le texte d’origine de ce climato-sceptique))

          • Daneel Olivaw dit :

            Et en ce qui concerne mon texte qui ne serait « que de la profession de foi basée sur des croyances mais aucunement sur des bases scientifiques, bases dont vous vous moquez totalement. »…
            Je signale juste que, exactement comme l’ouvrage de Patrice Drevet et Jean-Marc Jancovici (lui aussi bien démoli par notre Torquemada avant que j’en révèle les véritables auteurs) ces écrits ne sont évidemment pas destiné à la communauté scientifique – qui a déjà ses publications attitrées que ne lisent QUE les scientifiques spécialisés -…. mais à la communauté civile, qui ne lis JAMAIS les publications scientifiques, et ne peuvent trouver en librairie à grands renforts de publicité les ouvrages d’Allègre ou de Cabrol !…

          • Robert dit :

            «  »" »Je signale juste que, exactement comme l’ouvrage de Patrice Drevet et Jean-Marc Jancovici (lui aussi bien démoli par notre Torquemada avant que j’en révèle les véritables auteurs) »" »"

            Patrice Drevet n’est pas un scientifique, c’est un homme politique (écolo) et un journaliste, il n’est donc pas plus qualifié que Laurent Cabrol.

            Je critique Laurent Cabrol parce qu’il est incompétent, je dis la même chose de Drevet simple question d’honnêteté.

          • Robert dit :

            Toux doux mon beau seigneur, n’arrangez pas la vérité à votre sauce
            En réponse à la question «  »90 % des savants seraient d’accord aujourd´hui sur le phénomène et non plus 60 % comme avant” ?… «  »" vous avez répondu : »" Cela démontre simplement que les scientifiques, face aux preuves accumulées, face à des faits tangibles, à des observations et mesures scientifiques de plus en plus claires et précises, reconnaissent enfin la réalité de ce phénomène climatique mondial !… »" »
            Et ça c’est totalement faux, Mais comme vous êtes une triple buse en climatologie vous ne vous en êtes pas aperçu. A votre place j’aurais répondu  » Non 90% c’est le degré de confiance qu’ont les scientifiques dans l’influence humaine sur le réchauffement. Je ne suis pas climato-sceptique ni écolo forcené je ne suis qu’un homme sensé qui s’appuie sur la science et non pas des croyances ou une idéologie quelconque pour se forger une opinion.

          • Daneel Olivaw dit :

            Voilà une fois encore de la critique mesquine et débile…

            Non seulement, cette phrase n’est qu’un détail insignifiant dans l’article, auquel moi-même je n’avais pas accordé grand intérêt (contrairement à vous qui aimez semble-t-il relever ce genre de détail pour le monter en épingle et lui faire prendre une place majeure qu’il n’a jamais eu !!!)….

            Mais en plus, ne connaissant pas la statistique auquel l’auteur faisait ici référence – je pourrais peut-être la retrouver si j’avais du temps dispo, mais je n’en ai pas (et vous-même déjà m’énervez sérieusement à me perdre gaspiller ainsi le peu qu’il me reste) – il est présompteux de prétendre qu’il ne pouvait s’agir QUE des chiffres de cette statistique que vous, vous avez en tête !
            L’auteur disait bien que « 90% des des savants étaient d’accord aujourd´hui sur le phénomène et non plus 60 % comme avant… » . C’était l’argument qu’il avançait pour justifier ensuite ses autres arguments remettant en cause le RCA ; je contre-argumentais juste sur cet argument là…
            Pas sur le fait qu’une autre statistique – en 2007 ? dites-vous ? – établissait que « le degré de confiance des scientifiques étaient de 90% et non plus 60% » !!!

            C’est pourtant simple à comprendre non ? Serait-ce donc vraiment encore trop compliqué pour vous ?
            Misère….

    • Robert dit :

      J’ai déja dit que le cas du docteur Mashi était une exception, la science ayant confirmé que sa théorie était valide , ce qui n’est pas le cas pour vos autres protégés. Le reste de votre loghorrée ne vaut pas la peine qu’on y réponde.

  9. Daneel Olivaw dit :

    Dans un autre domaine, il y a aussi le cas historique, exemplaire et édifiant à souhait, du malheureux Alfred Wegener !
    J’en parlais justement ici : http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/3d81be438b7c57b/7a6eab80b634ba0e

      • Tilleul dit :

        C’est pas fini oui ?! La place de Tom & Jerry d’Effets de terre est déjà prise par BMD et moi !

        • Daneel Olivaw dit :

          :)

          Le problème c’est qu’en comparaison de « l’Avatar robert », l’avatar BMD ne fait pas dans la calomnie constante et hyper vicieuse !

          Ce sinistre avatar n’a rien à faire sur ce forum écolo, non seulement il ment comme il respire – constamment -, mais en plus il est immonde, mesquin et d’une insondable stupidité affligeante….

          Mais il est vrai que ce personnage consternant ne mérite finalement pas le moindre intérêt : il ne sort de sa bouche pleine de sang que du fiel et du venin… Alors basta !
          (Denis devrait virer de tels individus de ce forum, ils n’apporte absolument rien d’intelligent, ni de constructif… DE LA BÊTISE À L’ÉTAT PUR !!!)

          • Robert dit :

            «  »" »Ce sinistre avatar n’a rien à faire sur ce forum écolo, non seulement il ment comme il respire – constamment -, mais en plus il est immonde, mesquin et d’une insondable stupidité affligeante…. «  »" »

            C’est de vous dont vous parlez là ne retournez pas aux autres vos propres défauts. J’ai à maintes reprises démontré vos mensonges vous n’avez jamais pu me mettre en défaut et quand on vous pose une simple question vous êtes incapable d’y répondre

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous n’avez jamais RIEN démontré du tout ; toutes vos interventions, en dehors de vos qualificatifs calomnieux et médisants, étaient vides, stériles, et d’une débilité affligeante !!!
            J’ai toujours abondamment répondu à vos questions, mais comme vous êtes de toute manière incapable de comprendre quoi que ce soit, affecté d’un très profond « DÉNI DE RÉALITÉ »…
            A quoi bon insister ?
            Une fois encore, comme le disait si pertinemment Toxymoron :
            JE NE LUTTE PAS CONTRE LA MAUVAISE FOI !!!

          • Robert dit :

            «  »" »affecté d’un très profond « DÉNI DE RÉALITÉ »… »" »"

            Ah bon ? Laquelle s’il-vous-plaît ?

            J’attends avec impatience.

            «  »" »JE NE LUTTE PAS CONTRE LA MAUVAISE FOI !!! »" »"

            Il est clair que vous ne pouvez lutter contre vous même.

    • Robert dit :

      Pour ceux qui seraient intéressés l’histoire de la tectonique des plaques (et des erreurs commises par Wegener)

      http://www.annales.org/archives/cofrhigeo/derive-des-continents.html

      • Daneel Olivaw dit :

        Ces deux articles sont certes excellents…;
        Mais ils ne contredisent en rien mes propres propos au sujet de Wegener !
        Au contraire, leurs auteurs ne font que confirmer ce que je disais…
        Et donc confirmer que je connais très bien l’histoire de Wegener, contrairement à votre dernière insinuation toujours aussi malveillante !!!

        • Robert dit :

          voici ce que vous avez écrit sur Google group

          «  »" »Publiée en 1915, la théorie de Wegener rencontre au mieux
          L’INDIFFÉRENCE…
          Au pire : LA HARGNE DES GÉOLOGUES ! (Daneel : tiens-tiens…. « de la
          Hargne » ? ; ce genre de réactions ne vous rappelle-t-il vraiment rien ?… (!))

          Certains se moquent de « l’impudent amateur » qui a osé empiéter sur leur
          domaine réservé et bouleverser leurs chères doctrines (Daneel : ET LES BOUGRES,
          ILS SE DÉCHAINENT CONTRE ALFRED WEGENER… ET ILS EXULTENT !) :
          Ils s’appuient sur une faille dans le raisonnement de Wegener :
          Quelles sont les forces capables de mettre en mouvement des masses
          continentales pesant 500 millions de milliards de tonnes environ ? (…) «  »" »

          Ce que vous avez écrit n’est que pur mensonge. Les scientifiques n’ont pas agi comme vous le dites ils ont simplement réfuté la théorie de Wegener parce que Wegener proposant des explications fausses notamment l’influence des marées. De plus il fut se replacer dans le contexte de l’époque où l’on n’acceptait pas l’intuition. Wegener avait raison mais ne savait pas l’expliquer ce fut la cause du rejet de sa théorie comme le fut celle de héliocentrisme défendu par Galilée les mêmes causes produidant les mêmes effets.

          Vous ne comprenez rien à la science, à son histoire et à son fonctionnement. Vous êtes un ignorant, bête et méchant.

        • Denis Delbecq dit :

          Ca devient lassant vos discussions stériles, messieurs Robert et Daneel

          • Robert dit :

            Monsieur Delbecq,

            quand il s’agit de dénoncer des conduites dévoyées, il n’y a jamais de discussions stériles, faire l’apologie de charlatans condamnés par la justice pour exercice illégal de la médecine ou conduite sectaire n’est pas anodin, promouvoir une alimentation totalement désiquilibrée pouvant entraîner des ennuis de santé non plus.

          • Denis Delbecq dit :

            Vous avez vu le sujet de l’article dans cette page?

      • Daneel Olivaw dit :

        Comme je le disais, ces deux articles sont excellents….
        (contrairement aux commentaires de « Torquemada » qui comme d’habitude sont ineptes et pitoyables)
        Voici un bref extrait de ce que l’on peut lire sur ces deux liens – pour ceux qui n’auraient pas le temps de surfer – :

        « L’Histoire des Sciences fourmille d’exemples qui mettent en lumière les entraves apportées par le dogmatisme au développement des connaissances humaines. Dans le domaine des Sciences de la Terre, l’un deux est fourni par le débat qui a suivi la publication de la traduction anglaise réalisée d’après la troisième édition, parue en 1922, de l’ouvrage classique d’Alfred Wegener intitulé « Die Entstehung der Kontinente und Ozeane » (….)
        Ce n’est qu’en 1922 que les géologues commencent à s’intéresser aux thèses de Wegener. Passée la réserve du début, les hostilités deviennent de plus en plus virulentes.
        Les détracteurs doutent du sérieux scientifique de Wegener (…) mettant en doute le sérieux de sa démarche scientifique …

        … Si certaines hypothèses élémentaires peuvent se trouver réfutées, l’ensemble du système ne peut pas être rejeté avant qu’on lui ait substitué une nouvelle hypothèse appelée « hypothèse réfutante », dont l’universalité doit être au moins égale à celle de l’hypothèse qu’elle est destinée à remplacer.
        On notera que tel n’était pas le cas lors du refus de la théorie de Wegener dont le rejet a été justifié uniquement par son incapacité à rendre compte de façon convaincante du mécanisme générateur des translations continentales, ce qui ne s’apparente en rien à une hypothèse réfutante !
        En revanche, les découvertes réalisées depuis une dizaine d’années dans le domaine géophysique ont conduit à accroître le degré d’universalité de la théorie, rebaptisée désormais « Tectonique des plaques » afin de mettre l’accent sur le progrès considérable que constitue la découverte d’une explication causale du phénomène… »

        BREF, comme nous avons aujourd’hui nos “climato-sceptiques” qui pinaillent sur des détails totalement isolés de leur contexte pour remettre totalement en cause le RCA (en insultant et dénigrant copieusement au passage tous les scientifiques du GIEC et leurs soutiens)… nous avions là les “dérivo-sceptiques” (!), qui pratiquaient déjà de la même manière… jusqu’à ce que, les années passant, le niveau global des mentalités progresse et évolue… et comprenne finalement la pertinence de vue du pauvre Wegener, si raillé, méprisé et calomnié en son temps !….

        Et là maintenant, nous avons droit à un « daneelo-sceptique » !
        :)

        Un dernier mot…
        Ce que notre INQUISITEUR en chef dit n’être que « pur mensonge » (ben voyons, encore une calomnie infâmante de plus à son actif !!!), est en fait intégralement cité de l’ouvrage de 1994 des éditions Time-Life : « LES ÉGAREMENTS DE LA SCIENCES » !
        (J’en connais d’autres qui sont bien « égarés » en ce moment !)
        ;)

        Une autre petite citation de cet ouvrage :
        « … En dépit de l’hostilité jamais démentie de la géologie officielle, Wegener poursuit un combat qui le mène au désespoir.
        En avril 1930, il se rend une nouvelle fois au Groenland pour tenter de prouver que la grande île dérive bien vers l’ouest. Le 1er novembre, jour de son cinquantième anniversaire, il quitte le camp de base… et ne revient pas dans les délais prévus. Une équipe partie pour leur porter secours retrouver le corps du chercheur, apparemment mort d’une crise cardiaque, dans une tombe de fortune…
        N’était cette mort prématurée, Alfred Wegener aurait peut-être compris la clé du mystère et pu démontrer le bien fonder de sa théorie. En effet, un an avant l’expédition fatale, il n’en était plus très loin… (…)
        Mais l’existence de ces mouvements tectoniques n’a pu être démontrée que dans les années soixante, soit plus d’une génération après la mort dans les étendues glacées du visionnaire incompris. »

        • Robert dit :

          Je vois que vous n’avez pas compris de quoi il retourne, Pour aller à l’encontre d’un dogme (surtout à cette époque) il fllait prouver ce qu’on avançait, Wegener en fut incapable c’est tout il ne faut pas chercher midi à quatorze heures, il faudra attendre les travaux de Holmes en 1945 pour que’on commence à accepter cette théorie. La scien a depuis revu sa position et remis Wegener à sa juste place.

          Ce cas n’est évidemment pas comparable à ceux de vos amis escrocs.

          Hors de toute polémique, j’ai une question à vous poser; croyez vous sincèrement que l’homme est responsable du réchauffement climatique ?

          • toxymoron dit :

            Ce n’est pas une ‘croyance’ , mais une ‘conclusion scientifique’ (si une telle chose existe), telle que le fonctionnement du soleil, les causes du trou dans la couche d’ozone, ou la toxicité du tabagisme ou de l’alcoolémie.

          • Robert dit :

            Tosymoron,

            J’attends la réponse de Daneel avant de vous répondre.

          • Pluie dit :

            Il n’y a pas à répondre, la question étant mal posée.
            Il n’y a effectivement pas de croyance à avoir ou pas sur cette question. Il aurait mieux valu écrire « croyez vous à la science ? »

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous êtes franchement l’interlocuteur le plus « affligeant » que j’ai jamais rencontré !

            Vous parlez pour ne rien dire une fois encore à propos d’Alfred Wegener. S’il était si « malmené » (!) à son époque, ce n’est pas parce qu’il ne pouvait « démontrer irréfutablement » ce qu’il venait de découvrir..; mais parce qu’il avait affaire à des gens tels que vous, bornés et obtus, qui refusaient de remettre en cause leurs dogmes scientistes si limités….
            (Quand-bien même il s’était trompé, méritait-il pour autant de subir ainsi les foudres de ceux qui se prétendaient comme lui « hommes de science » ???????????)

            Si, au lieu de perdre tant de temps à le harceler, le railler et le discréditer, tous ces prétendus scientifiques avaient plutôt tenter de réfléchir à ce qu’il disait, et sereinement chercher à confirmer ou infirmer ses thèses, le pauvre homme n’aurait certainement pas connu toute cette misère et cette souffrance, et aurait pu connaître la justesse de ses idées de son vivant !
            (Vous dites qu’il en avait été incapable de prouver ce qu’il avancait… mais lui avait-on seulement laisser le temps ?
            Regardez-donc ce qui se passe aujourd’hui avec les scientifiques de GIEC et la horde sauvage des climato-sceptiques qui l’accuse de tous les maux et avanies…
            Pour ces derniers – dont vous reprenez d’ailleurs si bien les thèses -, les scientifiques du GIEC également sont incapables de prouver ce qu’ils avancent…
            Le « syndrôme Wegener » ?)

            Quand à mes amis que vous osez une fois encore avec ce mépris arrogant qui vous caractérise « Monsieur le Grand Inquisiteur Torquemada », accuser calomnieusement « d’escrocs », sachez que le seul escroc ici c’est vous, et personne d’autres !

  10. Robert dit :

    C’est bien ce qu’il me semblait. Bon je suis désolé de vous décevoir mais ce n’est pas l’homme qui est responsable ou à l’origine du réchauffement. L’homme n’est qu’un amplificateur. La question étant de savoir si cette variation causée par l’homme va prendre le pas sur les autres causes. Pour info le réchauffement a commencé il y a 12000 ans avec la dernière déglaciation.

    Je vous conseille de regarder les vidéos des cours queJean-Marc Jancovici a donné à l’école des mines Vous pourrez y constater sur la vidéo 3 (ière heure) le point d’interrogation (inceretitude) se trouvant sur les nuages lors de l’explicatioon du bilan radiatif terrestre. Vous verrez aussi qu’il cite Elisabeth Tessier exactement de la même manière que je l’ai fait en réponse à Toxymoron (vidéo 4 1ère heure). en résumé Janco et moi disons la même chose.

    http://www.ensmp.fr/ingenieurcivil/SitesIC/Balado/Climat_som.html

    Bon cours.

    • toxymoron dit :

      Bonjour,

      Faut-il croire que les émissions de CO2 ne sont que le fruit de notre imagination collective?

      Les lois de la physique nous ont donné le moteur à combustion et l’absorption de la chaleur par le CO2. Faut-il croire que ces lois sont fausses?

      La planète qui s’échauffe provoque un chamboulement climatique: sècheresse séculière par ici, chaleur millénaire par-là, inondations jamais vu auparavant… des oiseaux qui s’arrêtent de migrer, des arbres qui gagnent en hauteur et des glaciers qui en perdent… tout cela est imaginaire?

      Ou est-ce qu’il faut croire que vous parlez du haut de votre ignorance?

      • Robert dit :

        Toxymoron,

        Je crois que vous ne comprenez pas, C’ »est votre façon de voir les coses qui est fausse, vous êtes excessif dans vos propos. Pour vous c’est fait on sait tout sur le climat, je rappelle ce que vous avez dit et quji a motivié ma première intervention:
        «  »Pourquoi fallait-il montrer du courage? La science de la perturbation climatique est connue depuis plus d’un demi-siècle, il suffisait d’un bon quart d’heure pour briefer Madame la ministre pour la mettre à jour.
        Comme ça, elle aurait pu expliquer il y a six mois à son collègue le Ministre d’Ecologie, que les dégâts de Xanthia ne sont que le début, et qu’on peut s’attendre à un truc similaire tous les ans. »" »

        Ca c’est faux, on ne sait pas et tous les scientifiques sérieux vous le diront, ils n’ont d’aileurs pas rattaché la canicule russe au réchauffement. et comme le dit Janco dans les cours dire qu’il va se paser ça ou ça c’est jouer à Elisabeth Tessier.

        «  »" »La planète qui s’échauffe provoque un chamboulement climatique: sècheresse séculière par ici, chaleur millénaire par-là, inondations jamais vu auparavant… des oiseaux qui s’arrêtent de migrer, des arbres qui gagnent en hauteur et des glaciers qui en perdent… tout cela est imaginaire? «  »" »

        Non mais vous ne pouvez pas rettacher ces phénomènes au réchauffement, tout ce que vous pouvez faire raisonnablement c’est le supposer, être affirmatif comme vous l’êtes vous place dans la catégorie des croyants, des idéologues.

        Surtout que ca c’est déja passé, il a déja fait bien plus chaud sur terre l

        «  »" »Ou est-ce qu’il faut croire que vous parlez du haut de votre ignorance? »" »"

        Quand vous aurea avalé et digéré le nombre d’études que j’ai lu et digéré (quelque fois avec du mal) vous commencerez à parler. Les gens qui disent que l’homme est responsable du réchauffement ignorent en fait de quoi il retourne et n’on pas fait le travail minimum pour s’informer sur ce sujet, c’est également le cas des sceptiques (sauf les scientifiques comme Singer ou Lindzen qui sont payés)

        Je vous mets en lien un interview de Jones Il y dit que les scientifiques pensent qu’il y a 9 chances sur 10 (les fameux 90%) pour que l’homme soit responsable de l’accélération du réchauffement climatique, il y a une chance pour qu’il ne le soit pas c’est faible mais pas inexistant. C’est ce que vous devez dire pour être crédible, on ne pourra jamais prouver que l’homme est totalement responsable c’est d’ailleurs la dessus que s’appuient les sceptiques (rien ne sert de dépenser des milliards et de réduire la consommation si c’est pour rien), Là ils ont tort, ceci n’empèche pas bien évidemment d’agir et d’agir vite.

        • Nimch dit :

          Vous n’arrêtez pas de prendre Janco comme référence alors je vous mets le lien vers une de ces intervention sur France Info concernant les catastrophes météo de cet été. http://www.france-info.com/chroniques-le-regard-de-jean-marc-jancovici-2010-09-02-la-meteo-de-l-ete-482819-81-442.html
          Il est beaucoup moins timoré que ce que vous dites, extrait : « Ce qui s’est passé cet été en Russie est quelque chose qui est extrêmement cohérent avec les conséquence attendues d’un réchauffement climatique [...]. On s’attend à … on s’attend à… etc[...] Tableau parfaitement cohérent avec un climat qui se réchauffe etc » Une vraie madame Soleil…

          • Robert dit :

            Jancovici ne fait que reprendre les théories du GIEC, au lieu d’écouter ce qu’il dit en 5 minutes à la radio et qui parle d’évênements ponctuels. Vous feriez mieux de suivre les cours (ok, c’est quelques heures à sacrifier mais cet effort est indispensable si on veut comprendre un peu de quoi il retourne) dont je vous ai donné les liens c’est beaucoup plus détaillé, de p^lus il dit on s’attend à ce que etc… Il ne dit pas il va se passer ça.

          • Nimch dit :

            Déjà fait monsieur je sais tout.

          • Nimch dit :

            Et je n’ai pas considéré ça comme un sacrifice donc cessez donc de faire le malin et de sous entendre que vous êtes tellement mieux informé que tout le monde.
            Et je n’ai pas dit qu’il était en total contradiction avec vos écrits, j’ai dit qu’il était moins timoré que ce que vous prétendiez en le citant à tout bout de champ.

      • Robert dit :

        Toxymoron,

        Vous parlez comme un idéologue pas comme une personne raisonnée; les lois de la physique sont les lois de la physique, elles expliquent des propriétés, elles ne sont pas des oracles, on ne sait pas ce qui va se passer et comment ça va se passer Comme je le dis et Jancovici aussi ainsi que tous les scientifiques, jouer à Elisabeth Tessier ne sert à rien. Pour l’instant, on constate certaines choses, on a de fortes présomptions sur leur origine, mais on n’a pas la cerittude totale et on ne sais pas ce que sera l’avenir. Dans l’histoire du climat il a déja fait bien plus chaud qu’aujourd’hui et l’homme n’était pas encore sur terre, la mer est monté très loin (on a trouvé des fossiles marins dans le Jura ou à Lyon voire à Genève). Il y a eu des températures supérieures de 5° à celles que nous connaissons.
        Oui, on consate des choses, oui il y a un réchauffement c’est clair ce qui est inconnu du moins partiellement c’est la part de l’homme dans ce réchauffement

        Dans une interview dont je vous donne le lien ci-dessous, Jones dit qu’il y a 9 chances sur 10 pour que l’homme soit le responsable de l’accélération du réchauffement, il rest une chance pour qu’il ne le soit pas c’est peu mais non négligeable et c’est d’ailleurs la-dessus que s’appuient les sceptiques sérieux (oui il y en a). La où ils ont tort c’est quand ils disent qu’il ne faut rien faire. Si on les met sous une pierre à flanc de montagne et que cette pierre a 9 chances sur 10 de leut tomber dessus, vont il rester dessous? non je ne le pense pas.

        «  »" »Ou est-ce qu’il faut croire que vous parlez du haut de votre ignorance? »" »"

        Lisez et digérez autant d’articles scientifiques surle sujet que moi et vous pourrez parler.

        Tenez un discours logique et crédible, pas une profession de foi. Commencez par lire les rapports du GIEC vous verrez que le nombre de « likely » y est impressionnant.

        • Robert dit :

          Ooups!!

          le lien menant vers l’interview de Jouzel (et pas Jones comme je l’ai dit)

          http://ecolonews.blog.fr/2010/03/22/interview-jean-jouzel-repond-au-mythe-climatique-de-benoit-rittaud-8222782/

          • toxymoron dit :

            Trois messages et deux écrans de texte, mais pas un début de réponse à mes questions. Pourtant, avec tout ce que vous avez lu, cela devrait couler de source, non?

            L’homme a bazardé sa planète (entre la destruction de la faune et flore pour faire « de la place », les émissions de CO2, l’acidification et le pillage des océans…) et cela doit avoir des conséquences. Celles qu’on observe sont compatibles avec le comportement ruineux de l’homme. Aucune (je dis bien aucune) autre explication est compatible avec les observations calamiteuses qui s’empirent de jour en jour.

            La conclusion s’impose. Ni les mensonges d’un Allègre, ni les ‘doutes’ d’un Jouzel y changent quelque chose.

            PS Je suis preneur du nom du ‘sceptique sérieux’ que vous semblez connaître, et les articles sceptiques qu’il y a publiés ces dernières années.

          • Robert dit :

            «  »" »Trois messages et deux écrans de texte, mais pas un début de réponse à mes questions. Pourtant, avec tout ce que vous avez lu, cela devrait couler de source, non? »" »"

            A ce niveau ça devient de l’entêtement borné; posez la bonne question;
            Si la question est : l’homme est il responsable du réchauffement climatique ? la réponse est non.

            Si la question est l’homme participe pour une grande part dans le réchauffement climatique ? la réponse est : il y a 9 chances sur dix que oui.

            Dire qu’on sait ce qui va se passer, ou et quand ça va se passer c’est faire de l’art divinatoire. On sait qu’il y aura un changement âvec des conséquences pas toujours agréables (et encore ça dépend de l’endroit) c’est tout.

            Dire qu’on sait avec certitude est une connerie qui vous disqualifie d’office.

            Ca yest c’est entré dans votre cerveau ? Si non c’et que vous êtes à mettre dans le même sac que les négateurs comme Minitax Marot et Cie cad des gens incapables de raisonner ou refusant de le faire.

            On peut citer Svensmark (cité dans le rapport du GIEC) comme sceptique serieux. sa théorie n’est très probablement pas valide et ce sera démontré par les résultats de CLOUD mais il reste sur le terrain scientifique et n’entre pas dans le terrain de l’idéologie. Il y en a d’autres lisez donc un peu de littérature scientifique…

          • toxymoron dit :

            Vous vous obstinez à ne pas répondre. Si ce n’est pas l’homme qui a provoqué le 0,7°C de hausse, qui ou quoi d’autre pourrait être impliqué?

          • Robert dit :

            Tout, le soleil, les variations sur les cycles centenaires (oscillations océaniques) et l’homme, la difficulté étant de savoir avec certitude si l’homme a pris la part la plus importante ce qui est fort probable mais non démontré.

          • Robert dit :

            j’en conclue que vous n’avez pas regardé les vidéos de Jancovici, Comment voulez vous être crédible ?

          • toxymoron dit :

            La littérature scientifique est claire sur le rôle inexistant du soleil sur le réchauffement récent. Les cycles centenaires n’existent que dans l’imagination des sceptiques. Reste que l’homme. Essayez encore.

          • Robert dit :

            «  »" » Les cycles centenaires n’existent que dans l’imagination des sceptiques. »" »"

            Ca mon petit il va vous falloir me le prouver

          • Robert dit :

            «  »" »L’homme a bazardé sa planète (entre la destruction de la faune et flore pour faire « de la place », les émissions de CO2, l’acidification et le pillage des océans…) »" »"

            Là vous mélangez les pommes et les poires, le climat et la destruction causée par l’hommesont deux choses totalement différentes, Ce que vous dites confirme une fois de plus que vous réagissez en idéologue au lieu de raisonner. Cesser d’émettre trop de CO2 n’aura aucune influence sur la surpêche, vous mélangez tout.

          • Tilleul dit :

            La déforestation fait parti des éléments majeurs de modification du climat (et même à court terme sur les micro-climats)… Y pas que le Céhodeu dans la vie…

          • Robert dit :

            Tilleul,

            Lisez ceci :

            http://tinyurl.com/3792jts

          • Nimch dit :

            « Cesser d’émettre trop de CO2 n’aura aucune influence sur la surpêche, vous mélangez tout. »

            Ah ouais ? Un pêcheur qui émet moins de CO2 c’est un pêcheur qui a éteint son moteur… Croyez-vous que les pêcheurs travaillant à la rame ou à la force du vent pêcheront autant de poissons ? Et comme le dit Tilleul la déforestation fait parti des éléments majeurs de modification du climat.

          • Robert dit :

            Ce n’est pas un argument, vous êtes ridicule. Si je mets 500000 bateaux à voile au lieu de 1000 bateaux à moteurs, ils pécheront plus ou tout au moins tout autant.

          • Nimch dit :

            Et vous les fabriquez avec quoi vos 500000 bateaux sachant qu’une des hypothèses est : pas de CO2 ? Dans l’état actuel des choses, qui dit moins de CO2, dit moins d’énergie (si si), dit donc moins de fabrication de tout et n’importe quoi, donc moins de bateaux…

          • Robert dit :

            Cétait un exemple, si vous ne savez pas faire la différence…

            dites moi quel est la part des émissions de CO2 émis par tous les bateaux de pêche sur le total des émissions mondiales,

            Je ne sais pas si vous êtes au courant; mais les pêcheurs on de pmuis longtemps pris en compte la consommation de carburant; ajoutez à ça les prgrès faits dans les techniques de pêche
            et de répérage des bans de poissons, les pécheurs on largement augmenté les prises tout en diminuant les consommations, ce qui revient à dire que l’arrêt de la surpêche aura un impact négligeable sur les émissions de CO2.

            Mais bon je parle à un mur de mauvaise foi là non ?

          • Denis Delbecq dit :

            Robert, j’avais relaté une passionnante étude qui montrait que par unité de puissance consommée, les prises de pêche se sont effondrées depuis quelkques décennies… Le GPS et le sonar ne serventqu’à gérer la pénurie. http://effetsdeterre.fr/2010/05/05/a-beau-navire-petites-prises/

    • Daneel Olivaw dit :

       » Bon je suis désolé de vous décevoir mais ce n’est pas l’homme qui est responsable ou à l’origine du réchauffement ! »…
      Ben voilà… De même que ‘l’avatar Robert’ se défend d’être un nucléophile alors qu’il ne cesse de défendre le nucléaire… il se défend d’être un « négationniste du RCA » (Réchauffement Climatique Anthropique)… alors que de toute évidence, il en fait partie intégrante… Même s’il essaie de faire croire le contraire pour mieux vanter les inexistants mérites de l’énergie nucléaire face au réchauffement climatique !!!
      C’est noté !
      ;)

      Comme je le disais notamment dans l’un de mes récents articles :
      (Cf.  » http://planetevivante.ning.com/forum/topics/le-co2-cest-simple « )

      Eh oui, l’effet du CO2 c’est SIMPLE !
      Certains de nos amis aiment certes se couper les cheveux en quatre, et se montrer critiques pour le principe de critiquer… mais les faits sont là :
      1 – Notre planète se réchauffe, c’est un fait que peu de gens osent encore sérieusement contester aujourd’hui, même parmi les plus farouches de nos « climato-sceptiques » !

      2 – Le CO2 est un gaz à effet de serre, c’est scientifiquement et irréfutablement démontré ! Prétendre nier ce fait pourtant indéniable ressort du même état d’esprit que nos zététiciens du siècle dernier qui niaient avec beaucoup de zèle la rotondité de la Terre et tous les travaux scientifiques qui pourtant le démontraient….

      3 – Notre activité industrielle émet des quantités de pollutions riches en CO2 phénoménales, ça aussi c’est indéniable et irréfutable !

      Et comme 1 + 1 + 1 = 3 … et pas 3,5 ou 15 ou -9 ou je ne sais quoi d’autre…
      Il est donc clair et net que d’émettre en surplus dans notre atmosphère des millions de tonnes de gaz à effet de serre…. ne peut agir autrement que de faire justement augmenter l’effet de serre naturel de notre planète !

      Je veux bien maintenant que pour certaines personnes « 1+1+1″ ne soit pas forcément égal à 3…
      Si l’on veut bien tenir compte notamment de certains paramètres phlogistiques et de paradoxes quantiques spatio-temporels (!)…

      :)

      Mais bon, on peut toujours certes peaufiner encore les observations et préciser toujours plus les minutieux calculs des forces en présence… Mais les grandes lignes, elles, ne sont plus contestables !!!

      Si toutes les hypothèses sur les causes capables d’influencer le climat – et c’est vrai qu’elles sont nombreuses, variées, et parfois très complexes – sont à priori respectables et méritent d’être étudiées et éventuellement prises en compte…
      Il y a des causes basiques – comme « L’Effet de serre du CO2″ (le fameux « forçage radiatif dans l’atmosphère du gaz carbonique ») – que l’on ne peut raisonnablement pas rejeter d’un revers de manche, sous prétexte que les « rayons cosmiques ou cosmologiques » ou « Nibiru » avec ses « nuages électromagnétiques », ou même le remarquable « rayonnement phlogistique de la lune » excerceraient eux-aussi une influence sur la hausse de la température globale de la Terre !

      On peut en discuter, étudier et analyser toutes ces causes potentielles du réchauffement climatique, mais quelque soit l’impact supposé, fictif ou réel de toutes ces paramètres complémentaires, l’effet de serre causé par ce CO2 que nous rejetons chaque année par dizaines de millions de tonnes – en sus des rejets naturels de la planète ! -…. est bel et bien une réalité incontournable qu’il est vain de s’obstiner à nier… ou « ignorer » !!!

      ————-

      LE PROBLÈME DU CO2 ?…
      C’EST DE LA PHYSIQUE PURE !
      Comme je tentais déjà de l’expliquer dans mes articles antérieurs (*) :

      « L’augmentation présumée de la température a été prédite bien avant d’être détectable dans l’atmosphère, en fait bien avant de savoir que le CO2 était vraiment en train d’augmenter. ….

      La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. ….
      Aucune autre théorie basée sur des principes physiques quantifiables n’a pu faire de même.
      Si quelqu’un arrivait avec la brillante idée que, disons, « le réchauffement global est dû à la pluie de Phlogistique tombant de la Lune », cela n’effacerait pas d’un coup tout ce que l’on sait sur la thermodynamique, sur l’absorption des infrarouges, l’équilibre radiatif.…. »

      (*) A VOIR :
      - LE FAMEUX « MYTHE DU CO2″ !
      « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/le-fameux-mythe-du-co2″

      • Daneel Olivaw dit :

        De même, un peu plus tôt notre climato-sceptique de choc qui prétend ne pas l’être, nous affirmait à la question de Toxymoron « Si ce n’est pas l’homme qui a provoqué le 0,7°C de hausse, qui ou quoi d’autre pourrait être impliqué ? » :
        notre inénarrable avatar de répondre (comme un vrai de vrai climato-sceptique pur jus) : « Tout, le soleil, et blablabla blabla bla… »

        L’activité solaire a certes une très minime influence (parole d’astrophysicien)… mais même si on prenait l’hypothèse d’une influence pondérale de notre soleil sur le réchauffement ou le refroidissement global de notre planète… il faut quand-même se mettre enfin dans la tête que ces dix dernières années, qui ont quasiment toutes été les plus chaudes de notre Histoire… notre astre du jour, lui, était pourtant dans une activité minimum parmi les plus persistantes !
        Donc….

        (A voir :  » http://terresacree.org/rechauf.htm#soleil « )

      • Robert dit :

        «  »" »Et comme 1 + 1 + 1 = 3 … et pas 3,5 ou 15 ou -9 ou je ne sais quoi d’autre…
        Il est donc clair et net que d’émettre en surplus dans notre atmosphère des millions de tonnes de gaz à effet de serre…. ne peut agir autrement que de faire justement augmenter l’effet de serre naturel de notre planète ! »" »"

        Personne ne le nie. mais ensuite que se passe t’il ?

        «  »" »La prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. …. »" »"

        Ceci prouve que vous êtes un ignorant parfait qui est allé pêcher quelques infos sur le net mais qui ne sait absolument pas de quoi il parle.

        Comprenez moi bien, je ne suis pas un sceptique du climat par contre je m’appuie sur ce que dit la science et uniquement sur ce que dit la science, or jamais la science n’a dit que tout été plié (sauf le climat des 10/30 prochaines années)
        Regardez les vidéos de Jancovici, lisez un peu de litérature scientifique et vous vous rendrez compte que le discours des scitenfiques n’est pas du tout pareil au votre.

        • Daneel Olivaw dit :

          Bla bla bla blabla bla….
          Vous avez encore perdu une occasion de vous taire cher « Torquemada » !

          Ensuite que se passe-t-il ?
          Ben nous devons enfin prendre ce fait en compte, et agir politiquement en conséquence : réduire aussi drastiquement que possible nos émissions frénétiques de gaz carbonique…
          (Cesser aussi la déforestation massive qui n’arrange pas le problème, bien au contraire !)

          Vous dites vous appuyer sur ce que dit « la science », mais comme de toute évidence vous avez de très grosses difficultés à comprendre ce que vous lisez – vous nous l’avez brillamment démontré à maintes reprises – , je suis très « sceptique » sur ce que vous dite vous appuyer !
          « ‘Ignorant parfait » moi ?
          Daccord sur le second terme… mais le premier terme est de trop, il ne concerne que vous !
          :)

          • Robert dit :

            Mais oui bien sûr vous avez toujours raison, mais vous êtes incapable de la moindre démonstration.

            Une question

            «  »"et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. »" »"
            Pouvez vous me dire ce que c’est que l’atmosphère saturée, puis la thermodynamique de l’atmosphère saturée et son champ spatial d’application

            Merci d’avance pour votre réponse détaillée.

          • Daneel Olivaw dit :

            Retournez donc sur les bancs de l’école si vous ne savez même pas ça…
            On n’est pas ici pour jouer à la « maternelle » !
            Si de « bonnes âmes » disponibles veulent bien prendre le temps de vous répondre, libres à elles.
            En tout cas, moi, j’ai une vie déjà trop bien remplie en dehors de ce forum où vous nous faites perdre déjà bien trop de temps non seulement par vos questions stupides mais aussi vos continuelles médisances et insinuations malveillantes et calomnieuses !!! …

          • Robert dit :

            Pas de faux fuyants, c’est le moment de prouver vos connaissances, Si vous en êtes capable.

            euh pas dans une semaine hein ? dans 1/4 d’heure, ça doit être suffisant pour rédiger un texte de 200 mots environ.

            C’est au pied du mur qu’on voit le maçon….

        • Daneel Olivaw dit :

          Vous dites aimez ce cher Jean-Marc Jancovici ?
          Eh ben, pourquoi donc ne vous référez-vous pas directement à sa source… par exemple son site « Manicore » ?
          Bref extrait pour édifier l’avatar qui nous affirme sans rire que « ce n’est pas l’homme qui est responsable ou à l’origine du réchauffement » et que ce serait même « plutôt le soleil… » (!) :

          « Pour le CO2, la concentration jamais atteinte depuis 650.000 ans au moins, le rythme inconnu jusqu’alors de l’augmentation de sa concentration, et les confirmations par les analyses isotopiques et la variation anticorrélée de l’oxygène permettent d’affirmer que c’est bien l’homme et en particulier ses activités « modernes » qui est la cause de l’augmentation de ce gaz dans l’atmosphère. (….)

          Si nous mettons cette élévation possible au 21è siècle avec les températures du passé proche, une chose est manifeste : dans tous les cas de figure l’évolution de la température est extrêmement brusque, voire brutale, par rapport aux évolutions naturelles, et au 217 siècle nous aurions une élévation très largement supérieure à celle du 20è siècle. Cela signifie notamment que l’essentiel des conséquences d’un changement climatique amples sont à venir, et non déjà visibles. La question majeure est bien de savoir comment éviter de « prendre » quelques degrés, non de savoir si l’homme est responsable à 23,5% ou à 38,3% de ce qui s’est passé au 20è siècle !…. »
          (Cf. « http://www.manicore.com/documentation/serre/anthropique.html » et « http://www.manicore.com/documentation/serre/augmentation.html »)

          • Robert dit :

            Je vous ai posé une question, j’attends la réponse ne déviez pas sur une autre sujet.

            Pour Jancovici

            http://www.ensmp.fr/ingenieurcivil/SitesIC/Balado/Climat_5.html

            Environ au bout de 5 minutes

          • Robert dit :

            Toujours pas de réponse pourtant notre extrêmiste ne s’est pas privé de passer du temps à poster pour essayer de défendre ses coreligionnaires.

            C’est bien ce que je pensais ce monsieur a une grande g….e mais quand il s’agit de prouver ses dires, il n’y a plus personne.
            Ce genre de personnage est vraiemnt dangereux pour les gens qui s’apuient sur la science pour essayer de faire comprendre les enjeux futurs du changement climatiques, parce que ce n’est pas parcequ’on ignore encore beaucoup de choses que le risque l’existe pas. Et ce n’est pas en racontant des conneries qu’on pourra faire passer le message.

            Ah bon entendeur…

          • Robert dit :

            Désolé pour les nombreuses fautes de typo mais j’ai une main dans le sac.

          • Daneel Olivaw dit :

            Bla bla bla
            ‘Torquemada’ est très fort pour dénigrer, railler, médire, et vomir allègrement tous son venin et son fiel qu’il produit apparemment de manière illimitée !!!
            A part ça, il ne fait que DÉLIRER à bloc, racontant n’importe quoi et mentant effrontément…

            Bah, notre « Grand Inquisiteur » ne vaut même pas la peine de lui répondre, il ne comprend de toute façon rien à rien, tellement il est d’une stupidité des plus affligeantes !

            Une fois encore, comme il s’est de toute évidence regardé dans un miroir en me critiquant… je lui retourne donc son compliment, espérant que cela pourra peut-être lui ouvrir enfin les yeux sur ce qu’il est vraiment, et que même son propre inconscient nous révèle à tous :
            « Ce genre de personnage est vraiment dangereux pour les gens qui s’appuient sur la science pour essayer de faire comprendre les enjeux futurs du changement climatiques (et sur bien d’autres sujets !)….
            Et ce n’est pas en racontant des conneries qu’on pourra faire passer le message. »
            A BON ENTENDEUR !

            :)

          • Daneel Olivaw dit :

            Je rappelle quand même que c’est ce sinistre avatar (!) qui osait affirmer ici que « Ce n’est pas l’homme qui est responsable ou à l’origine du réchauffement ! »… (et que c’était plutôt le soleil et plein d’autres choses »)…
            Et dire qu’il ose me traiter de personnage dangereux….
            Hallucinant !!!

            :(

          • Robert dit :

            C’est exact l’homme n’est pas résponsable du réchauffement climatique et je vous défie de me trouver un article scientifique qui le dit dans ces termes. Je vous signale quand même que toute l’énergie, je dis bien toute lénergie que la terre reçoit vient du soleil il est donc à prendre en compte surtout depuis qu’on a découvert que la constante solaire n’existe pas. L’homme n’est responsable que d’une chose, c’est l’émission de CO2 et d’autres GES ce qui in=mplique une augmentation de l’effet de serre c’est tout. Les scientifiques pensent qu’il y a 9 chances sur dix pour que cet effet de serre additionnel prenne le pas sur les autres causes du réchauffement climatique. A partir des connaissances de la science, le GIEC a élaboré différents scénari possibles. Les incertitudes restant toujours grandes sur de nombreux points. Point barre.

            Je pense que le lectgeur (et c’est là le point important) aura compris quel genre de personnage vous êtes et le danger que vous représentez pour la véritable écologie et pour d’autres choses.

          • Pluie dit :

            Robert « C’est exact l’homme n’est pas résponsable du réchauffement climatique et je vous défie de me trouver un article scientifique qui le dit dans ces termes. »

            Ce n’est pas dit dans ces termes exactes, mais c’est dit dans d’autres termes, ce qui revient qd même au même.

          • Robert dit :

            Et quels sont ces termes (avec sources à l’appui bien évidemment

          • Pluie dit :

            2007 IPCC : L’essentiel de l’élévation de la température moyenne du
            globe observée depuis le milieu du XXe siècle est très
            probablement attribuable à la hausse des concentrations de
            GES anthropiques.

            Ce n’est bien sur qu’une synthèse. Le GIEC a d’une part explorer toutes les autres possibilités non humaine du réchauffement. Aucune ne tient, la probabilité de toutes les autres causes qu’humaines aient produit ce réchauffement est de 0%.

            Reste la cause humaine. Le « très probablement » n’est bien sur pas quantifié. Car s’il est facile de démontrer que telle cause n’est pas en jeu, c’est difficile de démontrer par un modèle mathématique à 100%. Donc même avec 100% de certitude, les scientifiques par principe prennent une marge de sécurité.

            Mais tout cela est vraiment ridicule. Que la probabilité soit de 90%, de 99% ou de 120%, ca ne change absolument rien au problème. Nous avons la cause, nous avons exclues toutes les autres causes, et nous savons quoi faire. Le reste est de la diversion pour noyer le poisson dans l’eau.

          • Robert dit :

            Pluie,

            Votre discours est excessif et c’est ce que je vous reproche.

            «  »" »Nous avons la cause, nous avons exclues toutes les autres causes, et nous savons quoi faire. «  »" »
            vous dites ça à un Jouzel et il vous répond que vous ne connaissez pas le sujet. Vous ne serez jamais crédible tant que vous parlerez comme ça pour la bonne et simple raison que vous ne pouvez pas prouver ce que vous dites.

            Lisez ceci:
            http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/wg1/ar4-wg1-spm-fr.pdf

            attentivement, vous verrez que le niveau d’incertitude est grand. Souligner le danger potentiel est une bonne chose dire qu’on est certain (à part le constat de l’augmentation de l’effet de serre et de la température) est faux. Ce n’est pas noyer le poisson, c’est tenir un discours basé sur la science face à un discours basé sur une ignorance de l’état de la science et de la réalité des choses.

          • Robert dit :

            «  »" »A part ça, il ne fait que DÉLIRER à bloc, racontant n’importe quoi et mentant effrontément… »" »"

            Où sont vos preuves ? détaillées je vous prie

          • Daneel Olivaw dit :

            Je ne savais pas que notre « Torquemada en chef » n’était en vérité qu’un sale môme capricieux – et totalement infantile – à qui il manque certainement de « bonnes gifles » pour le remettre à sa place (!)…

            Mais bon…
            Par grandeur d’âme, et puisque de toute évidence il cache sa profonde bêtise derrière une agressivité exacerbée… voici un lien où il trouvera peut-être des réponses à ses prétendues questions…
            (Désolé, j’ai pas le temps de m’amuser à vos enfantillages stériles cher « Torquemada »… il ne m’a même pas fallu un quart d’heure – juste quelques minutes – pour retrouver ce lien… qui était en fait celui que je citais dans mon article originel :
            http://www.realclimate.org/index.php/archives/2007/12/les-chevaliers-de-l’ordre-de-la-terre-plate-part-ii-courtillots-geomagnetic-excursion/

          • Robert dit :

            Le rapport avec la choucroute ? Cet article est une réfutation d’un article de Courtillot et d’un bouquin d’ Allègre, celle-ci n’a strictement rien a voir dans ce qui nous occupe.

            Preuve supplémentaire de votre ignorance de et votre incompréhension.

            Au fait la réponse à ma question, ça vient ?

          • Daneel Olivaw dit :

            Quelle était votre question précisément ?
            Parce que dans tout votre fatras de médisances, d’inepties, et d’insinuations sournoises et malveillantes ….
            on reconnaît difficilement une question intelligente !

            De toute façon, vous n’êtes rien d’autre qu’un sinistre inquisiteur – digne des tristement célèbres Torquemada ou Savonarole -… qui ne fait que défendre par le sophisme le plus pernicieux, le mensonge systématique et l’injure caractérisée le viandisme, le « nucléophilisme » (!)..et même le négationnisme du réchauffement climatique anthropique !!!

            Franchement, quelqu’un qui continue à croire si obstinément que ce ne sont pas nos activités industrielles polluantes mais plutôt le soleil qui est la cause essentielle du réchauffement climatique phénoménal que nous subissons aujourd’hui… ne mérite pas la moindre attention !

          • Robert dit :

            «  »" »Franchement, quelqu’un qui continue à croire si obstinément que ce ne sont pas nos activités industrielles polluantes mais plutôt le soleil qui est la cause essentielle du réchauffement climatique phénoménal que nous subissons aujourd’hui… ne mérite pas la moindre attention ! »" »"

            Vous êtes un fieffé menteur, je n’ai jamais dit une chose pareille, je vous mets au défi (une fois de plus de le prouver)

            La question est celle -ci :

            Pouvez vous me dire ce que c’est que l’atmosphère saturée, puis la thermodynamique de l’atmosphère saturée et son champ spatial d’application ?

  11. toxymoron dit :

    Robert prétend que des cycles centenaires peuvent provoquer un réchauffement. J’avais répondu que « Les cycles centenaires n’existent que dans l’imagination des sceptiques. » (même s’ils existaient dans une réalité alternative, il leur manquerait toujours une source d’énergie pour chauffer).

    Et Robert retroque : »Ca mon petit il va vous falloir me le prouver ». J’ai beau mesurer 2m, je ne peux pas prouver ce qui n’existe pas. Ce sera donc la deuxième fois dans cet article que je dois abandonner ma lutte contre la mauvaise foi.

    • Robert dit :

      «  »" »Robert prétend que des cycles centenaires peuvent provoquer un réchauffement »" »"

      Je n’ai jamais dit ça, vous déformez mes propos, j’ai dit que tout entrait en ligne de compte dans le réchauffement, à l’échelle centenale et millénaire, c’est l’océan qui prédomine, et les océans sont sujets à des oscillations dont certaines sont multidécenales, le terme variabilité ça vous dit quelque chose?

      vous avez effectivement dit : « Les cycles centenaires n’existent que dans l’imagination des sceptiques », c’est une affirmation donc à vous de prouver que vous dites vrai

      Lisez donc cette étude de Valérie Masson Lamotte intitulée : Variabilité du climat et du cycle de l’eau : géochimie isotopique des précipitations vous y apprendrez bien des choses et regardez les vidéos de Jancovici si vous voulez gagner un tant soi peu de crédibilité car pour l’instant vous votre attitude elle est aussi nulle que celle des négateurs du Réchauffemnt climatique.

      Vous pour qui on sait tout, qui êtes certain de ce qui va arriver, vous pour qui l n’y a aucune incertitude, vous allez me dire quelle sera la réponse des océans à l’augmentation des GES, vous allez également me dire quelle est la capacité de l’effet tampon de l’océan quelle sont ses limites, vous allez également me dire quelle va être l’activité solaire pour les 80 prochaines années vous allez également me dire quelle va être l’activité volcanique sur la même période. Je suis gentil je vous fais grâce de l’activité humaine. Allez au boulot, j’attends votre exposé (détaillé et sourcé)

      Denis @

      Oui c’est vrai le mal est déja fait il y a de moins en moins de poissons,

  12. Nimch dit :

    Robert, Robert…

    « Cétait un exemple, si vous ne savez pas faire la différence…  »

    Quoi c’était un exemple ? Bein oui c’était un exemple et je trouve qu’il illustre le contraire de ce que vous vouliez dire. Et arrêtez avec vos allusion svp. Est-ce que j’ai supposé quelque part que vous étiez un abruti fini ? Non. Alors faites de même.

    « dites moi quel est la part des émissions de CO2 émis par tous les bateaux de pêche sur le total des émissions mondiales,  »

    M’en fout. Réduire c’est partout, chez tout le monde, point barre. Vous croyez que les pêcheurs vont se gaver en carburant pendant que le reste se serre la ceinture ?

    « Je ne sais pas si vous êtes au courant; mais les pêcheurs on de pmuis longtemps pris en compte la consommation de carburant; ajoutez à ça les prgrès faits dans les techniques de pêche »

    Vous voulez parler de la technique des pêcheurs français qui accroche un immense filet entre deux bateaux et qui le traine sur des kilomètres ? Ha ha ha. C’est sur c’est astucieux… et économique en carburant ! Ha ha ha. Et ils ont tellement bien pris en compte le carburant que quand il augmente, on les subventionne (cf été 2008).

    « et de répérage des bans de poissons, les pécheurs on largement augmenté les prises tout en diminuant les consommations »

    C’est faux comme vous le rappel Denis.

    « , ce qui revient à dire que l’arrêt de la surpêche aura un impact négligeable sur les émissions de CO2. »

    On est d’accord mais c’est pas le problème.

    « Mais bon je parle à un mur de mauvaise foi là non ? »

    C’est celui qui le dit qui y’est ! Na !

    • Nimch dit :

      Pour conclure, je ne sais même pas pourquoi on se prend la tête sur vos histoire de réduction de CO2 : pour moi l’économie se sera cassée la gueule bien avant qu’une décision sur le sujet soit réellement appliquée à cause de la baisse de productions de carburant liquide. Ce sera tellement le bordel que les pêcheurs, de toutes façon, n’iront plus pêcher à part à la ligne, sur la côte, pour eux-mêmes, juste pour pas crever de faim…

    • Robert dit :

      «  »" » et de répérage des bans de poissons, les pécheurs on largement augmenté les prises tout en diminuant les consommations »

      C’est faux comme vous le rappel Denis. »" »"

      Non c’est juste, et c’est ce qui a provoqué l’effondrement des sotcks réfléchissez de temps en temps,

      «  »" »Vous voulez parler de la technique des pêcheurs français qui accroche un immense filet entre deux bateaux et qui le traine sur des kilomètres ? Ha ha ha. C’est sur c’est astucieux »" »"

      Filets dérivants, senne, ça vous dit quelque chose ?

  13. Robert dit :

    Daneel Olivaw est un idéologue qui assène sa vérité mais se fout de la réalité des faits, ceux qui ne pensent pas comme lui sont des idiots. Je ferai remarquer à tout lecteur de ce blog que ce monsieur n’avance jamais le moindre argument construit (et pour cause), sa tactique c’est de tenter de décrédibiliser son interlocuteur en déformant ses propos ou en lui attribuant des opinions que ce dernier n’a pas (tactique classique de l’ignorant qui ne peut pas se battre sur le terrain scientifique) car ce monsieur est un ignorant total en ce qui concerne la climatologie,

    Il a fait un copié-collé d’une phrase tiré d’un article de Raymond Pierrehumbert (très probablement le seul document scientifique qu’il ait jamais lu) critiquant des travaux de Courtillot et d’Allègre, voici cette phrase : « « « « Mais la prédiction de base du réchauffement est fondée sur des principes de physique vraiment fondamentaux ayant trait à l’absorption des infrarouges par les gaz à effet de serre, à la théorie radiative du corps noir, et à la thermodynamique de l’atmosphère saturée. » » » ». Ce qui est intéressant c’est qu’il s’attribue cette phrase : » » LE PROBLÈME DU CO2 ?…
    C’EST DE LA PHYSIQUE PURE !
    Comme je tentais déjà de l’expliquer dans mes articles antérieurs (*) : » » A peine gonflé le coco. Je lui ai posé une question de physique et il est incapable d’y répondre

    Par cette phrase Pierrehumbert explique la base du fonctionnement de notre atmosphère c’est-à-dire l’effet de serre. Oui cet effet de serre qui, existe depuis que l’atmosphère terrestre a pris sa forme définitive. Il n’est absolument pas question dans cette phrase de discuter de l’origine du réchauffement actuel c’est simplement une explication de la physique entrant en jeu et ça, Daneel ne l’a pas compris. Or qui conteste dans notre discussion l’existence de cet effet de serre ? Personne !! J’ajouterai qu’il y a une légère distorsion dans l’énoncé de la phrase de Pierrehumbert pouvant mener à une certaine confusion pour quelqu’un qui n’a aucune connaissance en physique atmosphérique.

    Les écoloidéologocatastrophistes comme Daneel disent que l’homme est à l’origine du réchauffement climatique. C’est totalement faux ; le réchauffement a commencé il y a 12000 ans avec le début de la dernière déglaciation, nous sommes dans un interglaciaire et une prochaine glaciation se produira très probablement dans quelques milliers d’années. Cette glaciation sera due comme les précédentes à la modification de l’orbite terrestre suivant les cycles de Milankovich. L’homme est responsable d’une augmentation de l’effet de serre ce qui induira une augmentation des températures c’est la seule chose dont on soit à peu près certain, pour le reste les incertitudes sont nombreuses.

    Je joins le rapport du GIEC (AR4 rapport pour les décideurs WG1 et WG2) vous y trouverez dans le premier le niveau de compréhension de certains phénomènes et dans le second les projections, vous remarquerez qu’à aucun moment le GIEC affiche une certitude absolue.

    http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/wg1/ar4-wg1-spm-fr.pdf

    http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/wg2/ar4-wg2-spm-fr.pdf

    Les personnes comme Daneel ne sont pas de vrais écologistes, ce sont des personnes défendant (avec l’appui du mensonge et autres malhonnêtetés) leur idéologie, Au niveau du climat, le risque d’une rupture d’équilibre existe bel et bien et même en l’absence de certitude absolue nous ne devons pas rester les bras croisés. Certains ne sont pas d’accord pourtant on parle du réchauffement depuis longtemps, et si Reagan et Tatcher ont réclamé la création d’un organisme travaillant spécialement sur ce sujet c’était avec l’idée que pendant que les recherches se feraient et avant qu’on trouve quelque chose, on pourrait continuer le business « as usual ». Par manque de chances l’informatique a fait d’énormes progrès et la science avec du même coup.

    Les gens comme Daneel, disais je, sont un danger pour la véritable écologie (pas l’écologie politique) leur totalitarisme, leur ignorance du sujet et leurs méthodes malhonnêtes sont facilement repérables et aident à la montée du scepticisme en ce qui concerne la responsabilité de l’homme dans le réchauffement qui je le répète n’est pas dû qu’à l’homme.

    Voici ce que dit Edouard BARD dans sa réfutation de l’article de Courtillot :

    In summary, as specifically discussed in an abundant
    literature (Stott et al. (2000; Meehl et al. (2004) to list just
    two), the climate evolution over the last century can readily
    be explained by a combination of natural (Sun and
    volcanoes) and anthropogenic forcings that became
    significant during the second half of the century.

    http://www.realclimate.org/images/BardDelaygue.pdf

    Pour conclure dire que l’homme est l’unique responsable du réchauffement est faux, dire que l’effet de serre additionnel dû aux activités humaines est et sera très probablement le facteur dominant devant les autres forçages du réchauffement (si nous ne faisons rien) est réaliste et raisonnable.

    Courtillot, avec qui je vais être exceptionnellement d’accord, dit dans quelque groupe sociétal que ce soit, le pourcentage de cons est le même, il a totalement raison sur ce point.

    Ps, « « « « nos zététiciens du siècle dernier qui niaient avec beaucoup de zèle la rotondité de la Terre et tous les travaux scientifiques qui pourtant le démontraient…. » » » »

    En voila une collector on sait que la terre est sphérique depuis Eratosthène (IIIème siècle avant JC), c’est comme pour Galilée, il ne sait pas pourquoi ce dernier fut condamné.

    • Daneel Olivaw dit :

      Eb ben… je vois que « TORQUEMADA » profite de mon absence et s’en donne à coeur joie pour cracher une nouvelle fois son venin et son fiel….
      Comme dirait l’autre : « IL N’Y A PIRE AVEUGLE QUI CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR ET PIRE SOURD QUE CELUI QUI NE VEUT PAS ENTENDRE » !
      Quand aux innombrables âneries et mensonges caractérisés de notre Inquisiteur en chef, je n’ai pas le temps de m’en occuper à l’heure actuelle, mais cela ne saurait tarder.

      En attendant, quelques citations de notre « Savonarole en folie » :
      - Robert dit (2 octobre 2010 à 14:04) (A propos de ma constatation « Franchement, quelqu’un qui continue à croire si obstinément que ce ne sont pas nos activités industrielles polluantes mais plutôt le soleil qui est la cause essentielle du réchauffement climatique phénoménal que nous subissons aujourd’hui… ne mérite pas la moindre attention ! ») :
      « Vous êtes un fieffé menteur, je n’ai jamais dit une chose pareille, je vous mets au défi (une fois de plus de le prouver) »…
      - Robert dit (30 septembre 2010 à 0:45) : « Bon je suis désolé de vous décevoir mais ce n’est pas l’homme qui est responsable ou à l’origine du réchauffement…. »
      - Et à question de Toxymoron (Cf. « Vous vous obstinez à ne pas répondre. Si ce n’est pas l’homme qui a provoqué le 0,7°C de hausse, qui ou quoi d’autre pourrait être impliqué? »), Robert dit (30 septembre 2010 à 13:08) : « Tout, le soleil, les variations sur les cycles centenaires… blablabla blabla »
      - Robert dit (1 octobre 2010 à 22:55) : « C’est exact l’homme n’est pas responsable du réchauffement climatique… »

      • Daneel Olivaw dit :

        Ah, j’avais oublié la dernière :
        - Robert dit (3 octobre 2010 à 1:22) : « … Les écoloidéologocatastrophistes comme Daneel disent que l’homme est à l’origine du réchauffement climatique. C’est totalement faux »

        Bon, c’est clair et net là que notre prétendu « réchauffiste » est en réalité un pur et dur « négationniste de a réalité du réchauffement climatique anthropique » !
        On se demande pourquoi il veut alors nous faire croire le contraire…
        Ah oui c’est vrai, j’avais oublié : pour défendre son cher nucléaire adoré, qui, comme il le dit, serait « la seule énergie qui ne nous pollue pas au CO2″ !…

        Mais que vaut donc cet argument puisque par ailleurs il ne cesse de nous asséner péremptoirement – en allant même jusqu’à déformer les propos de Jean-Marc Jancovici (!) -, que : « ce n’est pas l’homme qui est responsable ou à l’origine du réchauffement ! »
        ???

        • Robert dit :

          Daneel,

          Encore une fois vous déformez mes propos et me prêtez des opinions que je n’ai pas. Je dis et je maintiens que l’homme est responsable de l’amplification du réchauffement climatique mais pas de son origine. Trouves moi une seule étdu scientifique qui dise le contraire.

          Vous venez une nouvelle fois de prouver que ce que je dis est vrai, vous cherchez à discréditer votre interlocuteur étant incapable de fournir une quelconque argumentation.

          Vous êtes un cuistre.

        • Pluie dit :

          @Daneel, en faisant preuve d’autant d’agressivité que votre contradicteur, vous nuisez autant à vos thèses que lui au sienne. C’est dommage.

          @Robert. Je vous cite : « vous verrez que le niveau d’incertitude est grand.  »

          je vous recite la synthèse du GIEC :

          2007 IPCC : L’essentiel de l’élévation de la température moyenne du
          globe observée depuis le milieu du XXe siècle est TRES
          PROBABLEMENT attribuable à la hausse des concentrations de
          GES anthropiques.

          TRES PROBABLEMENT, ca ne veut pas dire NIVEAU D’INCERTITUDE GRAND. C’est plutot l’inverse. Vous avez la référence, c’est le GIEC que vous citez par ailleurs.

          • Tilleul dit :

            Robert essaye juste de jouer sur les mots pour faire son intéressant (ça arrive souvent sur internet les gens qui font exprès de ne pas vouloir se faire comprendre, je trouve ça très pédant)… En gros si j’ai bien compris, son idée c’est que c’est le soleil qui permet à la terre de ne pas être à -270 °C et que c’est l’atmosphère qui évite d’être à -20 °C, l’influence de l’homme n’agissant que sur quelques °C… Et donc selon lui ce n’est pas l’homme qui réchauffe la terre c’est le soleil et l’atmosphère…

            Sauf que le climat ce n’est pas « la température de la terre cette année qu’on compare à la température de la terre il y a 20 mille ans », le climat c’est une description statistique (moyenne et écart type) du temps sur une période de 30 ans (qui est la période définit par la WMO)… Et sur 30 ans le principal acteur c’est l’homme…

          • Robert dit :

            Vous aussi vous déformez mes propos ? Ca devient une habitude ici, j’ai dit que les inceritudes majeures concernait la rétroaction des nuages, ma référence au rapport du GIEC portait sur ce point.

          • Robert dit :

            Mauvaise manip, la réponse précédente est destinée à Pluie.

            Tilleul
            «  »" » Et sur 30 ans le principal acteur c’est l’homme… »" »"

            Je n’ai jamais prétendu le contraire c’est même depuis 60 ans que l’homme a pris le pas.

            J’ai dit que l’homme n’étai pas à l’origine du réchauffement climatique et je le prouve. sans remonter au minimum de Maunder ou de Dalton, Le réchauffement est devenu significatif depuis 1910 environ, il s’est déroulé en deux étapes avec un refroidssement vers les années 1945/1950. Et sur 30 ans le principal acteur c’est l’homme…Vous n’allez quen même pas me soutenir que la prémière partie de ce réchauffement est due à ‘homme, même le GIEC ne le fait pas. Donc si vous comprenez bien le français (et ça j’en doute) l’ »homme n’est pasà l’origine donc responsable du réchauffement climatique, il n’est responsable que de son accélération.

            http://cdiac.ornl.gov/trends/temp/hansen/graphics/gl_land_ocean.gif

            «  »" »En gros si j’ai bien compris, son idée c’est que c’est le soleil qui permet à la terre de ne pas être à -270 °C et que c’est l’atmosphère qui évite d’être à -20 °C, l’influence de l’homme n’agissant que sur quelques °C… Et donc selon lui ce n’est pas l’homme qui réchauffe la terre c’est le soleil et l’atmosphère… »" »"

            C’est tout-à-fait ça, le soleil est notre unique source de chaleur, c’est lui qui chauffe la terre et lui seul. pour revenir à l’équilibvre, la terre a besoin de sa débarasser de cette énergie, pour ce faire elle émet des rayons dans l’infrarouge. les GES contenus dans l’atmosphère captent ces infrarouges et comme ils sont isotropes, ils réémettent dans toutes les directions donc une partie des ces IR retourne vers la terre et sert à rechauffer la terre. En fait les GES ne chaffe pas la terre, il freinent son refroidissement exactement comme vous le faites quand vous avez froid vous mettez un pulle de plus, ce pulle ne vous réchauffe pas il sert à freiner l’iradaition de votre corps; CE QUE LA TERRE FAIT C’EST METTRE UN PULL DE PLUS et ce grâce à nous.; L’homme lui n’a jamais rien réchauffé, dire ça c ‘est dire une immense connerie.

            Il va vous falloir également apprendre la défintions des mots et ne pas interprêter come vous l’entendez. Vous êtes vraiment des catastrophes pour l’écologie.

          • toxymoron dit :

            Enfin on est d’accord: l’homme est responsable de l’accélération du réchauffement car il empêche le refroidissement naturel.
            Maintenant, que fait-on pour limiter la souffrance générée par ce changement d’état climatique?

          • Robert dit :

            Ca c’est un autre problème, la réduction des émissions est impérative pour la limitation du risque encouru, pour les 20/30 ans qui viennent c’est de toute façon trop tard, C’est aus générations futures qu’il faut penser et là ce n’est pas gagné, Tous les moyens pour la réduction des GES sont bons à prendre DANS L’IMMEDIAT, le nucléaire y compris;
            Il faut que les comprennent le risque qu’ils font prendre à leurs enfants et petits-enfants et c’est pour ça qu’il faut parler vrai, le discours tenu par les extrémistes est dangereux parce que non crédible (il ne repose pas sur une base scientifique).

            Perso quand j’en parle, je prend l’exemple de l’automobiliste roulant à vive allure et qui arrive à un virage qu’il ne connaît pas, Que doit il faire ? Ralentir même si c’est pour rien parce que le virage n’atait pas dangereux ou continuer à la même vitesse en prenant le risque de se retrouver dans le décor ? Moi, dans ce cas je lève le pied.

          • Tilleul dit :

            Ok donc vous me confirmez donc que toute cette discussion vient du fait que vous ne connaissiez pas la signification normative du climat et donc par extension de ce qui est entendu par le réchauffement climatique que vous avez cru faire votre intéressant avec ça… C’est sûrement amusant pour vous de discuter des heures sur le fait que c’est le glaçon qui refroidit l’eau ou l’eau qui réchauffe le glaçon, mais ce que vous faites là c’est de la (mauvaise) poèsie et pas de la science… Ce qui explique d’ailleurs pourquoi vous passez votre temps à citer des sources qui vous contredisent…

            Au passage puisqu’on parle de définition des mots :

            Changements climatiques (selon la CCCC) :
            Changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de l’atmosphère mondiale et qui viennent s’ajouter à la variabilité naturelle du climat
            observée au cours de périodes comparables.

            C’est dans ces moments là qu’internet m’ennuie… Vous voulez pas allez à la pêche pour vos loisirs plutot ?

            (PS : au passage il y a bel et bien un échange radiatif entre l’atmosphère et la terre, l’atmosphère « réchauffe » donc bel et bien la terre… Si vous voulez freiner l’irradiation d’un corps ça se fera plutot avec des mécanismes de surface sélective…)

          • Robert dit :

            «  »" »Ok donc vous me confirmez donc que toute cette discussion vient du fait que vous ne connaissiez pas la signification normative du climat et donc par extension de ce qui est entendu par le réchauffement climatique que vous avez cru faire votre intéressant avec ça… »" »"

            Ah bon ? et là ce n’est pas vous qui cherchez à faire le malin….

            «  »" »Changements climatiques (selon la CCCC) :
            Changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de l’atmosphère mondiale et qui viennent s’ajouter à la variabilité naturelle du climat
            observée au cours de périodes comparables. »" »"

            C’est ce que j’ai toujours dit.

            «  »" »Ce qui explique d’ailleurs pourquoi vous passez votre temps à citer des sources qui vous contredisent… »" »

            Preuves ?

          • Robert dit :

            «  »" »PS : au passage il y a bel et bien un échange radiatif entre l’atmosphère et la terre, l’atmosphère « réchauffe » donc bel et bien la terre… »" »"

            Démonstration svp ?

          • Tilleul dit :

            Suffit de vous citer…

            « les GES contenus dans l’atmosphère captent ces infrarouges et comme ils sont isotropes, ils réémettent dans toutes les directions donc une partie des ces IR retourne vers la terre et sert à rechauffer la terre. »

          • Pluie dit :

            Robert, comment pourrais je déformer vos propos, alors que je cite exactement votre phrase (avec des guillements, je crois que c’est la convention en francais).
            Avez vous bien écrit ceci : « vous verrez que le niveau d’incertitude est grand »
            Que ce soit pour les nuages ou pour quoique ce soit d’autre, je le met en rapport avec la conclusion du GIEC
            « L’essentiel de l’élévation de la température moyenne du
            globe observée depuis le milieu du XXe siècle est TRES
            PROBABLEMENT attribuable à la hausse des concentrations de
            GES anthropiques. »

            Au dit autrement, que certains points aient un niveau d’incertitude élevé (j’en déduit de votre précision que votre phrase s’appliquait à certains aspects des nuages), cela n’empèche pas que la conclusion scientifique sur la responsabilité de l’homme est TRES PROBABLE.

            Maintenant, que ce soit 90%, 99%, 100ù ou 75%, ca ne change rien ce que nous devons faire.

          • Robert dit :

            «  »" »Robert, comment pourrais je déformer vos propos, alors que je cite exactement votre phrase (avec des guillements, je crois que c’est la convention en francais). »" »"

            Vous le faites parce que vous avez sorti cette phrase de sont contexte, si vous aviez suivi depuis le début vous vous en seriez rendu compte voici ce que j’ai dit dans ma seconde réponse à Toxymoron : «  »" »Non vous faites erreur, la retroaction des nuages est d’ailleurs le principal problème pour les climatologues, pour l’instant personne ne peut dire si cette rétroaction sera positive ou négative. »" »" et c’est de cette incertitude là (entr’autres) dont je parlais. qu’on soit quasiment sûr que l’homme soit responsable de l’augmentation des GES est une chose et il y a une énorme différence entre émettre des possibilités (le GIEC a quand même élaboré 6 scénarii ce n’est pas pour rien et l’emploi du condittionnel ce n’est pas pour les chiens non plus) et afficher une certitude absolue en ce qui concerne l’avenir. On ne sait pas ce qui va se produire, ni comment ni où ni quand. Dire le contraire c’est faire de l’art divinatoire

          • Pluie dit :

            OK, j’ai bien vu votre précision sur les nuages. J’avais lu trop vite.
            Ce qui est important, c’est de voir que ca ne change rien sur la conclusion du GIEC.

            Les 6 scénarios quant à eux sont des scénarios prospectifs, Ils n’ont rien à voir avec le constat que l’homme est très probablement responsable du réchauffement.

            Ce que je ne fais que souligner, ni plus, ni moins, sans il me semble pratiquer d’art divinatoire ?

          • Robert dit :

            «  »" »Ils n’ont rien à voir avec le constat que l’homme est très probablement responsable du réchauffement. »" »"

            Non, pas du réchauffement, il va vous falloir apprendre à parler d’accélaration ou d’augmentation du réchauffement. Tant que vous parlerez come vous le faites vous ne serez pas crédible. L’histoire de la terre nous a enseigné qu’on trouvait des périodes de refroidissement (glaciation) et de réchauffement (interglaciaire) sans que l’homme intervienne. Le réchauffement actuel a une origine naturelle, l’homme n’est qu’un facteur d’augmentation (forçage).

          • danielpi dit :

            Il est vrai que la terre a connu des variations de températures dans son histoire. Mais ces variations sont dues à des cycles astronomiques et la position de la terre vis à vis du soleil (variation d’excentricité, variations d’obliquité et précession astronomique) actuellement ce n’est pas le cas, au contraire si l’on regarde la fréquence des périodes glacières, nous devrions plutôt refroidir. D’autres raisons naturelles liées aux courants marins pourraient également expliqué certains refroidissements localisés mais il semble que ce n’est pas encore le cas pour l’instant.

            La période la plus chaude reconnue dans l’histoire concerne l’optimum médiéval, hors la température moyenne de l’époque était plus élevée essentiellement dans l’hémisphère Nord et était moins importante que maintenant.

            En conclusion, il y a certainement des raisons naturelles qui peuvent provoquer élévation ou réduction de la température. Mais il est clair que le forçage de l’homme est également une cause, qui au vu de mes recherches et lectures me semble être la plus importante.

            Il ne faut pas être grand scientifique pour se rendre compte qu’une population de 6,5 milliards d’individus qui rejettent de par leur mode de vie des gaz à effet de serre, finit par avoir une influence sur la température moyenne; Je n’ai toujours pas vu d’étude crédible qui me démontrait que c’était une origine naturelle qui provoquait cette augmentation de température. Les scénarios proposés ne tiennent certes pas compte de toutes les possibilités (effet parasol, réduction de population mondiale, réduction des quantités disponibles d’énergies fossiles) mais les boucles de rétroactions positives envisagées sont déjà visibles (fonte des glaces, échauffement des océans et diminution de leur capacité à absorber le CO2, …)

          • Tilleul dit :

            Ce que vous décrivez ce sont les mécanismes naturels donc le climat donc la situation de base… Par définition un « changement climatique » ce n’est pas la situation de base, c’est l’effet des interactions humaines sur cette situation de base…

            (au passage les définitions normatives sont là : http://www.ipcc.ch/pdf/glossary/ipcc-glossary.pdf )

          • Daneel Olivaw dit :

            Pluie dit (6 octobre 2010 à 8:52) : « Daneel, en faisant preuve d’autant d’agressivité que votre contradicteur, vous nuisez autant à vos thèses que lui au sienne. C’est dommage. »…
            Peut-être mon cher « pluie »…. mais je ne suis en fait malheureusement qu’un « miroir » qui ne fait que renvoyer à notre « Torquemada de service » son propre reflet !
            Tout ce qu’il dit de moi ne décrit donc en réalité que sa personnalité profonde.
            Tant que lui même se montrera arrogant et agressif… il recevra le même type de réponse : « arrogantes et agressives » !…
            (Et puis par surcroît, comme je suis allergique à la Bêtise et la méchanceté… je ne peux m’empêcher de lui asséner ses « 4 vérités » tant tout ce qu’il nous assène partout à longueur de temps n’est que médisances et souvent contre-vérités affligeantes !!!)

            Je remarque au passage que, le 6 octobre 2010 à 0:06, Torquemada ose écrire sans rire : « Daneel, Encore une fois vous déformez mes propos et me prêtez des opinions que je n’ai pas. »….
            ???
            Alors que je n’ai fait là qu’un simple « copier-coller » de ses propres affirmations !!!
            Si donc même la reproduction « photo-copiée » de ses assertions seraient une déformation de ses propos…. on atteint alors là une nouvelle dimension dans son univers ubuesque hallucinant !

          • Robert dit :

            L’histoure de la paille et de la poutre vous connaissez ? N’attribuez pas aux autres vos propres défauts.

            Vous êtes abject, quand je vois des personnages comme le votre j’ai honte d’être humain.

          • Daneel Olivaw dit :

            C’est bizarre mon cher Torquemada…
            je pensais exactement la même chose de vous !
            :)

            probablement encore un coup de « l’Effet Miroir » !

            ;)

          • Robert dit :

            «  »" »Je remarque au passage que, le 6 octobre 2010 à 0:06, Torquemada ose écrire sans rire : « Daneel, Encore une fois vous déformez mes propos et me prêtez des opinions que je n’ai pas. »….
            ???
            Alors que je n’ai fait là qu’un simple « copier-coller » de ses propres affirmations !!! «  »" »

            Infâme menteur!!!! Prouvez ce que vous dites, prouvez que vous n’avez pas cherché à déformer mes propos. Prouves donc que l’homme est à l’origine du réchauffement et nonpas seulement un amplificateur

          • BMD dit :

            Pluie, Pensez-vous que comme le prétend Daneel, il faut étaler les déchets nucléaires en couche mince pour éviter une explosion nucléaire? J’ai remarqué que ni vous, ni Tilleul, ni Nimch n’avez fait la moindre objection à ce sujet. Et, comme dit le proverbe, qui ne dit mot consent!

          • Daneel Olivaw dit :

            Décidément…. les « nucléophiles » ont la rancune tenace… et la comprenette quelque peu « à la masse » !

            Oh, ça rime ! :)

            Encore un point de détail sur lequel vous focalisez bêtement toute votre attention… alors que pris dans son contexte (!) (Il paraît que cela tiendrait à coeur à notre cher Torquemada), il était évident que cet argument dont j’admet bien volontiers la maladresse, et la « légèreté », répondait simplement – en 1994 !!! – à l’intox caractérisée de nucléophiles de l’époque qui tentaient de présenter à la population l’image du « agréable piscine de jardin » censée représenter la production annuelle des déchets radioactifs de toutes les centrales nucléaires !…
            Problème… c’est justement en concentrant ainsi les déchets radioactifs qu’avait eu lieu l’une des plus importante explosion de tous les temps… et qu’aimeraient tant nous faire oublier la filière nucléaire !!!

          • BMD dit :

            Moin cher Daneel, je n’ai pas la rancune tenace,et je ne vous veux aucun mal. Mais vous persistez à essayer de faire trendre des vessies pour des lanternes à des gens qui n’en peuvent mais!
            Et vous continuez avec dette histoire du complexe de M

          • BMD dit :

            Mon cher Daneel, je n’ai pas la rancune tenace, et je ne vous veux aucun mal. Mais vous persistez à essayer de faire prendre des vessies pour des lanternes à de pauvres gens qui n’en peuvent mais! Il faut bien que de temps en temps quelqu’un le fasse remarquer.
            Regardez, ni Tilleul, ni Pluie, ni Nimch n’avaient repéré votre intox. Car il s’agit bien d’une intox. . Vous pensez bien que s’ils s’en étaient rendu compte, ils auraient vivement protesté, ce qui’ils n’ont pas fait, car ce n’est pas leur genre de tolérer les intox.. Dois-je en conclure qu’ils ont des connaissances approximatives dans ce domaine? Je ne sais pas, à eux de nous le dire.
            Vous voudriez qu’on vous pardonne pour cette intox-ci, mais vous produisez des intox à jet continu. Même Tilleul, Pluie et Nimch ne pourront pas être éternellement indulgents à votre égard!
            Voilà par exemple que vous recommencez avec cette histoire de piscine. Tout ce que dit l’Andra, c’est que le volume total des déchets à forte radioactivité par unité de masse accumulés par l’industrie électronucléaire jusqu’à maintenant tiendrait dans une piscine olympique. Ils n’ont jamais dit qu’ils les mettraient dans une piscine ( encore que çà devrait suffire pour quelque temps, en lui donnant une dizaine de mètres de profondeur, à protéger les riverains de la radioactivité. C’est même de cette façon qu’actuellement on isole les combustibles usés, dans une piscine située à côté du réacteur).
            Ces déchets ne sont pas , comme vous le savez très bien, laissés à l’air libre, ni mis dans une piscine, mais coulés dans des matrices de verres puis mis dans des conteneurs. Alors, pour les tartiner en couche mince, il y a du boulot. Et je vous fais un pari que si vous mettez ces conteneurs dans une piscine, il n’y aura aucune explosion. D’ailleurs, ils sont déjà stockés actuellement dans des salles, et tout le monde marche au-dessus en complet veston ou en bleu de travail.

            Je suis sûr que Tilleul, qui connaît bien la question, relèvera avec vigueur vos ambiguités savamment dosées sur l’explosion de Kytshtym! L’explosion n’est pas due à un accident de criticité, comme vous essayez de le faire croire mais à l’échauffement anormal d’un réservoir scellé en béton dans laquelle on versait effectivement des effluents liquides déchets radioactifs ( du strontium 90 en particulier à ce que je crois savoir). Le réservoir a explosé et les déchets ont été dispersés sur de grandes surfaces. Où voyez-vous un rapport avec les conteneurs de l’ANDRA?

          • Daneel Olivaw dit :

            Je connaissais pas « Kytshtym »… mais « Kytchim » oui !

            ;)

            Ah tiens, on l’évoque d’ailleurs ici :
            http://atomicpark.free.fr/preface.html

          • Daneel Olivaw dit :

            Un article entièrement consacré à « Kychtym » :
            - http://www.dissident-media.org/infonucleaire/kychtym.html

          • Daneel Olivaw dit :

            Bah… vous m’accusez d’intox, mais les nucléophiles accusent de toute façon tous les rapports scientifiques sérieux critiquant le nucléaire – et ses nombreux mensonges – d’être de l’intox !

            Je constate d’ailleurs que vous aussi êtes passé maître dans l’art de la confusion et de l’amalgame, répondant triomphalement à mes prétendus arguments, que vous avez auparavant bien pris soin de déformer !!!
            (Consciemment ou inconsciemment ?…. Comme je suis sympa, je vous laisse le choix de la seconde possibilité !)
            :)

            Bref, à quoi bon vouloir répondre à ça ?
            On dirait un vrai « dialogue de sourds » !
            On peut vraiment pas discuter constructivement dans de telles conditions.

            (Juste pour ceux qui prendraient le train en marche ; cette discussion est né en fait dans les commentaires de l’article « Changer d’enseigne ou mourir ». C’est là : http://effetsdeterre.fr/2010/07/08/changer-denseigne-ou-mourir/)

            Et une dernière petite info en passant :
            « Areva et EDF forcées de reconnaître que le taux de recyclage du nucléaire n’est pas de 96 % mais de 12 % ! »
            (Cf. « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/areva-et-edf-forcees-de-1″)

            MEILLEURES PENSÉES

          • Daneel Olivaw dit :

            « Où voyez-vous un rapport avec les conteneurs de l’ANDRA » ?
            Mais nulle part justement !!!

            Si je faisais allusion à cette explosion de déchets nucléaires dans « http://effetsdeterre.fr/2010/07/08/changer-denseigne-ou-mourir/ »… ce n’était évidemment pas en rapport avec vos si chers « conteneurs de l’ANDRA » … mais l’affirmation de vos amis nucléophiles en 1994 qui prétendaient avec tout autant d’arrogance que vous quand vous affirmez que les militants écolos sont plus radioactifs que les déchets nucléaires parmi les plus dangereux (Cf. « http://effetsdeterre.fr/2010/10/12/un-mensonge-pour-la-future-hausse-de-lelectricite/ ») … que l’ensemble des déchets nucléaires mondiaux annuels ne représentaient pas plus que que l’équivalent « d’une piscine de jardin » (sic)
            Image certes très sympathique, voire bucolique… mais qui changeait totalement la donne quand on sait que si effectivement tous ces déchets étaient entassés dans « une agréable piscine de jardin », celle ci ne resterait pas agréable longtemps…. en témoignait justement l’explosion de cet « entassement » de déchets nucléaires à Kychtym !!!

  14. [...] sa vision de l’absurde réunion organisée à huis-clos par l’Académie des sciences, déjà évoquée dans ces colonnes. Reste que le chercheur français, qui martèle, sans convaincre les climatologues, que le soleil [...]

  15. Robert dit :

    Je reprends, (cette mise en page est ridicule..)

    Les cycles astronomiques ne joue que sur les échelles de temps de l’ordre de la dizaine de milliers d’années pour le moins, ils ne sont pas absolument comparables dans le cas de figure qui se présente à nous aujourd’hui. L’optimum médiéval (pour autant qu’il y en ai eu un) et les minimum de Maunder ou de Dalton sont dûs à la variation de l’activité solaire (la constante solaire n’existe pas).

    Le forçage anthropique se fait de plus en plus évident. La question est par quoi quand et comment cela va t’il se traduire ? On a élaboré des scénarios mais ce ne sont que des possibilités,

    «  »" »Il ne faut pas être grand scientifique pour se rendre compte qu’une population de 6,5 milliards d’individus qui rejettent de par leur mode de vie des gaz à effet de serre, »" »"

    Non pas 6.5 milliards, seulement la moitié et encore….Heureusement.

    • danielpi dit :

      Nous sommes tout à fait d’accord, mon post voulait d’ailleurs mettre en évidence que c’est le forçage anthropique qui est selon moi et beaucoup d’autres essentiellement responsable de la hausse de température actuelle.

      Je persiste et signe en disant qu’il y a bien plus de 6,5 milliards d’humains sur terre selon les données de la banque mondiale il y avait 6 775 235 741 habitants en 2009
      ["http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SP.POP.TOTL"]

      • Robert dit :

        Je suis entièrement d’accord pour dire qu’il y a 6,7 milliards d’habitants sur terre, mais pas quand vous dites que tous rejettent des GES (autrement que de manière naturelle et normale).

  16. Robert dit :

    Je reprends ici pour répondre à Tileul,

    C’est vrai je me suis mal exprimé ou plutôt j’ai employé un énorme raccourci, parce que ce n’est pas tout-à-fait comme ça que ca se passe. Les échanges dans l’atmosphère sont très complexes et il est quasiment impossible de décrire tout le processus (sauf à faire des cours de physique) qu’il soit convectif radiatif ou conductif. Dans le processue radiatif, ce qu’il aut retenir c’est que le flux net est émis de la terre vers l’atmosphère et que tout se régle au sommet de la troposphère. L’atmosphère ne « réchauffe » pas la terre c’est un abus de langage comme l’emploi du terme « effet de serre » elle freine son refroidissement, l’augmentation des températures vient du fait que le soleil continue à chauffer la terre dans le même temps donc chauffage + ralentissement du refroidissement = augmentation des températures (c’est toujours très raccourci).

    • Tilleul dit :

      Vous aurez beau retourner les mots dans tous les sens et le fait que vous l’ayez écrit spontanément le montre bien il s’agit bel et bien d’un réchauffement et pas d’un « freinage du refroidissement »… Si vous faites le bilan énergétique vous avez d’un côté de l’énergie qui vient du soleil (c’est à dire l’ensoleillement direct) et de l’autre de l’énergie qui vient de l’atmosphère… Et je suis certain que vous vous êtes rendu compte de votre erreur puisque vous avez été obligé de préciser flux « net ».

      • Robert dit :

        Tilleul

        Allez prendre des cours de physique et de thermodynamique. Quand je parle de flux net c’est parce que des IR peuvent partir d’un corps froid et être absorbés par un corps plus chaud. Expliquez comment ces IR pourraient réchauffer ? ils peuvent tout au plus ralentir le refroidissement en augmentant le temps démission.

        • Tilleul dit :

          Allez j’adore les démonstrations par l’absurde alors allons y

          Mettons que ce que vous dites soit vrai : il n’y a que le soleil qui amène de l’énergie à la surface de la terre.

          Faites le bilan radiatif flux émis = flux reçu

          Avec comme flux reçu, uniquement le flux du soleil moins l’albedo de la planète…

          Vous arrivez à combien en température de surface ?

          Alors maintenant si l’atmosphère ne fait que « ralentir le refroidissement en augmentant le temps d’émission », dites moi, ça fait un paquet de milliers d’années que la constante solaire n’a pas varier de manière significative, si ça ça ne peut pas être considéré comme un équilibre… Vous pouvez m’expliquer alors pourquoi si l’atmosphère ne fait que « freiner » l’évolution de la température de la surface de la planète au lieu d’apporter de l’énergie à celle-ci, donc pourquoi est ce que depuis tout ce temps nous ne sommes pas à 255 °K ?

          • Robert dit :

            Tilleul

            GES vous savez ce que ça veut dire ? Pourquoi par une nuit claire les températures nocturnes sont plus basses que par une nuit avec un ciel couvert ? Pourtant dans un cas comme dans l’autre dès que le soleil ne chauffe plus les températures descendent (et ne montent pas) mais pas à la même vitesse ce qui explique la différence au petit matin. Cette différence est due à une présence de GES plus importante en nuit nuageuse qu’en nuit claire. Les GES freinent le refroidissement de la terre mais ne la chauffe pas CQFD.

            Je répète allez prendre des cours de physique.

          • Denis Delbecq dit :

            Robert, sans vouloir vous fâcher, les nuages ne sont pas formés de gaz (enfin on espère), mais de gouttes d’eau. GES?

          • Robert dit :

            Les nuages sont effectivement composés de goutelettes d’eau mais n’en sont pas moins opaques aux IR, ils ont donc le même effet que les GES (on ne parlera pas d’albédo puisque nous sommes la nuit).

          • Tilleul dit :

            Si ce que vous dites êtez vrai (ie : il n’y a pas apport d’énergie à la surface de la terre mais augmentation de l’inertie thermique sans apport d’énergie) entre une nuit couverte et une nuit claire on devrait arriver à la même température dans la nuit, avec comme seule différence le fait que les températures par temps couvert mettrait plus de temps à se stabiliser…

            Sauf que ce n’est pas le cas… On arrive à des températures supérieures par temps couvert donc apport d’énergie…

          • Robert dit :

            Vous, vous êtes un vrai mulet. La seule et unique énergie que reçoit la terre c’est celle du soleil. Point barre.
            L’énergie réémise par les GES est celle dont la terre cherche à se débarrasser après l’avoir recue du soleil pour retourner à l’équilibre.
            Faites donc une comparaison avec la lune….
            C’est quand même pas compliqué à comprendre non ? Une autre preuve ? le pôle nord Pourquoi malgré la présence de GES les températures tombent à des niveaux aussi bas pendant les trois mois de nuit polaire ? Pourquoi pendant l’été polaire (soleil présent 24/24) les températures deviennet positives ?

            vous faites un concours avec Daneel e Toxymoron pour savoir qui est le plus de mauvaise foi ?

          • Tilleul dit :

            On est d’accord « l’énergie réémise »…
            On a donc bien l’énergie du soleil ET l’énergie de l’atmosphère…

            Que l’énergie de l’atmosphère viennent des radiations de la terre issue elles même des radiations issues du soleil ne change rien au fait qu’il y a un transfert d’énergie…

          • Tilleul dit :

            Et encore une fois je vous ai proposé un exercice très simple : quelle serait la température moyenne de la terre si la seule énergie venait du soleil ? C’est pourtant pas un calcul compliqué à faire…

          • Daneel Olivaw dit :

            Ah tiens… on avait déjà eu droit à « vous être une vraie buse ».. et maintenant « un vrai mulet »!
            Mais qu’avez-vous donc contreles animaux cher « Torquemada » ?

            ;)

  17. Robert dit :

    Tilleul,

    Vous le faites exprès ou quoi ? l’atmosphère ne produit pas d’énergie. Toute l’énergie est produite par le rayonnement solaire, celui-ci réchauffe la terre qui émet une rayonnement pour se refroidir, l’atmoshère ne fait que retenir cette énergie mais n’en fabrique pas, Arrêtez le soleil et la terre deviendra un bloc de glace.

    Quelle serait la température si la seul énergie venait du soleil ? 15° environ, l’effet de serre n’est pas un fabriquant d’énergie, il est un conservateur. Regardez l’exemple du pôle nord.

    • Tilleul dit :

      C’est une idée ou vous n’avez pas compris ce qu’est un transfert d’énergie par rayonnement ?

      Pour la réponse à la question c’est plutôt -18 °C si on ne pouvait compter que sur les rayons du soleil…

      • Tilleul dit :

        Et je vous signale qu’il n’est pas nécessaire de « fabriquer » de l’énergie au sens ou vous l’entendez pour réchauffer… Les radiateurs électriques y arrivent très bien…

        • Robert dit :

          «  »" »Et je vous signale qu’il n’est pas nécessaire de « fabriquer » de l’énergie au sens ou vous l’entendez pour réchauffer… Les radiateurs électriques y arrivent très bien… »" »"

          Faux, les radiateurs électriques transforment l’énergie électrique en chaleur, il y a un travail d’effectué donc une production de chaleur avec consommation d’énergie, ce que ne fait pas l’atmosphère.

          Allez prendre des cours de physique.

          • Tilleul dit :

            Dans un radiateur électrique l’électricité n’est pas une énergie ici c’est un vecteur énergétique…

          • Robert dit :

            Si vous voulez pinailler sur les mots ok… Mais ça ne change pas le problème, sans apport d’énergie, votre radiateur (tout comme l’atmosphère) ne chauffera pas.

          • Tilleul dit :

            Je vous signale que cette discussion vient uniquement parce que vous avez commencer à donner des leçons à tout le monde sans maitriser votre sujet…

            Bon on commence à avancer… Vous êtes bien d’accord que vous ne pouvez pas nier qu’un radiateur électrique chauffe une pièce même si l’alimentation en énergie se trouve dans la centrale… Et bien pour l’effet de serre c’est la même chose, la centrale électrique c’est le soleil, le radiateur électrique c’est l’atmosphère et le transport électrique c’est les radiations…

          • Robert dit :

            Et bien pour l’effet de serre c’est la même chose, la centrale électrique c’est le soleil, le radiateur électrique c’est l’atmosphère et le transport électrique c’est les radiations…

            C’est archi-faux, le radiateur ce n’est pas l’atmosphère mais la terre.

            Le soleil chauffe la terre celle -ci doit se débarasser de cette chaleur sous peine de chauffer indéfiniment . La terre émets des IR ceux ci sont captés par les GES ce qui freine le refroidissement. cette chaleur progresse vers le sommet de l’atmosphère ou elle sera enfin éliminée car c’est là que ça se joue. Le tota

          • Robert dit :

            mauvaise manip…

            La seule source d’énergie de la terre c’est le soleil. sans effet de serre la terre ne peut pas conserver cette énergie (regardez la lune).
            Sans soleil, votre effet de serre n’est d’aucune utilité.

      • Robert dit :

        Tiens donc vous parlez de transfert d’énergie, on va peut être y arriver, s’il y a transfert c’est que votre énergie vient d’ailleurs et d’où s’il vous plaît ?

        «  »" »Pour la réponse à la question c’est plutôt -18 °C si on ne pouvait compter que sur les rayons du soleil… »" »"

        Si ma tante en avait on ‘appeletait mon oncle, Etes vous certain d’avoir bien lu ma réponse ? j’ai parlé d’effet de serre et de conservation d’énergie….

        • Tilleul dit :

          On s’en fiche, la seule question ici c’est de savoir si l’atmosphère chauffe la surface de la terre et c’est bien le cas… Quand on veut être pédant et donneur de leçon il faut être bien certain de ce qu’on avance…

          Pour les 255°K :

          hypothèse corps noir

          flux émis = flux reçue

          flux reçue : flux solaire intercepté par la terre (sur PiR²) – flux réfléchie (30%)
          flux émis : flux émis par la terre (sur 4PiR², ne soyons pas des chevaliers de la terre plate)

          On applique la loi de Stefan Boltzman avec une constante solaire à 1367 W/m²

          T= ( (0,70*1367)/(4*5,67 10-8) ^ 0,25 = 255 °K

          A partir de ce moment :
          - soit vous trouvez ça normal et alors expliquez pourquoi si l’atmosphère ne fait que « ralentir la baisse de la température de la terre » pourquoi est-ce que depuis des milliers d’années on arrive pas à cette moyenne…

          - soit on a un autre flux que celui du soleil qui chauffe la terre (c’est
          effectivement le cas puisque la surface de la terre reçoit également de l’énergie de l’atmosphère).. Ca peut même se voir à la caméra thermique d’ailleurs.

          CQFD

          • Robert dit :

            «  »" » soit on a un autre flux que celui du soleil qui chauffe la terre (c’est
            effectivement le cas puisque la surface de la terre reçoit également de l’énergie de l’atmosphère).. Ca peut même se voir à la caméra thermique d’ailleurs. »" »" »

            NON, NON et NON, ce n’est pas un autre flux, c’est le flux émis par la terre après avoir reçu le flux incident qui est freiné par les GES ce frein diminue d’ailleurs avec l’altitude; augmenter le taux de GES dans l’atmosphère augmente l’altitude de la TOA. Vous oubliez une chose essentielle c’est que pendant que l’atmosphère retient l’énergie émise par la surface terrestre, celle-ci continue à recevoir l’énergie du soleil et c’est ça qui la réchauffe, elle reçoit plus d’énergie qu’elle ne peut en émettre dans le même temps, elle est obligée d’augmenter sa température pour retrouver l’équilibre.

            Ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre, augmenter le taux de GES freine le refroidissement de la terre diminuer le taux de GES accélère le refroidissement.

            L’atmosphère ne fabrique pas d’énergie, elle la retient, point barre, et votre calcul théorique de la température terrestre est totalement hors-sujet car il n’a pour but que de prouver l’existence d’un effet de serre ce que personne ne conteste. Ce calcul ne sert à rien dans l’augmentation ou la diminution dudit effet de serre.

            Allez prendre des cours de physique bon sang, vous parlez de choses que vous ne comprenez pas.

            Si je vous ai donné l’exemple du pôle nord c’est parce que à contrario de l’équateur, il y a beaucoup moins de GES; ce qui rend cette région beaucoup plus sensible aux variations de tempéatures que les régions équatoriales toujours à la limite de la saturation.

          • Tilleul dit :

            Excusez-moi mais avant de vous mettre à donner des leçons sur l’influence de tel ou tel paramètre sur l’effet de serre, faudrait déjà que vous compreniez les mécanismes en oeuvre… Visiblement c’est pas le cas…

            Cette démonstration ne permet pas de « prouver » l’effet de serre, elle permet de quantifier le flux énergétique associé à l’effet de serre, grosse nuance.

            PS: ça veut dire quoi « freiner un flux », ça s’exprimerait en quelle unité physique le « freinage de flux » ?

          • Robert dit :

            Et il vient d’où votre flux énergétique associé à l’effet de serre ? qu’est ce qui le produit ?

  18. Robert dit :

    Tilleul,

    «  »" »Cet effet de réchauffement peut s’expliquer de manière simple,
    même si la réalité est un peu plus complexe : grâce aux
    gaz à effet de serre, l’atmosphère empêche la Terre,
    continuellement chauffée par le soleil, de se refroidir
    librement, en absorbant et en renvoyant vers le bas une
    partie du rayonnement infrarouge émis par la surface. »" »" »

    Ce n’est pas moi qui le dit c’est Hervé Le Treut, vous le croirez peut-être lui ?

    http://www.rayonnementducnrs.com/bulletin/b54/LeTreut.pdf

    Fin de la discussion en ce qui me concerne.

    • Daneel Olivaw dit :

      « Cet effet de réchauffement peut s’expliquer de manière simple, même si la réalité est un peu plus complexe : grâce aux gaz à effet de serre, l’atmosphère empêche la Terre, continuellement chauffée par le soleil, de se refroidir librement, en absorbant et en renvoyant vers le bas une partie du rayonnement infrarouge émis par la surface. »

      C’est très bien ça…
      Les GES provoquent donc bel et bien un « réchauffement climatique anthropique »…
      en empêchant la Terre de se refroidir normalement !

      Merci pour cette conclusion !
      :)

      • Robert dit :

        «  »" »C’est très bien ça…
        Les GES provoquent donc bel et bien un « réchauffement climatique anthropique »…
        en empêchant la Terre de se refroidir normalement ! »" »"

        Faux, le phénomène est le même avec ou sans intervention anthropique l’histoire du climat l’a suffisamment prouvé.. Les rejets de GES de l’homme ne font qu’amplifier ce phénomène, ils ne le causent pas.

        • Daneel Olivaw dit :

          Je ne vois pas en quoi c’est faux… c’est vous-même qui l’écrivez en citant Hervé Le Treut… vous le croyez donc pas lui ?

          ;)

          A propos, le fait que nos rejets de GES « amplifient » le phénomène naturel de « l’Effet de Serre »…. signifie donc bel et bien que nos rejets de GES provoquent le « Réchauffement Climatique Anthropique » !
          Vous pouvez invoquer tout un tas de considérations physiques annexes sur le fait que de rajouter une couverture à son lit nous réchauffe… le fait est que c’est bien le fait de rajouter cette couverture qui nous réchauffe…
          Si nous avons trop chaud mais que nous nous obstinons à garder cette couverture sous prétexte que ce n’est pas elle qui nous réchauffe mais des conséquences physiques annexes au fait d’avoir installé cette couverture…. alors nous sommes vraiment des imbéciles !!!!

          :)

          • Robert dit :

            C’est faux parce que l’effet de serre dû au gaz à molécules triatomiques existait bien avant que l’homme n’apparaisse sur terre.

            Les rejets anthropiques augmentent cet effet de serre là je suis d’accord. On est effectivement en train de mettre une couverture supplémentaire mais on fait quoi pour l’enlever ?

          • Daneel Olivaw dit :

            Quand je lis une telle réponse…
            Je crois vraiment halluciner !

            Ainsi on s’est disputé pendant des semaines alors que l’on était d’accord dans les grandes lignes ???

            Mais qui donc à jamais prétendu un jour que c’est l’homme qui avait « provoqué l’effet de serre » ?
            Il a toujours il me semble été entendu que c’est bien grâce à cet « effet de serre » naturel que la vie a été possible sur Terre… et que le problème c’était effectivement « l’augmentation de cet effet de serre » provoqué par nos GES industriels !…

            En résumé, et pour simplifier : il y a donc bel et bien dans les faits – même si les explications elles demeurent plus complexes – :
            Un « réchauffement climatique anthropique » !

            C’est ce que l’on répète depuis plus de 40 ans… comme je le rappelais encore dans mon article « UNE PAGE D’HISTOIRE… CLIMATOLOGIQUE »
            (http://planetevivante.ning.com/forum/topics/une-page-dhistoire-1)

          • Robert dit :

            Vous avez la mémoire sélective et imparfaite, Vous disiez l’homme est responsable du réchauffement climatique, ce qui est faux l’homme n’est responsable que de son accélération.

            ci-dessous un ctrl/c ctrl/v de ma réponse à Toxymoron vous avez empbrayé là-dessus en bon extrémiste que vous êtes.

            «  »" »Si la question est : l’homme est il responsable du réchauffement climatique ? la réponse est non.

            Si la question est : l’homme participe t’il pour une grande part dans le réchauffement climatique ? la réponse est : il y a 9 chances sur dix que oui. »" »"

          • Pluie dit :

            Robert, vous jouez sur les mots.
            Ce que vous appelez « réchauffement climatique » est le phénomène qui permet d’avoir une température vivable sur terre. C’est le réchauffement entre une terre sans atmosphère et une terre avec atmosphère.
            Ce que les scientifiques appellent réchauffement climatique, c’est la différence de température entre maintenant et juste avant le début de l’ère industriel (1850 environ), donc la part anthropique.

            Alors oui, vous avez raison avec votre définition, mais elle ne correspond pas à l’acceptation usuelle de la définition du réchauffement climatique (et ce sans même débattre de la meilleure définition, qui pourrait être la votre). Ce jeu de mot ne sert qu’à embrouiller, car au final, vous semblez d’accord sur le fond (la part récente de la hausse de température est due à l’homme, à 90% de certitude)

          • Robert dit :

            Pluie,

            Où allez vous chercher que je joue sur les mots ? Les éres glaciaires, vous savez ce que c’est et pourtant l’effet de serre existait ble et bien.

            «  »" »Ce que les scientifiques appellent réchauffement climatique, c’est la différence de température entre maintenant et juste avant le début de l’ère industriel (1850 environ), donc la part anthropique »" »"

            Faux, on ne peut impliquer l’homme dans le réchauffement que pour les derniers 50 ans.

          • Pluie dit :

            Je le trouve dans votre texte bien sur !
            L ère industrielle date de 1850, date à partir de laquelle on a commencé à injecter du CO2 dans l’atmosphère. Bien sur que l’effet n’a pas été instantanné, et que le gros du réchauffement se mesure à partir de 1950, même si l’injection commence en 1850.
            Vous jouez sur les mots.

            On ne peut donc formellement vous contredire, car le réchauffement de 1850 à 1950 est marginale. Mais c’est une présentation tendancieuse il me semble.

          • Daneel Olivaw dit :

            Encore l’effet miroir cher « Torquemada » !
            Vous devriez vraiment cesser de contempler ainsi votre reflet dans votre miroir (et comprendre par surcroît que vos « filtres de perceptions corticaux » déforment complètement votre perception des choses !!!)

            Mais non, ce n’est pas moi qui serait « extrémiste », ni qui aurait une « mémoire sélective et imparfaite »…

            Au contraire, j’ai une mémoire globale quasi parfaite… Même de farouches contradicteurs sur d’autres forums m’ont traité de « Polymathe » !
            (« Polymathe » comme mon cher « Père Spirituel » Isaac Asimov, … ou ce fascinant « Pic de la Mirandole » dont je parlais d’ailleurs dès le tout début de mon premier forum « Culture Net 2013″ !)

            Eh oui, c’est pas vous que l’on risque de qualifier ainsi !
            :)

    • Tilleul dit :

      Ca va répondre à votre question du dessus (11/10 – 17:08)… »en renvoyant vers la bas une partie du rayonnement infrarouge », ça , ças’appelle un flux énergétique… L’atmosphère empêche la terre de se refroidir en la réchauffant par l’émission de radiation dont le maximum d’énergie se trouve aux longueurs d’ondes des infrarouges…

      Encore une citation qui dit le contraire de ce que vous dites au passage…

      D’ailleurs ce n’est pas un hasard si vous n’avez pas citer le début du paragraphe :

      « Sans leur absorption et ré-émission de rayonnement de chaleur (l’infrarouge), la température
      de surface de la planète serait de -18°C en moyenne, contre 15°C maintenant (en fait près de 16°C, si l’on tient compte des évolutions récentes). »

      I win, you lose, deal with it.

      • Robert dit :

        tilleul,

        Vous êtes un vrai troll et un âne en physique…. Vous sortez une partie de la phrase de son contexte pour avoir le dernier mot, CE FLUX N’EST PAS PRODUIT PAR L’ATMOSPHERE, CE N’EST QUE LA REEMISSION DU FLUX EMIS PAR LA SURFACE TERRESTRE.

        allez vous faire voir….Désormais je ne perdrai plus de temps à vous lire et à vous répondre.

        • Tilleul dit :

          vous vous embrouiller tout seul encore une fois… Vous venez d’affirmer dans la même phrase et en capitale qu’il y avait bien un flux produit par l’atmosphère en direction de la surface de la terre mais que ce flux n’est pas produit par l’atmosphère… Essayer d’être cohérent un petit peu…

          • jeangab dit :

            je confirme ce que dit robert, le flux n’est nullement émis par l’atmosphère, mais c’est la réémission de ce flux par la surface vers la toa qui se trouve bloquée en partie par les GES.
            les histoires de réémission dans l’atmosphère ne sont que l’explication de l’effet des GES aux longueurs d’onde de la réémission de la surface.

          • Daneel Olivaw dit :

            Ce que l’on se tue à dire depuis des semaines… c’est que peu importe que ce n’est pas l’atmosphère elle-même qui émet un flux (on le sait ça)… et qu’elle ne fait en réalité que « ré-émettre » le flux émis par la surface terrestre chauffée par le soleil…
            Les conséquences sont exactement les mêmes… et pour « raccourcir » – ce que tout le monde est censé comprendre sans couper les cheveux en 13 – on dit qu’il s’agit « d’un flux émis par l’atmosphère » !…
            (Même si, effectivement, si l’on veut pinailler, il s’agit juste de la ré-émission d’un flux qui n’est pas vraiment engendré par l’atmosphère !!!)
            :)

          • jeangab dit :

            « Même si, effectivement, si l’on veut pinailler, il s’agit juste de la ré-émission d’un flux qui n’est pas vraiment engendré par l’atmosphère »
            c’est pas de l’ordre du pinaillage, c’est une base.
            en matière de climat, on exclut les pinaillages, c’est déjà assez complexe de se faire une idée la dessus, si en plus, il faut intégré les pinaillages et les raccourcis, on en sort plus.
            il faut s’en tenir aux base de la physique.
            et en la matière, robert à raison.

          • Tilleul dit :

            On en vient toujours à la même conclusion… émission d’un flux de l’atmosphère vers la surface de la terre…

          • Daneel Olivaw dit :

            Eh oui !
            « Jeangab » (alias « robert » ?) aime parler pour ne rien dire et finalement perdre son temps et nous faire perdre le notre !!!

            « Jeangab/Robert » ferait donc bien mieux de renvoyer son flux ailleurs que vers la surface d’Effet de Terre !!!

            :)

  19. Daneel Olivaw dit :

    A propos… qui a répondu à la question initiale de notre cher Denis ?
    A savoir : « Faut-il dissoudre cette vénérable institution imaginée en 1666 par Colbert ? »

    Je dirais OUI !…

    En accompagnant d’ailleurs cette réponse péremptoire par une anecdote croustillante toute aussi historique :
    - « Le 24 Juillet 1790, une extraordinaire chute de pierres météoritiques a lieu à Juliac en Gascogne.
    Un mémoire signé de trois cent témoins oculaires sera alors envoyé à « l’Académie Royale des Sciences »… qui sera scandalisée au sujet de ces « cervelles obscures qui peuvent croire sérieusement que des masses de pierres tombent des cieux » !…

    :)

    Et de nos jours, en 2010 ?…
    Il existe quantité de « mémoires » et de « témoins » du réchauffement climatique (et de la pollution outrancière de la Terre)….
    Et il y a toujours le même genre de « sceptiques » pour se scandaliser de ces « écologistes aux cervelles obscures qui peuvent croire sérieusement que les activités humaines industrielles puissent modifier la biosphère » !…

    ;)

    • jeangab dit :

      (réponse ici, car la mise en page est désastreuse)
      « Jeangab » (alias « robert )»
      pourquoi alias robert, j’ai mon propre pseudo, pas besoin de prendre celui d’un autre.
      «ferait donc bien mieux de renvoyer son flux ailleurs que vers la surface d’Effet de Terre »
      ça prouve au minimum que vous n’avez pas compris grand chose à l’effet des ges…

      • Robert dit :

        Je confirme ce que dit Jeangab.

        Daneel comme de coutume accuse sans aucune preuve. J’étais à l’étranger et n’avais pas mes login et mots de passe.

      • Daneel Olivaw dit :

        J’avais écrit précisément : « Jeangab » (alias « robert » ?) aime parler pour ne rien dire et finalement perdre son temps et nous faire perdre le notre !!!…
        Il y avait un point d’interrogation… ce n’était nullement une affirmation !
        Et si je me posais la question, c’est non seulement parce que « jeangab » avait pris la place de « robert »… mais qu’il disait par surcroît exactement les même débilités et inepties que lui !!!
        Bref : une vraie « bande de clone » !
        ;)

        PS. Il est amusant d’ailleurs de constater que sur ce forum, les deux seuls intervenants a avoir critiqué sa mise en page sont comme par hasard « jeangab » et « robert  » :
        - « la mise en page est désastreuse » (Cf. jeangab, le 3 novembre)
        - « cette mise en page est ridicule » (Cf. robert, le 7 octobre)

        Des clones vous dis-je… pire que les Bogdanov !
        :)

        • jeangab dit :

          je crois surtout que je vais vous laisser à vos délires psychodramatiques, mêlant théorie du complot et dédoublement de personnalité.
          le dialogue avec vous n’apporte rien de constructif, sinon du bruit blanc insipide (et accessoirement quelques insultes, qui semble être votre seul point d’argumentation).
          continuez à déverser votre field, vous rendez la cause que vous croyez défendre encore plus insupportable par votre extrémisme démesuré.
          vous êtes assez parfaitement l’image de cette écologie politique qui ne repose sur rien de concret, je vais dorénavant me contenter de vous regarder, tout comme on regarde un rat de laboratoire.

          • Daneel Olivaw dit :

            Voilà bien encore du baratin stérile pour ne rien dire…
            « théorie du complot » et « dédoublement de la personnalité » ?
            Vous vous essayez en psychologie de bistrot maintenant ?
            Heureusement que le ridicule ne tue pas, vous seriez déjà foudroyé depuis longtemps et totalement carbonisé !!!
            :)

            Si vous estimez que le dialogue avec moi ne vous apporte rien de constructif, c’est bel et bien parce que vous êtes incapable d’évoluer et de sortir de vos petites pensées dogmatiques et étriquées, focalisées sur les vertus inexistantes du nucléaire qu’avec votre pitoyable clone « Robert » vous défendez avec tant … d’acharnement !

            Vous n’êtes même pas écolo, ne l’avez certainement jamais été de votre vie.. et vous prétendez me donner des leçon d’écologie ?
            Absurde !

    • Tilleul dit :

      Euh… vous êtes encore en train de citer un document qui va à l’encontre de ce que vous dites… (et par extension montre que vous avez aussi du mal avec la notion de référentiel et de système ouvert et fermé)

  20. Daneel Olivaw dit :

    Eh oui :
    Les périodes de réchauffement et de glaciation montrent des cycles de 100 000 ans, dus à la trajectoire de la Terre autour du Soleil en suivant une ellipse qui s’altère très légèrement, mais suffisamment pour modifier le climat sur ces très longs termes…

    Ce qui est nouveau, et que nous avons montré avec l’analyse des bulles d’air emprisonnées dans la glace, c’est que désormais l’homme, en multipliant les gaz à effet de serre, a accéléré un cycle de réchauffement sur un très court terme !…

    C’est un fait clair, net, précis et avéré…
    Pourquoi « Robert-Torquemada-etc » nous prend ainsi la tête depuis des mois – en insultant tous le monde au passage – pour embrouiller ainsi des choses pourtant simples à comprendre et nous contredire et se contredire lui-même sans cesse ???

    Un bref rappel des bases (et qui comme l’ouvrage de Patrice Drevet n’a évidemment pas non plus de « prétention scientifique » (en fait, Patrice avait dit précisément que son ouvrage n’était pas « un exercice de scientifique » ; c’est pas vraiment pareil que dire « il n’a pas de prétention scientifique ».. et en conclure alors que Drevet étant aussi incompétent que Cabrol, son livre ne mériterait pas le moindre intérêt !!!)) :
    « Le gaz carbonique introduit l’effet de serre :
    Si l’atmosphère de gaz carbonique est peu dense et loin du soleil, et si elle contient peu d’eau de toute façon, comme dans le cas de Mars, l’effet est faible. Mais imaginons une planète comme la Terre, et aussi rapprochée du Soleil. L’effet de serre va être considérable :
    LA TEMPÉRATURE VA S’ÉLEVER, VAPORISANT DAVANTAGE LES OCÉANS.
    LA VAPEUR D’EAU PRODUITE VA AUGMENTER L’EFFET DE SERRE, AINSI D’AILLEURS QUE LE GAZ CARBONIQUE SUPPLÉMENTAIRE LIBÉRÉ PAR L’ÉCHAUFFEMENT DE L’ÉCORCE TERRESTRE.
    FINALEMENT, LA PLANÈTE VA ÊTRE TORRIDE, TOUTE SON EAU VA SE TROUVER SOUS FORME DE VAPEUR DANS UNE ATMOSPHÈRE ÉPAISSE ET CHARGÉE DE NUAGES MASQUANT ÉTERNELLEMENT LA SURFACE, CETTE ATMOSPHÈRE ÉTANT FORMÉE ESSENTIELLEMENT DE GAZ CARBONIQUE.
    C’EST LE PORTRAIT DE VÉNUS, QUI A DÛ EFFECTIVEMENT SUBIR UN EFFET DE SERRE DIVERGENT DE CE TYPE, DÉCLENCHÉ PAR LA CHALEUR SUPPLÉMENTAIRE REÇUE PAR RAPPORT À LA TERRE…..  »

    « Il suffit d’un petit changement de température pour terminer une glaciation…
    On estime qu’une hausse de température moyenne annuelle de 3,5°C suffirait à découvrir en quelques siècles les rochers du Groenland et de l’Antarctique.
    En effet, il se produit – si l’on ose dire – un « phénomène boule de neige » (!) :
    La glace reflète la lumière du soleil beaucoup mieux que le rocher ou le sol nu : 90 %, alors que le sol nu en renvoie moins de 10 %.
    Si la température augmente légèrement, assez pour faire reculer un peu la glace, la réflexion des rayons solaires diminue.
    La lumière du soleil est moins réfléchie, donc plus absorbée, augmentant encore davantage la température et la vitesse du repli des glaces !…

    L’année 1988 est celle où les hommes prirent conscience de ce qu’on appelle « l’effet de serre ».
    Les premiers relevés de température effectués avec précision datent de 1850 environ.
    L’année 1987 fut la plus chaude qu’on ait connu depuis, et 1988 se montra encore plus torride.
    Pourquoi ?
    Parce que le gaz carbonique de l’air fait office de piège à chaleur.
    Le jour, la lumière solaire parvient jusqu’à la Terre ; il n’y a pas trop d’interférences et la surface terrestre se réchauffe facilement.
    La nuit, la Terre renvoie de la chaleur dans l’espace sous la forme de rayons infrarouges.

    Les deux principaux éléments de l’atmosphère terrestre, l’oxygène et l’azote, sont aussi perméables aux infrarouges qu’ils le sont à la lumière ordinaire.
    En revanche, le gaz carbonique absorbe l’infrarouge et l’irradie dans toutes les directions. Il en revient une petite partie sur Terre, qui est un peu plus chaude qu’elle ne le serait sans présence de gaz carbonique dans l’atmosphère.

    C’est une bonne chose. Sans gaz carbonique, la Terre connaîtrait une ère glaciaire perpétuelle. Les plantes ont besoin de gaz carbonique pour pratiquer la photosynthèse ; sans lui, elles ne pourraient pas pousser et il n’y aurait aucune forme de vie sur Terre, sauf peut-être des bactéries.
    En revanche, si la teneur en gaz carbonique de l’atmosphère était supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui, notre planète serait TROP chaude !

    Avant la révolution industrielle, il y avait 0,027 % de gaz carbonique dans l’atmosphère.
    C’est très peu, mais cela suffisait aux plantes et aux êtres vivants.
    Depuis, le taux de gaz carbonique ne cesse d’augmenter.
    En 1958, il était de 0,030 % : en 1988, de près de 0,035 % …
    Ces différences de pourcentage paraissent infimes, mais le réchauffement progressif de la Terre est bien réel !…

    Le gaz carbonique absorbe assez fort l’infrarouge. Donc, quand il y a beaucoup de gaz carbonique dans l’atmosphère, cela tend à empêcher la chaleur accumulée par la terre pendant la journée de s’échapper pendant la nuit. La chaleur s’accumule.

    (Les atomes de carbone eux-mêmes sont dangereux : leur combustion donne naissance au gaz carbonique, de sorte que notre atmosphère voit son taux de gaz carbonique s’accroître sensiblement. Ce taux est très faible, mais ce gaz retient facilement la chaleur.
    LA MOINDRE MODIFICATION DE LA CONSTITUTION DE L’ATMOSPHÈRE POURRAIT BOULEVERSER LE CLIMAT DE LA TERRE – EN MAL, NATURELLEMENT !)…

    La température moyenne de la Terre (compte tenu des heures du jour ou de la nuit et des saisons) était de 14,5° en 1880.
    Elle est aujourd’hui, en 1988 de 15,4°.
    Un petit degré de plus, cela semble insignifiant. En fait, nous nous retrouvons avec des canicules plus longues et plus intenses, des sécheresses plus rigoureuses, et surtout avec un niveau de la mer plus élevé :
    L’élévation du niveau de la mer est en partie due à l’expansion – la « dilatation » (!) – de l’eau sous l’effet de la chaleur.
    Depuis 1900, le niveau des mers a ainsi monté d’une quinzaine de centimètres.
    Les températures plus chaudes provoquent aussi la fonte partielle des calottes glaciaires de l’Antarctique et du Groenland. (…)

    Il se peut aussi qu’on entre dans un cercle vicieux :
    Quand l’eau se réchauffe, son pouvoir de dissolution du gaz carbonique s’abaisse. Cela signifie qu’une partie du gaz carbonique qu’elle renferme sera libérée et partira dans l’atmosphère, où elle réchauffera encore plus la Terre.
    On n’a pas découvert cela subitement en 1988. Les scientifiques connaissent ce phénomène depuis des années, et j’ai moi-même écrit en 1979 un article où je tirais le signal d’alarme. Naturellement, personne n’y a accordé d’attention !… »

    • Robert dit :

      Daneel

      «  »" »Ce qui est nouveau, et que nous avons montré avec l’analyse des bulles d’air emprisonnées dans la glace, c’est que désormais l’homme, en multipliant les gaz à effet de serre, a accéléré un cycle de réchauffement sur un très court terme !… »" »"

      Vous me donnerez les références de l’étude scientifique que vous avez publié sur ce sujet.

      Non seulement vous etes le roi du copié-collé mais en plus vous vous attribuez des connaissances que vous êtes loin de posséder. En fait ce que vous avez écrit démontre que vous n’avez rien compris à ce qui se passe.

      «  »" »L’année 1988 est celle où les hommes prirent conscience de ce qu’on appelle « l’effet de serre ». »" »"

      Pauvre ignorant, que faites vous des travaux de De Saussure, de Fourrier etc….?

      • Daneel Olivaw dit :

        Tiens… je l’avais zappé cette réponse.
        Evidemment, une fois encore, aveuglé par votre filtre de perception et son « effet miroir », vous traitez de « pauvre ignorant » Isaac Asimov lui-même, dont je citais effectivement scrupuleusement ses fameux ouvrages de référence :
        - « L’UNIVERS DE LA SCIENCE » !
        - « FRONTIÈRES » (Les plus récentes découvertes de la science sur l’Homme, la Terre et l’Univers)…

        Décidément « Troll Robert », je me demande vraiment pourquoi Denis ne vous a pas encore expulser de ce forum, vous qui ici traitez tous le monde d’ignare, d’idiot et de débile mental : « Tilleul », « Pluie », « Nimch », « Toxymoron »…
        Et même Patrice Drevet et Jean-Marc Jancovici !

        Vous êtes une créature vraiment stérile et pitoyable…

        • Robert dit :

          vous commencez à être ringard avec votre effet miroir, c’est votre seul argument et il est éculé.

          En ce qui concerne Janco, je n’ai jamais dit que c’était un ignorant, je crois qu’il devient urgent que vous appreniez à lire correctement.

          «  »" »Les périodes de réchauffement et de glaciation montrent des cycles de 100 000 ans, dus à la trajectoire de la Terre autour du Soleil en suivant une ellipse qui s’altère très légèrement, mais suffisamment pour modifier le climat sur ces très longs termes… »" »"

          Ca aussi c »est faux. il n’y a pas que des cycles de 100 000 ans.

          «  »" »L’année 1988 est celle où les hommes prirent conscience de ce qu’on appelle « l’effet de serre «  »" »"

          Je répète, soit vous devez absolument apprendre à lire, ou alors ce que vous avez lu est faux. l’effet de serre est connu bien avant 1988 (voir les scientifiques que j’ai cité plus haut.). Vos interventions sont du pain béni pour les sceptiques, ils ont avec vous le parfait ecolo extrémiste ignorant qui copie colle des choses qu’il ne comprend visiblement pas.

          • Robert dit :

            en espérant que vous vous coucherez moins ignorant que vous l’êtes actuellement:
            http://web.lmd.jussieu.fr/~jldufres/publi/2006/Dufresne-lamet-2006.pdf

          • Daneel Olivaw dit :

            Intéressant article que je connaissais déjà…
            Et qui n’a pas le moindre rapport avec le problème que nous évoquons ici du « réchauffement climatique anthropique » !
            Une fois encore, vous vous embrouiller la tête car de toute évidence, vous êtes indéniablement incapable de comprendre quoi que ce soit de vos lectures !!!

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous êtes vraiment d’une insondable bêtise et apparemment irrécupérable mon pauvre vieux…
            Evidemment que vous avez traité Jancovici – et Drevet – d’idiots… quand vous pensiez que ce que je citais d’eux était « de moi »… De même que vous avez traité d’idiot Isaac Asimov (dont vous n’avez de toute évidence qu’un dixième de son propre Q.I.)…

            Eh oui : « EFFET MIROIR »
            (Et c’est là un phénomène que je n’ai pas inventé, ce sont les scientifiques dans le domaine de la psychologie humaine qui l’ont découverts et expliqué)…
            Quand vous m’accusez de « ne pas savoir lire » – merci de me faire rire autant en tout cas, vous êtes vraiment un clown des plus hilarants avec toutes vos pitreries -…
            il s’agit bel et bien encore d’un magnifique exemple – une fois de plus – de votre propre carence mentale :
            Isaac Asimov ne disait pas que des scientifiques avaient découverts dans leur labo l’effet de serre en 1988… mais exactement :
            « L’année 1988 est celle où les hommes prirent conscience de ce qu’on appelle l’effet de serre » !…

            Encore trop difficile pour vous à comprendre ?
            Et là : « L’année 1988 est celle où l’Humanité prit conscience de ce qu’on appelle l’effet de serre » ?
            (Mais il ne s’agissait évidemment pas, malheureusement de l’ensemble de l’humanité…. mais en tout cas de beaucoup de « citoyens de la Terre » !)

            En conclusion, je vous retourne une fois encore vos propres compliments qui ne concernent que vous et personne d’autre ici :
            - Vos interventions sont du pain béni pour les sceptiques, ils ont avec vous le parfait (prétendu) ecolo extrémiste ignorant qui copie colle des choses qu’il ne comprend visiblement pas !!!

  21. Daneel Olivaw dit :

    Cadeau :
    (Vu sur « mon » forum PLANÈTE-VIVANTE (Cf.
    http://planetevivante.ning.com/profiles/blogs/emission-sur-le-climat-sur))

    « Je viens d’écouter une émission très intéressante sur france culture, dans une semaine consacrée au doute en science, donc tous les jours de cette semaine à 14h, une émission sur ce sujet, autour du climat, sujet brûlant s’il en est (sans mauvais jeu de mot…..)
    Cette émission (son nom: continent sciences) était sur les ficelles utilisées par les climato-sceptiques pour essayer de tromper le commun des mortels sur le sujet du réchauffement climatique.
    L’un des invités a écrit un livre qui est à lire à mon avis :
    « La fabrique du mensonge. Comment Claude Allègre et les climato-sceptiques détruisent la science ». Son nom est Stéphane Foucart

    L’émission est ici, vous pouvez la télécharger, c’est super pratique :
    - « http://www.franceculture.com/emission-continent-sciences-controverses-climatiques-2010-10-25.html »  »

    MEILLEURES PENSÉES

  22. Nimch dit :

    Source RTL : « Ce vendredi : Claude Allègre, dont les thèses sur l’origine du changement climatique ont été réfutées par l’Académie des Sciences, dans un rapport rendu public jeudi. Pour elle, la hausse du CO2, liée aux activités humaines, est la cause principale de ce réchauffement. Surprenante réaction de l’ex-ministre du gouvernement Jospin, qui se dit satisfait de ce rapport, qu’il voit comme un « compromis ». »

    • Daneel Olivaw dit :

      Eh oui… surprenante, mais guère étonnante :
      Il « lit » ce rapport de l’AS comme il lit les rapports du GIEC ; peu importe réellement ce qui y est écrit… il comprend ce qu’il a envie d’y comprendre… et brode dessus !!!
      (Exactement comme certains de mes contempteurs ici !)
      ;)

      Comme on peut le lire aussi ici (« RAPPORT DE L’ACADÉMIE DES SCIENCES SUR LE CLIMAT » (Cf.  » http://planetevivante.ning.com/forum/topics/rapport-de-lacademie-des « ) :
      « Celui-ci ne s’estime pas désavoué pour autant. Bien que les conclusions du rapport contredisent toute son argumentation – notamment le fait que « l’activité solaire ne peut être dominante dans le réchauffement observé depuis 1975 » –, Claude Allègre se dit «satisfait» des conclusions et préfère y voir «un compromis» :
      «Ce que je défends, c’est-à-dire l’incertitude dans la connaissance qu’on a du climat, y figure explicitement.
      Le mot incertitude est mis douze fois dans le rapport » a-t-il encore déclaré….

      Notre cher Allègre aurait-il réinventé « Le Principe d’Incertitude » ?
      :)

  23. Daneel Olivaw dit :

    J’avais dit le 15 octobre dernier que « Oui, l’on pouvait dissoudre cette académie… »
    Mais il faut croire que l’on s’est fait peur avec ce message de Denis du 22 septembre concernant l’étrange « huis-clos » du lundi précédent…
    Ou alors nos réactions l’ont fait réfléchir et revenir à plus de transparence ?

    Interview tirée de TERRA ECO :
    - Dans son dernier rapport, l’Académie des sciences réfute les principaux arguments des climato-sceptiques sur le changement climatique.
    Quelle sera la portée de ce texte ?
    Quelles incertitudes demeurent ?
    Réponses du climatologue Hervé Le Treut.

    Terra eco : L’Académie des sciences vient donc de confirmer le rôle du CO2, dont l’augmentation est principalement due aux activités humaines, dans le changement climatique. Quelle sera la portée de ce rapport ?

    Hervé Le Treut : « Ça dépend très largement de vous, les médias !
    Et de la façon dont vous allez l’accueillir et le relayer. Le problème était pour la communauté scientifique de faire reconnaître sa légitimé, dans ses méthodes, dans son intégrité.
    On n’a pas la possibilité d’avoir de vrais débats scientifiques dans les médias. Ces débats se font à coup d’équations et de calculs, et on ne peut pas non plus demander aux citoyens d’êtres des experts. Ce rapport valide les résultats principaux des chercheurs qui travaillent sur le changement climatique. Il est de nature à rétablir la confiance entre la communauté scientifique et le public, ce qui est le plus important. »

    Le débat qui a opposé la communauté des climatologues à quelques climato-sceptiques, qui relativisaient l’impact – et l’origine anthropique – du CO2 sur le changement climatique, est donc clos ?

    « Il y a un un débat interne à la communauté scientifique qui doit se poursuivre.
    Par nature, tous les scientifiques sont des sceptiques.

    Concrètement, il demeure des incertitudes dans nos travaux sur le climat, comme sur la modélisation (1). Donc on doit continuer notre travail de recherche.

    Et puis il y a un autre débat, politique celui-là.
    Puisque le rôle du CO2 dans le changement climatique est avéré, à quel rythme faut-il réduire les émissions de gaz à effet de serre ?
    Quel risques prend-on ?

    Et les réponses sont souvent complexes, on l’a bien vu par exemple avec les agrocarburants qui sont apparus dans un premier temps comme une solution alternative au pétrole mais posent beaucoup d’autres questions (notamment sur l’affectation des sols ou des terres agricoles, ndlr).

    Ce qui a été ennuyeux sur le climat, c’est qu’on a mélangé le débat politique (un débat nécessaire et qui doit avoir lieu sur la place publique) et celui sur la science. »

    Vous parlez d’incertitudes. Justement, c’est sur celles-ci que s’appuie aujourd’hui Claude Allègre pour considérer ce rapport comme un « compromis » et accepter de le signer.
    Ces incertitudes sont-elles de nature à remettre en cause les prévisions des climatologues ?

    « Non. Les conclusions de l’Académie ne vont pas loin sur le terrain de l’évolution du climat, ce qui est normal car après tout, ce n’était pas l’objet de ce rapport.
    La première incertitude, c’est l’amplitude globale du réchauffement climatique d’ici la fin de siècle.
    Le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, ndlr) arrive à la conclusion qu’il y a une fourchette de 2°C (plus ou moins 1°C) sur ses projections pour 2100.
    Cela reste très lié à la rétroaction de la couverture nuageuse, sur laquelle les travaux se poursuivent. Mais à trente ou quarante ans, ça pèsera peu sur la tendance générale. Autre incertitude : les aspects régionaux. Quel seront les impacts du réchauffement climatique sur le Sahel ou sur les moussons ? Si les risques sont avérés, au niveau régional, les doutes demeurent sur ce qui va réellement arriver. Ces incertitudes peuvent jouer dans un sens ou dans l’autre, mais il ne faut pas les percevoir comme de potentielles « bonnes nouvelles », au contraire. Gardez à l’esprit qu’en matière de climatologie, l’incertitude n’est pas un élément rassurant ! »

    (1) « Des incertitudes importantes demeurent sur la modélisation des nuages, l’évolution des glaces marines et des calottes polaires, le couplage océan-atmosphère, l’évolution de la biosphère et la dynamique du cycle du carbone », souligne le rapport de l’Académie des sciences sur le changement climatique (p.13).

    (Hervé Le Treut est climatologue et directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace. Il participe aux travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Il est également membre de l’Académie des sciences.)

    • Robert dit :

      «  »" »La première incertitude, c’est l’amplitude globale du réchauffement climatique d’ici la fin de siècle.
      Le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, ndlr) arrive à la conclusion qu’il y a une fourchette de 2°C (plus ou moins 1°C) sur ses projections pour 2100.
      Cela reste très lié à la rétroaction de la couverture nuageuse, sur laquelle les travaux se poursuivent. Mais à trente ou quarante ans, ça pèsera peu sur la tendance générale. Autre incertitude : les aspects régionaux. Quel seront les impacts du réchauffement climatique sur le Sahel ou sur les moussons ? Si les risques sont avérés, au niveau régional, les doutes demeurent sur ce qui va réellement arriver. Ces incertitudes peuvent jouer dans un sens ou dans l’autre, mais il ne faut pas les percevoir comme de potentielles « bonnes nouvelles », au contraire. Gardez à l’esprit qu’en matière de climatologie, l’incertitude n’est pas un élément rassurant ! » »" »" »

      Tiens donc, qu’en pensent messieurs Toxymoron and c°? Il semblerait que j’avais raison….

      • Daneel Olivaw dit :

        Vous n’avez jamais eu raison sur rien de toute façon… toutes vos interventions ne sont que délires et embrouilles incohérentes et d’une affligeante stupidité.
        Personne ici – à part vous-même peut-être – n’a jamais remis en cause les conclusions des scientifiques ayant oeuvré pour le GIEC…
        Nous n’avons jamais nié qu’il y a avait encore de nombreux points à affiner et étudier..
        Mais contrairement à vous, nous n’avons jamais nié que les activités industrielles humaines soit le principal facteur du réchauffement climatique actuel…
        (Et non « le soleil » comme vous avez ici même essayé de nous le faire croire !!!)

        Merci donc de rejoindre vos amis sur les forums nucléophiles et climato-sceptiques…. et laissez les écologistes et les vrais scientifiques travailler tranquilles !

  24. [...] • Climat: faut-il supprimer l’Académie des sciences? [...]

Commentaires fermés

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2014 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.