53 heures du cul du bateau à l’assiette

Par Denis Delbecq • 20 octobre 2009 à 21:03 • Categorie: Coup de gueule

Manger du poisson frais importé d’Europe dans la ville-empire des casinos? C’est possible à en croire le magazine Wired qui raconte le périple du poisson depuis la Méditerranée jusqu’aux assiettes d’un restaurant italien de Las Vegas. 53 heures séparent le cul du bateau et la fourchette du client. Mieux, quand le pêcheur a une prise exceptionnelle, il le fait savoir par email au restaurateur qui modifie sa carte. Avion, via Milan et Los Angeles, camion dans le désert du Nevada… Il n’y a pas de pêcheurs en Californie?

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , ,