La Chine réinvente la double peine

Posté le 20 oct 2009 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

© Denis Delbecq

© Denis Delbecq

On peut dire ce qu’on veut, le pouvoir chinois ne fait pas dans la dentelle. Depuis quelques temps, la ville de Jiyuan défraie la chronique, après une triste affaire d’empoisonnement massif au plomb provoqué par les dysfonctionnements à répétition d’un ensemble de fonderies, le plus importante du pays. Des centaines (des milliers?) d’enfants affichent des taux de plomb à faire pâlir les as de l’analyse sanguine.

Un truc pareil se passerait chez nous, les usines seraient rapidement fermées, du moins on peut l’espérer. Mais l’histoire se passe en Chine, et les installations devraient rapidement pouvoir redémarrer, du moins c’est l’objectif des autorités. On préfère déplacer les foules. Pas moins de quinze mille personnes (dix villages) pourraient être déplacées, pour la bagatelle de 146 millions de dollars, rapportait il y a quelques jours l’Agence France Presse. Une cinquantaine de ces millions resteraient à la charge des victimes… Une sorte de double peine qui représente quand même plus de 3700 dollars par déplacé.

Le plus étonnant, dans cette histoire, c’est que l’Agence Chine Nouvelle semble couvrir les événements (presque) comme une agence de presse d’un pays où la liberté de la presse est une évidence. Une dépêche cite même des résidents mécontents de leur sort. Il faut dire que ça devient une habitude. Plus d’un million de personnes ont été déracinées pour faire place nette au barrage des Trois-Gorges. Et plus de trois cent mille devraient plier bagage pour le grand projet de transfert des eaux du sud vers Pékin, assoiffée par sa croissance démographique et par l’avancée du désert.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , ,

Lire également

8 Réponses pour “La Chine réinvente la double peine”

  1. Lepere dit :

    Unique ces jaunios !!!! De la discipline érigée en « way of life »

  2. koen dit :

    Les Américains utilisent le laissez faire.
    Et les Français? Dominique Voynet en son temps voulaitt une carte, un inventaire et un plan d’action pour les environ 1500 sites pollués en France. Quelqu’un sait ce qu’il est advenu de ces sites ou ce pla d’action?

    • BMD dit :

      Koen, il y a bien plus de 1500 sites pollués en France. En ce qui concerne les sites pollués par les hydrocarbures et les solvants chlorés, vous pouvez par exemple lire le rapport n°44 de l’Académie des Sciences, qui n’a pas attendu Dominique Voynet pour se préoccuper de la question. Il est disponible chez Lavoisier. Dans ce domaine, il y a depuis longtemps des recherches sur les techniques de dépollution, financées surtout par les pétroliers avec des incitations de l’Etat. En ce qui concerne les pollutions marines, il y a eu un organisme appelé le CEDRE, basé à Brest je crois. Je ne sais pas s’il existe encore. Je doute que les sites pollués de longue date aient été dépollués, mais il y a des efforts pour combattre aussi vite que possible les pollutions nouvelles.
      En matière de pollution, la prévention coûterait beaucoup moins cher que la dépollution. Mais la prévention a un grave inconvénient: elle coûte certes moins cher, mais elle ne rapporte rien et a des effets négatifs sur la croissance. Tandis que le cycle pollution-dépollution crèe de l’emploi et des flux financiers, donc de la croissance selon les critères en vigueur chez les économistes.
      Finalement, je ne vois qu’un secteur où la prévention est la règle en France, c’est le nucléaire. Est-ce pour çà qu’on lui tape dessus sans arrêt? En connaissez vous d’autres?

      • koen dit :

        l’éolien.
        Les constructeurs des éoliennes ont une obligation de remise en état du site à la fin de la durée de l’exploitation.
        Jamais vu un truc pareil pour toutes les pylônes qui jalonnent la France.
        La prévention existe aussi pour la pétro-chimie, mais je ne connais ni les procédures, ni la rigueur des contrôles.
        Le vieillissement des installations commence à faire des dégâts qui personne n’a vu venir, donc j’ai quelques doutes sur l’efficacité de cette prévention.

  3. Tilleul dit :

    « Un truc pareil se passerait chez nous, les usines seraient rapidement fermées, du moins on peut l’espérer »

    Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah! Ah !

    Mouahahahahahahahaha!

    Arf ! Arf ! Arf ! Arf ! Arf ! Arf !

    Désolé j’ai pas pu m’empécher…

    Et Metaleurop ça se passait à Zanzibar ?

    Plus d’un gamin des alentours sur 10 diagnostiqué avec un saturnisme infantile, une situation qui a duré un siècle et une usine qui n’a été fermé que parce que des escrocs ont racheté l’entreprise pour vendre tous les stocks et se casser par la porte de derrière en laissant un des sites les plus pollués du monde derrière chez eux…

    Donc reprenons la phrase : « un truc pareil se passerait chez nous, les élus défileraient pour « sauvegarder l’emploi », toutes les populations resteraient sur place et les mères qui iraient s’aventurer à porter plainte verraient leur boite à lettre innonder de menaces de mort »..

  4. Lepere dit :

    Y a pas que métalEurope dans le circuit en France ! A-t-on déjà pensé à fermer la Hague ? Pourtant les gens autours, ils en inhalent des saloperies !!!
    C’est l’humain qui est comme ça ! Assis sur l’autel de l’argent.
    Si cet équilibre ne se brise pas un jour prochain, nous allons à la casse sur notre petit bout de planète !!!!
    Toujours penser qu’on est que de passage ici bas et qu’on est pas immortel ! Après nous d’autres suivront !!! C’est ça qui devrait guider nos actions !

  5. BMD dit :

    Lepere, plutôt que de faire de la philosophie, à La Hague, combien de morts dans la population des alentours? Sans doute le savez-vous? Alors pourquoi ne le diriez-vous pas ici, çà intéresserait tout le monde ? A moins que vous n’en sachiez fichtrement rien, comme l’essentiel des gens dont les réflexes ont tellement été conditionnés depuis des années par la désinformation rampante qu’ils en ont perdu leurs capacités de réflexion!
    Le problème posé par le plomb en France est autrement plus important que celui posé par La Hague, mais le coefficient médiatique est autrement plus faible. Pourtant, le saturnisme des enfants, autour de Metal Europe comme le signale Tilleul, mais aussi dans les taudis parisiens avec des peintures murales au plomb, c’est un problème de dimension nationale. Mais un des problèmes posés par le plomb est totalement occulté, c’est celui des déchets de plomb, et en particulier du plomb des vieilles batteries jetées en catimini dans la nature un peu n’importe où. A titre d’anectode, je peux témoigner des ravages produits par de la poussière de plomb mélangée accidentellement à du fourrage dans un élevage. Le plomb provenait d’une batterie abandonnée dans une prairie, broyée et mélangé à l’herbe lors du fauchage et du broyage. La dose absorbée par les bêtes a été telle que les bêtes sont mortes en quelques jours. Et les déchets de plomb , ce n’est pas comme eux du nucléaire, çà ne disparaîtra pas par désintégration!
    Notez également que La Hague, çà fait l’objet d’un contrôle très strict. On ne peut pas en dire autant de Metal Europe!

    • Tilleul dit :

      Vous inquiétez pas que Metaleurop avait des contrôles aussi stricts que la Hague (et peut être même plus vu que contrairement à la Hague Metaleurop ne décidait pas de ses propres normes d’émission et n’avait pas l’autorisation de balancer ses déchets en pleine mer et en Russie)… Le problème c’est pas de contrôler, ça des gens pour contrôler il y en a plein… C’est quand il faut sanctionner qu’il n’y a plus personne, ou alors les entreprises paient leur « écotaxes » et puis elles continuent comme si de rien n’était…

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2018 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.