Un drôle de pic pour l’éolien américain

Par Denis Delbecq • 11 février 2013 à 17:59 • Categorie: A la Une

C’est ce que certains appelleront un effet d’aubaine. Et que d’autres qualifieront de preuve de courte vue des politiques. Ce graphique publié aujourd’hui par l’Administration d’information sur l’énergie (qui dépend du gouvernement fédéral) montre que 40% de la capacité éolienne ajoutée aux Etats-Unis l’an dernier l’a été au cours du seul mois de décembre.

On a dû trimer au dernier trimestre sur les chantiers éoliens américains, notamment au Texas et en Californie. Car pour bénéficier des mesures de soutien fiscal à l’éolien, il fallait impérativement vendre du courant avant le 31 décembre 2012, date d’expiration du dispositif fédéral. Elles ne sont pas sympas les huiles de Washington, qui ne parviennent pas (tout comme les nôtres) à définir un cadre durable aux industriels des ENR. Du coup, les ouvriers, techniciens et ingénieurs on bossé jour et nuit, pour éviter le couperet.

Alors que les industriels avaient profité de la réélection d’Obama pour réclamer un cadre pluri-annuel pour mieux planifier leurs projets, les désormais bisbilles fiscales annuelles entre Congrès, Sénat et Maison-Blanche ont piétiné jusqu’au bout. Ce n’est que le 1er janvier, à 2 heures du matin, que la prolongation pour un an du crédit d’impôt pour l’éolien n’a été annoncée… Mais cette fois, les petites et grandes mains qui construisent les moulins à vent peuvent un peu respirer. Le dispositif —qui prévoit pendant dix ans un crédit d’impôt de 17 euros pour chaque MWh produit— s’appliquera à tous les chantiers démarrés —et non plus achevés— avant le 31 décembre 2013. Vous allez voir que certains industriels en profiteront pour planter une éolienne ce jour-là et repousser la suite aux calendes grecques…

NB. Selon l’EIA, l’éolien a fourni (entre janvier et novembre) 3,4% du courant produit aux Etats-Unis. La capacité installée aux USA est désormais de 60 000 mégawatts, contre 75 000 MW en Chine. Dans l’UE, elle était fin décembre de 105 600 MW, selon le dernier rapport de l’Ewea, le groupement industriel éolien européen. Curieusement, ce document ne mentionne pas de chiffres précis sur la production électrique éolienne, se contentant de dire que la capacité installée fin décembre « représenterait 7% de la consommation électrique de l’UE au cours d’une année normale de vent ».

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , ,