Energi@, une application iPhone 100% Effets de Terre

Posté le 14 sept 2011 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

© D.Dq

© D.Dq

Certains d’entre vous le savent bien, les comparaisons entre unités d’énergie sont fastidieuses. J’en fais l’expérience tous les jours, aussi ai-je décidé de m’attaquer au problème. C’est comme cela qu’est né Energi@, une application iPhone que j’ai concoctée au mois d’août, et que j’utilise désormais quotidiennement, et croyez moi, on gagne du temps (par exemple pour traduire les “tera-cubic-feet” des gisements de gaz de schistes américains en tonnes de pétrole. L’application est désormais en vente sur l’Appstore. Elle peut intéresser des journalistes, étudiants, ingénieurs ou économistes, qui manipulent souvent des données sur l’énergie.

Energi@ permet toutes sortes de conversion entre énergie, gaz, pétrole, charbon, uranium 235 et combustible nucléaire enrichi à 4% d’uranium 235. De la même manière Energi@ permet de comparer des échelles de durée dans le temps. J’avais eu l’idée de cette application en essayant de calculer l’an dernier combien la fuite de pétrole de Deepwater Horizon, que les médias donnaient en gallons par heure, pourrait représenter au bout d’un mois ou d’un an.

Energi@ n’est que le premier d’une série d’applications que je proposerai au cours des mois et années à venir. Des programmes que je crée d’abord pour moi, pour être plus efficace, mais dont certains peuvent intéresser d’autres utilisateurs. C’est par exemple le cas d’un traitement de textes pour MacOS destiné aux journalistes que je développe et améliore à mes heures perdues. Il est depuis près de huit ans mon outil de travail quotidien, autant pour mes articles destinés aux journaux, que pour Effets de Terre. Il sera commercialisé dans quelques mois, une fois débarrassé de quelques petits défauts.

Vous pouvez vous procurer Energi@ sur l’Applestore. Il est disponible en français, anglais, allemand et espagnol. le support est assuré via mon nouveau site internet, Azertiop (vous savez c’est le nom de la maladie du programmeur qui s’endort sur son clavier et se retrouve avec les touches du clavier imprimées sur le front).

NB: Au passage, j’en profite pour signaler que j’ai lancé Multipleo, une autre application, il y a quelques jours, destinée aux enfants (et à leurs parents). Un petit programme pour iPhone qui permet de réviser ses tables de multiplication, conçue avec l’aide précieuse de mon petit dernier, huit ans, qui est un testeur de programmes hors-pair.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , ,

Lire également

52 Réponses pour “Energi@, une application iPhone 100% Effets de Terre”

  1. Nimch dit :

    Une appli iPhone… Beurk !

  2. Gilles FELIX dit :

    Déçu, déçu, déçu !
    Ca parle d’iPhone, de Mac. Où est le logiciel libre ?

    • Wen dit :

      Quel est le rapport entre le libre et l’écologie ? :/

      • Gilles FELIX dit :

        Sans doute un peu plus qu’entre iPhone/Apple et écologie.
        Renseignes toi

        • Wen dit :

          Tu sais que tu achetes un telephone Samsung avec un android ou un iphone d’apple. En terme de pollution, y a pas de grande différence. Les deux appareils sont équipés de composant polluants.

          • Gilles FELIX dit :

            On est bien d’accord. Le smartphone est un pur gadget consumériste n’apportant aucun vrai progrès.

            Androïd c’est Google et dans la hiérarchie des « méchants » ils ont pas encore décidé avec Apple et Microsoft qui était le chef.

            Si l’application Denis apporte un vrai plus, pourquoi la réserver qu’aux possesseurs de gadgets consuméristes ?

            Il y a beaucoup de pont entre les milieux décroissants et ceux du logiciel libre. Certes l’informatique n’est pas spécialement écologique, mais la philosophie de l’open-source a beaucoup de point commun avec l’écologie.

            Penses-tu qu’on réussira à changer le monde en utilisant des produits Apple, Microsoft ou Google ?

          • wen dit :

            Cela me fait penser à un de mes profs de fac qui faisait l’amalgame simpliste entre le web et le communisme. Je ne suis pas d’accord, mais c’est personnel.
            Quand a Denis, je pense que s’il avait été dévelopeur à plein temps, il aurait pu vous faire toutes les versions que vous voulez. Mais étant moi même dev à plein temps, je peux vous dire que ce n’est pas une sinécure.

          • Gilles FELIX dit :

            Vous n’êtes pas le seul développeur à plein temps et votre remarque montre que vous êtes complètement étranger aux logiciels libres. Mais il n’y a pas de problème, c’est comme pour la transition, il y a des étapes et la première est l’ignorance, la deuxième le dénis.

            On est peut-être un peu dur avec Denis sur le sujet. C’est sans doute parce qu’on aime bien son blog et que ça fait mal de voir accoler Apple et ses gadgets consuméristes à une notion d’écologie. Pour moi c’est un peu comme s’il allait publier des articles dans le Figaro.

            Mais bon, passons, il n’y a pas mort d’homme et un troll en commentaires ne fera pas beaucoup avancer le problème. Il y a de meilleur façon d’occuper son temps, surtout quand on est dev à temps plein. Peut-être cela aura-t-il au moins servi à éveiller la curiosité sur le sujet…

          • Wen dit :

            Je vais franchir avec plaisir votre seconde étape : Non, je suis loin d’etre complétement etranger au monde du logiciel libre. Mais en passant si cette remarque n’est pas un troll, alors moi je dois être la reine d’Angleterre.
            Il ne faut pas être sectaire, si un type développe une application Iphone ou Windows, ce n’est pas parce qu’il est anti logiciel libre. C’est peut etre simplement qu’il connait cette plateforme et qu’il sait que cette plateforme est très utilisé, donc qu’il touchera un large public. Ca s’appelle être pragmatique.

          • Nimch dit :

            Je confirme que vos remarques montre que vous êtes complètement étranger au monde du libre. Plus vous argumentez, plus vous vous enfoncez… Je me demande même si vous êtes vraiment développeur… Peut-être juste un commercial Apple ou Windows… :-)

            « C’est peut etre simplement qu’il connait cette plateforme et qu’il sait que cette plateforme est très utilisé, donc qu’il touchera un large public »

            Ça ça s’appelle de l’ignorance. Vous confondez plateforme et licence, preuve que vous n’y connaissez que dalle. Donc avant de donner votre avis sur ces sujets allez les expérimenter un p’tit peu.

          • Wen dit :

            Nimch ne jouez pas sur les mots, vous savez très bien ce que j’ai voulu dire.

          • Gilles FELIX dit :

            @wen : il existe des logiciels libres tournant sous windows et Mac.

            Pour moi le débat est clos.

          • Wen dit :

            @Gilles FELIX : Vous m’en apprenez une bonne là.

          • Gilles FELIX dit :

            J’espère que c’est ironique ? Firefox, Thunderbird, Open-office, VLC, Pidgin (j’arrête la liste içi) sont des logiciels que j’utilisais déjà avant de basculer sur linux.

          • Wen dit :

            Vous avez un problème avec le second degrès ? Bien sur que c’est ironique. Je pense que vous avez mal compris mes propos. je n’ai jamais dit qu’on ne pouvait pas faire de logiciel libre sous mac. Cela dit certains de vos propos sont assez ambigu : « Ca parle d’iPhone, de Mac. Où est le logiciel libre ? » Comment, je le comprends moi ? Que développer sous mac, ça veut dire etre anti logiciel libre ? Pardonnez plutot l’incompréhension.

          • Gilles FELIX dit :

            Pardonné et on en parle plus. Le dialogue par commentaires est rarement un modèle de clarté.

      • Nimch dit :

        Réponse façon Pierre-Ernest. Alors l’écologie c’est le bien, le libre c’est le bien aussi alors qu’Apple/iPhone c’est le mal ! ;-) Convaincu ?
        Plus sérieusement, je dirais aucun. A la rigueur je dirais que les logiciels libres (dont les systèmes d’exploitations) sont mieux faits et moins gourmands et donc peuvent fonctionner sur de plus vieilles machines. Donc moins besoin de machines puissantes.
        Sinon c’est quoi le rapport entre votre question et le commentaire auquel vous répondiez ?

        • Wen dit :

          Le rapport est une évidence. Rappelons de quoi traite ce blog ? Ah oui, d’écologie, pas de logiciel libre.
          PS : Dire que les logiciels libres sont mieux faits et moins gourmands. C’est n’importe quoi. Oui, une version de linux avec un interface graphique minimal, c’est moins gourmand. Mais rien avoir avec le fait que ce soit un logiciel libre :/

          • Nimch dit :

            « Le rapport est une évidence. Rappelons de quoi traite ce blog ? Ah oui, d’écologie, pas de logiciel libre. »

            Vous ne seriez pas du genre sectaire vous ? Sinon vous connaissez la liberté d’expression ?

            Effectivement il n’y a pas de relation de cause à effet entre libre et plus performant (quoique…) mais je constate tous les jours que c’est bien souvent le cas. Mais il existe à coup sûr des logiciels libres peu performants, je vous l’accorde. J’écris quoique car à mon humble avis il y a une relation de cause à effet. Je m’explique. Une spécificité du logiciel libre est que chacun puisse améliorer le logiciel et partager ses améliorations avec le reste du monde, ce qui a deux conséquences : de une le temps de réactivité sur la correction d’un problème est souvent très court et de deux le potentiel de participants très capables est énorme. Donc oui il y a un effet. En plus en ce moment les grosses boites qui font du proprio se font plus la guerre dans les tribunaux (brevets, etc) que sur la qualité et l’innovation de leurs produits.

            Je prends un exemple : un Windows 7 tout neuf tient à peu près sur 15Go sans aucun logiciels utiles et bouffe presque 1Go de RAM quand une Ubuntu de base (avec les effets bureau 3D de la mort etc) tient sur 7-8Go avec tous les logiciels utiles et bouffe moins de la moitié de la RAM. De plus, alors que le dernier Windows ne reconnais plus mon vieux matériel, le noyau Linux de ma distrib le reconnait toujours (et ça ne risque pas de changer). Conclusion : plus gros, plus gourmand, moins performant.

            Autre exemple, les systèmes de fichiers sont bien plus performants (presque pas de fragmentation) et pendant ce temps là M$ essaie de remplacer son ntfs tout pourri depuis 10 ans sans succès.

            Beaucoup de logiciels libres sont 10 fois plus petits et moins gourmands que leur équivalent proprio pour le même boulot, etc, etc.

            Je ne connais pas trop les OS Mac alors je ne m’avancerai pas sur les performance du système mais de ce que j’en entends ici ou là ça me parait bien surfait.

            C’est facile de dire que c’est n’importe, les arguments c’est en option ? De mon côté des exemples, j’en ai encore des caisses et je le constate régulièrement (pour ne pas dire tous les jours).

          • wen dit :

            Magnifique une insulte des la première phrase. Ca donne envie de lire la suite de votre pavé. Mais j’ai malgré tout fait cet effort, bien que l’ayant fait en biais. Notez que je trouve linux est un très bon os et je ne crache pas sur le libre, qui a beaucoup apporté a l’informatique. Avouez qu’il y a plus sectaire ? Malgré tout ca ne change en rien mes propos, vous faites la simplification qui dit plus de monde emmene plus d’efficacité, c’est bien entendu loin d’être toujours vrai. Les exemples sont nombreux, mais peut importe, car je sais bien qu’apporter plus d’argument n’entraînera qu’une débat sterile et cyclique. restons donc en la sur le sujet. J’écris depuis mon smartphone et disons le ergonomiquement, c’est pas encore ca.

  3. Denis Delbecq dit :

    Je n’ai rien contre le libre, bien au contraire. Sans me vanter, j’ai fait partie des rares journalistes qui ont consacré du temps —et des pages— à Linux, au début des années 1990, quand j’étais à SVM, puis au Monde, où de mémoire j’avais consacré en 1999 le dossier de Une d’un supplément hebdomadaire Nouvelles technologies à Linux, à l’époque où je le dirigeais.

    Je n’ai aucune action chez Apple, et pas plus de rapports avec eux que n’importe quel développeur. Il se trouve que je connais bien cet environnement pour des raisons historiques: je développais des applications musicales sur NeXT (l’ordinateur qui a servi à créer le Web) et que son système a ensuite été racheté par Apple. Je n’ai ni le temps ni l’argent pour me former à d’autres systèmes (d’ailleurs, en matière de téléphonie, je ne connais pas de “libre“), ou pour payer des développeurs à adapter mes programmes dans les environnements que je ne maîtrise pas. Bref, si je lance mes applications sur Mac ou iPhone/iPad, c’est parce que je suis incompétent. Mon métier est journaliste. Si mes créations peuvent aider des gens comme elles me permettent de mieux travailler, tant mieux. Si elles font des grincheux, tant pis.

    • Nimch dit :

      Moi c’est pareil je suis tellement habitué à la bagnole et au pétrole depuis tout petit que j’ai pas envie de me faire chier à apprendre à faire du vélo ! Bon d’accord ça n’a rien à voir.

      D’accord il faut un peu de temps (c’est comme tout) mais je ne pense pas que passer d’un Mac OS à une Ubuntu (par exemple) et de Objectve-C à Qt (par exemple) soit le mer à boire.

      Je n’utilise pas/plus de produit Apple ou Microsoft ou du même acabit par principe (sauf quand j’y suis obligé par mon boss). Quand je vois comment ils respectent leurs utilisateurs ça ne me donne franchement pas envie. Après c’est une question de choix.

      • Denis Delbecq dit :

        Vos comparaisons à la noix, Nimch, vous vous les gardez, hein?

        Pas la mer à boire, pour un développeur… Mais pour un journaliste indépendant, croyez-moi c’est une montagne à gravir, et pendant ce temps là, on ne mange pas…

        • Nimch dit :

          C’est bon vous fâchez pas c’était de l’humour.

          En même temps il faut bien que les développeurs bouffent aussi et donc que d’autres leur paient des développements. Simplement, votre niveau en informatique/développement à l’air d’être bien supérieur à la moyenne des non-informaticiens/développeurs donc je me disais que pour un écolo/gaucho comme vous c’était dommage de ne pas plus s’intéresser au libre. Voilà tout.

          L’argument du « j’ai pas le temps » (de passer de Mac/M$ à un OS libre) je l’entends tellement chez tout le monde, journaliste ou autres professions, indépendant ou salarié, que je vous avoue qu’il m’énerve un tout petit peu. C’est souvent l’argument de la flemme qui est derrière et je ne dis pas ça pour vous. J’ai été formé sous Windows et je travaille dessus quasi exclusivement pour le taf mais un jour j’en ai eu plein le c… que mes logiciels et mon OS fassent ce qu’ils veulent et pas ce que je voulais donc je me suis intéressé au libre pour mes activités personnelles. C’est sûr que c’est moins courageux que de tout plaquer pour vraiment contribuer au libre. Ça viendra peut-être un jour.

  4. Simon Gaillard dit :

    Je n’ai pas d’Iphone.

    Version .xls envisagée ?

    Merci d’avance.

  5. Matt dit :

    3 commentaires, 3 critiques. Ca donne envie de continuer a creer…

    • Tilleul dit :

      Bien fait pour lui, la prochaine fois il se mettra à faire des choses un peu plus éthique que développer sur iphone comme, je sais pas moi, vendre des manteaux en fourrure de panda ou du kebab de bébés dauphins…

  6. enthalpie dit :

    Bjr
    envisagé vous de porter sous android ?
    merci d’avance

  7. Robert dit :

    M’en fout j’ai pas de portable.

  8. Armand dit :

    Je trouve assez démentiel les commentaires de certains. A ceux qui critiquent, pourquoi ne faites-vous pas l’outil « libre » que vous réclamez ?

    Le fond est hyper simple : une table de conversion. Et en moteur, une règle de 3. A la portée de n’importe quel collégien.

    Reste la création d’une interface conviviale, et là c’est une autre paire de manche. Pour mon boulot, je me suis créé il y a belle lurette un tableur excel qui me convertit tout ce dont j’ai besoin, y compris des kW en kWh et réciproquement sur la base de DJU, des kWh à partir de m3 d’air ou d’eau et d’un dT, des cm en durée de déphasage, … Cà fait 10 ans que je me dis que je pourrais rendre çà plus convivial avec VBA, que je maitrise bien. Et je n’ai jamais trouvé le temps.

    S’il y a un volontaire pour réécrire çà sous Android (OS de mon téléphone), je suis preneur :-) Mais çà me semble stupide d’aller râler auprès de DDQ parce qu’il travaille avec un autre environnement. Au lieu de râler, vous ne voulez pas le faire ? Vous allez surement faire fortune, çà couvrira en revenus au moins quelques % du temps que vous y aurez consacré.

    • Gilles FELIX dit :

      Pourquoi pas une webapp en HTML/CSS/JS qui marche aussi bien sur mon PC de bureau que sur tous les smartphones des gens ultraconnectés.
      Je suis sûr que les volontaires se bousculeraientt au portillon pour le portage. Encore faut-il que le code source soit libre :-)

    • Nimch dit :

      « Je trouve assez démentiel les commentaires de certains. A ceux qui critiquent, pourquoi ne faites-vous pas l’outil « libre » que vous réclamez ? »

      Les libristes vous disent que vous devriez relire un peu avant de commenter. Personne ne « réclame » une application libre. Certains réclame un « portage » sur d’autre plateforme (Androïde) ou dans d’autres formats (xls) et d’autres trouvent qu’on parle beaucoup d’Apple/iPhone/AppStore et peu de logiciels libres.
      J’ai l’impression également que vous confondez pas mal de trucs : la licence de l’application (et le fait qu’elle soit gratuite ou payante), le langage dans lequel elle pourrait être écrite et l’OS sur lequel elle pourrait tourner.
      L’environnement dans lequel travail Denis n’a pas d’influence sur le fait que son application puisse être libre ou pas. On peut très bien faire une application libre qui fonctionne sous windows ou mac os et une pas libre qui fonctionne sous linux. En même temps que j’écris ça je vérifie sur le net qu’il n’y a pas de restriction sur AppStore en fonction de la licence et je vois qu’Apple fait la misère à plein d’application en licence GPL. C’est vraiment lamentable… Et des gens utilisent les services/outils de ces voyous ?
      Enfin bon pour résumer, l’application peut être sous une licence libre quelle que soit la plateforme sur laquelle elle va tourner et le langage utilisé, qu’elle soit libre ne veut pas dire qu’elle soit gratuite.

      « Mais çà me semble stupide d’aller râler auprès de DDQ parce qu’il travaille avec un autre environnement. »
      Je ne râlais pas parce qu’il travaille avec un autre environnement, chacun est libre de travailler avec de moins bons outils et pour plus cher, je râle parce qu’il en fait la promotion ! ;-)

  9. Wen dit :

    « Je ne râlais pas parce qu’il travaille avec un autre environnement, chacun est libre de travailler avec de moins bons outils et pour plus cher, je râle parce qu’il en fait la promotion ! » ==> Là, vous dites vraiment n’importe quoi. Il n’a fait nullement la promotion de l’iphone. Il fait la promotion de son app sur Iphone. Mais vous ne saisissez peut etre pas la nuance ? Mais c’est vrai que l’Iphone est outil développé par le mal en personne, il faut vraiment etre tordu pour faire une promotion d’une application sur iphone, même si il s’agit d’un appareil utilisé par énormément de gens qui n’ont pas necessairement des actions chez apple.

    • Nimch dit :

      Plus haut vous disiez « vous faites la simplification qui dit plus de monde emmene plus d’efficacité, c’est bien entendu loin d’être toujours vrai » et maintenant vous partez du principe que comme beaucoup de gens ont un iPhone ça doit pas être si mal. Faudrait savoir. Déjà je n’ai pas écris plus de monde = plus d’efficacité, j’ai écris plus de monde = plus de potentiel et si bien maitrisé, plus d’efficacité. Deuxièmement, écrire que faire la promotion d’une appli iPhone ne fait pas la promotion de l’iPhone est digne du plus beau spécimen trollesque. Troisièmement, vous n’y connaissez vraiment pas grand chose. « Mais c’est vrai que l’Iphone est outil développé par le mal en personne », vous avez 12 ans ou bien ?

      • Wen dit :

        MMh… Je l’avais pas lu celle là…. Mais c’est incroyable, comment vous avez déformé et simplifié mes propos. Vous n’avez donc aucunes nuances ? A croire qu’il faudrait répéter certains de mes phrases, trois ou quatre fois pour qu’elles soient comprises par quelqu’un comme vous.

        • Nimch dit :

          Écoutez m’sieur, à part dire « c’est n’importe quoi » et faire pas mal de confusions, vous ne m’avez pas donné beaucoup matière à réflexion. Vous me parler de nuance ? Dire que faire la promotion d’une appli iPhone (qui ne tournera QUE sur iPhone !) ne fait pas indirectement (directement?) la promotion de l’iPhone c’est justement ne pas faire preuve de nuance. Je ne sais pas si je déforme vos propos (comme le dit Gilles FELIX, les commentaires c’est pas le top pour les discussions claires) mais j’ai l’impression que je comprends plutôt pas trop mal vos phrases et les répéter ne me fera pas plus être d’accord avec vous.

          Je mets ici l’extrait de commentaire (toujours de Gilles FELIX) qui résume le plus ma pensée sur cet article :

          « On est peut-être un peu dur avec Denis sur le sujet. C’est sans doute parce qu’on aime bien son blog et que ça fait mal de voir accoler Apple et ses gadgets consuméristes à une notion d’écologie. Pour moi c’est un peu comme s’il allait publier des articles dans le Figaro. »

          Je pense que le logiciel libre est à rapprocher de l’écologie par plein d’aspects et j’en fais la promotion chaque fois que l’occasion se présente. A contrario, je n’hésite pas à argumenter tout le mal que je pense d’Apple, de Microsoft ou d’autres quand il y a lieu. Faites donc bien comme vous voulez de votre côté.

          Fin de la discussion.

          • Wen dit :

            Vous savez la différence entre vous et Gilles FELIX. C’est que lui au moins n’argumente pas à coup d’insulte Pour quelqu’un qui critique le fait que je sois « sectaire » et que je m’en prends à votre « liberté d’expression ». Vous ne me semblez guère plus évolué.
            Je ne vous ai jamais demandé d’etre d’accord avec moi, mais ne pas être d’accord sans insulter ou me traiter d’ignorant (Alors que vous n’avez pas compris mes propos sur le libre), c’est plus poli.

          • Nimch dit :

            Je reconnais que Gilles FELIX est plus diplomate que moi, ce qui est sans aucun doute une grande qualité. Il faudrait aussi voir à pas trop exagérer quand même, je ne pense pas vous avoir outrager non plus. De plus quand vous commencez par dire que faire la promo d’une appli iPhone ne fait pas la promo de l’iPhone, je me dis, le bougre, il n’est pas très honnête, donc je n’ai pas trop envie de prendre des pincettes.

            Précisions :
            - J’ai demandé si vous étiez sectaire à ne pas vouloir qu’on parle de logiciel libre dans un blog qui traite d’écologie dans un article qui fait la promotion d’une application iPhone. Ça ne me paraissait pas complètement hors-sujet. D’où mon incompréhension.
            - Je ne vous ai pas traité d’ignorant, j’ai dit que vous faisiez des erreurs et des confusions (licence/plateforme/langage – licence libre/gratuité) qui laissait penser que vous étiez assez ignorant de ces sujets (et je n’étais pas le seul). Que je me trompe pourquoi pas mais alors éviter d’opposer logiciels libres et plateforme Windows par exemple et vous n’en serez que plus crédible. De toute façons, il n’y a pas mort d’homme, je suis ignorant sur un tas de sujet.

  10. Wen dit :

    « l y a de meilleur façon d’occuper son temps, surtout quand on est dev à temps plein.  » ==> Ah, je l’avais raté ce troll. Bon deux trolls en un, tout en le niant. Classique !

  11. Robert dit :

    A propos de logiciels libres (sous Windows ou mac)

    Je suis une brêle totale en informatique mais en deux secondes de recherche j’ai trouvé ça :

    http://www.winlibre.com/

    http://www.macfreeware.fr/

  12. iPhone 5 dit :

    Merci énormément pour cet article. Ce website est vraiment extra et je vais le mettre dans mes blogs préférés direct. Bravo à l’équipe pour ce billet. Sympa.

    A bientot

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.