Cinq fois moins de gaz de schistes, c’est beaucoup

Par Denis Delbecq • 5 septembre 2011 à 10:50 • Categorie: En bref

Il y a quelques mois, l’EIA avait annoncé, dans son rapport annuel de prévisions énergétiques, que le gisement de Marcellus, qui s’étend sur la majeure partie de l’Est américain, renfermerait des «réserves non-découvertes technologiquement exploitables» de 423 tera-pieds-cube (Tcf) de gaz de schistes, explique Technology Review, soient environ 10 milliards de tonnes-équivalent-pétrole. Aujourd’hui, l’USGS évalue ces mêmes réserves à 84 Tcf (2 milliards de tonnes-équivalent-pétrole), ce qui reste considérable, puisque c’est l’équivalent d’une année de toute la consommation d’énergie américaine, et quatre années de celle de gaz naturel dans le pays.

En 2002, la précédente estimation de l’USGS s’affichait à seulement 2 Tcf (50 Mtep)… C’est donc un bond spectaculaire dans l’analyse de l’organisme scientifique. Interrogé par Technology Review sur ces grands écarts dans les estimations, un expert du MIT estime qu’il faudra probablement vingt ans pour disposer de données fiables.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , ,