Tepco a demandé —après l’accident— d’agrandir sa centrale

Par Denis Delbecq • 4 avril 2011 à 22:06 • Categorie: Coup de gueule

Il ont un drôle de sens de l’humour, chez Tepco… Le vice-président a fait savoir lundi que sa firme renonçait à agrandir sa centrale nucléaire de Fukushima Daiichi… L’opérateur, qui alimente la région de Tokyo (38 millions d’habitants et 70% du PIB japonais) a déposé une demande en mars dernier pour ajouter deux réacteurs aux six qui étaient en état de marche avant le séisme et le tsunami.

Vous voulez la meilleure? Selon l’agence Kyodo, le plan d’extension a été soumis par Tepco APRES l’accident… Car il fallait se dépêcher avant la clôture de l’année fiscale 2010, le 31 mars. Inutile de dire que les autorités de la préfecture de Fukushima, qui se coltinent la gestion des évacués «nucléaires», en plus des cadavres et des réfugiés du séisme/tsunami, n’ont pas apprécié. Lundi, le vice-président de Tepco a donc fait savoir que sa firme a changé d’avis. «Nous pensons maintenant qu’il est impossible d’ajouter des réacteurs», a expliqué Takashi Fujimoto, qui doit se sentir très très seul pour affronter les médias et le gouvernement japonais, vu que son patron s’est fait porter pâle depuis le 13 mars dernier…

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , , , , , , , , , , ,