Océan réchauffé, navires freinés, pétrole gaspillé

Posté le 22 fév 2011 dans la catégorie:En bref. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Il fallait y penser. Dans la longue liste des «victimes» du réchauffement climatique, il faudra ajouter les navire, ou plus exactement les coques de navires. C’est ce qu’on expliqué des chercheurs américains lors du congrès annuel de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS). Car dans un océan plus chaud, les bernacles et les bestioles qui aiment à se fixer sur les coques vont proliférer. Plus de bernacles, c’est aussi une trainée augmentée, un consommation de carburant et donc des coûts de transport accrus… Car en dépit des peintures anti-salissures (antifouling pour les intimes), dont certaines sont de véritables poison, les bestioles finissent par s’y installer… Il y a quelques années, intrigué par la lenteur de mon petit voilier, j’avais plongé pour découvrir une vingtaine de kilos de moules qui s’étaient installées sous la dérive, en seulement deux mois!

Selon des chiffres rapportés par Science (la revue de l’AAAS), l’industrie maritime américaine gaspillerait déjà chaque année 36 milliards de dollars de fioul à cause des coques mal nettoyées. Le coût du nettoyage est estimé à 40 dollars le mètre carré… Les chercheurs du Bodega Marine laboratory ont regardé ce qui se passe avec une eau réchauffée de 3,5°C, comme cela pourrait se produire vers 2100: les bestioles se développent deux fois plus vite! Prévoir donc des carénages beaucoup plus fréquents sous peine de freiner les navires…

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , ,

Lire également

40 Réponses pour “Océan réchauffé, navires freinés, pétrole gaspillé”

  1. romu dit :

    Par contre, si ça se développe aussi vite, ça peut servir à nourrir des gens non ?

  2. Denis Delbecq dit :

    La bernacle sauce antifouling, un vrai délice!

  3. fournier dit :

    y a une niche de marché a prendre la, nettoyeur de coque

  4. Monrdhil dit :

    Ca va créer des emplois … en immersion !

  5. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Phil dp, Denis Delbecq. Denis Delbecq a dit: Océan réchauffé, navires freinés, pétrole gaspillé. http://bit.ly/efJx7I [...]

  6. Elax dit :

    OK, la température va favoriser la prolifération des bestioles, mais avec une bonne acidification des océans, le problème est réglé, non ?

  7. imondix dit :

    Tiens, voilà un contre-effet du RC dont je n’avais pas encore entendu parlé: les « carapaces » des fruits de mer sont bien faites de CaCO3 (donc de C02), non ?

  8. Mano dit :

    Et si on en profitait pour diminuer le nombre et l’importance des échanges maritimes, en produisant et consommant « local », ça serait-il pas une bonne idée, ça ?

    • imondix dit :

      Ca faisait longtemps.
      Je n’ai pas les données pour les cargos; je crois bien avoir lu que transporter un ordi de Chine en Europe coûte … 1€.
      En revanche, j’ai les données pour les camions, et ça donne: coût du transport d’1Kg de tomate du Sud de l’Espagne à l’agglo parisienne: 0,1 €.

      Et quand bien même: si on ne consommait que local, nous ne mangerions ni tomate, ni maïs, ni pomme de terre, etc.

      • Nimch dit :

        Vous habitez au Pôle Nord pour que ça ne pousse pas de l’année ? Sinon les conserves ça existent…

        • Robert dit :

          «  » » »Sinon les conserves ça existent… » » » »

          Ouaip et faites avec les haricots verts venant de Chine ou du Kenya….

          • Nimch dit :

            Je parlais de « faire » ses conserves de tomates (ou de haricots) en saison pour en avoir pendant la saison froide. C’est quoi le rapport avec avec la Chine ou le Kenya ? Me branchez pas juste pour me brancher ça ne sert à rien. Quand vous dîtes des trucs sensés je fais pas exprès de chercher la p’tite bête, faites de même svp.

          • Nimch dit :

            Je parlais de « faire » ses conserves de tomates (ou de haricots) en saison pour en avoir pendant la saison froide. C’est quoi le rapport avec avec la Chine ou le Kenya ? Me branchez pas juste pour me brancher ça ne sert à rien. Quand vous dîtes des trucs sensés je ne fais pas exprès de chercher la p’tite bête, faites de même svp.

          • Nimch dit :

            Scusez l’doublon.

  9. jipebe29 dit :

    Encore faudrait-il que les températures océaniques augmentent.

    Or, d’après les mesures des 3350 sondes océaniques ARGO, les températures océaniques sont en légère baisse depuis 2003.

    On peut toujours sortir des études accusant le réchauffement climatique (qui n’existe plus depuis 1999), mais, à partir de prémisses fausses, il est inévitable de sortir des conclusions erronées…ce qui est donc à l’évidence le cas de cette étude … folkorique…

    • toxymoron dit :

      Bonjour,
      Vous étiez où ces derniers temps?
      On sait depuis des années que cette soi-disante baisse était due à une erreur d’étalonnage des mesures, et qu’après correction, il y a bien une hausse.

      On sait maintenant que la terre se réchauffe à raison de 1,7°C par siècle (non ce n’est pas une faute de frappe), et que c’est uniquement dû à l’homme et son comportement néfaste.

      • jipebe29 dit :

        Vous avez tout faux, cher ami !…

        D’où tenez-vous vos informations pour le moins fantaisistes? Même Phil Jones, éminent membre du GIEC et directeur du CRU de l’Université d’East Anglia convient que, depuis 1995, il n’y a pas de réchauffement statistiquement significatif…

        Source: http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8511670.stm

        Quant au rôle clé du CO2 sur la température globale, il n’a jamais été prouvé : c’est une hypothèse de base du GIEC.

        • toxymoron dit :

          On peut se demander d’où vient cette date de « 1995″? La réponse, c’est que c’était un piège, et l’unique année pour laquelle la réponse de Phil était valable (au moment où la question a été posée). Et vous semblez ignore la distinction entre ‘pas de réchauffement’ et ‘réchauffement pas statistiquement significatif’.

          Le rôle du CO2 sur la température globale a déjà été prouvé au 19e siècle, a été montré dans les modèles et confirmé par observation directe.

          Il me reste une seule question: vous vous disinformez où, pour raconter si fort et si haut que vous ne savez rien?

          • jipebe29 dit :

            2) @toxymoron
            Bien sûr, le pauvre Phil Jones a été piégé. Mais comment diantre un membre éminent du GIEC, directeur du CRU, pourrait-il se faire piéger ainsi? Vous nous racontez une fable.

            Le rôle du CO2 sur T n’a jamais été prouvé. Le modèle d’effet de serre d’Arrhénius est faux. Il a du reste été réfuté par les physiciens de l’époque (dont Clausius et Planck) et par l’expérience de Wood, que, dans votre grande érudition scientifique, vous connaissez sûrement. Il a été ressorti de son oubli par le GIEC, mais toujours sans aucune preuve de validité.

            Donc, contrairement à ce que vous affirme, le rôle du CO2 n’est pas prouvé (aucune publication ne l’a fait à ce jour)- les modèles ne prouvent rien dans la mesure où l’action supposée du CO2 est une entrée (input) dans les modèles et non une sortie- et aucune observation directe ne confirme son rôle pivot. Au contraire, depuis 1999, T est stable alors que le taux de CO2 continue à augmenter, ce qui réfute la relation de causalité CO2-? T. Et il y a bien d’autres exemples de non-covariation T-CO2 dans le passé de la Terre.

            En fait, vous êtes un adepte inconditionnel du Réchauffement Climatique Anthropique. Vous ne connaissez visiblement rien aux aspects scientifiques, et c’est donc bien vous qui désinformez, par des affirmations infondées, qui reposent sur du vent.

        • toxymoron dit :

          Sinon, le 1,7°C/siècle vient des mesures; voir une analyse ici:
          http://tamino.wordpress.com/2011/01/20/how-fast-is-earth-warming/

          Comme c’est scientifique, ce sera probablement ignoré.

        • Robert dit :

          jipebe29 @

          Etes vous bête à ce point ? Jones a simplement dit que la période était trop courte au point de vue statistiquement parlant, il n’ a jmais dit qu’il n’y avait plus de réchauffement. quand bien même il l’auati dit les faits le démentent….

          «  » » »Quant au rôle clé du CO2 sur la température globale, il n’a jamais été prouvé : «  » » »

          Il n’a jamais été prouvé que cétait autre chose et toutes les données vont dans ce sens notamment le refroidissement de la stratosphère en regard du réchauffement de la troposphère.

          Quanf vous cesserez de ressasser les arguments libéraux que vous allez pècher sur des sites comme celui de Duran ou WUWT peut-être vous prendra t’on au sérieux, pour l’instant vous faites rire c’est tout.

          • jipebe29 dit :

            @robert

            Considérons 2 cas de figure sur ce que dit Phil Jones.
            Cas N°1 : la période était trop courte statistiquement parlant
            Par conséquent, la période de covariation CO2-T, de 1980 à 1998, était aussi trop courte d’un point de vue statistique, et donc le GIEC n’aurait jamais dû monter son usine à gaz…
            Cas N°2 Il n’y a plus de réchauffement significatif depuis 1995
            Donc les modèles du GIEC sont réfutés par les données observationnelles.
            Dans les deux cas, vous êtes, mon cher ami, squeezé.

            La suite de votre propos est amusante : « quand bien même il l’aurait dit les faits le démentent…. » (j’ai corrigé votre lamentable orthographe)
            Il serait fort étonnant que Phil Jones, directeur du CRU qui fournit et exploite les données Hadcrut, se trompe sur les faits qu’il utilise tous les jours. Votre sémantique est pour le moins curieuse, et, à l’évidence, la stabilisation de T depuis 1999 vous perturbe énormément….

            Si des observations détectent les points chauds en zone subtropicale (dans la haute troposphère), alors, effectivement, le rôle pivot du CO2 aura enfin une preuve observationnelle. Mais, à ce jour, aucun point chaud n’a été détecté, et donc le rôle attribué au CO2 par le GIEC reste toujours une simple hypothèse, de moins en moins crédible….

            Quant au réchauffement de la troposphère, je vous laisse la paternité de cette douteuse affirmation…et je vous rappelle que les océans sont en léger refroidissement.

            Pour conclure, je me suis fort diverti quand vous parlez des « arguments libéraux ». Ceci montre bien que votre positionnement n’est que « politique », et que tentez, fort mal, d’utiliser les arguments éculés des sites carbocentristes pour tenter de sauver votre croyance dogmatique. Et je constate avec plaisir que le site de Jacques Duran vous exaspère, ce qui est une preuve de sa grande qualité scientifique.

  10. Robert dit :

    Réponse à Nimch @

    Vous avez bien écrit ceci : «  » » »Vous habitez au Pôle Nord pour que ça ne pousse pas de l’année ? Sinon les conserves ça existent… » » » » Vous faites des associations que vous reniez ensuite. La prochaine fois évitez la raillerie, vous ne savez pas faire…

    • Nimch dit :

      Pfff alors vous…

      « Vous habitez au Pôle Nord pour que ça ne pousse pas de l’année ? »
      J’imagine que non donc ça me parait bizarre de pas pouvoir faire pousser des tomates une fois dans l’année.
      « Sinon les conserves ça existent… » Sinon car j’imaginais bien que la personne ne vivait pas au Pôle Nord donc faire des conserves pour l’hiver avec ce qui pousse en été est jouable.

      Donc je ne comprends pas la phrase « Et quand bien même: si on ne consommait que local, nous ne mangerions ni tomate, ni maïs, ni pomme de terre, etc. »

      Nan mais sans déconner vous avez que ça à foutre ? C’est beau la retraite… La prochaine fois, lâchez moi la grappe ça me fera des vacances !

    • Nimch dit :

      Autre chose, en général quand je commente c’est que je n’ai pas compris quelque chose ou que le commentaire précédent me parait faux, etc. Ce n’est pas juste pour le plaisir de railler. Dans ce cas précis vous avez imaginez tout seul comme un grand que je parlais de conserves industrielles made in china alors qu’en fait non et vous vous rattrapez aux branches et n’hésitez pas les attaques frontales du genre « vous ne savez pas faire ». Ce n’est pas la première fois et malheureusement surement pas la dernière.

      Une dernière chose : pas la peine d’écrire « Réponse à Nimch @ » c’est redondant en fait car le @ signifie déjà « à » (ou « chez » dans une adresse mail mais ne compliquons pas les choses). Donc vous pouvez écrire @Nimch ou Nimch@ si vous lisez en arabe ou réponse à Nimch ça suffit. Là je raille juste pour le plaisir mais vous cherchez aussi.

      Bon weekend.

  11. Robert dit :

    Nimch @

    ????? ?

    • Robert dit :

      «  » » »Donc vous pouvez écrire @Nimch ou Nimch@ si vous lisez en arabe «  » » »

      Zut le blog n’accepte pas les kanji japonais

      En romaji alors … Ii desu ne. watashi wa nihongo ga konomimasu

      • Nimch dit :

        Arrêtez donc de vous la péter 2 minutes, je connais pas et google trouduc non plus.

        • Robert dit :

          Normal Google ne traduit que les idéogrammes ou les hiragana et katakana.

          vous me disiez :  » Donc vous pouvez écrire @Nimch ou Nimch@ si vous lisez en arabe  »

          Je vous ai répondu bonne idée, mais je prérèrerais en japonais (vu que je ne parle pas l’arabe).

  12. Robert dit :

    jipebe29@

    «  » » »La suite de votre propos est amusante : « quand bien même il l’aurait dit les faits le démentent…. » (j’ai corrigé votre lamentable orthographe)
    Il serait fort étonnant que Phil Jones, directeur du CRU qui fournit et exploite les données Hadcrut, se trompe sur les faits qu’il utilise tous les jours. Votre sémantique est pour le moins curieuse, et, à l’évidence, la stabilisation de T depuis 1999 vous perturbe énormément…. » » »

    Sans doute, mais il ne l’a pas dit et je vous ai prouvé par A+B chez Huet qu’il n’y avait pas de stabilisation de températures depuis 1999. Vous êtes marrant comme activiste vous répétez les mêmes âneries sur tous les blogs où on parle de climato que vous rencontrez et vous ne tenez aucun compte de ce qu’on vous dit même lorsqu’on vous met le nez dedans. Pour votre gouverne le hotspot n’a jamais été la signature de l’effet du CO2; vous aurez le même hotspot sans augmentation de CO2 mais avec une augmentation de l’activité solaire,

    «  » » »Pour conclure, je me suis fort diverti quand vous parlez des « arguments libéraux ». Ceci montre bien que votre positionnement n’est que « politique », «  » » »

    Parce que votre discours est scientifique ? Laissez moi rire. Marrant quand même que les libéraux fassent l’apologie de menteurs avérés, c’est pas bon pour leur pub pourtant. Perso je ne fais pas de politique ayant appris depuis longtemps qu’aucune idéologie n’est apllicable même si sur le papier elles sont toutes parfaites. En tout cas SI je devais en faire je ne deviendrai certainement pas libéral.

    • Robert dit :

      jipebe @

      Avant de parler d’usine à gaz à propos du GIEC lisez donc les rapports avant, parce que là franchement vous êtes au trente-sixième dessous.

      • jipebe29 dit :

        @robert
        A l’évidence, mon humour vous a échappé…..et vous avez donc pris un bon coup de sang, ce dont je suis positivement navré…quoique….

        Je précise donc : l’usine à gaz faisait référence au gaz triatomique CO2, sur lequel s’appuient, comme nous le savons tous, les rapports scientifiques du GIEC.

  13. jipebe29 dit :

    @toxymoron
    Bien sûr, le pauvre Phil Jones a été piégé. Mais comment diantre un membre éminent du GIEC, directeur du CRU, pourrait-il se faire piéger ainsi? Vous nous racontez une fable.
    Le rôle du CO2 sur T n’a jamais été prouvé. Le modèle d’effet de serre d’Arrhénius est faux. Il a du reste été réfuté par les physiciens de l’époque (dont Clausius et Planck) et par l’expérience de Wood, que, dans votre grande érudition scientifique, vous connaissez sûrement. Il a été ressorti de son oubli par le GIEC, mais toujours sans aucune preuve de validité.

    Donc, contrairement à ce que vous affirme, le rôle du CO2 n’est pas prouvé (aucune publication ne l’a fait à ce jour)- les modèles ne prouvent rien dans la mesure où l’action supposée du CO2 est une entrée (input) dans les modèles et non une sortie- et aucune observation directe ne confirme son rôle pivot. Au contraire, depuis 1999, T est stable alors que le taux de CO2 continue à augmenter, ce qui réfute la relation de causalité CO2-? T. Il y a bien d’autres exemples de non-covariation T-CO2 dans le passé de la Terre.

    En fait, vous êtes un adepte inconditionnel du Réchauffement Climatique Anthropique. Vous ne connaissez visiblement rien aux aspects scientifiques, et c’est donc bien vous qui désinformez, par des affirmations infondées, qui reposent sur du vent.

  14. jipebe29 dit :

    @robert
    Considérons 2 cas de figure
    Cas N°1 : la période était trop courte statistiquement parlant
    Par conséquent, la période de covariation CO2-T, de 1980 à 1998, était aussi trop courte d’un point de vue statistique, et donc le GIEC n’aurait jamais dû monter son usine à gaz…
    Cas N°2 Il n’y a plus de réchauffement significatif depuis 1995
    Donc les modèles du GIEC sont réfutés par les données observationnelles.
    Dans les deux cas, vous êtes, mon cher ami, squeezé.

    La suite de votre propos est amusante : « quand bien même il l’aurait dit les faits le démentent…. » (j’ai corrigé votre lamentable orthographe)
    Il serait fort étonnant que Phil Jones, directeur du CRU qui fournit et exploite les données Hadcrut, se trompe sur les faits qu’il utilise tous les jours. Votre sémantique est pour le moins curieuse, et, à l’évidence, la stabilisation de T depuis 1999 vous perturbe énormément….

    Si des observations détectent les points chauds en zone subtropicale (dans la haute troposphère), alors, effectivement, le rôle pivot du CO2 aura enfin une preuve observationnelle. Mais, à ce jour, aucun point chaud n’a été détecté, et donc le rôle attribué au CO2 par le GIEC reste toujours une simple hypothèse, de moins en moins crédible….

    Quant au réchauffement de la troposphère, je vous laisse la paternité de cette douteuse affirmation…

    Pour conclure, je me suis fort diverti quand vous parlez des « arguments libéraux ». Ceci montre bien que votre positionnement n’est que « politique », et que tentez, fort mal, d’utiliser les arguments éculés des sites carbocentristes pour tenter de sauver votre croyance dogmatique. Et je constate avec plaisir que le site de Jacques Duran vous exaspère, ce qui est une preuve de sa grande qualité scientifique.

    • Robert dit :

      Jipebe29

      Vous êtes obligé de faire de copiés-collés de votre message auquel on a d’ailleurs répondu ? Ce n’est pas ça qui vous rendra plus crédible.

      • jipebe29 dit :

        @robert
        Et ce n’est pas avec ce genre de réponse que vous pourrez nous convaincre de votre croyance dans le RCA….

  15. jipebe29 dit :

    @toxymoron
    Bien sûr, le pauvre Phil Jones a été piégé….. Mais comment diantre un membre éminent du GIEC, directeur du CRU, pourrait-il se faire piéger ainsi? Vous nous racontez une fable.
    Le rôle du CO2 sur T n’a jamais été prouvé. Le modèle d’effet de serre d’Arrhénius est faux. Il a du reste été réfuté par les physiciens de l’époque (dont Clausius et Planck) et par l’expérience de Wood, que, dans votre grande érudition scientifique, vous connaissez sûrement. Il a été ressorti de son oubli par le GIEC, mais toujours sans aucune preuve de validité.

    Donc, contrairement à ce que vous affirmez, le rôle du CO2 n’est pas prouvé (aucune publication ne l’a fait à ce jour)- les modèles ne prouvent rien dans la mesure où l’action supposée du CO2 est une entrée (input) dans les modèles et non une sortie- et aucune observation directe ne confirme son rôle pivot. Au contraire, depuis 1999, T est stable alors que le taux de CO2 continue à augmenter, ce qui réfute la relation de causalité CO2-? T. Il y a bien d’autres exemples de non-covariation T-CO2 dans le passé de la Terre.

    En fait, vous êtes un défenseur du Réchauffement Climatique Anthropique. Vous ne connaissez visiblement rien aux aspects scientifiques, et c’est donc bien vous qui désinformez, par des affirmations infondées, qui reposent sur du vent.

    • Robert dit :

      jipebe/jean-Pierre Bardinet @

      «  » » »Vous ne connaissez visiblement rien aux aspects scientifiques, et c’est donc bien vous qui désinformez, par des affirmations infondées, qui reposent sur du vent. » » » »

      Ah bon ? On attend vos explications détaillées. Notamment sur la différence entre l’expérience de Wood (milieu fermé) et l’atmopshère terrestre (milieu ouvert) et vous allez aussi nous démontrer pourquoi l’effet de serre est faux. Au boulot mon petit Jean-Pierre.

      «  » » » Au contraire, depuis 1999, T est stable alors que le taux de CO2 continue à augmenter, ce qui réfute la relation de causalité CO2-? T. Il y a bien d’autres exemples de non-covariation T-CO2 dans le passé de la Terre. » » » »

      Faux, même UHA le démontre : Ca grimpe, le pire chez vous c’est que je vous l’ai déja démontré et que malgré ça vous persistez,

      http://www.woodfortrees.org/plot/uah/from:1999/plot/uah/from:1999/trend

    • toxymoron dit :

      Dire des choses telles que
      1/ T est stable depuis 1999, ou
      2/ … ce qui réfute la relation de causalité CO2-T…
      3/ l’action supposé du CO2 est une entrée dans les modèles
      montrent bien votre ignorance et votre mauvaise foi.

      Aucun échange n’étant possible avec la mauvaise foi, je préfère m’abstenir.

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.