Le congrès US coupe les vivres au GIEC

Posté le 22 fév 2011 dans la catégorie:En chiffres. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Les climato-sceptiques américains ont remporté une victoire. Si l’amendement voté est confirmé par le Sénat, les Etats-Unis cesseront de financer cette année le fonctionnement du groupe d’experts de l’ONU pour le climat.

Je vous en avais parlé il y a quelques temps, la victoire des conservateurs aux élections de mi-mandat aux Etats-Unis laissait présager un changement de politique vis à vis du réchauffement. C’est désormais chose faite puisque la Chambre des représentants a voté la suppression du budget fédéral dédié au fonctionnement du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat de l’ONU (GIEC) pour le reste de l’année 2011. Les Etats-Unis consacrent chaque année quelques millions de dollars à ce sujet: une moitié est versée à l’organisation onusienne, le reste servant à financer le déplacement des chercheurs américains impliqués dans l’organisation. Selon l’élu qui a fait passer sa proposition, les USA dépensent chaque année 13 millions de dollars pour le Giec. Un chiffre jugé très surestimé par certains. Blaine Luetkemeyer (Missouri) a présenté son texte comme une «grande victoire» pour les contribuables américains. «Le Giec est un organisme qui pratique le gaspillage et la fraude, engagé dans une science douteuse», a expliqué le républicain. Quand on n’aime pas un message, on abat le porteur de nouvelles… Pour être effectif, l’amendement anti-Giec doit encore être approuvé par le Sénat américain, ce qui est loin d’être fait.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , ,

Lire également

24 Réponses pour “Le congrès US coupe les vivres au GIEC”

  1. toxymoron dit :

    Ce ne sont plus des sceptiques mais des « dénigreurs » (pour ne pas abuser du mot négationnistes, qui serait plus correct, mais qui porte une surcharge historique).
    La même bande d’ignares est en train de voter une loi (au Wisconsin) pour interdire les syndicats, et une autre loi (de mémoire, au Minnesota) pour interdire le réchauffement climatique.
    Qui nous disait qu’on était gouverné par le Gzéro…

    Sinon, il y a aussi un nouveau chapitre dans la bataille des chevaliers de la terre plate, démolis en règle sur le site de Realclimate.

    • Monrdhil dit :

      Le terme climato-négationniste est effectivement plus correct, et personnellement je n’hésite pas à l’employer pour un certain nombre de ce groupes de pression, avec tout ce qu’il comporte de charge historique.
      Heureusement, nous n’avons que peu de tels extrémistes en France.

      • Robert dit :

        il y en a tout comme il y a des écolos extrémistes,

      • jipebe29 dit :

        Les sceptiques ne contestent en aucune façon le réchauffement de 0,7°C depuis 1900, et font remarquer que la température moyenne globale est stable depuis 1999, ce que nombre de carbocentristes se refusent à accepter.

        Par contre, ils ont des doutes sérieux sur la pertinence des modèles du GIEC, d’autant plus que les données d’observation mettent à mal les projections de ces modèles numériques.

        Les traiter de négationnistes ou encore de climato-négationnistes, comme vous le faites, est inacceptable. Je constate que les carbocentristes n’hésitent pas à sortir des noms d’oiseaux pour qualifier les sceptiques (sans compter les dures attaques ad hominem), alors que le contraire n’existe pas.

        Un peu d’écoute et de sérénité, déconnectées du politique du dogmatique, seraient les bienvenues….

        • Tilleul dit :

          Vous vous avancez beaucoup sur ce coup là en prêtant une opinion générale aux climato-conspirationistes… Ce qu’ils nous ont plutôt montré ces dernières années c’est qu’ils contestaient tout et n’importe quoi à des degrés divers et variés et que leur discours changeaient tous les 15 jours en fonction des dernières rumeurs de l’internet…

        • Nimch dit :

          « alors que le contraire n’existe pas.  »

          Il vaut mieux lire ça que d’être aveugle !

        • Robert dit :

          jipebe29

          «  » » »Les sceptiques ne contestent en aucune façon le réchauffement de 0,7°C depuis 1900, et font remarquer que la température moyenne globale est stable depuis 1999, ce que nombre de carbocentristes se refusent à accepter. » » » » »

          Pourquoi venir répéter ici ce que vous avez dit chez Huet et en sachant que c’est faux comme je vous l’ai montré. En passant, les 0.7° c’est depuis quarante ans maintenant il faut vous mettre à la page.

          http://tinyurl.com/4s6hpso

          «  » » »Par contre, ils ont des doutes sérieux sur la pertinence des modèles du GIEC, d’autant plus que les données d’observation mettent à mal les projections de ces modèles numériques » » » »

          Ben non, ça aussi c’est faux….

          «  » » »Un peu d’écoute et de sérénité, déconnectées du politique du dogmatique, seraient les bienvenues…. » » » »

          C’est vous qui osez dire ça ? C’est votre idéologie libérale qui vous fait nier le RCA.

          «  » » »Je constate que les carbocentristes n’hésitent pas à sortir des noms d’oiseaux pour qualifier les sceptiques (sans compter les dures attaques ad hominem), alors que le contraire n’existe pas. » » » »

          Minitax, papyjako, Marot, Pierre-Ernest etc… Ca ne vous dit rien ?

        • Monrdhil dit :

          Dans le cas des « détracteurs » américains, il y a même un refus de reconnaitre l’augmentation de la température. C’est en ce sens que je les traite de climato-négationnistes.
          Et comme je le soulignais, en France, nous n’avons fort heureusement pas de tels comportements. Les individus (même opposants) ont un minimum d’intégrité morale et scientifique.

    • jipebe29 dit :

      Voyez ma réponse à Monrdhil.

  2. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Christophe Dinis, Denis Delbecq. Denis Delbecq a dit: Le Congrès US coupe les vivres au GIEC. http://bit.ly/hNJSVH [...]

  3. Robert dit :

    «  » » »La même bande d’ignares «  » » »

    Non, ils sont loin d’être ignares, mais défendent leurs intérêts becs et ongles. Obama pourra toujours user de son droit de veto.

  4. Le congrès US coupe les vivres au GIEC…

    Tiré de Effets de Terre Les climato-sceptiques américains ont remporté une victoire. Si l’amendement voté est confirmé par le Sénat, les Etats-Unis cesseront de financer cette année le fonctionnement du groupe d’experts de l’ONU pour le climat….

  5. Tilleul dit :

    Et on parie que les mêmes conservateurs vont s’opposer à couper 47 milliards de $ de subventions aux énergies fossiles ?

    http://www.bloomberg.com/news/2011-02-11/obama-seeks-to-end-46-2-billion-in-energy-industry-tax-breaks-over-decade.html

  6. enthalpie dit :

    Pas ignares . terriblement égoïstes, affreusement intéressés par le cour terme.

    j’espère que le droit international créera dans QQ années la possibilité de poursuivre ces gens. Ils pourront toujours essayer de dire comme les nazis « on ne savait pas « 

  7. enthalpie dit :

    en allant sur le site de ce grand homme, je constate que l’on ne peut le contacter via courriel si l’on n’est pas habitant de son état !!!!

    voilà qui en dit long sur l’ouverture d’esprit de ce génie. il devrait même ne s’occuper que sa ville et de sa rue

  8. Tilleul dit :

    Pendant ce temps… Et allez, encore 53 milliards de $ d’aides publiques aux industries fossiles !

    http://democrats.naturalresources.house.gov/press-release/republicans-side-big-oil-reject-53-billion-taxpayer-savings

    Ca en devient ridicule…

  9. meleze dit :

    La seule consolation c’est qu’il n’existe pas que des moyens financiers et le GIEC pour etre actif dans la lutte contre le rechauffement climatique. Il faut ici reflechir au printemps arabe et voir que les USA dans leur affrontement avec la Chine ont soufflé sur les revoltes arabes en esperant qu’elles se repandraient jusqu’a Beijing. Ca ne leur a pas couté un sou sur le budget alloué par les republicains au president Obama, juste une petite remarque aigre de l’ancien ambassadeur des USA a L’ONU John Boulton qui passe pour le futur adversaire d’Obama en 2012. Est-ce que ce n’est pas le meme chose en matiere climatique? Les républicains qui ne veulent pas depenser un sou vont etre defiés par les chinois qui sont obligés d’investir de planifier et d’exporter de plus en plus de marchandise propre en carbone. Sous le chapitre de l’environnement le tea party ,-très mal nommé car l’allusion au thé pourrait faire croire a une preoccupation environnementale, a coupé tous les robinets budgetaires mais sous le chapitre energetique du fait de l’aiguillon chinois, les programmes de M.Chu trouvent beaucoup de repondants aupres des grandes entreprises américaines. Ainsi comme dans le cas du printemps arabes le president peut s’appuyer sur des efforts privés pour contourner le crétinisme de ses adversaires. Il peut s’appuyer notamment sur les deux meilleurs parmi ses contemporains, Bil Gates et sa fondation et Larry Page dans Google.
    Pour ceux que ca interessent ,-et les spécialistes sont nombreux dans ce forum, je les renvoie a l’interview de M.Holdren qui a paru dans Science News.
    http://www.sciencenews.org/view/generic/id/68220/title/Comment__White_House_science_adviser_discusses_next_two_years
    Un jour ou l’autre les NIMBY se verront deborder par la raréfaction des ressources en eau ou par l’aggravation des problèmes de santé dus a une energie fossile qui n’aura pas été maitrisée a temps.

  10. [...] depuis son élection Barack OBAMA fait exactement le contraire de ce qu’il avait promis, l’écologie rien à foutre, le pire sera atteint par [...]

  11. [...] (aux Etats-Unis) à proposer des amendements visant à assécher les budgets des régulateurs, à assécher ceux du GIEC, [...]

  12. [...] Les USA coupent les vivres au Giec [...]

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.