Le métro parisien n’est pas près d’être un radiateur

Posté le 10 sept 2010 dans la catégorie:L'idée. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Depuis plusieurs jours circule une info à propos d’un système ingénieux de chauffage d’immeuble à partir de chaleur récupérée dans le métro. Info lancée par Reuters, qui citait Paris Habitat, l’organisme qui gère les HLM parisiens.

Sur le papier, l’affaire est plutôt séduisante: récupérer la chaleur dégagée par les rames de métro (roues, freins) et les usagers, à l’aide de pompes à chaleur. Et par chance, l’immeuble concerné par le projet dispose d’une vieille galerie qui le connecte au souterrain de la RATP, permettant le passage de tuyaux. Car s’il fallait creuser, adieu la rentabilité du projet.

Enerzine est revenu fort à propos sur le sujet hier. Le site internet explique, citant Paris Habitat, que le projet n’est en gros qu’une idée en l’air puisque rien n’a été testé ni validé. Parmi les problèmes à résoudre, il faudra s’assurer de la bonne étanchéité entre le métro et l’immeuble sur le plan de l’hygiène et de l’incendie, et résoudre le problème d’encrassement des échangeurs de chaleur, parce que l’air du métro est particulièrement poussiéreux. Et un échangeur noyé dans la poussière n’échange plus rien du tout… Alors d’ici là, le métro continuera de réchauffer les petits oiseaux grâce aux extracteurs qui rejettent l’air en surface. Tiens une question au fait: cette chaleur du métro, à qui appartient-elle? Peut-elle être vendue?

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , ,

Lire également

1 Réponse pour “Le métro parisien n’est pas près d’être un radiateur”

  1. romu dit :

    Pourtant c’est bien ce qui est mis en place à la gare de Stockholm non ? Où la chaleur de la gare sert à chauffer des immeubles de bureaux voisins.

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2018 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.