Vive le lisier, et j’emmerde l’environnement!

Posté le 30 juin 2010 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Cet épandeur de lisier ne sent pas encore © Joskin

Cet épandeur de lisier ne sent pas encore © Joskin

Cette phrase, l’UMP Marc le Fur ne l’a pas prononcé, du moins en public. Mais elle résume assez bien le fond de sa pensée. Le député sarkozien  des Côtes d’Armor, a bien compris le message adressé par notre lider maximo verde (1) lors de sa visite au Salon de l’agriculture: «l’environnement, ça commence à bien faire!»

Le Fur a fait voter en commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale un curieux amendement au Projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche. Il assouplit les conditions d’agrément des élevages de porcs et de poulets. Selon l’amendement, le seuil qui impose à l’éleveur de faire une demande d’autorisation d’Installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE) est relevé de 450 à 1000 2000 pour les porcs, et de 30000 à 40000 pour les poulets. Un comble quand on sait que l’eau de Bretagne est totalement saturée de nitrates, au point de susciter des envahissements d’algues vertes sur les plages de la région. Invasion que l’Etat et les communes combattent à coup de tractopelles et de millions d’euros. Selon Le Monde, qui cite Le Drian, le président PS de la région Bretagne, les deux tiers des projets d’élevages porcins échapperaient ainsi à tout contrôle, contre 30% aujourd’hui… Pour parfaire la loi, Le Fur nous proposera-t-il de doubler la taille de la flotte de pêche française?

Le plus marrant dans tout cela, c’est qu’un élevage de 999 porcs (ça va chercher dans les 2500 tonnes de lisier par an) échapperait au régime des ICPE —si l’Assemblée nationale suit la commission des affaires économiques— , alors que la moindre éolienne n’y coupe plus, grâce à un autre député proche du lider maximo verde, l’anti-éolien patenté Patrick Ollier… On a les élus qu’on mérite!

(1) Pour les lecteurs qui découvrent Effets de Terre, c’est le surnom accolé dans ces colonnes à notre président de la république.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , , , , ,

Lire également

2 Réponses pour “Vive le lisier, et j’emmerde l’environnement!”

  1. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par MaxiTendance. MaxiTendance a dit: RT @effetsdeterre: "Vive le lisier, et j’emmerde l’environnement!" http://bit.ly/aqfP7e [...]

  2. [...] y a une semaine, je vous avais raconté la tentative d’un groupe de députés d’assouplir les conditions d’ouverture des élevages de porcs. Il s’agissait d’exonérer les éleveurs de la procédure d’Installations [...]

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.