Du béton au secours du climat

Par Denis Delbecq • 23 mars 2010 à 10:38 • Categorie: Lecture

Il est une startup qui fait beaucoup parler d’elle outre-Atlantique… Calera a fait une promesse alléchante pour lutter contre le réchauffement, mais qui laisse froid plus d’un expert: transformer le gaz carbonique des centrales en ciment! Le New York Times se penche sur l’une cette coqueluche de la Green Valley, financée notamment par le milliardaire Vinod Koshla et du numéro un mondial du charbon Peabody Energy.

Ce qu’on sait, raconte le NYT, c’est que Calera a construit une usine pilote adossée à une centrale à gaz. Qu’elle récupère des gaz de combustion riches en CO2, de l’eau de mer (comme source d’oxygène, de calcium et de magnésium), et qu’une fois le résidu séché (avec la chaleur des gaz de combustion), on obtient des particules de carbonate de calcium et de magnésium et des gaz d’échappement d’où plus de 80% du CO2 initial a été extrait. Pour le reste, Calera se refuse bien évidemment à commenter son procédé qui semble relever d’un miracle de Lourdes. Un détail. A supposer que Calera ne mente pas, que son procédé soit viable sur tous les plans comme elle le prétend. On va devoir bétonner la planète?

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , , , , ,