Arctique: c’est le vent ou le réchauffement?

Par Denis Delbecq • 22 mars 2010 à 12:30 • Categorie: En bref

Voilà un papier qui va faire couler de l’encre. Dans des travaux à paraître dans Geophysical research letters, une équipe nippo-américaine dédouane en partie le réchauffement climatique de sa responsabilité dans la disparition rapide des glaces de mer en Arctique.

Les trois chercheurs se sont penchés sur le régime des vents dans l’océan Arctique depuis 31 ans. Et constatent qu’il a changé. De plus, ils relèvent un lien entre des anomalies météorologiques au nord du Groenland et dans la mer de Beaufort et le minima d’étendue des glaces de l’océan polaire, relevé chaque année en septembre. En gros, les vents auraient tendance à pousser les glaces vers le Sud, et leur faire franchir le détroit de Fram, porte d’entrée vers des eaux plus chaudes qui accélèrent leur disparition.

Selon ces travaux, les régimes des vents expliqueraient la moitié des variations d’étendue des glaces relevée d’une année sur l’autre. Sur une échelle climatique —les 31 ans sur lesquelles portent l’étude— les vents expliqueraient environ un tiers de la tendance à la réduction des glaces de mer arctiques au sortir de l’été. Un second chiffre plus représentatif de ce qu’est un climat, dont l’évolution se mesure en décennies et non pas d’une année sur l’autre. Les chercheurs soulignent par ailleurs que leurs résultats sur les régimes de vents en contredisent d’autres. D’autres travaux seront donc nécessaires pour trancher.

En attendant, il reste une interrogation, auquel personne ne peut répondre aujourd’hui: quelle est l’origine des changements de régime météorologiques en été dans l’Arctique? Le réchauffement climatique, ce n’est pas uniquement de l’air chaud, ou de l’eau chaude, qui fait fondre de la glace. Bref, ces déplacements massifs vers le sud pointés cette semaine peuvent autant être, ou ne pas être, liés au réchauffement climatique. Telle est la question.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , , , ,