Charbon, opération séduction

Par Denis Delbecq • 28 janvier 2010 à 21:07 • Categorie: Coup de gueule

A Copenhague, les hérauts de la lutte contre le réchauffement climatique n’avaient sans doute pas compris combien l’Amérique n’est pas prête à changer. Que Bush n’était finalement que le simple reflet de la population de son pays. Alors que la nouvelle politique de la Chine semble être convertie aux thèses « refroidistes », l’administration Obama est venue discuter, à la tête d’un pays qui n’a pas changé. Et son industrie se sent pousser des ailes, après le bide de la conférence onusienne.

Tout à l’heure, en lisant le Washington Post, je suis tombé sur une pub en Une du site. « Les centrales à charbon que nous construisons sont à des années lumières de celles qui ont été construites il y a trente ans. » Un clic, et me voilà sur le site, déjà évoqué, d’Americas Power, une organisation de producteurs étatsuniens de charbon. Et là, un discours du-genre-qui-caresse-dans-le-sens-du-poil. «Je m’appelle Venita. Je suis une épouse, une mère et le vice-président exécutif des unités de l’Ouest d’American Electric Power. J’ai commencé ma carrière au service client, et je sais que les gens ont aujourd’hui besoin de la même chose qu’à l’époque. C’est pour cela que le charbon Américain est si important — il nous aide à donner à nos clients l’énergie dont ils ont besoin à un prix qu’ils peuvent payer. Le charbon est un carburant pour le futur de l’Amérique.» Des messages comme celui-là, il y en a quatre: Cheryl, Olivia et Fred. Même si le charbon est le plus grand Serial-Killer de toutes les époques énergétiques.

Outre-Atlantique, ça n’est pas près de changer. D’ailleurs, le doute commence à poindre sur l’avenir du plan « Energie » de la Maison-Blanche qui, au mieux, attendra les élections de « mid-term », l’automne prochain. Et comme l’Europe a elle-même abandonné depuis des mois ses belles idées sur la chasse au carbone, on est plutôt mal barrés. Enfin, surtout les habitants des pays pauvres, parce qu’ici, à plus de trente mètres au niveau de la mer, on peut dormir tranquille.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , ,