L’Amérique n’aura pas son nouveau héros de l’environnement

Posté le 8 jan 2009 dans la catégorie:Droit de suite. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Depuis plusieurs mois, Dobelyou préparait la création de réserves marines dans le Pacifique. Le projet a fondu comme neige au soleil.

Ainsi Dobelyou a fini par signer la paperasse transformant en Monument National de grandes zones d’océan faisant partie de la zone économique des Etats-Unis autour de ses possessions du Pacifique. Il y sera interdit de pêcher ou de forer pour recherche je ne sais quel minerai ou source d’énergie. Pour ceux qui s’en souviennent, je vous avais décrit ce projet en novembre dernier. Bush a donc résisté aux pressions venues de toutes parts pour l’empêcher de créer ces réserves marines. (Voir le communiqué de la Maison-Blanche)

Toutes les pressions? Non, loin de là. Car l’annonce ne mentionne plus que les Mariannes du Nord, l’atoll rose (Samoa américaines) et un petit archipel isolé du Pacifique. Total: 505 000 kilomètres carrés. C’est beaucoup (1). Mais cela signifie que Dobelyou a donc reculé sur les trois-quarts de la surface prévue dans le projet initial.

(1) Avant l’annonce de la Maison-Blanche, on recensait environ 2 millions de kilomètres carrés de réserves marines.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , ,

Lire également

1 Réponse pour “L’Amérique n’aura pas son nouveau héros de l’environnement”

  1. koen dit :

    A noter que le gouvernement US a en effet déclaré la zone comme « protégée », mais n’a pas prévu des moyens de contrôle, et encore moins de police (« enforcement », comme ils disent là-bas).
    Ce décret risque donc de rester lettre morte (mais une belle lettre, après tout).

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.