La France bataille contre la planète

Posté le 1 mar 2007 dans la catégorie:Coup de chaud sur la planète. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez passer à la fin et laisser un commentaire. Le Ping n’est pas autorisé..

Moulin
Ainsi donc, Paris est encore le grand méchant loup. Oubliés une fois de plus les grands discours enflammés de la chiraquie sur l’urgence climatique. Oublié le grand élan politique autour de l’environnement qu’avait provoqué la vraie-fausse candidature de Nicolas Hulot. Les amis de Nicolas Sarkozy ne veulent pas d’un objectif contraignant européen sur la production d’énergie durable… Paris préfère un objectif européen, mais surtout pas imposé à chaque Etat membre. Angela Merkel, a pris la tête du combat pour les énergies «douces». Puisque l’Allemagne refuse de miser sur le nucléaire, elle pousse l’idée d’un objectif contraignant imposant 20% de solaire, éolien et biomasse dans le mix énergétique en 2020 au plus tard.

Et Paris, qui tient à refourguer son EPR à l’export, est dans la mouise: Londres s’est ralliée à la position allemande. Il ne reste plus que quelques-uns des pays de l’Est (baltes, Slovaquie et Roumanie) derrière la fronde française. A une semaine du Conseil européen, ça promet.

Allez, on va oser la boule de cristal. Paris ne reculera pas, Merkel acceptera un compromis: l’objectif sera « global », à charge pour chaque pays de faire en fonction de ses ressources et de ses désiderata. Mais en échange, l’Allemagne se calmera sur l’autre sujet qui fâche, la bagnole puisque les BMW, Mercedes et consorts ne veulent pas de l’objectif poussé par la France et ses fabricants de petites cylindrées sur les émissions de CO2 des voitures en Europe.

A moins que cela ne soit l’inverse: c’est Merkel qui gagne sur l’énergie verte et énerve les grosses berlines, et Chirac qui fâche ses industriels en lâchant sur le bagnoles et Chirac fâche EDF et Areva. Tout dépendra qui des nucléocrates ou des industriels du quatre-roues pèse le plus lourd…

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , ,

Lire également

8 Réponses pour “La France bataille contre la planète”

  1. Xavier Sardent dit :

    Pourquoi ne dites vous pas que ce qui pose problème, entre autres, c’est que l’éolien et, dans une moindre mesure, le solaire ne sont pas des énergies fiables puisque non programmables ?

  2. vertdo dit :

    et Hulot qui a balkanisé l’écologie et plutot qu’appeler a la manif du 17 mars contre l’EPR prefere appeler a une ridicule manif le … 1er avril!! pour esperer voir les 10 candidats qui ont signés forçés son insipide pacte!
    il met sur le même niveau Bayrou et Voynet !
    sa fondation fait partie de l’alliance pour la planete qui mets Voynet ,lepage et Royal loin devant les autres candidats….pour qui roule-t-il?
    la France est-elle le laboratoire du deni écologique ???

  3. Denis dit :

    Quelqu’un peut m’expliquer en quoi le nucleaire aggrave l’effet de serre plutot que d’etre une partie de la solution (puisqu’il semble qu’on melange tranquillement les deux problemes) ?

    Egalement interessant que dans certaines revues scientifiques on parle d’un regain d’interet du nucleaire dans le monde pour remplacer les centrales thermiques a energie fossile et que en France on veuille abandonner la recherche dans le domaine.

  4. Denis Delbecq dit :

    Il ne s’agit pas de dire que le nucléaire produit de l’effet de serre. Mais, à sources d’énergie « CO2-Free » de favoriser les énergies durables. Et le nucléaire, à vrai dire, est une énergie fossile. La position officielle du blog Terre, c’est à dire la mienne, c’est qu’il faut constituer un panier d’énergies sans CO2, pour éviter les erreurs commises dans le passé. Imaginez les conséquences d’un accident grave dans un pays qui a tout misé sur le nucléaire depuis trente ans. Mais là où vous avez raison, c’est que l’Allemagne peine à remplir sa part de Kyoto parce que sortir du nucléaire tout en évitant les productions réchauffantes, c’est plutôt coton.

  5. Hector dit :

    Moi, je suis pour une énergie pas chère, non polluante. Une agriculture qui ne pollue pas avec des produit bio pas chers et en quantité. Assez d’autoroutes de TGV qui gachent le paysage, d’aéroport qui font du bruit. Je veux juste pouvoir me deplacer pour pas cher et partout, sans embouteillage, sans faire la queue et en profitant de mon tamtam et autoradio CD.
    Chez moi, je veux mon écran plat mon home cinéma mon PC de bureau, portable avec vista et tutti quanti pour pas cher ou alors avoir un salaire décent pour m’acheter tout cela. Mais ces imbéciles de politiciens ne peuvent pas mettre cela en place. C’est pas dure des éoliennes, du solaire, de la biomasse, du bois, pas de produit chimiques mais du bio. De l’altermondialisme pour le commerce. Y a des trucs simples qui existent merde alors, ils peuvent pas les mettre en oeuvre?
    Je vais monter mon blog pour les dénoncer ces cons. Leur expliquer un peu la bonne méthode.
    C’est à en chialer tout cela.

  6. Jiav dit :

    >Il ne s’agit pas de dire que le >nucléaire produit de l’effet de >serre.

    Pourtant vous titrez « la France bataille contre la planète » comme si la planète pouvait être menacée par une augmentation de la production nucléaire.

    C’est réellement « l’information » que vous voulez faire passer ou c’est juste un effet de manche à la con?

  7. Salade dit :

    Votre post prouve qu’on ne s’intéresse plus au bien être des citoyens mais uniquement au bien être des dirigeants de ces sociétés.

  8. joe dit :

    Je ne comprends pas certains écolos… Etant moi-même écolo, je reste persuadé que l’EPR est une étape nécessaire pour sortir des énergies polluantes et du nucléaire sale… D’après ce que je comprends, la fusion nucléaire est un premier pas pour produire de l’énergie avec des ressources disponibles en grande quantité sur terre (et sur la lune) et surtout, les déchets radioactifs seront bien moins (et moins longtemps) polluants que ceux générés par la scission nucléaire… Dés lors, avec un peu de bon sens, ne doit-on pas louer un tel progrès? Ca me fait penser à certains écolos qui saccagent des éoliennes parce que c’est moche (avis que je ne partage pas) ou que ça fait du bruit. On va où là?

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.