Fission cérébrale chez le ministre de l’Energie

Posté le 17 juin 2011 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

A l'usine de retraitement des combustibles nucléaires usés de la Hague © D.Dq

A l'usine de retraitement des combustibles nucléaires usés de la Hague © D.Dq

Gageons que la séquence sera diffusée d’une manière ou d’une autre (1). Il semble que le cerveau de notre ministre de l’industrie Eric Besson, en charge du douloureux dossier du nucléaire, ait quelque peu fissionné jeudi, lors d’un enregistrement de l’émission Capital de M6 consacré à l’économie «verte», qui doit être diffusée ce dimanche. Le ministre a très discourtoisement quitté le plateau en jetant son micro: «Allez, je vous laisse. Je me casse. Fais chier.» Un épilogue avorté après à peine dix minutes d’enregistrement, précédé, dixit le Figaro, d’un échange assez vif entre Eric Besson et Guy Lagache, le journaliste qui présente l’émission. Alors que ce dernier laissait entendre qu’il existe des failles de sûreté dans le nucléaire —qui en doute?— pour introduire un «sujet» mettant en scène un ancien sous-traitant de l’atome français, le ministre, fervent défenseur du nucléaire —on se souvient de ses déclarations indécentes dès le lendemain de l’accident de Fukushima— a exprimé son désaccord, avant de quitter le studio de la façon la plus élégante qui soit.

Cette version toute personnelle du «casse-toi pauvre con» exprimé en son temps par le lider maximo nuclei, locataire de l’Elysée, en dit long sur la paranoïa des porte-étendards du nucléaire hexagonal. Hier, c’était le «dircom» de l’usine d’Areva qui gaspillait quelques minutes de son précieux temps —je l’espère pour lui bien mieux payé que le mien— pour s’adresser aux lecteurs d’Effets de Terre, ce nain de l’internet français, parce que j’avais osé évoquer un dysfonctionnement dans la radioprotection de l’usine constaté lors de ma visite, tout en signalant que le problème avait été réglé rapidement. Aujourd’hui, notre ministre rend un bien mauvais service à la cause qu’il défend en montrant à quel point il est à cran. Est-il à ce point bouleversé par le limogeage confirmé ce soir de Mme Lauvergeon, baptisée fort à propos «Atomic Anne», qui a pourtant défendu avec un rare brio la cause du nucléaire en général, et celle d’Areva en particulier?

On a finalement, nous les «simples» électeurs, les politiciens qu’on mérite. Ces derniers jours, les deux «stars» de la primaire à la candidature «verte» à la Présidentielle, Eva Joly et Nicolas Hulot, ont échangé des mots aigre-doux, voire brutaux, au lieu de se poser la seule question qui vaille: ne vaudrait-il pas mieux —au lieu de s’exposer à un score pitoyable au premier tour de l’élection qui enterrerait définitivement la belle idée d’Europe-Ecologie-Les-Verts (2)— sculpter un accord avec le PS qui impose, par exemple, une sortie «en douceur» du nucléaire à l’image du modèle allemand inauguré en son temps par le SPD et les Verts, doublé d’un solide quota de candidats éligibles à l’Assemblée nationale? La Droite la plus bête du Monde, le PS le plus atone qui soit et l’écologie politique la plus vaine de la planète. Quelle chouette perspective pour les électeurs!

(1) M6 sera-t-elle à ce point insolente de la diffuser sur son antenne dimanche soir?
(2) Qu’on ne se méprenne pas, n’est-ce pas BMD, je suis loin de partager la ligne verte tracée par l’écologie politique hexagonale. J’en partage les constats —en gros— mais pas les recettes.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , ,

Lire également

22 Réponses pour “Fission cérébrale chez le ministre de l’Energie”

  1. Lionne dit :

    Une analyse journalistique sans queue ni tête, des jugements à l’emporte-pièce. Restez ainsi M. Delbecq, un nain sans influence ni auditoire?

    On a les journalistes qu’on mérite.

  2. Ratmanoff dit :

    Mais non Denis, tu as un auditoire…
    même s’il est parfois silencieux
    C’est qu’il vaut mieux se taire que de rugir des sottises…

  3. toxymoron dit :

    Je ne comprends pas cet aveuglement généralisé, qu’on soit pro- ou anti-nucléaire.
    Alorsil devient difficile de trouver un terrain d’entente à partir d’une prémisse aveugle et sectaire.
    On mélange avec une bonne dose de populisme et de la politique politicienne, et on a une garantie que rien ne bougera dans les années à venir…

  4. Mettez-vous 2 minutes à la place d’un ministre en charge de l’énergie qui a la chance d’avoir un système qui marche, qui n’a jamais connu d’accident important, qui assure l’indépendance énergétique de son pays et qui lui permet d’exporter une technique parce qu’elle est bien maîtrisée chez nous et donc de créer et de maintenir des dizaines de milliers d’emplois, en face de veaux à qui on a expliqué ça depuis des dizaines d’années et qui remettent tout en question sans vouloir rien comprendre parce que :
    1) quelques irresponsables leur ont filé la trouille, et que la trouille, c’est comme la diarrhée ça vous oblige à agir dans l’instant.
    2) ça vous pose un journaliste d’avoir l’attitude strictement conventionnelle qui consiste à contrer un ministre.

    Oui, je pense sincèrement qu’il a eu l’attitude qu’il fallait avoir.
    Il ira loin ce jeune homme.

    • Robert dit :

      Pierre-Ernest,

      Je suppose que vous plaisantez en parlantr d’indépendance énergétique, le nucléaire ne représent qu’une petite partie de notre énergie et nous importons depuis 2001 la totalité de l’uranium dont nous avons besoin.

      Pour ce qui est des exportations …. Elles ont du plomb dans l’aile.

      • BMD dit :

        Robert, pour information, que vous pouvez vérifier sur http://www.iea.org, le nucléaire représentait en 20008 42,3 % de notre énergie primaire. Si cela vous paraît négligeable, que pensez-vous de la part de l’éolien et du solaire, 0,3%.
        Nous importons l’uranium, mais les stocks sont suffisants pour tenir plusieurs années.
        Nous importons également tous nos combustibles fossiles, et cela déséquilibre de plus en plus notre balance commerciale. Nous devons exporter de plus en plus pour payer les C.Fossiles dont nous avons besoin et cela sur des marchés où nous faisons de moins en moins le poids.
        La balance commerciale de la filière nucléaire est positive. Sortir du nucléaire aggravera donc notre déficit commercial.
        J’espère que lorsque nous serons sortis du nucléaire vous vous retrousserez les manches pour fabriquer des produits qui intéressent les Chinois et les Indiens.
        En attendant, je n’ai toujours lu de votre part aucun commentaire sur les articles que je vous ai signalés au sujet des dangers du charbon. Et vous ne m’avez toujours pas donné votre estimation de la mortalité induite par les radiations autour de Fukushima.
        Est-ce que vous ne fonctionnez que dans un seul sens, comme les roues à cliquet?

  5. @ Robert :
    Il vous a sans doute échappé que 5 années de stock (nucléaire) rendent tout de même plus indépendant énergétiquement parlant, que 2 mois (fossile).
    Ne croyez pas sans discernement les fadaises anti-nucléaires rapportées ici ou là…

  6. BMD dit :

    Besson n’est certes pas quelqu’un de particulièrement patient. Mais j’observe qu’il n’y a pas une émission de TV, je dis bien pas une, qui ne soit pas un procès à charge contre le nucléaire mené en citant à la barre un journaliste ou des témoins dont la compétence dans le domaine est insignifiante. Parfois, la compétence du témoin est attestée par le meneur de jeu de l’émission, alors qu’une enquête faite après coup par des gens curieux qu’il n’en a aucune. Il y a une sombre histoire à ce sujet à propos de Fessenheim.
    Je vois que vous êtes critique sur la ligne verte de EELV. Rappelez-vous, quand EELV a été créé, vous vous en êtes bruyamment félicité. Je vous ai dit qu’ils reviendraient rapidement à leur pesanteur, et qu’ils se crêperaient le chignon. Nous y sommes.
    Les Verts sont sur une ligne intégriste.Comme a dit Eva Joly, ils sont génétiquement antinucléaires; Mais surtout, leur politique est de faire peur sur des sujets comme le nucléaire et les OGM, et ainsi avoir une masse de manoeuvre ( des otages) de gens qui n’y comprennent pas grand chose et qque cela angoisse. Ils tiennent Nicolas Hulot par les couilles et espèrent en faire autant avec le parti socialiste. Dans tout cela, l’écologie humaniste, représentée par René Dumont et beaucoup mieux paar Nicolas Hulot que par Eva Joly, passe à la trappe.
    L’intégrisme ne mène finalement à rien en démocratie. Regardez où cela mène les religions. Et cela éloigne les gens qui se soucient de l’écologie et y comprennent quelque chose, c’est-à-dire ceux qui sont les plus utiles pour agir.

  7. jmplouchard dit :

    Je découvre votre excellent blog qui fait du mal là où ça fait du bien ! Ou l’inverse. Merci. Le reportage sur La Hague est remarquable.

    http://jmplouchard.wordpress.com/2011/06/11/arsenic-et-vieilles-bretelles/

  8. Alligator 427 dit :

    Merci Denis pour votre coup de plume;)
    Ceux qui pensent qu’une poignée de bloggers peuvent affoler l’opinion mondiale vont sans doute applaudir à la censure qui a frappé Alex, un Français au Japon, dont la dernière vidéo, pour la première fois en français, a été expurgée avec toutes les autres de son compte Youtube. Heureusement pour la liberté d’expression elle réapparait ici:
    http://www.kweeper.com/blindman/video/256437?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

    Le 29 Mai, c’est le blog d’Alexander Higgins qui était piraté, et dont tout le contenu a été effacé.
    Que l’on apprécie les propos d’Alex ou pas, il importe de ne pas laisser s’installer une nucléo-censure. Le prétexte « alarmiste » est une fumisterie. D’autres sites, beaucoup plus alarmistes sur certains sujets (2012, ect…) ne sont pas inquiétés pourquoi?

  9. GML dit :

    Je suis parfois dégouté de voir se pavaner sur les média des prophètes du malheur avec le soutien (la complicité ?) des journalistes.
    J’ai regardé l’émission de M6 avec Eric Besson et je l’ai trouvé particulièrement stoïque et patient devant l’arrogance de Lagache. Ca ne semble plus choquer personne sauf quand il y en a un qui se rebiffe (Eric Besson en l’occurence).
    Il est difficile d’expliquer quelquechose à des gens qui ne veulent pas comprendre par idéologie ou par aveuglement.

    Je sais bien qu’un présentateur doit faire son « show » et entretenir l’audimat mais il est impossible d’expliquer aux Français de quoi il s’agit quand on est interrompu en permanence. Ce qui interessait Lagache, c’était de faire dire au ministre de l’énergie ce qu’il voulait entendre.

    Je salue son courage et, malgré tout sa patience.

    Le nucléaire sera incontournable en Europe dans quelques années pour remplacer les fossiles et cette transition énergétique se fera dans la douleur à cause d’irresponsables qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ou d’extrémistes sensés être « écolo » et qui verraient avec plaisir s’effondrer le monde « capitaliste » ou industriel.

    L’enfer est pavé de bonnes intentions…

    • toxymoron dit :

      « Le nucléaire sera incontournable »
      La construction du premier EPR a commencé en 2003, et la centrale ne produira probablement pas en 2011 ou 2012. Cela fait donc une période de construction minimale (et quand tout va bien) de 10 ans.
      On manque tellement de pétrole aujourd’hui que l’OECD préfère vider ses réserves stratégiques pour compenser le manque de Diesel. Selon les annonces, ils peuvent tenir deux ans.
      Expliquez-moi comment le nucléaire, avec son échelle de temps plutôt lente, peut compenser le manque de Diesel et avertir une catastrophe économique d’ici deux ans.

      • GML dit :

        Je vous explique :

        Pour faire une centrale nucléaire, il faut 10 à 15 ans (ça dépend du moment où on démarre le chrono). C’est connu d’avance et c’est pour ça qu’il faut anticiper…

        L’électricité produite par une centrale nucléaire n’est pas faite pour se substituer au diesel (quoiqu’un peu dans le futur s’il y a des voitures électriques) mais pour se substituer, voire pour succéder, au charbon, au gaz et au pétrole dans les pays qui pourront se le permettre comme la plupart des pays européens.
        Les autres pays continueront à produire leur électricité principalement à partir de fossiles mais ce n’est pas une raison pour pomper aussi dans leur réserve.

        La catastrophe économique que vous prévoyez (selon vous) dans deux ans ne serait pas plus évité avec n’importe quelle autre source d’énergie connue aujourd’hui. En revanche, pour ceux qui continuent à rêver avec les ENR, le réveil va être trés douloureux dans quelques années car là, effectivement, on court à la catastrophe.

        • toxymoron dit :

          « …mais pour se substituer, voire pour succéder, au charbon, au gaz et au pétrole dans les pays qui pourront se le permettre comme la plupart des pays européens.. »
          Objection. Les pays qui peuvent se le permettre, n’en veulent pas (Italie, Allemagne, …), les pays qui en veulent, ne le peuvent pas (Pologne, Ukraine, Russie,..)
          L’observation de la réalité est donc en flagrante contradiction avec votre ‘théorie’ : il n’y a pas de substitution.
          Donc on sera à court de carburant pour le transport et pour la production d’électricité, ce qui aggravera encore un peu la catastrophe (qui aura lieu bien plus vite que cette limite des deux ans).

          • GML dit :

            Si certains pays européens n’en veulent pas, c’est un choix (peut-être pas judicieux mais respectable) : tant pis pour eux.
            Ils paieront leur choix avec une électricité plus chère et ils l’importeront de pays qui en produiront pour moins cher. L’Italie par exemple achéte beaucoup d’électricité à la France et à la Suisse (qui l’a elle même acheté à la France la nuit précédente). De plus produire son électricité avec du gaz et du pétrole, c’est du gachis. Ce pétrole pourrait être mieux utilisé pour d’autres usages ou ailleurs. Victoire ?

    • Nimch dit :

      Selon GML, Besson : « stoïque et patient », « se rebiffe », « courage », « patience ». Et vous osez parler d’idéologie et d’aveuglement !!?? Hahahahahahahaha, j’ai failli me pisser dessus. Besson c’est le mec qui crachait à la gueule de sarko il y a 5 ans et qui use de la brosse à reluire depuis 4. Idéologie variable ou fin de cécité ? Oui vous aller me dire la réponse 2 : il y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Pitoyable.

      Votre monde capitaliste financiarisé à outrance n’a pas besoin des écolos pour s’effondrer. Entre parenthèses, c’est prévu pour cet automne/hivers, si si. Qu’est-ce que je vais me réjouir que des gens perdent leur maison, leur job, crèvent la dalle, etc ! Ouais ça va être super ! Qu’est-ce qu’on va rire entre écolos khmers verts ! Génial !

      « à cause d’irresponsables qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez »

      Quelle taille fait le votre ? Non pacque là je ne sais pas si des lunettes avec le degré de correction qui s’impose existent. J’ai remarqué que vous postiez moins souvent ces derniers temps. Moi ça ne me dérange pas.

      • GML dit :

        Pour répondre par la fin, merci de vous rappeler encore de moi malgré mon absence de ces derniers temps. Je n’ai pas toujours l’envie de répondre aux arguments fallacieux qui fleurissent sur ce site, d’autres s’en charge avec talent. Cependant, je lis les commentaires avec intérêt et parfois avec plaisir.

        « Votre monde capitaliste ..etc…. » Que veut dire ce charabia ? Ce « monde capitaliste » me semble effectivement préférable, malgré ses défauts, à d’autres mondes (dictatures communistes, fascistes, maffieuses, voire dictature des bandes par absence d’Etat en Afrique par exemple).

        Vous devriez nous livrer le fond de votre pensée plus souvent: je suis sûr que ça serait intéressant…

        • Nimch dit :

          « Que veut dire ce charabia ? »

          Qu’est-ce que vous ne comprenez pas ? A priori pas « monde capitaliste » car vous employez vous même l’expression. Financiarisé ? Mais si, je vous mets sur la voie : bourse, spéculation, titrisation, produit toxique, agence de notation, plan d’austérité, etc.
          Sinon l’argument est facile : un rhume est préférable à une grosse grippe, la peste et le choléra. Oui facile mais je préfère ne pas être malade du tout ! « Ce monde capitaliste » tel qu’il est ne me convient pas. Enfin c’est même pas qu’il ne me convient pas pour des raisons idéologiques, du genre je serais contre l’argent, c’est que plus j’y regarde plus je m’aperçois qu’il n’est pas adapté au long terme et que nous allons nous en mordre les doigts dans pas si longtemps. De plus, je considère que l’oligarchie en place est une mafia. Je précise que je ne suis pas adepte du « tous pourris » ou du complot mais je pense qu’il y a pas mal de tri à faire et de règles à changer.

          « Vous devriez nous livrer le fond de votre pensée plus souvent: je suis sûr que ça serait intéressant… »

          Mais je le livre régulièrement, n’hésitez surtout pas à me dire que vous me trouvez intéressant ça flattera mon égo.

          Quelques pistes sur l’effondrement :
          http://blog.mondediplo.net/-La-pompe-a-phynance-
          http://www.europe2020.org/spip.php?rubrique8&lang=fr

          • GML dit :

            Merci de dire clairement que vous vous servez de l’écologie comme d’un moyen pour servir vos idées politiques et pour torpiller le monde industriel.

            On est loin du respect de la nature et de l’esprit de l’écologie qui a vraiment un chapeau trés large.

          • Nimch dit :

            C’est gentil à vous de m’expliquer ce que je voulais dire clairement sans avoir l’intention de le faire… Où allez vous cherchez tout ça mon pauvre ? Vous parliez de charabia ? Je ne comprends pas grand chose à ce que vous voulez dire avec vos insinuation bizaroïdes… Au fait c’est quoi mes idées politiques selon vous ?

            PS : J’arrive à torpiller le monde industriel derrière mon ordi en discutant sur les blogs, trop fort, tiens je vais gonfler le torse à partir de maintenant ! Merci pour la rigolade en tous cas. Décidément vous me faites rire aujourd’hui, c’est déjà ça mais n’abusez pas.

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2014 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.