Conteneurs perdus, animaux heureux?

Posté le 15 juin 2011 dans la catégorie:Lecture. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Chaque année, selon des estimations (1), pas moins de dix mille containers de transport maritime passeraient par dessus bord. Aux Etats-Unis, les chercheurs de l’Aquarium de Monterey Bay (Californie) ont lancé un vaste programme pour étudier ce qu’il advient de ces containers. Avec une cible de choix: une cargaison perdue en 2004 par un navire chinois, qui a semé 24 conteneurs entre San Francisco et Los Angeles. Programme financé par les dommages versés par le transporteur, pour avoir «sali» un sanctuaire marin.

Sept ans plus tard, les scientifiques ont donc fait plonger un véhicule d’exploration (ROV) et retrouvé l’un des conteneurs, flambant neuf malgré son séjour prolongé sous l’eau. Il transportait 1159 pneus quand il a coulé. Aucune trace de pollution n’aurait été relevée dans les sédiments, mais le conteneur semble avoir servi de point de fixation pour de nombreuses colonies d’animaux aquatiques. Bref, le conteneur est devenu récif artificiel…

(1) Marrant, ce nombre de «10000 conteneurs perdus» qu’on voit partout. Jamais vu de source fiable là-dessus. D’ailleurs, quand le trafic de commerce maritime a chuté en 2008-2009 (ça se voyait, les porte-conteneurs ne ressemblaient plus à du Lego), on imagine que les pertes de conteneurs ont du baisser.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , ,

Lire également

3 Réponses pour “Conteneurs perdus, animaux heureux?”

  1. Luc Allemand dit :

    Les conteneurs perdus, comme certaines épaves, ça forme ce que l’on appelle des « dispositifs de concentration de poissons ». http://bit.ly/jCUa8J

  2. HollyDays dit :

    Vue la rondeur du chiffre, ça ressemble plus à un ordre de grandeur qu’autre chose. Mais ça peut être aussi un nombre au doigt mouillé (et salé :-) )

  3. ornoir dit :

    bonne année!chez nous ,pas besoin des conteneurs pour abriter les animaux aquatiques.on a encore des récifs naturelles

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.