Effets de Terre a besoin de ses lecteurs

Posté le 19 mai 2011 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Participez à un reportage à l’usine Areva de La Hague, et plus si affinités. Effets de Terre vous ouvre désormais la possibilité de participer à son fonctionnement, sous forme de don. Explications.

© D.Dq

© D.Dq

Bonjour à tous,

Après mûre réflexion, je fais le constat qu’il n’est pas possible pour moi de vous offrir le contenu plus fouillé que beaucoup réclament, sans votre soutien.

J’aurais bien sûr le choix de vous infliger des placards publicitaires, ou pire, les fameux liens sponsorisés qui polluent les sites et rapportent des clopinettes. Je me suis aussi penché sur la plateforme J’aime l’Info, lancée par mes confrères de Rue 89. Initiative louable mais qui pêche pour moi d’un défaut congénital: qui se réveille un matin en se disant: «tiens, aujourd’hui, je vais aller faire un don à un site d’informations»?

C’est parce que je crois au lien privilégié entre un media et ses lecteurs que j’ai donc fait le choix de vous proposer, ici même et sans plateforme intermédiaire, de contribuer à l’indépendance de ce site, sous forme d’un bouton de don, via Paypal. Un système de paiement efficace, sécurisé, et dont les prélèvements sont je crois raisonnables: pour les petites sommes, Paypal prélève 25 centimes d’euros par transaction, et 3,4% du montant de celles-ci. Pour un don de 5 euros, 42 centimes vont à Paypal, et 4,58 à Effets de Terre (soit 91,6% de la somme). Pour un don de 10 euros, ce sont 94,1% du montant qui sont reversés à Effets de Terre. Paypal n’est pas réservé aux titulaires d’un compte, le site permet aussi de verser directement son obole par carte bancaire.

Parmi les premières dépenses que je compte imputer à vos dons, un reportage à l’Usine Areva de la Hague. J’y ai été invité, de même que quelques blogueurs. Une visite que vous imaginez, comme moi, très encadrée (1) mais qui je crois, n’est pas inutile. Elle se déroulera le 27 mai prochain. Et conformément aux règles déontologiques que je m’applique dans ces colonnes, comme dans ma pratique journalistique, j’ai payé les billets de train (90,40 euros) de ma poche, pour me rendre de Paris à Cherbourg.

Parmi les dépenses immédiates, je dois également payer le renouvellement de l’hébergement de ce site pour un an, d’ici le 8 juin 2011, pour un montant de 120 euros. Ce n’est pas donné, mais c’est le prix à payer pour s’assurer que l’électricité qui anime le serveur Effets de Terre ne provient que de sources d’énergie renouvelables et décarbonées. Mon hébergeur, Infomaniak (Suisse) s’est engagé sur une charte écologique qui me paraît très honorable. A terme, et si votre contribution le permet, j’envisage également de me verser une petite rémunération, qui se ferait dans le cadre d’une structure, probablement une association loi de 1901, pour garantir la transparence. Ce serait un moyen de libérer du temps pour vous apporter une information toujours plus riche sur Effets de Terre.

Voilà, vous savez tout. Alors, parce que l’indépendance et la liberté de l’information ont un prix, merci de soutenir Effets de Terre!

(1) L’usine étant une installation stratégique, toutes les photos prises sur le site sont soumises à un contrôle de la part d’une personne habilitée par Areva. J’ai accepté de me soumettre à ce contrôle.

Contribuez au fonctionnement d’Effets de Terre


Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , ,

Lire également

16 Réponses pour “Effets de Terre a besoin de ses lecteurs”

  1. Glop75 dit :

    Fait. Et n’hésitez pas à faire une piqure de rappel de temps en temps (mais pas trop souvent), on a vite fait d’oublier d’y revenir ;)

  2. romu dit :

    Pas encore fait, ça va venir, mais tu devrais aller faire un tour sur Flattr : http://flattr.com/. Ca me semble une idée qui pourrait aussi bien fonctionner pour toi.

    • toxymoron dit :

      J’avais déjà proposé déjà à Denis. Le problème/avantage de Flattr, c’est ce que cela oblige le surfeur de dépenser des sous (par exemple 1€/mois). Si je ne ‘flattr’ que Denis, il aura 1€/mois; si je partage avec 2, il y aura 0,5€; mais si je suis en vacances, c’est Flattr qui empoche l’euro tout entier.
      Personnellement, je déteste tout ce qui est abonnement, car on paie toujours trop, je préfère laisser de sous selon mes coups de cœur.
      Paypal permet toutefois de faire des prélèvements annuels, ce qui automatise des dons à Denis (ou à d’autres).

    • Denis Delbecq dit :

      Effectivement, je partage l’avis de toxymoron. Pourquoi contraindre le lecteur à ce système d’abonnement? Une solution comme Paypal permet de choisir le moment (et le montant) de sa dépense. Tout comme on choisit, ou pas, d’acheter un journal sur un étalage.

  3. Estelle dit :

    « qui se ferait dans le cadre d’une structure, probablement une association loi de 1901, pour garantir la transparence »

    je comprends et soutiens votre démarche; j’en profite pour vous rappeler l’existence des Coopératives d’Activités et d’Emploi, qui peuvent apporter une solution administrativement et éthiquement intéressante.
    http://www.cooperer.coop

  4. Rosalie dit :

    Et vous ne cherchez pas des collaborateurs? Difficile d’être sur tous les fronts de l’info environnementale en même temps. Il y a peu, je me demandais si vous vous intéressiez toujours au poisson. J’aurais voulu attirer votre attention vers le Sénégal mais où poster un commentaire? Le dernier post sur la pêche n’étais plus trop frais et mon intervention alors qu’il n’était alors question que de Fukushima aurait fait un peu l’effet d’un cheveu dans la soupe. Vous avez fini par écrire un article sur la drôle de justification du ministre de la pêche: « Si le poisson n’est pas pêché, il meurt ». Depuis, il en a été plus question de poisson, peut-être une ou deux fois par semaine, avec une dernière publication à propos de thon rouge. Ce n’est pas tant que je sois une grande spécialiste du poiscaille. Plus un tropisme géographique. Voici l’article que je voulais vous signaler:

    http://www.seneweb.com/news/Economie/il-n-y-aura-plus-de-quot-yaboy-quot-dans-6-mois-selon-faycal-sharara_n_42591.html

    C’était la veille d’une manifestation très attendue, une commémoration des onze ans de l’alternance libérale que jeunes et opposition entendaient bien gâcher, et l’organisation professionnelle des pêcheurs du pays faisaient savoir qu’ils refusaient de payer la taxe supplémentaire sur le gazoil imposée pour financer le gachis wadiste dans la gestion de l’électricité. Ils accusaient le gouvernement de brader le poisson des eaux sénégalaises aux grands prédateurs de la pêche capitaliste au risque de priver les sénégalais de leur traditionnel Thiboudienne… Ce vendredi c’était une véritable offensive dans la presse d’un pays où le laxisme environnemental n’a jamais vraiment inquiété l’opinion… A quoi avait fait suite quelques jours après, ces déclarations du ministre…

    Et aujourd’hui je constate que rien n’a encore été écrit ici sur la renégociation des accords de pêche entre l’UE et la Mauritanie. Après les pressions de la France et de l’Espagne sur une Commission Européenne soucieuse des équilibres écologiques, dernier épisode en date de cette bataille raconté par mon ami Jedna dans le QdN: l’Espagne menace de retirer sa flotte crustacière suite à l’interdiction des chaînes racleuses, http://cridem.org/C_Info.php?article=55830

    • Denis Delbecq dit :

      Merci de votre message Rosalie. Effectivement, il y a eu un long tunnel « Fukushima », mais je me penche toujours sur la question des stocks de pêche. J’ai prévu d’y revenir prochainement… Il est vrai que les forums permettaient aux lecteurs de lancer leur propres sujets de discussion, mais je les ai mis en sommeil, vu le peu de succès qu’ils avaient.

  5. oglala dit :

    A l’image de la taxe carbone qui aurait pu créer une source de financement tout en encourageant les économies d’énergie, n’avez-vous pas songé, pour générer quelques revenus, à instaurer une taxe « casse-c…s » sur les commentaires ? Celle-ci devrait avoir pour effet (salutaire) de diminuer mécaniquement le nombre d’interventions de certains piliers de comptoir de votre site (pas de noms, ils se reconnaîtront). Vu leur débit actuel, à 0.5 euro le post seulement vous pourriez sans problème voyager en 1ère classe à la Hague, et même emmener la petite famille à la baignade au passage (Comment ça c’est froid ? Dites-donc mon vieux, je me décarcasse pour trouver une solution à vos problèmes de trésorerie tout en vous offrant des vacances, alors un petit effort que diable !)

  6. Xiawi dit :

    Bonjour,

    Si assoc 1901 il y a un jour, il serait judicieux qu’elle soit une « association d’intérêt général » (à caractère scientifique par exemple) de manière à ce que ceux qui payent des impôts puissent donner trois fois plus (ou quatre fois si c’est d’intérêt public, mais c’est plus compliqué!): un don de 30€ ne «coûte» que 10€. Et, en tant que responsable associatif, je peux affirmer que ça facilite la générosité…

  7. Tilleul dit :

    questions méchantes à poser :

    - c’est quoi votre consommation de fioul lourd et les émissions de CO2 associés (et enchainer direct sur : et il viendra d’où tout ce bois ? après leur réponse).

    - vous pouvez me faire un bilan de la sous-traitance sur votre site ?

  8. toxymoron dit :

    Bonjour Denis,
    Auriez-vous touché aux réglages RSS de votre site? Depuis 1 ou 2 jours, les commentaires s’affichent comme
    « Quand je vois « biomasse », je pense « kW », et « production individuelle », et là, la cogénération ne ‘tient’ pas. »
    Mais cela ne se voit que dans mon lecteur RSS (et que depuis quelques jours et que pour votre site).

  9. BMD dit :

    DDq, c’est vraiment marant, cette histoire de serveur alimenté par de l’électricité renouvelable et décarbonée. Est-il équipé d’un trieur d’électrons. Je ne savais pas que vous êtiez fétichiste.

  10. [...] Le reportage a été financé par les dons des lecteurs d’Effets de Terre. [2] Chez Areva à la Hague, les visites et les relations avec la presse locale sont [...]

  11. [...] drôle de mission. Le vent souffle toujours sur la Hague, le train sera à l’heure. Merci aux nombreux lecteurs d’Effets de Terre qui ont sorti leur «carnet de chèques électroniques» pour financer ce reportage! [...]

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2014 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.