On marchera sur le soleil

Posté le 8 avr 2011 dans la catégorie:En chiffres. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

L’initiative passerait presque inaperçue, tant les regards sont braqués sur le Japon, la Libye ou la Côte d’Ivoire. Les Etats-Unis ont annoncé cette semaine un renforcement de l’effort fédéral pour développer la recherche sur le solaire photovoltaïque. Baptisé Sunshot — en hommage au programme Moon Shot qui conduisit les américains sur la Lune—, le programme sera doté de 112 millions de dollars sur cinq ans. Objectif, ramener le prix du watt photovoltaïque installé à moins de 1 dollars d’ici 2020, soit 3,5 fois moins qu’aujourd’hui. Un objectif qui, s’il est atteint, mettrait le photovoltaïque à parité avec le prix de l’électricité d’origine fossile, selon le ministre américain de l’énergie.

En 2010, la Chine a conservé sa place de premier investisseur dans les énergies propres, selon le classement établi par le Pew Center, avec 54 milliards de dollars (contre 39 en 2009). La surprise est venue de l’Allemagne qui a doublé ses dépenses en 2010 (à 41 milliards), soufflant la seconde place du classement aux Etats-Unis (34 milliards). L’Italie se hisse à la 4e place (+100% à 13,9 milliards), tandis que la France occupe le neuvième rang avec seulement 4 milliards. Dix fois moins, donc, que notre voisin d’outre-Rhin.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , ,

Lire également

11 Réponses pour “On marchera sur le soleil”

  1. romu dit :

    Enfin Denis, l’avenir c’est le nucléaire, tout le monde sait ça, non ?

  2. miniTAX dit :

    « la France occupe le neuvième rang avec seulement 4 milliards. Dix fois moins, donc, que notre voisin d’outre-Rhin »
    —————————–
    Bah oui, en terme de renouvelables, les Allemands ne nous arrivent toujours pas à la cheville, même avec leurs méga éoliennes et leur super panneaux solaires sans soleil.
    Pas étonnant qu’ils dépensent plus pour brasser du vent.

  3. Denis Delbecq dit :

    Vous savez quoi, minitax… c’est pas par écologie que les allemands font ça. C’est parce qu’ils ont une industrie, et qu’ils ont compris que l’industrie c’est bon pour l’emploi!

    • miniTAX dit :

      Les Allemands subventionnent 10 milliards aux renouvelables chaque année (par les crédits d’impôt, le tarif de rachat d’électricité et les subventions directes) ! Avec une telle somme, on peut créer plein d’emplois, en distribuant directement de l’argent aux gens, pas besoin d’industrie (d’ailleurs, l’industrie du PV allemand est en plein déroute vu la concurrence chinoise). Ce qu’on ne dit pas, c’est les emplois que ça détruit, toujours en plus grand nombre que les emplois « créés ».
      Si l’Etat était bon dans la création d’emploi, ça se saurait.

      • Tilleul dit :

        Vous savez lire ? Il s’agit du classement des investissements (capital risque et capitaux fond propre privé)

        • miniTAX dit :

          Capital risque et fonds privés qui ne seront jamais allé dans les renouvelables sans ces milliards de subventions, on en a la preuve même cette année avec les parasites du vent et du solaire français et espagnols qui pleurent parce que l’Etat a décidé de ne plus les gaver. Super pour une industrie qui se réclame « développement durable ».

          Mais ça, ce cher Tilleul, dans sa propagande classique, il ne va pas crier sur le toit. Il est obligé de taire les vérités qui dérangent pour faire illusion le plus longtemps possible, le temps que ses copains dans l’arnaque verte puissent empocher un max le fric du contribuable.

          • Tilleul dit :

            Les fossiles recoivent plus de subventions que les renouvelables …

            Tenez rien que le charbon en Allemagne c’est plusieurs milliards d’euros de subvention… Enlevez les il n’y a plus un seul mineur en Allemagne…

            http://people.whitman.edu/~storchkh/coal.pdf

            Et aux Etats Unis c’est pareil, les subventions à l’industrie fossile sont beaucoup plus importantes que les subventions aux énergies renouvelables…

            http://www.grist.org/article/2009-09-22-fossil-fuel-subsidies-dwarf-clean-energy-subsidies-obama-wants

            et encore à ces chiffres il faut ajouter les 100 milliards de $ par an qui sont consacrés à la protection des infrastructures pétrolière et à la sécurité des approvisionnements.

            http://www.treehugger.com/files/2008/07/hidden-big-oil-subsidies-stop-them.php

            D’un autre coté les fossiles qui se goinfrent d’argent publique, ne paient pas d’impot, font des bénéfices qui se comptent en milliards, tout ça pour fournir une énergie qui est de plus en plus cher et de l’autre une industrie qui touchent peu de subventions, paient des impots, réinvestit ses bénéfices dans la R&D et fournit une énergie qui est de moins en moins cher (exemple en 20 ans : prix divisé par 4 pour l’éolien, par 20 pour le PV).

            Y a pas photo sur qui est le parasite dans cette histoire…

  4. Nimch dit :

    Quid du classement sur qui investit le plus dans la réduction du besoin en énergie (isolation, circuits courts, prod locale/saison, etc) ? Ah oui mince personne ne participe à celui-ci…

    • BMD dit :

      Parfait, et combien de places ont-ils gagné avec tous ces investissements dans la classification en consommation d’énergie par tête, et dans celle en émissions de GES?

    • Tilleul dit :

      Même classement : Chine première, Allemagne seconde, Etats-Unis troisièmes

  5. atcreate dit :

    J’ai lu un article concernant la production d’énergie solaire paru le 28 mars dernier sur le site de cnet.com >>> http://news.cnet.com/8301-11128_3-20047814-54.html

    Daniel Nocera, chercheur au MIT, déclarait d’avoir mis au point le prototype d’une feuille photovoltaïque pouvant produire dix fois plus d’hydrogène (à condition de le mettre dans un bassin d’eau) qu’une feuille naturelle.
    Avec 4 litres d’eau, la feuille pourrait alimenter les besoins journaliers en électricité d’un ménage.

    Un accord commercial a été déjà négocié avec le géant indien Tata Group pour rentabiliser le projet.

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.