Moins t’as de déchets, plus t’as de déchets

Par Denis Delbecq • 9 février 2011 à 11:07 • Categorie: Coup de gueule

Le CELAA vous connaissez? Moi pas, du moins encore y a quelques jours, jusqu’à réception d’un courrier dans ma boite aux lettres. D’habitude, ce type d’envoi non sollicité passe directement à la poubelle jaune (1). Mais là, le volume était inhabituel, alors j’ai ouvert l’enveloppe.

Et là, j’ai donc découvert ce qu’est cet organisme: le club du recyclage de l’emballage léger en aluminium et en acier. Le CELAA s’auto-congratule de ses expérimentations de recyclage de toutes sortes d’objets en métal qui ne l’étaient pas. Et devinez comment les conseillers en communication ont choisi de le faire? Avec une clé USB en forme de carte de crédit, mélange de plastique et de métal. Comme ça, ils pourront toujours dire que leur volume de déchets recyclé a augmenté grâce à eux.

C’est encore une fois la preuve qu’il y a beaucoup de chemin à faire pour mettre de la cohérence dans nos comportements. Qu’on recycle et qu’on ait envie de le faire savoir, je n’ai pas de problème avec ça. Mais qu’on utilise pour cela un support pas facile à recycler (puce-électronique+plastique+métal), avouez qu’on rêve. Elles ont du trouver cette idée de communiqué en alu vachement chouette, les huiles du CELAA; son auteur a du être chaudement félicité. Et bien Effets de Terre a la tristesse de décerner le bonnet d’âne du mois de février au CELAA et à son agence de com, Weber Shandwick.

(1) Pour info, je n’accepte de recevoir de communiqués que par voie électronique.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , , ,