Le distributeur de billets, fléau sanitaire?

Posté le 17 jan 2011 dans la catégorie:Lecture. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Ami lecteur, fais gaffe, tu vides ton compte bancaire à tes risques et périls. Les distributeurs sont infestés de dangereux microbes.

Les distributeurs automatiques de billets seraient plus crades que les toilettes publiques. C’est ce qu’explique un papier paru dans le Telegraph la semaine dernière.

Dans les toilettes des bars, restaurants et autres lieux accueillant du public, il est un indicateur qui renseigne sur l’état de propreté. Indicateur repoussant, l’odeur, mais pas forcément fiable. Parce que les microbes n’ont pas d’odeur. Alors on ne se méfiera pas des GAB et autre DAB mis à notre disposition par les banques qui se débarrassent par la même occasion de guichets humains jugés trop onéreux. Et pourtant, chacun y dépose et reçoit de multiples bactéries… Faut-il s’en alarmer, à l’instar du Telegraph? Si ça vous amuse. Parce que le papier a été écrit sur la base d’informations données par une firme qui fabrique des revêtements anti-microbiens… Laquelle a été faire des prélèvements sur toutes sortes d’objets mis à la disposition du public. Si on les écoutait, on finirait par vivre en scaphandre.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: ,

Lire également

1 Réponse pour “Le distributeur de billets, fléau sanitaire?”

  1. toxymoron dit :

    Bonjour Denis,
    Est-ce vraiment utile de reprendre ce genre de ragots?

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2018 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.