Un cadeau empoisonné pour Lula

Posté le 30 déc 2010 dans la catégorie:Femmes et Hommes. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

L’histoire ne dit pas s’il est content. Le président brésilien, qui passera le flambeau de l’Etat samedi, a eu les honneurs de la compagnie nationale pétrolière Petrobras. Cette dernière a choisi de baptiser «Lula» l’un de ses champs offshore de pétrole et de gaz les plus prometteurs (l’équivalent de 6,5 milliards de barils de pétrole, selon Petrobras), à 250 kilomètres des côtes brésiliennes. Il s’appelait précédemment «Tupi» en hommage à l’ethnie brésilienne éponyme.

Cadeau empoisonné? Tout le monde se rappelle les cruelles aventures de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, dans le Golfe du Mexique, qui a provoqué la fuite d’un puits installé sous 1500 m d’eau. Le réservoir «Lula» se trouve lui par plus de 2000 mètres de fond… Petrobras espère en tirer 100 000 barils de pétrole et 4 millions de mètres cubes de gaz par jour dès l’an prochain, avant de multiplier la production par cinq d’ici 2020. Espérons pour Lula (et pour l’environnement) que Pétrobras ne commettra pas les mêmes erreurs que BP et ses acolytes…

Source: Latin America Herald.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , ,

Lire également

1 Réponse pour “Un cadeau empoisonné pour Lula”

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.