Abus de lumière nuit à la qualité de l’air

Posté le 21 déc 2010 dans la catégorie:En bref. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Los Angeles de nuit © NASA

Los Angeles de nuit © NASA

Faut-il éteindre les villes pour lutter contre la pollution? C’est ce que laisse entendre une étude conduite par des chercheurs américains de la NOAA, en conduisant des vols de nuit au dessus de Los Angeles. Ils ont mesuré une luminosité dix mille fois plus faible qu’en plein jour, mais qui reste 25 fois supérieure à celle d’une nuit de pleine lune. Pire, la lumière ambiante au dessus de la mégapole serait suffisante pour que permettre certaines réactions chimiques qui empêchent d’autres mécanismes de dépollution de l’air qui se produisent à l’abri de la lumière. Bref, cela pourrait induire une hausse de la teneur en ozone de l’air, par rapport aux zones qui sont peu éclairées.

Source: Scientific American.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , ,

Lire également

18 Réponses pour “Abus de lumière nuit à la qualité de l’air”

  1. [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Les Blogs Ecolos. Les Blogs Ecolos a dit: Sur Effets de terre: Abus de lumière nuit à la qualité de l’air http://bit.ly/dQprkr [...]

  2. GML dit :

    Et dire que pendant ce temps là, il y en a qui travaille…

    Vraiment, quand je vois ce type « d’études » les bras m’en tombent. En même temps, je reconnais que chacun a le droit d’essayer de justifier son existence par des annonces et de susciter des subventions pour vivre. Ce n’est pas pour autant qu’il faut tout gober et payer…

  3. enthalpie dit :

    Hors le fait que je comprend que les scientifiques étudient ce genre de chose, puisque la photosynthèse est à la base des réactions entre les plantes et l’air, que dire sur le fait que ce sont des millions de tonnes de co2 qui pourraient être « économisées » si l’on coupait ou baissait l’éclairage la nuit.

    avez vous vu des conduites de ce type lors de la dernières alerte d’ERDF sur le pic de conso ? en bas de chez moi le stade de foot était illuminé comme toujours ..
    une vidéo qui vaut son pesant de cacaouètes !!
    http://www.dailymotion.com/video/xbg6gr_seyquence-2flux-de-programme_webcam

    • GML dit :

      Attention à la délation « gratuite ».
      A t-on vérifié que ce n’est pas l’entreprise de nettoyage qui nettoie les bureaux le soir ?
      Les lumières sont-elles toujours allumées à minuit ?

      Ce genre de « dénonciation » peut-être exacte ou calomnieuse. C’est souvent invérifiable.

      • Nimch dit :

        C’est vrai y’a qu’à sortir le soir pour constater que les lumières sont éteintes partout où c’est pas utile…

        Dénonciation calomnieuse pacqu’il dit que les lumières sont allumées la nuit ? Houhou c’est sûr que là ça balance à mort ! Ha ha ! Vous trouvez pas que vous en faîtes « un peu » trop non ?

        • GML dit :

          Aprés réflexion : Non, je persiste.
          Il y a une différence entre des lumières abusivement allumées et dénoncer nomitativement une entreprise sans preuve sur internet.
          Si les lumières étaient allumées pour des raisons défendables (nettoyage par exemple) alors celà s’apparente à de la calomnie.

          • Tilleul dit :

            Mouahahahahahaha le commentaire de pseudo rebelle ici ! Ouah regardez moi je suis GML et je suis contre la société ! Mais c’était quoi ce commentaire d’ado de 15 ans ?!

            Bon GML je vais surement vous l’apprendre mais toutes les entreprises de nettoyage ont une procédure d’intervention qui finit par « - fermer la lumière et fermer la porte à clef », de plus tous les étages sont allumés ce qui ferait un paquet de monde rien que pour le nettoyage de quelques bureaux.

            Explication beaucoup plus rationnel et crédible : EDF sait pas faire marcher sa GTC et s’en fout parce qu’ils ne paient pas le courant…

          • GML dit :

            @ Tilleul.
            Peut-être.
            Pour le reste, sans commentaire, vous restez fidèle à vous même.

  4. BMD dit :

    Peut-être, mais çà permet aux plantes du voisinage de consommer du gaz carbonique et de produire de l’oxygène!

  5. gpiton dit :

    Il existe de nombreux arguments économiques, écologiques, énergétiques, etc. pour optimiser l’éclairage public, sans aller jusqu’à une ridicule demande d’extinction.

    L’éclairage extérieur consomme environ 5,5 TWh par an, en France, pour un coût de plus de 1,5 milliards d’euros. Pour une commune de quelques centaines d’habitants, par exemple, cela représente, entre 40 et 50% de la facture d’électricité (chiffres ADEME) et correspond déjà à plusieurs milliers d’euros pour les communes plus importantes.

    Pratiquant l’astronomie, il y a longtemps que je suis sensibilisé aux problèmes de nuisances et pollutions lumineuses. Cela m’a fait connaître l’ANPCEN (association nationale pour la protection du ciel nocturne et de l’environnement nocturne) qui est l’une des associations Françaises agissant pour diminuer la pollution lumineuse en France. Ses nombreux arguments se retrouvent dans un document de réponses aux questions posées par l’agence française de l’éclairage : http://astrosurf.com/anpcn/documents/question-reponses-eclairage-public.pdf

  6. Nona Mills dit :

    Pas certain que le niveau minimal d’éclairement soit atteint pour déclencher la photosynthèse…. http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Photosynthese-cours/06-facteurs.htm

  7. Robert dit :

    Sans prendre aucune position (par manque d’infos).

    http://tinyurl.com/yc6uwna

  8. Robert dit :

    Il faut aller voir ce qui se fait à Toulouse…

  9. antioche dit :

    La protection du ciel nocturne n’est pas prête d’être acceptée par le plus grand monde. L’éclairage nocturne est déjà à l’origine de l’extinction de nombreuses espèces d’insectes périurbains et affole les animaux qui vivent à proximité. Quand à défendre l’éclairage de nuit, il suffit de lire la presse pour vérifier qu’on n’a pas moins de crimes que dans l’antiquité. Une extinction des lumières la nuit ne me semble pas aberrante du tout. Au contraire, défendre cette horreur qui nous masque une si belle nuit étoilée, faut vraiment être un crampon du rideau rouge pour préférer une rue commerçante à la vue de la voie lactée… Les lumières de Paris empêchent la pratique de l’astronomie d’astres faibles jusqu’à Châteauroux. Mais si les idéologues de tous poils préfèrent éclairer les centre commerciaux et autres joyeuseté, chacun son mauvais gout. En changeant de mœurs on arrêtera sans doute de préférer les gens qui « ont raison » à ceux qui sont « sensibles et naturels ».

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2018 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.