Un mensonge pour la future hausse de l’électricité

Posté le 12 oct 2010 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Les commentaires sont fermés mais vous pouvez poser un trackback depuis votre site.

Selon les Echos, une nouvelle hausse de l’électricité se prépare. Elle serait justifiée, selon le gouvernement et le journal, par le boom du solaire. Décryptage d’un faux-argument.

© Denis Delbecq

Compteur électrique

Ainsi donc, il est question, une nouvelle fois, d’augmenter les prix de l’électricité. C’est ce qu’annoncent Les Echos, ce matin. Officiellement, affirme le quotidien, il s’agit de «couvrir les charges liées au développement massif des énergies renouvelables, et plus particulièrement du photovoltaïque. Celles-ci sont financées par la contribution au service public de l’électricité (CSPE), qui représente près de 5 % de la facture des particuliers». L’argument du coût des énergies renouvelables est pour le moins fallacieux. Explications.

Je me suis plongé dans la dernière étude disponible par la Commission de régulation de l’électricité, le gendarme du marché français. Une filiale de Greenpeace, comme chacun sait. Cette étude donne les coûts prévisionnels pour 2010 de la Contribution au service public de l’électricité. Un vocable qui agglomère toutes sortes de choses: les surcoûts de rachat de l’électricité par EDF (éolien, photovoltaïque, cogénération, incinérateurs…), ainsi que les coûts liés à la «tarification sociale» de l’électricité, et à la fourniture d’électricité dans les zones non connectées, principalement les Dom-Tom.

Combien coûte l’énergie qu’EDF est contrainte de racheter?

© DDq d'après CRE

© DDq d'après CRE

Pour 2010, EDF devrait supporter un surcoût de 2,12 milliards d’euros au titre de la CSPE. La tarification sociale pèse pour 73 millions, les zones non interconnectées (Dom-Tom, îles de métropole, etc.) pour 872 millions d’euros. Quand au surcoût d’achat de l’électricité, il s’élèverait à 1170 millions d’euros: soient 3105 millions payés aux producteurs, auxquels il convient de déduire les 1935 millions qu’EDF aurait dû dépenser pour produire la même quantité d’énergie avec son propre parc. Parce que cette électricité qui a été rachetée, il aurait bien fallu la produire, hein?

Quel poids pour les énergies renouvelables?

© DDq d'après CRE

© DDq d'après CRE

Penchons-nous sur les 3105 millions qu’EDF dépensera cette année, selon la CERE, pour racheter de l’électricité produite par d’autres. Que pèsent les énergies si décriées que sont l’éolien et le photovoltaïque.

Pour les aérogénérateurs, EDF achètera pour 812 millions d’euros d’éolien, mais évitera de dépenser 526 millions pour produire l’électricité avec son parc. Surcoût net de l’éolien: 287 millions d’euros. Cogénération: EDF dépense 1377 millions, mais économise 704 millions. Surcoût: 673 millions. Pour le photovoltaïque, EDF dépenserait 120 millions, mais économise d’un autre côté 13,4 millions, faisant porter le surcoût réel à 106,6 millions.

© DDq d'après CRE

© DDq d'après CRE

Pour le diesel dispatchable (1), EDF dépenserait 34 millions, mais économiserait 0,86 millions, donc surcoût de 33 millions. C’est trois fois moins cher que le photovoltaïque mais celui-ci produit 15 fois plus de courant!

Bien évidemment, l’essor du photovoltaïque est spectaculaire, puisque son surcoût a été multiplié par 12 en deux ans. Mais il faut raison garder. Ce n’est pas le solaire qui justifie une augmentation de la CSPE demandée par la Commission de régulation de l’électricité et par EDF.

Energies renouvelables: une compétitivité amoindrie par la crise.

© DDq d'après CRE

© DDq d'après CRE

Permettez une dernière remarque, sur l’évolution des surcoûts de rachat entre 2008 et 2010, pour l’ensemble des modes de production. Une partie non négligeable de leur augmentation est l’effet mécanique d’une baisse des prix des marchés de l’électricité, sous l’effet de la crise économique. En 2008, année de référence utilisée par la CRE dans son étude, et dans ces colonnes, le prix moyen pondéré était de 66,4 euros le mégawatt-heure, contre 54,5 euros aujourd’hui. Avec un prix du marché plus bas, et un prix de rachat garanti, le surcoût augmente mécaniquement, rendant les modes alternatifs moins rentables. Entre 2008 et 2009, le prix de l’électricité avait grimpé, et la compétitivité des modes de production « non EDF » s’était nettement améliorée. Dans le rapport prévisionnel 2009 de la CRE, on mentionne un coût de rachat prévisionnel pondéré de 77,8 euros le MWh pour 2009 et un coût de rachat constaté pondéré de 45,3 euros le MWh pour 2007. Ce qui donne pour l’éolien un surcoût prévisionnel de 9,9 euros le Mwh en 2009, contre un surcoût réel de 38,4 euros le Mwh deux ans plus tôt!). Bref, dès que les prix de l’électricité repartiront à la hausse, c’est inévitable, le surcoût au mégawatt-heure payé par EDF pour le solaire, l’éolien et les autres sources « non conventionnelles » dont EDF doit racheter la production repartira à la baisse!

Quant à l’évolution du coût total dépensé pour l’électricité « verte » par EDF, comme le rappelle un graphique des Echos (pour 2010-2020) aujourd’hui, il est amené à fortement grimper, du fait du développement du solaire et de l’éolien. Mais ce sont des chiffres bruts qui ne tiennent pas compte de ce que dépenserait EDF pour produire la même électricité s’il devait la produire lui-même, et donc de la hausse inévitable des cours de l’électricité. Bref, une présentation biaisée qui contribue à faire croire que les possesseurs de panneaux solaires nous piquent notre pognon! Je vais encore me faire des copains et si ça continue, il faudra que je change de métier.

Précision. Le graphique sur les photocopieurs comporte une erreur. Lire « nombre de photocopieurs pour mille agents de l’Etat », et non « par agent de l’Etat ».

NB. Tous les graphiques et chiffres indiqués correspondent aux données —sauf mention contraire— hors «Zones non interconnectées». En gros, pour la France continentale, îles exclues.

(1) Dispatchable signifie qu’EDF décide du moment où il achète la production. L’entreprise paie très cher —plus de 2000 euros pour le MWh de «diesel dispatchable» en 2010— cette souplesse que n’ont pas le solaire et l’éolien en raison de leur intermittence, ou les usines qui fonctionnent en continu comme la plupart des installations de cogénération et d’incinération.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , , , , , ,

Lire également

211 Réponses pour “Un mensonge pour la future hausse de l’électricité”

  1. Alain Henry dit :

    J’ai du mal à bien saisir l’argument qui invalide l’argumentation la demande de hausse. Est-ce qu’il pourrait être synthétisé dans une ou deux phrases de conclusion ?

    Si je comprends bien, le « 5% de la facture des particuliers » qui justifie la demande de hausse est en fait bien plus faible. Il serait alors de combien n ou deux pour cent ? Est-ce que c’est ça qui invalide la demande ?

    Merci

    • Denis Delbecq dit :

      Ce que je montre ici, c’est que la part du solaire pèse peu dans le montant de la CSPE, et que son coût certes croissant ne justifie pas —encore— d’augmenter la CSPE. On pourrait certes parler de l’éolien, mais comme son surcoût va aller décroissant (puisque le prix du marché de l’électricité va augmenter)…

      • GML dit :

        Donc, finalement, vous concluez que c’est une bonne chose d’augmenter le prix de l’électricité puisque ça va diminuer l’écart de prix avec l’éolien ou je n’ai pas compris ?

      • Denis Delbecq dit :

        Je pense en effet qu’une augmentation du coût de l’énergie est le seul moyen pour pousser les consommateurs à faire attention. Mais le prix de l’électricité augmente pour de multiples raisons: il a flambé dans les pays où le marché a été libéré, bien avant que l’éolien ne prenne de l’ampleur. L’électricité marche à l’envers du téléphone: plus il y a de liberté, plus les prix montent…

        Je ne dis pas que le prix de l’électricité doit augmenter pour faire plaisir aux industriels de l’éolien qui n’auront plus besoin d’un tarif de rachat. Je constate que le prix de l’électricité augmente sur les marchés, et que cela a pour conséquence de rapprocher le moment où les ENR seront compétitives.

      • BMD dit :

        Mais pourquoi donc vouloir à tout prix prendre comme mesure du coût du PV la CSPE, qui est fondée sur le prix de marché!
        Prenons l’exemple du pétrole: il y a peu de temps, on a vu apparaître des articles selon lesquels le pétrole était lourdement subventionné, sous prétexte que par exemple le Venezuela vendait l’essence à ses citoyens en-dessous de son prix de marché, mais en oubliant de préciser que c’était malgré tout bien au-dessus du coût de production. La production n’est donc pas subventionnée. Le Venezuela s’impose un manque à gagner dans ce domaine, pour que ses habitants pauvres puissent rouler en automobile. çà le regarde! L’Iran fait pareil, pour avoir les voix de ses »citoyens ».
        Le prix de marché, c’est un équilibre entre offre et demande, constamment trafiqué par des actions sur l’offre ou la demande pour des raisons politiques ou spéculatives. Le pétrole de l’Arabie Saoudite, qu’elle vend à 80 dollars le baril, lui revient à 3! S’il n’y avait pas d’intervention de l’OPEP sur les marchés, le pétrole serait payé 5 dollars à l’Arabie Saoudite, et les réserves de ce pays seraient déjà épuisées!
        Que ce soit pour l’éolien ou le solaire, la référence à la CSPE masque les coûts réels pour la collectivité par rapport à des solutions bien plus économiques comme le charbon, le gaz ou le nucléaire. De plus, si vous voulez faire une étude exhaustive, il vous faut traquer les coûts sous formes de subventions, crédits d’impôts et de facilités qui sont offertes aux industriels et aux particuliers. Ces coûts n’apparaissent pas dans la CSPE et il s’agit là aussi de sommes énormes par rapport à la quantité d’électricité ainsi produite. Je viens de lire un article dans un journal Wallon qui montre qu’en Wallonie aussi il y a le même type de problèmes. Même problème en Espagne, et probablement en Allemagne et au Danemark, même si ces derniers pays paraissent à première vue s’y prendre de façon moins opaque. En Italie, c’est la mafia qui s’est mise là-dessus, pour verdir son argent sale!
        Tout cet argent déversé sur les industriels, les mafias ou les particuliers aisés se retrouve forcément d’une manière ou d’une autre dans le budget des consommateurs, soit par la CSPE, soit par l’impôt.
        On a voulu permettre le développement de l’éolien et du solaire par une politique de tarif de rachat obligatoire, justement parce que le marché n’aurait pas permis ce développement à cause du prix élevé de ces électricités par rapport à d’autres sources, en particulier en France le nucléaire. C’est une politique que je qualifierai d’idéaliste, mais après tout pourquoi pas. Mon commentaire personnel sur cette politique c’est que nous n’avions pas besoin de cette électricité, et quue l’argent aurait pu être mis plus efficacement sur les moyens de réduire notre consommation d’électricité . Mais ce faisant, on arrive à une situation, faut-il l’appeler d’économie mixte, qui est une vraie usine à gaz dont profitent les petits malins au détriment de la collectivité.
        Qaund les écologistes ouvriront-ils les yeux, et se rendront de se rendre compte que cette politique est particulièrement coûteuse précisément pour les gens dont ils prétendent faire le bonheur!
        Et en même temps, ils prétendent que le nucléaire coûte cher! Ils prétendent aussi qu’on ne met pas assez d’argent sur la recherche sur le solaire et l’éolien! Mais si la moitié seulement de l’argent pris ainsi de manière inutile, détournée et hypocrite aux citoyens peu fortunés était consacrée à la recherche, il y aurait partout en France des laboratoires aux chercheurs grassement payés.
        Je m’étonne de vous voir enfourcher un cheval aussi bancal
        A propos, saviez-vous qu’en Suède la coalition anciennement au pouvoir avait interdit de faire de la recherche sur le nucléaire? Je viens de découvrir çà avec stupéfaction!
        Imaginons qu’à l’inverse un gouvernement interdise de faire de la recherche sur le solaire? Pourrait-on qualifier un tel gouvernement de démocratique?

        • toxymoron dit :

          Bonjour,

          Auriez-vous une référence pour le prix du pétrole à 3 dollars? Si je me souviens bien, le coût de production actuel serait autour de 30 dollars le baril.

          • BMD dit :

            Vous trouverez çà sur la figure 2.1 page 66 de l’ouvrage  » La Crise pétrolière, analyse des mesures d’urgence » par B.DURAND, Editions EDP Sciences 2009. Il s’agit des coûts 2006, mais pour ces gisements, qui sont de grands gisements conventionnels pour lesquels l’essentiel des investissements est déjà rentabilisé, l’augmentation a été faible depuis lors. En Mer du Nord, les coûts sont autour de 10 dollars le baril. Par contre les coûts de production des « productions futures » seront beaucoup plus élevés, ce qui explique que malgré un baril à 80 dollars, les projets soient peu nombreux

  2. GML dit :

    Objection, votre Honneur.

    Comment calculez vous les « 1935 millions qu’EDF aurait dû dépenser pour produire la même quantité d’énergie avec son propre parc » ?
    Sachant que les coûts fixes (construction, entretien,..) représente la plus grande part du coût de production de l’électricité nucléaire (80 % de la production), il ne coûte quasiment rien de produire beaucoup ou peu car le coût du combustible nucléaire consommé est trés faible au kwh produit.

    Or, si EDF devait baisser une production nucléaire pour absorber une production fatale (éolienne, solaire, ..), alors le prix du kwh devrait augmenter car il faut obligatoirement (c’est la loi) acheter chère une production qu’on pourrait produire pour quasiment rien puisque de toute façon les investissements sont faits et que le personnel des centrales ( nucléaires ou non) est payé le même prix, que les centrales produisent ou non…

    De plus, dans les bilans mensuels édités sur le site de RTE, les éoliennes ont la fâcheuse tendance à produire quand on n’en n’a pas besoin (notamment la nuit) et à être absente quand l’électricité est chére aux heures de pointe.

    Le calcul est peut-être compliqué à faire mais en résumé, si on veut de l’électricité « verte », il va falloir payer. Ca fait longtemps qu’on le sait et il faut le dire clairement. Il ne sert à rien de se mettre la tête dans le sable et de hurler « au loup » contre « ces salauds d’EDF qui font rien qu’à nous embéter ».

    • Tilleul dit :

      Sauf qu’EDF ne baisse jamais les productions nucléaires…

      Voir l’avis de RTE… les éoliennes françaises produisent quand on en a le plus besoin (notamment en hiver) et se substitue à l’électricité fossile consommée en Europe.

      http://www.debatpublic-eolien-en-mer.org/docs/docs/contribution-rte.pdf

      Une autre aberration du système c’est qu’il n’y a que EDF et uniquement EDF qui voit ses achat d’énergies renouvelables subventionnés pa

      • GML dit :

        Faux. La production des centrales nucléaires baisse quotidiennement la nuit de 5% à 10%. Elles représentent alors plus de 90% de la production nationale d’électricité car il reste les barrages au fil de l’eau qu’on ne peut pas arréter et les centrales thermiques qu’on ne peut pas totalement arréter pour les garder « chaudes » pour la reprise rapide de la consommation vers 5 h du matin jusqu’à 9h.

        Faux. Les éoliennes produisent aussi quand on en n’a pas besoin, y compris le week-end et la nuit. Voir les bilans « aperçu sur l’énergie électyrique » de RTE de janvier à août 2010 qui sont révélateur à ce sujet.

        • Tilleul dit :

          Et ben vous n’avez qu’à envoyer votre CV pour devenir directeur d’exploitation de RTE si vous trouvez que vous êtes plus compétent qu’eux pour faire leur propre travail…

          • GML dit :

            Hier, la production nucléaire d’électricité a même varié de prés de 15% dans la journée.

            http://www.rte-france.com/fr/developpement-durable/maitriser-sa-consommation-electrique/consommation-production-et-contenu-co2-de-l-electricite-francaise

            RTE fait trés bien son travail et je ne vois pas en quoi je prétendrais être plus compétent qu’eux.
            Je vous disais simplement que vos affirmations concernant le nucléaire et les éoliennes étaient fausses dans votre post auquel je répondais pour ne pas laisser une erreur se propager sans réaction.

          • Tilleul dit :

            Réponse de RTE :
            « Le choix d’un moyen de production plutôt que d’un autre répond en premier lieu à une logique économique : au quotidien (à parc de production installé donné donc), les producteurs d’électricité mettrons à profit en premier lieu des kWh « fatals » (c’est-à-dire en pratique à prendre ou à laisser) que leur offrent les barrages au fil de l’eau, des éoliennes, du solaire, etc. ; puis démarreront des centrales thermiques par coûts de fonctionnement croissant, des moyens de base aux moyens de pointe. L’hydraulique de barrage, très souple d’utilisation, est en pratique autant que possible employé à limiter le recours aux moyens thermiques les plus chers. Pour un niveau de consommation donné, chaque kWh produit par une éolienne correspond à autant de production thermique évitée. »

            Et donc contrairement à ce que vous avez affirmer EDF ne baisse jamais les productions nucléaires pour absorber une production variable…

            Ou alors c’est que vous considérez que vous vous y connaissez mieux que les ingénieurs RTE uniquement sur la base d’une recherche google…

          • GML dit :

            Pouvez ressortir où j’aurais affirmé que « EDF baisse les productions nucléaires pour absorber une production variable… » ?

            En revanche je redis, et j’affirme, qu’EDF baisse la production nucléaire la nuit de 5% à 10% contrairement à ce vous affirmiez dans votre post du 12 octobre 2010 à 14h51.

            Enfin, arrétez de croire que,lorsque quelqu’un écrit que vous racontez parfois des balivernes, c’est forcément un prétentieux qui sait tout mieux que les spécialistes.

          • Tilleul dit :

            Vous avez essayer de lancer cette rumeur juste au dessus :

            « Or, si EDF devait baisser une production nucléaire pour absorber une production fatale (éolienne, solaire, ..) »

            Or comme je l’ai dit ça n’arrive jamais…

          • BMD dit :

            Non, pour absorber une production variable telle que l’éolien, EDF a recours à l’hydraulique de lacs puis aux turbines polluantes à combustion à fuel et à gaz quand il ne peut pas faire autrement, ce qui arrivera de plus en plus souvent.
            Je suis étonné que vous citiez maintenant RTE pour défendre maintenant le point de vue que j’avais présenté il y a bien longtemps, celui de la logique économique pour l’utilisation des centrales et que vous aviez vivement contesté, en déclarant que les centrales nucléaires n’avaient par construction aucune capacité d’adaptation!.
            Pourtant elles en ont, comme le fait remarquer justement GML, et elles pourraient faire beaucoup mieux s’il n’y avait pas le souci économique. Mais il est vrai qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis!

        • enthalpie dit :

          Les centrales fioul peuvent descendre à 10% du nominal avant arrêt. il est possible que Pillard (fabricant de bruleurs) est réussi a descendre à 5 %, avec extinction partielle de certain, (j’ai quitter la technique il y a 15 ans). Pour le nucléaire c’est 25 % ça fait une GROSSE différence

          • BMD dit :

            Merci pour ces informations. Cela dit, les centrales fioul sont -elles à recommander?Et quel en est le rendement quand elles sont utilisées dans ces conditions. Et l’éolien peut-il les remplacer? Pour le nucléaire, 25 %, j’avais plutôt en tête 35 %. Il est bien évident de toutes façons que l’on n’utilise pas le nucléaire pour la pointe, et que seules les TAC à fuel et à gaz et les centrales hydrauliques de lacs peuvent servir à cela. L’inconvénient de l’éolien et du PV, c’est que pour faire face à leur intermittence, il faut développer ces moyens de pointe et réduire les moyens de base.

      • romu dit :

        Depuis le temps que c’est « Fight Club » ici concernant l’influence de l’éolien sur la production thermique ; voilà un document qui devrait donc régler la question une bonne fois pour toutes.

        • BMD dit :

          Pas claire votre remarque. Déduisez-vous de ce document que lorsque la production éolienne atteindra 20 % de la production française, on ne devra pas développer les centrales à gaz? Expliquez-nous comment on fera, quelques chiffres à l’appui!

      • BMD dit :

        Tilleul, il suffit d’aller sur le site de RTE pour se rendre compte qu’EDF fait bel et bien varier sa production nucléaire, contrairement à ce que vous dites, d’une heure à l’autre et d’un jour sur l’autre! Quant aux éoliennes qui produisent quand on en a le plus besoin, il est vrai qu’elle produisent en moyenne plus en hiver qu’en été, mais souvent de manière intempestive, beaucoup un jour, presque rien le lendemain. S’il ne fallait que compter sur elles, on ne pourrait pas souvent se servir de son ordinateur ou de sa télé, avec le risque en plus de les voir exploser lors des sautes de vent.

        • Tilleul dit :

          Essayer pas de noyer le poisson, GML n’a pas parlé de faire « varier la production nucléaire » mais de baisser les productions nucléaires à cause de l’éolien…

    • Tilleul dit :

      on continue…

      Une autre aberration du système c’est qu’il n’y a que EDF et uniquement EDF qui voit ses achat d’énergies renouvelables subventionnés par l’état. L’amendement « enercoop » qui permettrait à EDF d’être concurrencé sur cette activité a été refusé par l’UMP (voir l’intervention totalement hallucinante de Ladislas Poniatowski à l’occasion du débat sur la loi NOME au sénat)… C’est d’autant plus choquant que les subventions à l’achat de biométhane injectée dans le réseau de gaz ne bénéficieront pas de ce type d’exclusivité alors qu’il s’agit du même principe (on ne peut donc même pas se cacher derrière la spécificité française)…

      Le calcul de la CSPE n’est pas non plus réaliste et est TRES favorable à EDF, voir les explications détaillées sur les propositions d’HESPUL sur la politique de soutien à l’énergie solaire… http://www.hespul.org/IMG/pdf/Prop_tarifs_PV_Hespul_aout_2010_finale.pdf

      Et pour finir : d’où vient cette idée d’augmenter la cspe ?

      D’un rapport parlementaire ici :http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i2818.asp

      Quelles sont les seules et uniques personnes auditionnées ?

      M. Pierre-Marie ABADIE, Directeur de l’énergie au Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (MEEDDM)

      (et accessoirement au comité de direction d’EDF)

      M. André ANTOLINI, Président du syndicat des énergies renouvelables
      (ancien directeur délégué d’EDF-EN)

      M. Patrice BRUEL, Délégué aux régulations, M. Claude JEANDRON, Directeur de l’environnement, et M. Bertrand LE THIEC, Directeur adjoint des affaires publiques du groupe EDF

      (là c’est clair c’est directement EDF…)

      …. et c’est tout !

  3. Simon dit :

    Actu du 11 octobre 2010: EDF perd des milliards sur le marché US (affaire Constellation). Payer 2x le prix pour une part de ce constructeur de centrales, ainsi que pour quelques autres vielles bicoques fumantes. Juste après, les U.S. se découvrent un gigantesque gisement de gaz, et y voient une alternative préférable aux générateurs de 3″ génération. C’est ballot.

    EDF a besoin d’éponger ses erreurs managériales réalisées en grande partie avec les deniers des français..

    Voir une corrélation entre ces deux actualités serait manifester un manque de confiance en la capacité du gouvernement à défendre les intérêts de la communauté.

  4. JP du Carladez dit :

    Tant que des énergies « fatales »(PV et éolien) seront injectées sur sur le réseau européen, le prix des échanges de l’électricité seront bas (voir négatifs en instantané) ce qui s’accentue depuis la fin 2008. Et donc la part du coût du renouvelable dans la CSPE, basé sur la différence entre le prix du marché et le tarif de rachat guaranti (et non sur le surcoût pour EDF) ira augmentant, sans oublier que l’augmentation du volume « fatal » raccordé et l’arrivée de l’éolien offshore accentueront le phénomène . Les prévisionnistes énergéticiens sont aussi mauvais que les économistes même à court terme.
    Le TARTAM est pourtant sorti par magie de la CSPE sans faire de vagues.

    • Denis Delbecq dit :

      Vous voulez dire que les énergies fatales contribuent à maintenir un prix bas de l’électricité en Europe? Un drôle d’effet secondaire…

      • Tilleul dit :

        C’est exactement ça mais ce n’est pas une question d’énergie fatale ou non, c’est simplement lié au modèle du producteur indépendants d’électricité et au fait qu’avec l’éolien et le solaire il y a une arrivé massive de tels producteurs. Leurs contrats étant totalement indépendant du prix de l’électricité (en échange d’un engagement sur 20 ans dans le cas du solaire et de l’éolien), ils vont toujours vendre au même prix même quand le prix de l’électricité est plus élevé que leur contrat d’achat. Ca a même était le cas pour le PV en Allemagne pendant la canicule ou les centrales thermiques (fissile et fossile) étaient tellement handicappés que le prix de l’électricité est parfois passé au dessus du tarif de rachat.

        Tant qu’il n’y en a pas beaucoup (ce qui était le cas au moment ou on a inventé le système) ça n’a aucune influence sur le marché, mais maintenant que ça fait plusieurs pourcentage de la production, le gain évité devient de plus en plus déconnecté du prix du marché.

        En gros pour résumé :
        Je dois équilibrer la production électrique avec la consommation de mes clients sur la prochaine heure.
        Je n’ai que deux producteurs en face de mois avec chacun 1 MW de production : l’un qui gagne de l’argent à partir de 50 € pour sa prestation mais qui perd beaucoup d’argent s’il n’est pas capable d’écouler sa production.

        et un autre qui gagne de l’argent à partir de 120 € mais qui ne perd pas d’argent s’il diminue la production de sa centrale.

        Les autorités de régulation ont fixé un prix plancher pour ce type de prestation qui est de 120 €.

        Si j’ai besoin d’un MW, je prends le prix le plus bas et ça me coute 50 €
        Si l’heure d’après j’ai besoin de deux MW, le premier producteur ne va pas accepter de ne se voir payer que 50 € alors qu’il voit en face son concurrent se faire payer deux fois plus… Donc ça va plutot me couter 240 €…

        Total pour ces deux heures : 290 €

        Maintenant si j’ai des producteurs indépendants qui ont contractualisé avec moi et qui me vent des MW de puissance a un prix fixé (il s’en fiche totalement du marché électrique parce que celà ne les intéresse pas de mettre en place toute une organisation pour suivre le prix que les gens sont prêt à mettre ou ne sont pas prêt à mettre…

        Si mes producteurs me vendent 0,00001 MW à 80 €/MW pendant une heure ça va pas avoir une grande influence… Donc mon cout réel et mon cout évité est identique…
        En gros j’aurais payé 290 € d’un coté et de l’autre 290,000XX € de l’autre

        Par contre le jour où j’en ai pour 1 MW on va avoir un bilan financier qui va être un peu différent…

        Pour le premier cas j’ai besoin d’1 MW… Je regarde ce que me propose mes producteurs indépendants dont je me suis engagé à payer toute la production sur le long terme et je vois qu’ils proposent justement 1 MW…

        Ok je paie mes 80 € et je suis bon. (ça va pas plaire au producteur 1 cependant puisqu’il se retrouve avec des capacités inutilisées…)

        La deuxième heure il me faut mes 2 MW…

        Je prend toujours mon MW conctractualisé sur le long terme : 80 €
        Maintenant je vais voir l’offre la plus intéressante sur le marché, c’est celui du producteur 1 à 55 €/MW (ben oui il faut bien qu’il paie le fait d’avoir diminué la production de sa centrale de tout à l’heure).

        Cout sur les 2 heures :

        80 + (80+55) = 215 €

        Si on fait le compte j’ai gagné sur mes 2 heures de consommation : 290 – 215 € = 75 €.

        Par contre si on fait le calcul du cout évité de façon totalement extérieure on va maintenant dire :

        Pour la première heure j’avais un producteur 1 qui me faisait une offre à 50 € et j’ai payé 80 € : mon surcout est donc de 30 €.

        Pour la deuxième heure j’avais une offre à 55 € et j’ai payé 80 € : mon surcout d’achat est donc de 25 €.

        Résultat : ma comptabilité m’annonce un surcout de 55 € qui n’a en fait jamais existé…

        Au passage pour mettre toutes les histoires de régulation dans les perspectives historiques un site assez complet :

        http://americanhistory.si.edu/powering/

      • BMD dit :

        A partir du moment où on raisonne d’après les prix du marché, on entre dans l’irrationnel. Trop d’électricté éolienne quand la consommation est faible entraîne effectivement des prix de marché ridiculement bas pour l’éolien, sinon négatifs, ce qui signifie qu’il faut payer pour écouler la production. C’est ainsi que le Danemark , qui exporte son électricité éolienne excédentaire à bas prix en Norvège, laquelle évite alors de faire fonctionner ses usines hydroélectriques, doit importer de l’hydroélectricité à prix très élevé de Norvège aux heures de pointe. Quand on pense qu’il suffirait de 4 EPR au Danemark pour régler tous ces problèmes! Vraiment, voilà des gens qui se compliquent bien la vie!
        Quant à la France, EDF doit payer plein pot l’électricité éolienne même quand il faut payer pour l’écouler. C’est sa
        Ce racket juteux est aussi pratiqué par la Suisse, et sans doute par l’Autriche, avec ses voisins européens. Votre calcul de la dépense que devrait faire EDF pour fournir l’électricité que produisent les ENR n’a aucun sens. Etant donné les quantités actuellement en jeu, il s’agit sur le plan technique d’un coût marginal, lié à la non utilisation du combustible. Par contre, cela peut finir par coûter très cher à EDF, par manque de rentabilisation des investissements effectués.
        N’oubliez pas non plus dans vos calculs le coût pour la collectivité des crédits d’impôts et subventions indirectes aux entreprises accordées à l’éolien et au solaire PV.

        • Tilleul dit :

          Un prix négatif ça ne me choque pas, ça veut simplement dire qu’on récompense les gens qui consomme l’électricité quand elle est disponible.

          Vous avez la même chose quand EDF facture un prix inférieur au cout de production à la filière laiti pour qu’elle stocke les surproductions nucléaires d’été sous forme d’eau chauffée…

          Quand au fait qu’EDF « paie plein pot » c’est un pur mensonge de votre part puisque cette multinationale se fait rembourser tous ses achats par l’administration française, qu’elle se fait même rembourser d’une somme d’argent supérieure à ses couts réels, et qu’elle en retire un avantage concurrentiel énorme…

          Si la CSPE était un mécanisme de soutien ça voudrait dire que n’importe qui pourrait répondre à la demande de l’état et se voir payer pour ce service qu’il rend à l’état… Ce n’est pas le cas puisqu’EDF a le monopole de la CSPE et donc que c’est EDF et son actionnaire principal qui fixe le prix des prestations qu’EDF est seul à réaliser… A partir de ce moment faut dire ce qu’il en est : la CSPE est une subvention de plusieurs milliards d’euros à EDF, augmenter la CSPE c’est augmenter les subventions d’EDF…

          En gros on va faire payer les centrales nucléaires américaines d’EDF par tous les consommateurs y compris ceux qui ne sont pas chez EDF (puisque eux aussi paient la CSPE!) !

          Au passage : vous mettez un seul EPR sur le réseau électrique danois et vous faites tout sauter… Alors 4 c’est un délire total… En plus, le Danemark n’a pas de mine d’uranium, y a aucun intérêt pour eux à faire un truc qui coute cher, est dangereux, pollue et oblige à être dépendant de l’extérieur !

          • BMD dit :

            Elle est bien bonne celle-là! Un EPR qui ferait sauter le réseau danois tandis que mettre l’équivalent en production d’éolien avec des fluctuations de puissance de plus d’un GW d’une heure à l’autre, sinon d’une minute à l’autre, aucun problème! Et la CSPE une subvention à EDF, vous avez vraiment l’esprit biscornu. Il fallait vraiment la trouver celle-là. Travaillez-vous en collaboration avec un quarteron de jésuites? La vérité, c’est qu’EDF doit payer, par volonté politique, aux producteurs d’éolien (dont il fait partie, heureusement, ce qui évite une partie du problème), qui sont ses concurrents, une électricité d’un coût bien supérieur à sa propre production! çà n’aurait jamais pu être fait avec une société privée, au nom du respect des lois du marché! Comme pour la loi Nome. EDF est devenu la vache à lait des producteurs privés d’électricité et des écologistes qui ont partie liée avec eux dans cette affaire, et les consommateurs sont les victimes de cette collusion d’intérêts entre une idéologie et des intérêts privés .
            C’est du même tonneau que de faire payer aux producteurs de nucléaire en Allemagne pour rendre un jour peut-être concurrentielles avec le nucléaire des électricités renouvelables qui nous dit-on évitent des émissions de gaz à effet de serre ( on attend toujours!). Si tel était le but pourquoi ne pas subventionner le nucléaire, qui n’en produit pas, en taxant les centrales à charbon et à gaz, qui en produisent. Ce serait bien plus efficace et beaucoup moins cher pour la collectivité! Mais le souci de la collectivité n’est certainement pas le fait de ceux qui téléguident ce genre de bêtises!

          • Tilleul dit :

            Bullshit…

            Si ça n’aurait jamais pu être fait avec une société privée pourquoi est-ce que :
            - partout dans le monde ce sont des sociétés privés qui le font
            - les sociétés privés françaises le demandent ! (cf les plaintes auprès de l’union européenne de poweo et enercoop)
            - les sociétés privés françaises vont le faire pour l’injection du biométhane sur le réseau sans que ça pose problème…

            La CSPE c’est une subvention un point c’est tout.

  5. [...] This post was Twitted by mhdepret [...]

  6. [...] This post was Twitted by chemin_vert [...]

  7. BMD dit :

    ah, Tilleul j’ai cru un instant que vous parliez du charbon à propos de ce qui coûte cher, est dangereux, pollue et rend les Danois dépendant de l’extérieur. Je me suis dit, miracle, enfin Tilleul reconnaît les faits. Mais non!

    • Tilleul dit :

      Le charbon et l’uranium partage un nombre hallucinant de points communs et d’intérêt, et donc ?

      • jeangab dit :

        je ne vois malheureusement pas trop ce que vous appelez « partage un nombre hallucinant de points communs et d’intérêt »
        certainement pas le nombre de morts au kwh produit.
        la balance penchant défavorablement vers le charbon.
        au niveau du co2 produit, là encore la balance n’est franchement pas en faveur du charbon.
        avec plus de 6000 morts/ans (2006) en chine dans les mines de charbon, je ne trouve pas que ce chiffre soit forcement comparable au morts du nucléaire.
        sans compter ceux qui mourront d’une silicose….
        et encore, je ne compte pas les rejets d’uranium contenu dans le charbon…
        votre « nombre hallucinant de points communs » ne me semble pas vraiment pertinent, ni convainquant.
        ce sont deux sources d’énergie différentes, ayant chacune leur intérêts et inconvénient.

        • Tilleul dit :

          Euh vous rigolez ? L’exploitation de l’uranium en Chine est aussi toxique que l’exploitation du charbon surtout au Tibet et au Xinjiang…

          Où vous êtes encore un de ces gens qui est persuadé que l’uranium apparait dans les centrales par l’opération du saint esprit ?

          • BMD dit :

            Eh, Tilleul, toujours le même. Plutôt que de faire des discours, citez des faits précis: combien de morts par kWh en Chine pour le charbon, et combien pour le nucléaire, mines et pollution atmosphérique comprises. Et n’oubliez pas de nous indiquer les textes de références(et par pitié, pas écrit par l’avocat marron-vert de service).
            A propos, il paraît selon les Verts que l’augmentation du prix de l’électricité est dû au nucléaire, pas au solaire!!!! Je suis étonné que vous ne nous en ayez pas déjà fait la démonstration!

          • Tilleul dit :

            Bof vous savez à chaque fois qu’on a ce genre de discussion vous êtes toujours d’une mauvaise foi absolue. Vous êtes quand même le gars qui a été capable de sortir que si l’espérance de vie à Krasnokamensk est de 42 ans c’est parce que les russes sont tous des alcooliques…

          • BMD dit :

            Parce que les Russes ne sont pas des alcooliques? La dernière fois que j’ai eu affaire à eux, j’ai passé la nuit dans ma baignoire à me faire couler de l’eau sur la tête, après avoir dû leur faire face toute une soirée verre de vodka à la main.

          • Daneel Olivaw dit :

            Je comprend maintenant pourquoi vos neurones ne fonctionnent plus très bien… C’est sûr que des celules gliales baignant dans la vodka c’est pas l’idéal pour avoir les idées claires !!!

            :)

            Si tous les Russes sont alcooliques… j’en déduis donc selon votre logique que c’est leur espérance de vie partout dans toute la Russie qui est de 42 ans… et pas seulement à « Krasnokamensk », « Tchernobyl », « Kytchim », etc. ?
            ;)

          • Tilleul dit :

            Ceci dit là vous marquez un point…

          • Nimch dit :

            Heu… Est-ce qu’il n’y aurait pas un petit lien avec le fait qu’ils ont investi dans le nucléaire aux USA (genre 2 milliards) et qu’ils perdent tout et envisagent de se retirer ? Info qu’on ne voit relayée dans pratiquement aucun média…

          • Nimch dit :

            Scusez je viens de lire le post de Daneel : nuke+charbon, 4.5 + 2 milliards…

          • Daneel Olivaw dit :

            Pratiquement aucun média oui…
            C’est en feuilletant par hasard – dans une salle d’attente – « Le Point » du 14 octobre que je suis tombé sur cette info (que je n’avais évidemment pas trouvé ni sur « Europe 1″ ou « Le Parisien/Aujourd’hui en France » )….
            Bizarre…
            J’ai par contre bien entendu que c’était « à cause des éoliennes » (!!!)

          • jeangab dit :

            non, mais minimiser l’impact du charbon me parait tout autant critiquable….
            6000, ça vous parait négligeable ?
            pouvez vous me donnez les chiffres concernant les décès dans les mine d’uranium svp, que l’on puisse faire une comparaison macabre de l’état des lieux.

          • Daneel Olivaw dit :

            Rhétorique sournoise !!!
            Vous savez pertinemment – ou alors vous êtes vraiment plus bête que vous en avez l’air (!) – que tout ce qui touche au nucléaire, même dit « civil », est « SECRET DÉFENSE »…

            Il y a certainement énormément de décès dans les mines d’uranium que l’on nous a caché et nous cache encore (surtout concernant tous ces pauvres bougres africains que « la france » a utilisé en bon « COLONIALISTES RACISTES » (!!!))…

            Et il y a même pas besoin de parler des africains…
            Les citoyens français aussi sont considérés comme des « gueux » auxquels on peut mentir effrontément et joeur impunément avec leur santé et même leur vie !

            Vous avez déjà oublié ça en février 2009 :
            « Uranium : le scandale de la France contaminée »… Le reportage qu’AREVA aurait voulu voir censuré !

            Eh oui !…
            Elise Lucet et l’équipe de Pièces à conviction ont menée l’enquête sur ce scandale, au coeur des campagnes et des villes françaises (*) :

            Pour Areva, la meilleure défense, c’est l’attaque. Le titre du prochain numéro de Pièces à convictions, que diffuse le 11 février France 3, fait peur. Et pas qu’aux téléspectateurs : le 29 janvier, Areva a décidé de saisir le CSA…
            Sensible sur la question des déchets d’uranium, Areva ? Ce n’est une surprise pour personne.

            A France 3, on dit avoir senti la « fébrilité » du groupe dès les premiers contacts établis par la rédaction de Pièces à conviction.
            Des personnalités sollicitées pour intervenir sur le plateau d’Élise Lucet (parmi lesquelles le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo), seule Anne Lauvergeon, PDG d’Areva, a décliné pour cause officielle d’emploi du temps surchargé laissant le soin à son porte-parole, Jacques-Emmanuel Saulnier, d’honorer l’invitation. Plus surprenante, en revanche, est la promptitude du groupe à agiter le chiffon rouge du CSA…

            (*) Voir : http://programmes.france3.fr/pieces-a-conviction/51415247-fr.php

            ————-

            Voilà le message que je diffusais sur tous mes sites et forums ce 9 février 2009 :
            « BONJOUR A TOUS
            N’hésitez pas à faire circuler cette info et à avertir vos parents et amis !

            Objet : Emission pièces à conviction « le scandale de la France contaminée » le 11 février à 20h35 sur France 3.

            Déchets et pollutions laissées par l’exploitation des mines d’uranium.

            Déchets d’uranium : le cri d’alarme de « Pièces à conviction » !
            La CRIIRAD (www.criirad.org) a apporté son appui scientifique à la réalisation de reportages pour un numéro de « Pièces à conviction » consacré aux déchets et pollutions laissées par l’exploitation des mines d’uranium.

            Sous le titre « le scandale de la France contaminée », il doit être diffusé mercredi 11 février à 20h35 sur France 3.

            Nous espérons que vous pourrez le regarder car il s’annonce passionnant.
            Vous y retrouverez plusieurs des études réalisées par le laboratoire de la CRIIRAD : à Saint-Priest-La-Prugne dans la Loire, La Crouzille en Haute-Vienne, Gueugnon en Saône-et-Loire, Saint-Pierre dans le Cantal….

            Encore faut-il que l’émission soit diffusée !

            Areva vient en effet de saisir le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (cf. ci-dessous) et fera son possible pour empêcher la diffusion d’informations susceptibles d’écorner son image de marque.
            Réponse le 11 février prochain.
            N’hésitez pas à faire circuler cette info et à avertir vos parents et amis !
            Plus d’info sur le dossier des mines d’uranium : http://www.criirad.org … »

            ————-

            Autre rappel (article que je diffusais le 26 avril 2007, « Tchernobyl, Il y a 21 ans… J’AI FAIS UN RÊVE ! ») :
            « Le 21 ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl sera noyé par les élections présidentielles…
            J’ai fait un rêve : nos médias allaient dire la Vérité aux Français ! Naturellement, il était difficile de ne pas parler du mensonge d’État français de l’époque : le nuage est bien passé au dessus de notre pays, mais dans un pays où il n’y a ni responsable ni coupable, on ne s’attarde pas sur ce sujet.
            Il y a 21 ans, les Français ont été victimes d’un mensonge d’État !
            Est-il important, entre ces deux tours d’élection présidentielle de rappeler que l’un des candidats Nicolas SARKOZY, était Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l’Intérieur ?
            Certains journalistes reconnaissent à présent qu’on leur a demandé de donner de faux bulletins météorologiques, certains précisent que l’on a
            fait de fausses cartes de météo afin de ne pas inquiéter les Français.
            Mais aujourd’hui, leur dit-on la Vérité aux Français ?
            Pour ce 21 ème anniversaire, a t-on rappelé que des Français sont malades des conséquences du nuage de Tchernobyl ? … »

  8. BMD dit :

    sauf que les ENR sont en bien plus forte augmentation que le reste, même sur les graphiques du SER. Cela dit, la cogénération gaz, ce n’est pas non plus une bonne affaire. Et n’oublions pas toutes les dépenses qui n’entrent pas dans la CSPE, crédits d’impôt, subventions de toutes natures, qui profitent essentiellement aux riches. De toutes façons, en Espagne et en Allemagne la situation est bien pire. Donc ne nous plaignons pas, et arrêtons cette hémorragie avant qu’il ne soit trop tard.

  9. Daneel Olivaw dit :

    BMD, en bon nucléophile « anti-écolo », nous assénait le 16 octobre 2010 à 18:13 :
    « Quand les écologistes ouvriront-ils les yeux, et se rendront de se rendre compte que cette politique est particulièrement coûteuse précisément pour les gens dont ils prétendent faire le bonheur ! Et en même temps, ils prétendent que le nucléaire coûte cher ! Ils prétendent aussi qu’on ne met pas assez d’argent sur la recherche sur le solaire et l’éolien ! Mais si la moitié seulement de l’argent pris ainsi de manière inutile, détournée et hypocrite aux citoyens peu fortunés était consacrée à la recherche, il y aurait partout en France des laboratoires aux chercheurs grassement payés…. »

    Ben voyons !
    Vous êtes vraiment TOUJOURS d’une mauvaise foi absolue « BMD » !!!

    J’invite ceux qui refuse ce « bourrage de crâne » nucléophile, à jeter plutôt un oeil sur « planète-Vivante »…
    Notamment :
    - « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/hausse-des-prix-de »
    - « http://planetevivante.ning.com/profiles/blogs/il-faut-payer-pour-le-solaire? »

    Dans ce dernier lien, on peut y lire notamment ce commentaire :

    Ce qu’EDF ne dit pas… c’est qu’en réalité il se sont pris une « giffle » gigantesque avec leurs projets nucléaires aux USA, que finalement les américains refusent en bloc !
    Du coup, pour éponger le collossal « manque à gagner » (+ les investissements déjà injectés), nos si « chers » nucléophiles tentent de faire croire au peuple français – comme avec le coup de la « taxe carbone » (!) – que c’est la faute aux écolos s’il faut payer toujours plus cher !….

    INFO :
    « NUCLÉAIRE : LA BÉREZINA AMÉRICAINE D’EDF ! »

    Eh oui : la cata !!!

    « Constellation Energy », l’électricien du maryland, partenaire d’EDF aux États-Unis, renonce à la centrale nucléaire de Calvert Cliffs.
    L’administration Obama a refusé de garantir les prêts pour cette construction qui devait préluder à trois autres chantiers.
    Une veine qui faisait rêver EDF, pensant avoir trouvé son cheval de Troie pour l’immense marché américain, où, depuis « l’incident » (!) de Three Mile Island (1979), aucun réacteur nucléaire n’a été construit.

    Aujourd’hui, tout est remis en question et l’addition risque d’être salée si Washington campe sur ses positions.
    EDF a déjà sorti 4,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR 49,9 % de Constellation, et, cerise sur le gâteau, s’est engagé à racheter pour 2 MILLIARDS DE DOLLARS SUPPLÉMENTAIRES des centrales à charbon au cas où son partenaire, en difficultés financières, voudrait s’en séparer (Ce qui est le cas)…

    Si rien ne bouge, l’aventure américaine d’EDF, qui dans la foulée devait entraîner AREVA (pour le coeur nucléaire) et ALSTOM (pour la partie conventionnelle), se solderait pour la filière française par une Berezina pire que celle subie à Abou Dhabi… »

    Bref…. plutôt que de remettre en question cette politique nucléophile pitoyable (*)… où des milliards et des milliards de dollars s’évaporent « sous les vents radioactifs » (!), on préfère évidemment accuser les écolos avec leurs éoliennes et panneaux solaires d’être responsables de cette situation financière catastrophiquement ubuesque !!!

    (*) http://www.planete-attitude.fr/forum/topics/vive-la-nucleophilie

    • BMD dit :

      Comme-vous le dites, je suis nucléophile parce que le nucléaire nous rendra service, et contre les écolos qui nous en remettent sans arrêt une couche, comme vous, pas contre ceux qui acceptent de réfléchir et qui ne militent pas systématiquement pour que l’on s’engage dans des impasses .
      Quand à EDF, wait and see.
      A propos, voici un petit article à propos de l’Allemagne, écrit par un Indien ( comment peut-on être Indien?) http://www.energybulletin.net/53557. Ce sera également une bonne lecture pour Tilleul.

      • Tilleul dit :

        « nous rendra service » ? Vous faites bien d’employer le futur parce que c’est justement ça le problème… Les finlandais attendent depuis maintenant plus de 10 ans leur centrale nucléaire et toujours rien.

      • Daneel Olivaw dit :

        Bah.. un nucléophile est par essence même un menteur et un vil manipulateur…
        Il vit tellement dans le mensonge – il en est totalement imprégné – qu’il prend la vérité pour le mensonge et le mensonge pour la vérité !
        (un véritable « monde à la Orwell » !!!)
        Ce sont justement « CEUX QUI RÉFLECHISSENT » qui s’opposent lucidement au nucléaire… qui ne rend service qu’aux banques et investisseurs sans morale ni scrupule !…

        Un petit rappel d’une « vraie bonne lecture »
        ;)

        « Il faut rappeler que le nucléaire reste une terrible menace pour la planète :
        Lors de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (du 7 au 18 décembre à Copenhague), les dirigeants de certains états, en particulier de la France, tentent de faire passer le nucléaire pour une énergie « propre » alors que c’est la plus dangereuse et l’une des plus polluantes qui soit.

        Qui plus est, le nucléaire constitue une forte entrave à la lutte contre le changement climatique :
        - construire des centrales nucléaires nécessite des sommes considérables qui ne sont alors pas investies dans les solutions véritablement efficaces pour lutter contre l’effet de serre : pour un euro investi, l’efficacité énergétique et certaines énergies renouvelables sont jusqu’à 11 fois plus performantes que le nucléaire.
            
        - la filière nucléaire, de la mine d’uranium au démantèlement des installations, génère elle aussi des émissions de gaz à effet de serre.

        En outre, le nucléaire ne permet pas de récupérer la chaleur dégagée lors de la production d’électricité, ce qui oblige à produire de l’énergie supplémentaire pour les besoins en chaleur.
        (A l’inverse, produire électricité et chaleur en co-génération permet d’émettre 7 fois moins de gaz à effet de serre qu’un système énergétique nucléarisé)…
            
        - l’option « nucléaire + chauffage électrique », imposée en France soi-disant pour éviter la consommation de fuel et de charbon, a prouvé son absurdité : dès qu’il fait froid, la consommation électrique est telle que le parc nucléaire français (pourtant surdimensionné) est dépassé, et ce sont des centrales au charbon, fortement émettrices de CO2, qui alimentent les chauffages électriques.
            
        - en réalité, c’est la filière nucléaire qui est menacée par les effets mêmes du changement climatique (sécheresses, tempêtes, inondations, montée du niveau de la mer). Ainsi, de nombreux réacteurs ont dû être arrêtés en 2003 du fait de la canicule.
        Le nucléaire, qui consomme 25 000 fois plus d’eau par kWh produit que les énergies éolienne et solaire, est complètement inadaptée pour des régions qui risquent d’être de plus en plus frappées par des vagues de chaleur….

        Le nucléaire est trop dangereux (déchets, accidents, prolifération…), trop lent face à l’urgence climatique (10 ans pour construire un réacteur), trop coûteux et inapproprié pour le développement du Sud.

        Si cette technologie était incluse dans le nouvel accord climatique, elle priverait de financement les VRAIES solutions que sont notamment l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

        Recourir au nucléaire, c’est donc condamner à l’échec la lutte contre le changement climatique.

        Pour plus d’information :
        « Nucléaire et climat : STOP AUX IDÉES REÇUES ! »
        http://www.dont-nuke-the-climate.org/spip.php?article423&lang=fr

        • GML dit :

          Tout ce que vous venez d’écrire est faux (c’est même exactement le contraire).
          Stop aux idées reçues : je suis d’accord et il faudrait commencer par vous même. Votre haine vous égare…

          • Daneel Olivaw dit :

            Ah… ce cher « GML » !
            il ne manquait plus que vous et vos interventions toujours si utiles et constructives….
            Vos propos illustrent ici parfaitement ce que je disais justement au début de ce message :
            « Le nucléophile vit tellement dans le mensonge – il en est totalement imprégné – qu’il prend la vérité pour le mensonge et le mensonge pour la vérité ! »

            Eh oui : un véritable « monde à la Orwell » !!!…
            (Vous savez, avec son fameux « 1984″…)
            ;)

          • Daneel Olivaw dit :

            Au fait… C’est pas vous qui défendiez le « négationnisme climatique » en prétendant que tout ce qu’écrivent les écologistes et les scientifiques du GIEC est faux ?
            :)

  10. Daneel Olivaw dit :

    Alors comme ça « le nucléaire nous rendra service un jour » ?
    Peut-être oui dans quelques siècles, avec une utilisation de « l’énergie nucléaire » totalement différente de celle que nous connaissons aujourd’hui (avec la fusion thermonucléaire à base de deutérium ?)…
    Mais croire que nos actuelles centrales puissent « nous rendre service » – à part pour donner du boulot à de futurs ingénieurs pour démanteler toutes ces « vieilleries radioactives » qui infestent déjà notre belle Terre -, c’est vivre vraiment dans « l’Héroïc-Fantasy » !
    :)

    Pour l’heure, le service que nous rend le nucléaire n’est franchement pas flagrant :

    - On pouvait déjà lire dans “La Lettre de l’AGNVS” du 17 octobre 1998 :
    « Qui ne sait pas que “certaines” entreprises dépensent une fortune – publicité, propagande – pour nous mentir et qu’elles vont même jusqu’à organiser pour leurs “meilleurs” agents des stages de communication, sommet de l’hypocrisie, dont l’objectif inavouable est de passer maître dans l’art de la manipulation, et de l’annihilation de nos consciences, déjà bien atrophiées et malmenées ?!…

    L’industrie du nucléaire tout entière vante ainsi ses mérites, son humanisme, son “écologisme” et évoque “le monde merveilleux et radieux” qu’elle est censée nous préparer.
    La vérité ?
    C’est un monde où nos chères générations futures auront le droit d’ingurgiter de l’air, de l’eau et des aliments radioactifs… elles auront le droit de vivre dans un environnement irrémédiablement contaminé dans des sites naturels défigurés, des carrières d’extractions contaminant et tuant régions et populations environnantes. (…)
    Le rejet constant de “radio-nucléides” par les centrales, même en fonctionnement normal, est dangereux. De graves effets cancérigènes, génétiques, biologiques, sont passés sous silence, de même que des effets “neurologiques” (…)
    Le tri du minerai multiplie encore plus la pollution radioactive et dissémine ses poussières dans toute l’atmosphère terrestre, à cela s’ajoute encore la pollution chimique de toute la région concernée. Partout, des “incidents” et des accidents presque quotidiens surviennent… »

    - Et en remontant encore un peu plus loin dans le temps…
    Cette brochure diffusée gratuitement par « La Vie Claire » par centaines de milliers d’exemplaires en 1975 (bref extrait) :
    « On croit généralement que le premier souci des gouvernements est la sécurité des populations et la couverture de leurs besoins essentiels.
    Ce n’est pas toujours le cas.
    En réalité, ils sont souvent manoeuvrés par des puissances invisibles qui tentent de les utiliser pour faciliter leurs trafics, et réussissent d’autant mieux que, souvent, elles ont avec eux des liens familiaux ou autres…

    Or le plus fructueux trafic du moment est la spéculation : « production-consommation-destruction ».
    La destruction de la production, c’est-à-dire la consommation au sens économique du terme, appelle une nouvelle production, et, le « progrès » aidant, la production peut grandir sans limite immédiatement suivie par la consommation-destruction : c’est ce qu’on appelle la croissance…
    Mais ce qui se prête le mieux à cette opération, c’est la production d’énergie : plus précisément les moyens de produire l’énergie, c’est-à-dire, d’une part les installations industrielles, d’autre part le «combustible».
    Ce n’est pas la vente d’énergie qui est fructueuse, mais, entre la vente des centrales et la vente du combustible, il y a pas mal de bénéfice à réaliser….

    En 1974, le Premier ministre annonçait qu’on ne construirait plus de centrales que nucléaires : tous les oeufs dans le même panier, une fois de plus !
    Or l’énergie nucléaire a les mêmes inconvénients que le pétrole, mais à une échelle de gravité beaucoup plus grande : Elle est coûteuse !

    Immédiatement après la guerre, on affirmait qu’on allait accéder, grâce à l’atome, à l’âge d’or de l’énergie illimitée tellement bon marché que l’on ne prendrait même plus la peine de poser des compteurs !

    Mais il a fallu différer la généralisation des centrales atomiques jusqu’à ce que la hausse dramatique du pétrole permette de reposer le problème de leur compétitivité.
    Actuellement, les experts affirment leur supériorité dans le domaine du prix de revient.
    Mais ils oublient certains postes dans leurs calculs.
    Ils oublient par exemple que le combustible atomique est, actuellement, pour une très large part, un sous-produit de la fabrication des bombes, et que les utilisations militaires supportent une partie du prix de revient….

    On connaît l’histoire de Rockefeller qui distribuait gratuitement des lampes à pétrole aux Chinois, pour créer un besoin et le satisfaire ensuite à un prix rémunérateur.
    Que deviendra le prix quand il existera une forte demande ?
    Et dans dix-20-30 ans, quand il y aura pénurie d’uranium ?
    Les projets actuels exigent que la production d’uranium soit multipliée par 10 en moins de 15 ans ! On voit d’ici, dans ce cas, ce que feraient les prix !

    Un autre poste « oublié » du prix de revient, est la protection de l’environnement…. »

    - Le 11 février 2009, France 3 diffusait un édifiant reportage d’Elise Lucet «Uranium : le scandale de la France contaminée…»…
    Le reportage qu’AREVA a tenté de censurer !

    Eh oui… Braves nucléophiles !!!
    ;)

    Car Elise Lucet et l’équipe de “Pièces à conviction” ont menée l’enquête sur ce scandale, au coeur des campagnes et des villes françaises : déchets et pollutions laissées par l’exploitation des mines d’uranium françaises qui ne sont plus en activité depuis plusieurs années…

    « Des millions de tonnes d’uranium ont ainsi été dispersées dans toute la France : en toute discrétion, dans nos campagnes, à proximité des villages ou des villes, des déchets radioactifs extrêmement dangereux ont été disséminés, ou ensevelis méthodiquement, depuis des dizaines d’années.
    Pire encore, ils ont parfois servi à construire des routes, des parkings, et même des logements, des écoles ou des aires de jeu pour les enfants, sans aucune mise en garde sur les risques encourus…
    Au total, selon les enquêteurs du magazine, entre 1945 et 2001 plus de 300 millions de tonnes de déchets radioactifs (résidus des 210 mines exploitées en France), ont été abandonnées sans mesure de protection ou de surveillance particulière. L’enquête fait également état de liens étroits entre ceux qui sont officiellement chargés de mesurer la radioactivité dans la nature et les anciens pollueurs.

    Négligence ou véritable “omerta” des pouvoirs publics ? »

    • GML dit :

      Je n’arrive même plus à lire votre logorrhée.
      Cessez de vomir votre haine pathologique du nucléaire : c’est fatigant.

      • Daneel Olivaw dit :

        C’est sûr que si vous avez comme « BMD » les neurones baignant dans la vodka, c’est difficile pour avoir les idées claires !
        ;)

        C’est bizarre, tous mes lecteur avec un Q.I. proche du mien (comme mes amis de Mensa par exemple), ne trouvent jamais que ma prétendue « logorrhée » – oh quel terme vilain et médisant, c’est vraiment pas sympa ça – est fatiguante…
        Ni même « haineuse » d’ailleurs !
        Peut-être est-ce vous qui avez des difficultés à lire et à penser…
        Reposez-vous donc…
        Il y a des bonnes émissions sur TF1 pour se détendre l’esprit !
        :)

        • Daneel Olivaw dit :

          Une bonne « infusion de Tilleul » aussi c’est très bon !
          :)
          :)
          :)

        • GML dit :

          Vous avez raison. A part les gens proches de votre « Q.I » et vous, les autres sont des cons.

          • Daneel Olivaw dit :

            C’est la logique même !
            Les gens qui ont le QI moyen du test standard – 100 -… sont forcément moins intelligents que ceux qui ont un Q.I. entre 140 et 160 (qui, comme par hasard, correspond justement à celui d’Isaac Asimov)…
            :)

            Cela dit, pas besoin de tests pour mesurer votre QI :
            Au vu de vos si pitoyables et stériles interventions, il est clair que vous êtes « en-dessous » de la moyenne globale !
            Ce n’est certes pas de votre faute et on ne peut vous en vouloir pour ça cher « Algernon »… ;)
            Mais au moins, si vous étiez capables d’apporter votre point de vue sans dénigrer systématiquement les écologistes qui ont un point de vue différent du vôtre… le débat serait certainement moins féroce !

            (Si vous ne l’avez pas encore remarqué cher « GML », j’ai comme mon ami Marcel Renoulet – le fondateur notamment de « L’Homme Libre » – adopté la devise du gentil hérisson :
            « Qui s’y frotte…
            … s’y pique » !)
            :)

          • GML dit :

            Chacun pensera ce qu’il veut de votre précédent post, de votre « gentil » théorie et de vous mais, au moins pour moi maintenant, c’est clair…

          • Daneel Olivaw dit :

            Bah… vous êtes de toute façon incapable d’avoir des idées claires !
            Toutes vos pitoyables interventions l’ont déjà bien amplement démontré.
            Si vous n’avez rien de plus intelligent à dire, vaudrait mieux que vous éteignez définitivement votre ordi… ça ferait au moins quelques économies d’énergie !!!
            ;)

  11. Daneel Olivaw dit :

    A propos du Nucléaire…
    voici encore une « fine couche »
    (Trop épaisse, elle risque d’exploser !)
    ;)

    « L’annonce de la hausse du prix de l’électricité illustre à la fois l’art consommé du mensonge au regard du prétendu financement massif des énergies renouvelables et l’incompétence caractérisée des décideurs politiques français en ce qui concerne la politique de l’énergie.

    Le prix de l’électricité est moins élevé en France que dans nombre de pays européens. Ce choix historique et délibéré était destiné à favoriser le chauffage électrique pour assurer la vente de l’électricité nucléaire en surcapacité. Le contribuable a en effet financé les investissements d’EDF et en bénéficie aujourd’hui, même si cette politique nous a fait perdre 30 ans en terme d’efficacité énergétique et 20 ans en terme de développement d’énergies renouvelables.
    Aujourd’hui, le choix français est à l’opposé du choix allemand et va creuser de manière abyssale nos déficits industriels, économiques, commerciaux et financiers.
    En effet, contrairement aux mensonges publics, la hausse du prix de l’électricité n’est pas destinée à permettre le financement des énergies renouvelables… Pour la bonne et simple raison que le gouvernement s’acharne à empêcher leur développement et à les détruire si elles parviennent néanmoins à croître. Après avoir scientifiquement détruit la capacité française de développer une filière éolienne, il s’est attaqué avec la même efficacité à la filière solaire et plus précisément photovoltaïque dont les tarifs de rachat viennent d’être très brutalement baissés en même temps que l’avantage fiscal qui  y était attaché  était considérablement réduit.
    On risquait d’atteindre en 2012 les objectifs de 2020 ! Quelle catastrophe !
    De surcroît, on risquait de voir apparaître une filière industrielle française qui aurait pu revendiquer d’être traitée comme un employeur français… quel scandale !
    Financer le statu quo
    D’où haro sur la « spéculation » du solaire après la descente en flamme de l’éolien coupable de défigurer les beaux paysages de France merveilleusement respectés par les centrales nucléaires et les couloirs de ligne à haute tension qu’elles génèrent. La hausse des prix de l’électricité est donc présentée comme la nécessité de compenser le coût du rachat des énergies vertes. Faux. Pour 2010, la Commission de Régulation de l’Energie rappelle que le financement des énergies renouvelables pèse pour 24 % de la taxe quand la cogénération gaz pèse 32 % et la péréquation tarifaire 41%.
    La hausse du prix n’est donc pas destinée à permettre à la France d’atteindre son objectif virtuel et purement publicitaire de 23% d’énergies renouvelables en 2020. Elle est destinée d’abord à renflouer EDF qui peine après ses investissements absurdes dans Constellation aux Etats-Unis. La situation de trésorerie est si préoccupante que le gouvernement a autorisé en catimini EDF à vendre ses filiales britanniques au secteur privé. Ainsi, la hausse du prix de l’électricité est d’abord la contribution de l’usager français à la folie des grandeurs d’EDF à l’international, demain peut être au mercato nucléaire pour financer le rachat par EDF du capital d’Areva.
    Mais c’est avant tout le financement du fiasco que représente l’EPR dont le coût a augmenté de 50% ainsi que le coût des travaux nécessaires à la prolongation de la durée de vie des centrales. Et c’est là que la politique française est à l’inverse de la politique allemande, inscrite dans le XXIéme siècle et qui vise  à couvrir 80 % de ses besoins en électricité et 50 % de ses besoins en énergies grâce aux énergies renouvelables à l’horizon 2050. Le financement à hauteur de 20 milliards d’euros par an sera financé par le public et par les exploitants de centrales nucléaires puisque, 60 % des profits générés par l’allongement de la durée de vie des centrales iront à l’État sous la forme de taxes ou d’investissements dans les énergies renouvelables.
    En France, c’est exactement le contraire. L’usager est prié de financer l’allongement de la durée de vie des centrales. Le nucléaire est chargé d’empêcher le développement des filières renouvelables et ainsi l’usager non seulement ne finance pas les filières du renouvelable par l’augmentation des tarifs mais finance leur enterrement progressif.
    En définitive, le citoyen français perd trois fois :
    - il paye plus cher (6% en 6 mois, 6% dans 6 mois s’ajoutant aux hausses précédentes, c’est-à-dire le plan Gadonneix qui avait au moins eu l’honnêteté de reconnaître que la hausse des prix était pour les investissements nucléaires) et perd le bénéfice de la rente qu’il a pourtant payé comme contribuable
    - il ne finance pas le développement de filières françaises d’Enr et se condamne au nucléaire à l’intérieur ou à l’importation de sources et d’électricité vertes
    - il s’expose à un risque nucléaire croissant en raison des pressions exercées par les exploitants pour réduire les coûts, donc la sûreté, pour réduire les exigences de l’ASN sur les conditions de renouvellement des centrales et de construction de l’EPR.
    C’est sans doute ce que nos grands dirigeants appellent un développement durable ! »

    (Cf.  » http://planetevivante.ning.com/forum/topics/hausse-du-prix-de-lelectricite « )

    ————-

    Et aussi :
    LE NUCLÉAIRE.. C’EST L’AVENIR ?
    « http://crefrance.ning.com/profiles/blogs/dechets-nucleaires-de »

    Et encore :
    « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/un-convoi-hautement-radioactif »

    • Robert dit :

      En attendant, le gouvernement allemand a bien l’intention de prolonger la production nucléaire teutonne.

      http://www.terra-economica.info/En-Allemagne-le-nucleaire-joue-les,12234.html

      • Daneel Olivaw dit :

        Et alors ?
        Qu’est-ce que cela prouve ? Que le nucléaire est indispensable ?
        Ben non… juste que l’actuel gouvernement allemand a dans cette criminelle « industrie de la mort » des intérêts financiers personnels !!!

        Cela dit… a bien y regarder, il y a une sacrée différence avec l’actuel gouvernement français (qui ne songe lui aussi qu’à bien se remplir les poches au détriment de la santé de ses citoyens et de la vie des générations futures) :
        Il ne s(agit pas pour l’Allemagne de se lancer dans la construction de nouvelles centrales nucléaires…. mais seulement de retarder de quelques années la fermeture de leurs « vieilles » centrales !…

        • Robert dit :

          «  » » » » juste que l’actuel gouvernement allemand a dans cette criminelle « industrie de la mort » des intérêts financiers personnels !!! » » » »

          Avez vous des preuves de ce que vous avancez ? Si non ça s’appelle de la calomnie (fait dont vous êtes coutumier)

          • Daneel Olivaw dit :

            C’est dans l’article que vous avez si obligemment mentionné !
            Mais il est vrai que vous ne savez pas lire et que vous ne comprenez toujours rien à rien à ce que l’on vous dit.
            Vous feriez vraiment mieux de donner votre ordinateur à des militants écolos et d’aller vous occuper de votre potager : vous serez ainsi beaucoup plus utile à l’humanité !!!

          • Daneel Olivaw dit :

            Cf. « Le SPD (sociaux-démocrates) et les Verts… dénoncent des profits supplémentaires pour les producteurs d’électricité, dont les centrales sont largement amorties !… »

            (Et on sait par ailleurs qui financent les campagnes électorales de tous ces politiciens nucléophiles)

            PS. Je remarque en passant cher « Robert/Torquemada/Savonarole/Sepulveda » que vous avez encore oublié d’ôter de devant votre visage ce miroir dans lequel vous croyez observer le monde….
            Et si quelqu’un ici est « coutumier de la calomnie », c’est bel et bien vous !!!

          • Robert dit :

            A propos de miroir, vous feriez bien de vous en acheter un, au lieu de renvoyer vos défauts vers vos interlocuteurs. Personne n’est dupe, étant incapable de prouver ce que vous dites vous n’avez que ce système pour essayer d’avoir un peu de crédibilité. Menteur, calomniateur, et extrémiste, vous êtes décidément à gerber.

          • Daneel Olivaw dit :

            « Menteur, calomniateur, et extrémiste, vous êtes décidément à gerber. »

            Ce n’est pas moi qui le dit.. mais vous-même en train de vous contempler une fois encore dans votre miroir !
            Comme le disent les psychologues :
            « Ce que Pierre dit de Jean nous renseigne davantage sur Pierre que sur Jean »

            (Autrement dit : ce que « Robert/Torquemada, etc…. » dit de « Daneel Olivaw », nous renseigne davantage sur la personnalité de « Robert/Torquemada, etc… » que sur « Daneel Olivaw » !!!

            ;)

          • Robert dit :

            Parce que vous croyez que nous appliquer votre effet miroir magique va vous rendre crédible. Mon pauvre garçon, Non seulement vous êtes ignorant mais en plus vous deviez être absent le jour où on a distribué l’intelligence, votre attitude en est la meilleure preuve.

            A propos, comme ça en passant vous ne connaissez rien aux cycles de Milankovitch (oui il y en a plusieurs et à des échelles de temps différentes)

          • Daneel Olivaw dit :

            « A propos, comme ça en passant vous ne connaissez rien aux cycles de Milankovitch »
            ?????????????

            Je ne vois pas le rapport avec notre discussion ici !
            Et je ne vois pas non plus ce qui vous permet d’affirmer une telle contre vérité !
            (mais il est vrai que vous ne savez faire que ça :
            mentir, mentir, mentir, mentir encore et encore !!!!!

    • Daneel Olivaw dit :

      Faut-il rappeler qu’il N’EXISTE PAS DE SEUIL EN DESSOUS DUQUEL LE RAYONNEMENT N’AURAIT PAS D’EFFET CANCÉRIGÈNE ?

      D’après toute norme raisonnable basée sur des épreuves scientifiques :
      IL N’EXISTE AUCUNE DOSE SÛRE !

      IL N’EXISTE PAS DE SEUIL EN DESSOUS DUQUEL IL N’Y A PAS DE PROBLÈME !

      Même à des faibles doses de radiation reçues à faible débit, il y a encore une relation linéaire entre le rayonnement reçu et les cancers qu’ils provoquent !…

      Il existe suffisamment de preuves démontrant qu’une exposition de faible dose due à des matériaux radioactifs artificiels provoque des problèmes de santé, et que les modèles conventionnels de la CIRP et ceux d’autres agences qui utilisent les mêmes modèles d’évaluation des risques n’ont aucunement prévu ces effets !!!

      Des expériences pratiquées sur un grand nombre de petits animaux, animaux unicellulaires ou souris, montrent qu’il y a une certaine probabilité d’occurence de cancer, même à des doses inférieures à celles correspondant à des effets clairement observables sur chacun des animaux….

      C’EST AVEC LES FAIBLES DOSES QUE LES RISQUES SONT LES PLUS GRANDS !!!

      • Robert dit :

        «  » » »Il existe suffisamment de preuves démontrant qu’une exposition de faible dose due à des matériaux radioactifs artificiels provoque des problèmes de santé, et que les modèles conventionnels de la CIRP et ceux d’autres agences qui utilisent les mêmes modèles d’évaluation des risques n’ont aucunement prévu ces effets !!!: » » » »

        Références des articles ?

        • Daneel Olivaw dit :

          Vous êtes vraiment d’une inculture phénoménale pour demander cela !
          Preuve supplémentaire que vous ne cessez de pontifier sur des sujets SUR LESQUELS VOUS N’Y CONNAISSEZ RIEN DE RIEN… ABSOLUMENT RIEN !!!

          (Mis à part le bourrage de crâne de base de tout bon militant d’Areva)

          • Robert dit :

            Vous allez donc remédier à mon inculture en me donnant les références de ces études….

          • GML dit :

            Robert, ce que dit Daneel est parfaitement faux comme d’habitude et comme c’est en plus un excité. J’ai cessé de répondre à ses injures et sa mauvaise foi patente.
            Pour votre information (Daneel ne voudra jamais lire ce lien car il est écrit par de « vilains nucléophiles ») le lien suivant parle succintement des faibles doses.
            http://www.sfen.org/
            Rubrique « Nouvelles technologies » et sous rubriques « Les faibles doses ».

            Il existe même un effet « hormesis » (que vous connaissez peut-être) supposant que les trés faibles doses pourraient avoir un effet bénéfique en retardant par « immunisation » l’apparition de cancers.
            Bien entendu, ce type d’assertion sur ce site n’est pas politiquement correct et risque de faire hurler les anti-nucléaires « primaires ».

          • Daneel Olivaw dit :

            Oh oui.. de « vilains nucléophiles » comme vous dites, qui mentent comme ils respirent et sont si grassement rémunérés par leur si CHÈRE industrie de la mort pour corrompre et pervertir les conciences par leur DÉSINFORMATION SYSTÉMATIQUE !

            « Climato-sceptiques » et « Nucléophiles » = même engeance :
            Le mensonge est leur vérité, et la vérité leur mensonge !!!

            Un site beaucoup plus sérieux et sincère, et qui lui ne touche pas de subsides d’AREVA et autres industries capitalistes nucléophiles :
            http://www.ninucleaire-nieffetdeserre.org

          • Daneel Olivaw dit :

            Whaou : « les trés faibles doses pourraient avoir un effet bénéfique » ?
            Ben voyons…
            C’est pas vous – où l’un de vos « frères » (!) – qui disiez que les pesticides aussi c’étaient bon pour la santé… ainsi que les OGM… et que l’amiante aussi c’était pas dangereux ?
            C’est vraiment se moquer du monde…
            Et dire que c’est moi que l’on accuse de raconter n’importe quoi.
            En seriez-vous donc resté au même stade que Marie-Curie qui se prenait un verre d’eau radioactive tous les matins en croyant que cela lui ferait du bien, et qui préconisait même d’envoyer les enfants dans les mines de radon pour leur santé ????

            Franchement désespérant !!!!!!!!!!!!!

            ————-

            Notre dossier « Énergie Nucléaire : Entre Mensonges et vérité », démontre indubitablement qu´il y a aussi une terrifiante désinformation organisée où tout n´est que mensonges éhontés.
            Dans La Lettre de l´AGNVS du 17 octobre 1998, nous écrivions même :
            « Qui ne sait pas que « certaines » entreprises dépensent une fortune – publicité, propagande – pour nous mentir et qu´elles vont même jusqu´à organiser pour leurs « meilleurs » agents des stages de communication, sommet de l´hypocrisie, dont l´objectif inavouable est de passer maître dans l´art de la manipulation, et de l´annihilation de nos consciences, déjà bien atrophiées et malmenées ?!…
            L´industrie du nucléaire tout entière vante ainsi ses mérites, son humanisme, son « écologisme » et évoque « le monde merveilleux et radieux » qu´elle est censée nous préparer.
            La vérité ? (…) C´est un monde où nos chères générations futures auront le droit d´ingurgiter de l´air, de l´eau et des aliments radioactifs… elles auront le droit de vivre dans un environnement irrémédiablement contaminé dans des sites naturels défigurés, des carrières d´extractions contaminant et tuant régions et populations environnantes. (…)
            Le rejet constant de « radio nucléides » par les centrales, même en fonctionnement normal, est dangereux.
            De graves effets cancérigènes, génétiques, biologiques, sont passés sous silence, de même que des effets « neurologiques » (…)
            Le tri du minerai multiplie encore plus la pollution radioactive et dissémine ses poussières dans toute l´atmosphère terrestre, à cela s´ajoute encore la pollution chimique de toute la région concernée. Partout, des « incidents » et des accidents presque quotidiens surviennent… mais heureusement, les « cadres en communication » veillent et rassurent et endorment notre conscience qui ne demande pas mieux ! …

      • Daneel Olivaw dit :

        Bon allez… assez rigolé.
        Je me suis bien amusé de voir nos nucléophiles (complètement « lobotomisés par l’intox et le lavage de cerveau d’AREVA et compagnie ») se précipiter tête baissé dans le panneau, et se livrer à leurs délires médisants et malveillants…
        Voilà les références des citations :

        - « Faut-il rappeler qu’il N’EXISTE PAS DE SEUIL EN DESSOUS DUQUEL LE RAYONNEMENT N’AURAIT PAS D’EFFET CANCÉRIGÈNE ? »
        (Étude de Mancuso, Stewart et Kneale en 1977. Cette étude avait fait l’effet d’une véritable bombe pour les officiels du nucléaire… qui ont tout fait ensuite pour la discréditer et la faire oublier !!!)

        - « D’après toute norme raisonnable basée sur des épreuves scientifiques :
        IL N’EXISTE AUCUNE DOSE SÛRE ! »
        (Citation de l’américain John W. Gofman – M.D., PhD. -, un des pères du nucléaire aux USA, dans sa monographie « Radiation Induecd Cancer from Low-Dose Exposure » et cité dans une lettre ouverte au grand public en date du 11 mai 1999.)

        - « IL N’EXISTE PAS DE SEUIL EN DESSOUS DUQUEL IL N’Y A PAS DE PROBLÈME ! »
        (Citation de Monsieur Denis Bard, épidémiologiste à l’IPSN à l’époque, et de ce fait insoupçonnable d’être un vil anti-nucléaire : « Menteur, calomniateur, et extrémiste à gerber. » (!))

        - « Même à des faibles doses de radiation reçues à faible débit, il y a encore une relation linéaire entre le rayonnement reçu et les cancers qu’ils provoquent !… »
        (Citation du Prix Nobel Georges Charpak. « De Tchernobyl en Tchernobyls »

        - « Il existe suffisamment de preuves démontrant qu’une exposition de faible dose due à des matériaux radioactifs artificiels provoque des problèmes de santé, et que les modèles conventionnels de la CIRP et ceux d’autres agences qui utilisent les mêmes modèles d’évaluation des risques n’ont aucunement prévu ces effets !!! »
        (Comité Européen sur le Risque de l’Irradiation – CERI -, créé en 1997) ……

      • Daneel Olivaw dit :

        - « Des expériences pratiquées sur un grand nombre de petits animaux, animaux unicellulaires ou souris, montrent qu’il y a une certaine probabilité d’occurence de cancer, même à des doses inférieures à celles correspondant à des effets clairement observables sur chacun des animaux…. »
        (Cf. « De Tchernobyl en Tchernobyls », co-rédigé par divers auteurs, dont le Prix Nobel de Physique 1992 Georges Charpak)

        - « C’EST AVEC LES FAIBLES DOSES QUE LES RISQUES SONT LES PLUS GRANDS !!! »
        (Professeur Jay Gould, alors Président du Projet de Santé Publique à New York. On pouvait lire aussi dans cette phrase dont je n’avais cité que la conclusion : « Les faibles doses son redoutables à cause de leurs effets à long terme. Petkau, un physicien canadien, a démontré il y a plusieurs années que les effets des faibles doses sont de type logaritmique, à savoir concave vers le bas, ce qui signifie que c’est avec les faibles doses que les risques sont les plus grands. »)

        Quand au cancérologue Maurice Tubiana, président de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif de 1982 à 1988, il écrivait le 15 janvier 1980 :
        « Si la proportion de sujets irradiés est faible, les gènes mutés sont dilués et l’effet global est faible ; mais si beaucoup de sujets sont irradiués, même à faibles doses, ceci entraîne un accroissement de la fréquence des tares… »

        Et comme le disait encore ce retraité de l’industrie nucléaire CEA-COGEMA dans le « Calypso-log » de Janvier 1993 (l’Organe d’Information de « l’Equipe Cousteau ») :
        « Quel sera le Droit des Générations Futures ?!…
        Elles auront le droit de vivre dans un environnement contaminé et radioactif.
        Cela à cause du silence de ceux qui savent et se taisent devant des « manipulations scientifiques » de l’opinion, bien plus graves que toutes les manipulations politiques réunies de ce siècle ! (…)
        Il y a une conjuration du silence face au lobby électro-nucléaire, très puissant en France, donc redouté.
        Pendant qu’il s’ingénie à pervertir les médias et manipuler l’opinion, la Concentration Maximum Admissible (« admissible » signifiant en réalité : « administrativement et économiquement admissible », et non dans le sens où il y aurait innocuité, absence d’atteinte à la santé des populations) en radio-éléments augmente lentement mais sûrement dans l’atmosphère et toute la chaîne alimentaire…
        Ceci par les rejets de radio-nucléïdes faibles (pour chaque centrale), mais quasi-permanents en fonctionnement normal, sans incident !…
        Les incidents s’ajoutent ! »

        • Daneel Olivaw dit :

          Autre ouvrage de référence :
          « TCHERNOBYL, 20 ANS APRÈS.
          Cachez ce nuage que je ne saurais voir… »

          Éditions Guy Trédaniel, mars 2006.
          Par mon ami Jean-Michel Jacquemin-Raffestin, auteur également de :
          - « Ce fameux nuage… Tchernobyl, la France contaminée »
          (Préfacé par Théodore Monod)

          - « Tchernobyl : Aujourd’hui les français malades ! »

          - « Tchernobyl, conséquences en France : J’ACCUSE ! »

          - « Coupables d’êtres victimes »…

    • Daneel Olivaw dit :

      A propos….
      Pour ceux qui n’auraient pas pris la peine d’aller consulter le site de référence, je signale que cet article est à 100% un communiqué de Corinne Lepage, Présidente de Cap21 !
      (http://fr.wikipedia.org/wiki/Corinne_Lepage)

  12. Daneel Olivaw dit :

    « jeangab » nous assénait notamment le 3 novembre 2010 à 2h28 :
    « pouvez vous me donnez les chiffres concernant les décès dans les mine d’uranium svp… »

    Que voilà une rhétorique sournoise et machiavélique !!!
    Vous savez pertinemment – ou alors vous êtes vraiment plus bête que vous en avez l’air (?) – que tout ce qui touche au nucléaire, même dit « civil », est « SECRET DÉFENSE »…
    Il y a certainement énormément de décès dans les mines d’uranium que l’on nous a caché et nous cache encore (surtout concernant tous ces pauvres bougres africains que « la france » a utilisé en bon « COLONIALISTES RACISTES » (!!!))…

    Et il y a même pas besoin de parler des pauvres africains…
    Les citoyens français aussi sont considérés comme des « gueux » auxquels on peut mentir effrontément et joeur impunément avec leur santé et même leur vie !

    Vous avez déjà oublié ça en février 2009 :
    « Uranium : le scandale de la France contaminée »…
    Le reportage qu’AREVA aurait voulu voir censuré !

    Eh oui !…
    Elise Lucet et l’équipe de Pièces à conviction ont menée l’enquête sur ce scandale, au coeur des campagnes et des villes françaises (*)…

    ————-

    Voilà le message que je diffusais sur tous mes sites et forums ce 9 février 2009 :
    « Pour Areva, la meilleure défense, c’est l’attaque.
    Le titre du prochain numéro de Pièces à convictions, que diffuse le 11 février France 3, fait peur.
    Et pas qu’aux téléspectateurs : le 29 janvier, Areva a décidé de saisir le CSA…

    Sensible sur la question des déchets d’uranium, Areva ?
    Ce n’est une surprise pour personne.
    A France 3, on dit avoir senti la « fébrilité » du groupe dès les premiers contacts établis par la rédaction de Pièces à conviction.
    Des personnalités sollicitées pour intervenir sur le plateau d’Élise Lucet (parmi lesquelles le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo), seule Anne Lauvergeon, PDG d’Areva, a décliné pour cause officielle d’emploi du temps surchargé laissant le soin à son porte-parole, Jacques-Emmanuel Saulnier, d’honorer l’invitation. Plus surprenante, en revanche, est la promptitude du groupe à agiter le chiffon rouge du CSA…

    N’hésitez pas à faire circuler cette info et à avertir vos parents et amis !

    Objet : Emission pièces à conviction « le scandale de la France contaminée » le 11 février à 20h35 sur France 3.
    Déchets et pollutions laissées par l’exploitation des mines d’uranium.
    Déchets d’uranium : le cri d’alarme de « Pièces à conviction » !
    La CRIIRAD a apporté son appui scientifique à la réalisation de reportages pour un numéro de «Pièces à conviction» consacré aux déchets et pollutions laissées par l’exploitation des mines d’uranium. Sous le titre «le scandale de la France contaminée», il doit être diffusé mercredi 11 février à 20h35 sur France 3. Nous espérons que vous pourrez le regarder car il s’annonce passionnant.
    Vous y retrouverez plusieurs des études réalisées par le laboratoire de la CRIIRAD : à Saint-Priest-La-Prugne dans la Loire, La Crouzille en Haute-Vienne, Gueugnon en Saône-et-Loire, Saint-Pierre dans le Cantal….

    Encore faut-il que l’émission soit diffusée !
    Areva vient en effet de saisir le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et fera son possible pour empêcher la diffusion d’informations susceptibles d’écorner son image de marque.
    Réponse le 11 février prochain.
    N’hésitez pas à faire circuler cette info et à avertir vos parents et amis !
    Plus d’info sur le dossier des mines d’uranium : « http://www.criirad.org » … »

    (*) Voir : http://programmes.france3.fr/pieces-a-conviction/51415247-fr.php

    ————-

    Autre rappel (article que je diffusais le 26 avril 2007) :

    « Tchernobyl, Il y a 21 ans… J’AI FAIS UN RÊVE ! »
    « Le 21 ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl sera noyé par les élections présidentielles…
    J’ai fait un rêve : nos médias allaient dire la Vérité aux Français !
    Naturellement, il était difficile de ne pas parler du mensonge d’État français de l’époque : le nuage est bien passé au dessus de notre pays, mais dans un pays où il n’y a ni responsable ni coupable, on ne s’attarde pas sur ce sujet.
    Il y a 21 ans, les Français ont été victimes d’un mensonge d’État !

    Est-il important, entre ces deux tours d’élection présidentielle de rappeler que l’un des candidats Nicolas SARKOZY, était Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l’Intérieur ?

    Certains journalistes reconnaissent à présent qu’on leur a demandé de donner de faux bulletins météorologiques, certains précisent que l’on a fait de fausses cartes de météo afin de ne pas inquiéter les Français.
    Mais aujourd’hui, leur dit-on la Vérité aux Français ?
    Pour ce 21 ème anniversaire, a t-on rappelé que des Français sont malades des conséquences du nuage de Tchernobyl ? … »

    • Robert dit :

      «  » » »Il y a certainement énormément de décès dans les mines d’uranium que l’on nous a caché et nous cache encore (surtout concernant tous ces pauvres bougres africains que « la france » a utilisé en bon « COLONIALISTES RACISTES » (!!!))… » » » »

      Preuves ? Pourquoi cacherait on des morts dans des mines d’uranium et pas celles des mines de charbon ? Encore une fois vous versez dans la calomnie.

      • Daneel Olivaw dit :

        On vous enfoncerait les preuves dans les yeux que vous prétendriez encore ne rien voir !!!
        :)

        Une petite pensée en passant pour le professeur Yuri Bandazhevsky qui à été condamné à huit ans de prison en Russie pour avoir osé étudier les effets pathologiques de Tchernobyl sur les enfants.

        Pour en savoir plus je vous conseille l’excellent livre de Hubert Reeves « Le mal de Terre », où on découvre notamment comment on peut être « pour », puis, après des recherches : contre le nucléaire !…

        Voir : http://evolutionnaire.free.fr/nucleaire.php

  13. jeangab dit :

    « Vous savez pertinemment – ou alors vous êtes vraiment plus bête que vous en avez l’air (?) – que tout ce qui touche au nucléaire, même dit « civil », est « SECRET DÉFENSE »… »
    on peut donc, à partir de cette constatation, dire tout et n’importe quoi.
    « Il y a certainement énormément de décès dans les mines d’uranium que l’on nous a caché et nous cache encore »
    ben voila, on dit tout et n’importe quoi….. :)
    « La CRIIRAD a apporté son appui scientifique »
    laissez moi pouffer de rire, le jour où la criirad sortira une étude en comité de lecture n’est pas pour demain.
    oser comparer des militants anti-nucléaire à des scientifiques est une insulte à la science.
    « Il y a 21 ans, les Français ont été victimes d’un mensonge d’État »
    je vous met au défi de prouver que l’état français n’a pas prévenu du passage du fameux nuage sur notre territoire, vous avez à votre disposition les archives de l’ina sur cette période pour prouver vos dire.
    autant dire que c’est perdu d’avance….
    « Certains journalistes reconnaissent à présent qu’on leur a demandé de donner de faux bulletins météorologiques, certains précisent que l’on a fait de fausses cartes de météo afin de ne pas inquiéter les Français. »
    et
    « Mais aujourd’hui, leur dit-on la Vérité aux Français ? »
    si on vous écoute, certainement pas.

    • Daneel Olivaw dit :

      Aaah… les sbires et thuriféraires d’AREVA aiment bien s’infiltrer dans les discussions écolos pour tenter de nous discréditer et faire valoir leurs mensonges caractérisés…
      A qui voulez-vous faire croire que vous, vous dites la vérité ?
      Toutes vos interventions sont d’une imbécilité affligeantes, et vos arguments pitoyables et stériles.

      OSER COMPARER DES MILITANTS NUCLÉAIRES À DES SCIENTIFIQUES EST UNE INSULTE À LA SCIENCE !!!

      • jeangab dit :

        « Aaah… les sbires et thuriféraires d’AREVA aiment bien s’infiltrer dans les discussions écolos pour tenter de nous discréditer et faire valoir leurs mensonges caractérisés… »

        Aaah, les théories du complot et du lobbying ont de bon jours devant eux.

        « Toutes vos interventions sont d’une imbécilité affligeantes, et vos arguments pitoyables et stériles. »

        quand je vous disait que vous n’étiez capable que d’insulter, ce ne sont que vos seuls arguments, merci d’apporter a chacune de vos réponses, des arguments en ma faveur :)

        • Nimch dit :

          Pourquoi le lobbying n’existe pas ? Et il n’existe pas non plus d’entreprises dont c’est l’activité d’aller commenter en faveur de leur client dans les forums et autres ? Mince alors on m’aurait menti ? Ou alors vous vivez sur une autre planète…

          • jeangab dit :

            donc, selon vous, le fait que l’on exprime une opinion contraire à la votre n’est que du lobbying d’entreprise.
            effectivement, nous ne vivons pas sur la même planète.

        • BMD dit :

          Daneel est plus à plaindre qu’à blâmer. Le recours à l’opacité (on ne nous dit pas tout!) ou aux lobbys( ce sont les lobbys qui empêchent de faire ceci ou celà) pour justifier des positions qui ne peuvent pas résister à une argumentation rationnelle est typiquement paranoïaque, et c’est un poids qu’il faut traîner quand on est atteint de cette maladie. Combien de fois ai-je entendu ce type de propos, et pas seulement dans les discussions pour ou contre le nucléaire.
          Bien sûr, l’opacité et les lobbys, çà existe, mais se référer sans arrêt à ces obstacles est maladif, ou dénote une position défensive pour masquer une faible connaissance des problèmes ou une incapacité à aller chercher l’information .
          A ce propos, l’opacité du nucléaire, çà me fait rire. Quand on sait trier et lire, on trouve à peu près tout ce qu’on veut sur Internet, ou dans des bouquins, y compris comment fabriquer une bombe atomique. On peut aussi compter sur Green Peace, SDN , la CRIIRAD et même Elise Lucet pour aller chercher de vrais-faux secrets d’Etat ou fouiller dans les poubelles d’EDF ( c’est le bon côté de leur existence). Mais encore faut-il chercher au lieu de gémir.
          A propos de paranoïa, on vient d’en voir des exemples typiques avec les pigeons verts antinucléaires cherchant à retarder le convoi de déchets pour l’Allemagne: les voilà qui clament, le regard chaviré vers le ciel pour y chercher du secours, que c’est un train extrêmement dangereux suant une terrible radioactivité par tous ses pores ( vous pensez, 2000 becquerels, soit le quart de la radioactivité personnelle d’un manifestant! Ont-ils seulement pensé que 10 000 personnes rassemblées, çà faisait 80 millions de becquerels? et les organisateurs qui ne leur ont rien dit à ce sujet, comment les qualifier? de génocidaires) et qui en même temps se vautrent avec femmes et enfants sur son passage et l’arrêtent au voisinage d’une grande ville, alors qu’ils nous ont dit qu’ il aurait pu exploser, provoquant des dommages plus importants qu’à Tchernobyl. Et le pire, c’est qu’ils y croient ( contrairement aux ayatollahs verts qui les manipulent ,et qui savent bien ce qu’il en est)

          • Daneel Olivaw dit :

            Quand on lit une telle dose de débilités et d’inepties… c’est certain que l’on se dit que « BMD » est plus à plaindre qu’à blâmer : encore un qui a perdu tout bon sens et est complètement lobotomisé par la secte nucléophile et son si humaniste, démocratique et philanthropique gourou « AREVA » !!!

          • jeangab dit :

            « 2000 becquerels, soit le quart de la radioactivité personnelle d’un manifestant »

            et le plus amusant la dedans, c’est que le becquerel en terme d’irradiation, ça ne veut strictement rien dire, c’est une désintégration par seconde, mais ça émet quoi, de l’alpha ?, du beta ?, du gamma ?
            les taux d’irradiation se mesure en sievert, et ça n’a strictement rien à voir avec le becquerel.
            c’est une technique d’enfumage souvent employée par la CRIIRAD, qui fait affoler des compteurs geiger en omettant, bien sur, de préciser quel type de rayonnement est émis, et ce que ça représente en sievert.

            dans la manipulation habituelle, on pouvait voir aussi les castors du train filmés à l’infrarouge, mais bien sur sans aucune explication, laissant croire au grand public qu’il s’agissait de l’irradiation nucléaire s’échappant en masse des containers.

            tout est bon pour apeurer les foules…

          • Daneel Olivaw dit :

            Et pour AREVA et ses sbires dévoués :
            « TOUT EST BON POUR RASSURER LES FOULES ET ENDORMIR LEUR CONSCIENCE » !!!

            Une autre petite pensée en passant pour le professeur Yuri Bandazhevsky qui à été condamné à huit ans de prison en Russie pour avoir osé étudier les effets pathologiques de Tchernobyl sur les enfants.

            Pour en savoir plus je vous conseille l’excellent livre de Hubert Reeves « Le mal de Terre », où on découvre notamment comment on peut être « pour », puis, après des recherches – et en réfléchissant (!!!) – : être contre le nucléaire !…
            Voir : http://evolutionnaire.free.fr/nucleaire.php

          • jeangab dit :

            tient, il me semblais que ce brave yuri avait été arrêté pour détournement de fond, sans doute une rumeur…

          • Daneel Olivaw dit :

            Ben voyons…. Paraît aussi que « Sakineh » n’aurait pas été condamnée à la lapidation pour « adultère » mais pour meurtre !
            Quand on veut se débarraser de son chien on dit qu’il a la rage !!!

            Cela me confirme en tout cas que vous faite concurrence en crétinisme aux fameux lapins !

          • Daneel Olivaw dit :

            Comme je le disais effectivement dans l’un de mes précédents messages du 6 novembre :
            « Pour Areva – et tous ses sbires (!) -, la meilleure défense, c’est l’attaque »….

            Je remarque au passage que les nucléophiles adorent traiter les écologistes de « Ayatollahs »…
            Or, sachant par ailleurs que « CE QUE PIERRE DIT DE JEAN NOUS RENSEIGNE TOUJOURS PLUS SUR PIERRE QUE SUR JEAN »… Nous pouvons donc en déduire que les véritables ayatollahs fanatiques et sectaires sont bel et bien ceux qui s’obstinent à défendre les intérêts financiers colossaux des multinationales de l’Uranium et des centrales nucléaires !!!

        • Daneel Olivaw dit :

          Bah… vous, vous avez déjà très nettement démontré que vous n’étiez qu’un crétin de premièrte qui délirait à bloc comme tout bon adepte décérébré de la secte nucléophile !
          Mes amis scientifiques du GSIEN en bien apprécié votre sortie prétextant que les anti-nucléaire seraient « une insulte à la science »
          (Alors qu’en vérité c’est exactement l’opposé : ce sont les défenseurs du nucléaire qui sont bel et bien « une insulte à la science »… et également :
          « UNE INSULTE À LA CONSCIENCE » !

          Et quand votre bon copain nous sort également que la radioactivité nucléaire « pourrait » être bénéfique à la santé… on touche vraiment là les fonds abyssales de la connerie humaine !!!

          • Daneel Olivaw dit :

            Pour rappel…
            Comme je le disais déjà ici – « http://effetsdeterre.fr/2010/07/08/changer-denseigne-ou-mourir » -, le GSIEN c’est le « Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire »
            (Il édite notamment « La Gazette Nucléaire » :
            - http://resosol.org/Gazette/2010/257.html )

            Bref, comme je le disais plus tôt avec tout plein de fôôtes :
            « Mes amis scientifiques du GSIEN ont bien apprécié votre sortie prétextant que les anti-nucléaire seraient « une insulte à la science »
            (Alors qu’en vérité c’est exactement l’opposé : ce sont les défenseurs du nucléaire qui sont bel et bien « une insulte à la science »… et également :
            « UNE INSULTE À LA CONSCIENCE » !

            Et quand votre bon copain nous sort également que la radioactivité nucléaire « pourrait » être bénéfique à la santé… on touche vraiment là les fonds abyssaux de la connerie humaine !!! »

          • jeangab dit :

            « Mes amis scientifiques du GSIEN »

            c’est sur que le gsien n’est pas connu pour être une asso anti-nucléaire, et leur fameuse gazette, un outil de propagande de la dite asso.
            :)

          • Daneel Olivaw dit :

            Evidemment…. le GSIEN est en toute pertinence « anti-nucléaire »…
            Contrairement à vous, ses chercheurs ne sont pas des adeptes de « la secte AREVA » !!!

          • jeangab dit :

            « Evidemment…. le GSIEN est en toute pertinence « anti-nucléaire » »

            donc militants et partial.
            merci pour votre confirmation.

          • Daneel Olivaw dit :

            Parce que vos infos nucléophiles « sponsorisées » par AREVA c’est pas militant et partial peut-être ?

            Pauvre con !!!

          • Daneel Olivaw dit :

            Et n’allez pas hurler à « l’insulte » ou la « calomnie »… c’est la pure vérité !!!
            Je ne comprend même pas comment vous avez réussi à utiliser un ordinateur tellement vous avez de toute évidence un QI de moule !!!

    • Daneel Olivaw dit :

      Pour info :

      L’uranium qui alimente les centrales nucléaires provient de quelques pays du sud.
      Loin de profiter de ce minerai, les peuples qui habitent les régions concernées sont victimes du néocolonialisme. Leur environnement est gravement pollué par l’extraction minière, qui empoisonne l’eau, le sol et l’air. Les mineurs et les populations locales sont malades de la radioactivité.

      Le Réseau « Sortir du nucléaire » est solidaire de leurs luttes contre les multinationales minières, comme AREVA.
       
      Durant l’été 2010, les représentants des peuples vivant sur des terres uranifères ont rédigé un manifeste de protestation : “Territoires sacrés, peuples empoisonnés”.
       
       ————-

      Otages du Niger : le vrai prix de l’électricité nucléaire
       
      Communiqué de presse du Réseau « Sortir du nucléaire » du 21 septembre 2010
       

      Depuis le 16 septembre, aucune nouvelle des salariés enlevés au Niger. On parle d’AQMI, d’Al Quaïda, mais pas un mot sur les revendications des habitants du désert. Jamais n’est évoqué le contexte géographique, économique et humain d’une région qui produit l’uranium utilisé dans le tiers des centrales nucléaires françaises.

      Les ressources mondiales en uranium sont limitées, réparties entre une dizaine de pays, dont le Niger, l’un des pays les plus pauvres du monde. Selon l’ONU et la FAO, 47% des Nigériens sont en situation d’insécurité alimentaire (dont 86% des agriculteurs).

      Cet uranium profite à AREVA, mais il nuit aux Nigériens : en quelques années, deux mines d’uranium et 130 permis de recherche minière ont spolié les habitants et les terres agro-pastorales voisines. À cause de l’extraction de l’uranium, on assiste à une destruction de la flore et la faune, à une contamination de l’air par les poussières et les gaz radioactifs, et à une très importante contamination de l’eau, accompagnée de l’épuisement de deux grandes nappes fossiles, à hauteur de 70% de leurs réserves. Les mineurs nigériens travaillent dans des conditions épouvantables pour leur santé. La population locale est malade de la radioactivité. Voilà le vrai prix de l’électricité nucléaire, payé ici par les seuls Nigériens ! (…)
      Cela met en lumière le néocolonialisme français, cette « Françafrique » qui génère de nouveaux conflits, pille les ressources naturelles, détruit l’environnement, met en péril les populations autochtones…

      Voir l’intégral ici :  » http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=dossiers&soussousmenu=uranium&page=index  »

      A voir aussi :
      « http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=dossiers&soussousmenu=niger&page=index »

      L’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), organisme scientifique d’Etat, censé faire la transparence sur les questions touchant au nucléaire, publie un rapport complaisant sur les mines d’uranium de la Cogéma au Niger.
      Il est vrai que cette étude a été… payée par Areva !
      Toujours la même conception de la transparence dans le nucléaire français…

      OSER COMPARER DES MILITANTS NUCLÉAIRES À DES SCIENTIFIQUES EST UNE INSULTE À LA SCIENCE !!!

      • jeangab dit :

        c’est sur que pour me renseigner sur le nucléaire, je vais aller consulter uniquement que le réseau « sortir du nucléaire », je suis sur d’y trouver de l’information impartiale…. :)
        pitoyable avez vous dit….

        • toxymoron dit :

          Si Si, il faut.
          Après tout, c’est une étude des mêmes qui démontre que si on fait des efforts surhumains et des investissements impensables, on pourra fermer la moitié des centrales d’ici 2030.
          C’est donc une admission par le groupe que la France ne peut pas survivre sansson nucléaire.
          Tout le reste, c’est une perte de temps.

          • Tilleul dit :

            « survivre », évitez d’utiliser des mots dramatiques de ce genre ça va donner du grain à moudre à ceux qui s’inquiètent du risque stratégique posé par le fait que la France soient devenu totalement dépendante de l’extérieur pour ses sources d’énergie (pétrole, gaz, uranium…).

          • jeangab dit :

            « Si Si, il faut.
            Après tout, c’est une étude des mêmes qui démontre que si on fait des efforts surhumains et des investissements impensables, on pourra fermer la moitié des centrales d’ici 2030. »

            sur ces conseils, j’irais voir et prévoirais mon stock de bougies en connaissance de cause…
            :)

      • BMD dit :

        J’ai cru un moment que vous parliez du charbon allemand, mais non!
        Je connais quelqu’un qui a passé quelques années à Arlit à faire de la géologie dans les mines d’uranium. C’est curieux qu’il ait aussi bonne mine!

  14. Robert dit :

    Je repose ma question,

    On fait comment pour assurer les besoins mondiaux (qui vont croissant) en énergie électrique tout en réduisant nos émissions de GES ? J’aimerais vraiment une réponse à ce problème

    • Tilleul dit :

      Déjà rien que votre question montre que vous êtes à coté de la plaque puisque l’électricité ne représente que 10% des besoins futurs de l’humanité… Il faut une solution qui permette de répondre à tous les besoins (dont surtout la chaleur et le transport), une solution qui n’est capable que de répondre aux besoins électriques ne sera capable que d’agir à la marge…

      Sinon les besoins mondiaux ne sont pas forcément croissant tout simplement parce qu’une part énorme de cette énergie est gaspillée par très peu de monde… On a donc un levier très grand de ce point de vue… Regardez les USA : ils gaspil…euh… consomment 21 millions barils de pétrole par jour alors que la production mondiale est de 72 millions (30% de la demande mondiale pour un pays de 250 millions d’habitants!)… Dès qu’ils auront fini leur transition à des motorisations européennes et ils n’ont de toutes façon pas le choix parce que leur voitures ne passent pas les critères de consommation de la réglementation chinoises, ils auront divisé leur consommation par deux ce qui libérera plus de pétrole qu’il n’en faut pour les besoins de l’ensemble des pays en développement…

      On a une part croissante dans les pays en développement et une part décroissante dans les pays développé, on ne peut donc pas traiter les deux sujets comme s’il s’agissait d’un sujet global… Par exemple pour répondre à la demande des pays en développement il faut des solutions rapidement déployable, y compris au niveau des infrastructures… Si vous proposez à un pays en développement une solution qui met 10 ans à être construite ce n’est pas crédible parce que ce n’est pas dans 10 ans qu’il lui faut de l’énergie mais maintenant…

      Pour un exemple de scénario de déploiement : http://www.energyblueprint.info/

      • BMD dit :

        Pour votre information la production de pétrole est de 85 milions de barils/jour, toutes catégories confondues..
        Quant à prétendre que l’électricité ne représentera que 10 % des besoins futurs de l’humanité, vous êtes vraiment un visionnaire!
        Pendant le temps où les US passeront à la

        • BMD dit :

          motorisation européenne, les Chinois et les Indiens en feront autant et ils seront dix fois plus nombreux que les Américains.

          • Tilleul dit :

            Mais ils font 10 fois moins de kilomètres parce que le suburbia américain est une curiosité culturelle… CQFD…

          • BMD dit :

            On voit que vous ne connaissez pas la suburbia à la chinoise!

          • Tilleul dit :

            Proverbe d’économiste : l’argent c’est pas chez les riches qu’on le trouve c’est chez les pauvres parce qu’ils sont nombreux… Pour l’énergie ça y ressemble pas mal…

            C’est pas le bourgeois chinois qui va changer grand chose… et ça m’étonnerait beaucoup que la Chine s’amuse à filer des subventions aux pétroliers comme l’ont fait (et le font encore) les américains pour avoir des prix bas à défaut de redistribution des richesses…

    • Nimch dit :

      Vous n’êtes pas croyable quand même : ce n’est pas de poser la question 50 fois qui va la rendre plus pertinente. Vous n’envisager même pas que cela puisse être impossible (par impossible j’entends il n’existe pas de solution connue peu polluante, durable/renouvelable à l’infini, etc) et que la seule variable qu’on puisse ajuster c’est justement les besoins qu’ils faut diminuer. Quand mon gamin me demandera comment on fait pour grandir jusqu’à 80 ans je lui dirai va voir Robert la croissance infinie il connait !

  15. Batman dit :

    Je prends juste la fin du post pour répondre à Robert. Je vais vous dire comment on peut assurer les besoins mondiaux selon moi.

    Nous sommes une société qui engendre des citoyens à qui tout leur est dû ; avoir 1kW de lumière est une chose qui peut paraitre normale ici. Nous sommes d’un incroyable égoïsme face à l’être humain en général ; a noël (c’est bientôt) ça va briller de mille feux. Nous avons plus de pognons dans nos sociétés « évoluées » que sur le reste de notre planète. Gardons à l’esprit qu’on ne peut pas diminuer la population mondiale (même radicalement : ce serait mal ^^). Gageons aussi que nos sociétés n’ont jamais eu autant de têtes pensantes qu’aujourd’hui.

    Donc :

    * 1er point : sans parler des problématiques de mise en marche et d’arrêt des centrales, il me semble fortement que la solution technique est actuellement le nucléaire, renforcé par des sources d’énergie plus directes (comme l’eau, le gaz, j’en passe…). Le tout sur un concept de « powergrid » (matrice énergétique, etc…) contrôlé par une informatique (se passant des logiciels M$ espérons le …).

    * 2ème point : il faut réapprendre aux gens à consommer l’énergie. Un petit exemple pour Noël qui arrive bientôt : évitez d’entourer votre maison de guirlandes électriques pour que votre voisin vous envie à en faire une crise de nerf. Enfin bref : en passant par une hausse du prix de l’énergie à laquelle on ajoute une campagne de sensibilisation, il me semble que la masse dira à l’unisson : « c’est finit l’énergie gratuite » (proverbe Nimch ;) )

    * 3ème point : la recherche. D’autres sources, d’autres manières de consommer ou d’utiliser l’énergie sans que ça froisse nos égaux sur-dimensionnés… Ici je ne vais pas m’étendre. Espérons seulement que ces recherches n’engendre pas d’autres besoins en énergie … il me semble que c’est souvent le cas. L’hélium 3 ou encore super-phœnix me paraissent de bon point de départ.

    Ces trois points traités conjointement devrait pouvoir faire l’affaire pendant un moment, mais ce n’est que mon avis.

    n.b : pour les radiations de mon post qui viendraient vous friser les moustaches, un conseil : évitons de parler en RAD, utilisons les Sievert : c’est fou comme on voit les choses autrement.

  16. Robert dit :

    Batman propose au moins quelque chose, je l’en remercie, je ne suis pas loin de penser comme lui, mais j’ajouterai que la limitation de l’expansion démographique doit être envisagée. J’ai fait partie de ceux qui à l’époque ont provoqué l’arrêt de Superphénix, En ces temps on ne parlait pas réchauffement climatique et GES, aujourd’hui j’ai réfléchi et je me dis que le nucléaire est certainement une des moins mauvaise solutions.

    Nimch, vous n’avez rien compris, quant à Tilleul, au lieu de rester devant son pc il ferait mieux d’aller voir sur place quelle est la priorité des peuples comme ceux du Laos, hauts plateaux andins etc…

    • Daneel Olivaw dit :

      Trop marrant ça… le type prétend « avoir réfléchis » depuis l’arrêt de Superphenix et il est devenu un nucléophile parmis les plus extrémiste !!!
      Je crois plutôt que l’individu a totalement cesse de réfléchir depuis !
      (Il paraît que beaucoup de neurones meurent avec l’âge (?) )
      :)

      • Robert dit :

        «  » » »Il paraît que beaucoup de neurones meurent avec l’âge «  » » »

        Possible, en tout cas ça ne risque pas de vous arriver….Si un jour au lieu d’insultes vous avez des arguments à faire valoir faites nous signe.

        • Daneel Olivaw dit :

          Vous parlez encore pour vous-même cher « Torquemada » !
          car si l’on enlevait de toutes vos interventions vos propres médisances et propos malfaisants… il ne resterait plus rien d’autres que des imbécilités toutes plus pitoyables les unes que les autres !

          Quand à moi, je ne cesse au contraire de donner des faits et des arguments… que vous êtes de toute façon bien incapable de comprendre… ayant déjà bien des difficultés à comprendre les choses les plus simples et basiques !

          • Robert dit :

            «  » » »car si l’on enlevait de toutes vos interventions vos propres médisances et propos malfaisants… » » » » »

            En tout cas ce n’est pas moi qui traite les autres de pauvre con et leur attribue un QI de moule.

            Vous venez de nous donner la preuve que quelquefois l’effet miroir peut vraiment s’appliquer….

          • Daneel Olivaw dit :

            A la différence que moi je vous décrit vraiment tel que vous êtes !!!
            (Et encore, je ne dis pas tout ce que je pense vraiment de vous car ce ne serais immédiatement censuré…)
            paix à votre âme, morte depuis longtemps avec votre coeur et votre conscience….

          • Daneel Olivaw dit :

            Désolé de vous avoir attribué un « QI de moule »…
            C’est vraiment pas sympa pour les moules qui sont certainement encore plus intelligente que vous…
            Et en tout cas moins perverses et criminelles !

            Inquisiteur notoire, viandard, nucléophile et vaccinophile, menteur, manipulateur, hypocrite, pervers et j’en passe et des meilleurs…. Bref, la totale !
            Comme le disait notamment Jean-Louis Etienne à propos d’Allègre – je l’ai entendu ce matin sur Europe 1 – :
            VOUS ÊTES UN NUISIBLE !!!

            PS. je vous rappelle en passant que c’est aussi vous, sur « Changer d’enseigne ou mourir », qui avez été le premier à me traiter de con ! (d’ailleurs, vous avez toujours été le premier à m’accuser de tous ces qualificatifs que moi je me contente de vous retourner dans les dents)
            Merci donc de nous donner vous-même la preuve que quelquefois l’effet miroir peut vraiment s’appliquer….

            :)

    • Tilleul dit :

      Robert, je connais parfaitement votre tarte à la crème : les petits ont toujours était l’argument des gros et manque de bol pour vous sur ces sujets j’ai un CV en téflon… Au lieu de simplement aller voir ces gens vous feriez mieux de travailler à mettre en place les solutions pour répondre à leurs besoins et vous verriez bien que le nucléaire est une technologie qui demande trop d’infrastructures pour pouvoir avoir un quelconque effet sur la planète… Quant aux pays développés, rien qu’un seul projet fait exploser le debt ratio d’une utilité, en faire en grande quantité ce serait l’équivalent de plusieurs centaines de Kerviel sur l’économie mondiale… Et comme on est plus dans les trentes glorieuses au moment où les états pouvaient s’endetter joyeusement on se retrouve à la situation actuelle : la renaissance nucléaire est morte et tout le monde travaille plutôt à prolonger l’agonie des centrales existantes (et à sécuriser des sources d’uranium vu qu’on en produit pas assez pour répondre aux besoins mondiaux)…

      (et correction généralement je suis plutôt devant mon blackberry…)

      • Robert dit :

        «  » » »Robert, je connais parfaitement votre tarte à la crème : les petits ont toujours était l’argument des gros et manque de bol pour vous sur ces sujets j’ai un CV en téflon… » » » »

        Ah oui? je serai bien aise de le connaître ce CV, donc pour vous il n’y a pas d’alternative on fait tourner les centrales à charbon…Pourtant la chine et l’Inde investissent massivement dans le nucléaire, même le Laos va se doter d’une centrale nucléaire cette dernière devrait être fonctionelle en 2018 elle alimentera ausi la Thaïlande.

        • Tilleul dit :

          Euh… ouais… enfin si vous regardez le plan de développement chinois le nucléaire restera toujours négligeable dans l’électricité chinoise… C’est un investissement « massif » à l’échelle du nucléaire qui est une industrie de niche mais pas à l’échelle de la production d’énergie. La Chine compte plus sur les EnR (hydro et éolien) pour répondre à ses besoins, le nucléaire est juste là pour sécuriser l’approvisionnement en uranium des sous-marins et des bombes atomiques.

          • jeangab dit :

            il me semble qu’ils misent plus sur le charbon, qu’ils ont en abondance, que sur les enr….

          • Robert dit :

            «  » » »le nucléaire est juste là pour sécuriser l’approvisionnement en uranium des sous-marins et des bombes atomiques. » » » »

            N’importe quoi, mais vraiment n’importe quoi…..

          • Daneel Olivaw dit :

            C’est « Robert/Torquemada » qui ne cesse de proférer n’importe quoi à longueur de temps…
            Quand cesserez-vous donc de nous polluer avec vos si pitoyables interventions ?
            La planète a plein de problèmes.. mais vous-même en est un de taille !

          • Robert dit :

            «  » » »La planète a plein de problèmes.. «  » » »

            Non la planète s’en sortira, l’humanité c’est moins sur. Je crois que vous n’avez pas conscience des vrais enjeux, maintenant vu la cécité qui vous frappe, c’est compréhensible.

          • Daneel Olivaw dit :

            Il est certain que la planète elle s’en sortira et probablement pas l’Humanité… c’est ce que je répète depuis plus de 20 ans !

            Cela dit, le seul point positif si l’humanité disparaît – à cause d’énergumènes comme « Robert/Torquemada/etc » – c’est que l’Univers sera justement débarrassé de cette pollution mentale qu’il incarne avec tant de brio !!!

            Plus je découvre ce dont est capable ce sinistre individu, qui ne sait de proférer calomnies, insultes et mensonges caractérisés… plus j’ai honte d’appartenir à la même espèce…
            Il est la preuve vivante que l’homme peut être en- dessous de tout !

            ;)

    • Nimch dit :

      « Nimch, vous n’avez rien compris »

      Mais je ne demande qu’à être irradié de votre savoir libérateur mon cher pacque « vous n’avez rien compris » c’est un peu court !

      • Robert dit :

        «  » » »Quand mon gamin me demandera comment on fait pour grandir jusqu’à 80 ans je lui dirai va voir Robert la croissance infinie il connait «  » » »

        Cette phrase est la preuve que vous n’avez rien compris….

  17. Daneel Olivaw dit :

    Un petit extrait du Dossier « Énergie Nucléaire : Entre Mensonges et vérité » :
    « … Rarement cités au débat, ces travaux dignes de foi mettent en lumière les nombreux mensonges des militaires et des techniciens du Commissariat à l´énergie atomique (lié à EDF et COGEMA) (…)
    Les autorités s’appuient sur les rapports des missions indépendantes Tazieff (1982), Atkinson (1983) et Cousteau (1987) pour prouver l’innocuité de ces expériences sur les populations et l’environnement naturel…
    A les lire attentivement, ils affirment pourtant presque le contraire !!!

    Haroun Tazieff a rendu publique ses conclusions plusieurs semaines avant les annexes, qui sont extrêmement critiques … La mission Atkinson s’est fondée sur des données fallacieuses fournies par les militaires pour écarter l’influence des essais sur le cancer en Polynésie ; quant au commandant Cousteau, il a découvert des fuites radioactives, déploré « qu’aucun document scientifique ne lui ait été communiqué au cours de son séjour ou après », et dénoncé :
    - « Les falsifications, les retards et les censures » …

    Le contrôle médical de la population civile exercé jusqu’en 1985 par les militaires a entraîné l’absence d’études fiables sur le cancer en Polynésie. Une étude du « Forum de Pacifique Sud » classe pourtant le territoire parmi les pays ayant la plus forte mortalité imputable au cancer .
    On retrouve même une coïncidence troublante entre le taux de cancer et la carte des retombées majeures provenant des expériences atmosphériques (on se souvient que les autorités, dont le Président Chirac lui-même – qui présidait en novembre 1998 le grand Congrès Mondial pour la Nature à Fontainebleau – nous affirmait, afin de continuer ses essais nucléaires, que l’air de Polynésie était encore moins radioactif que l’air de Paris !!! (Bigre, serait-ce à cause de la centrale atomique de Nogent/Seine que les parisiens sont si exposés à la radioactivité ?))
    ;)

    Les autorités, elles, imputent cette incidence au fait que les Polynésiens fument beaucoup (???) …
    Difficile d’en savoir plus : aujourd´hui, les fiches de santé des militaires et des 20.000 Polynésiens ayant travaillé pour le Centre d’expérimentations du Pacifique relèvent toujours du « secret défense » ! (…)

    Déjà, en 1986, une chercheuse indépendante, Alice Stewart, après avoir mené une étude s’étendant sur 42 années, auprès des 35.000 personnes travaillant sur le site de fabrication de bombes nucléaires de Hanford (aujourd’hui fermé), démontrait que :
    « Les risques de cancer liés aux FAIBLES radiations, sont beaucoup plus grave qu’on ne le croit !… »

    Dix ans plus tôt, Alice Stewart avait déjà présenté des conclusions qui allaient dans ce sens au département de l’énergie qui lui avait alors demandé de compléter son étude initiale.
    Quand Alice Stewart présenta les mêmes conclusions avec son « étude complétée », celui-ci les rejeta, puis lui coupa les financements et lui interdit toute communication de données concernant l’état de santé du personnel de Hanford.
    C’est seulement en 1990, une fois l’usine fermée, que ce voile a pu être levé …

    Mais que de « voiles » encore à lever pour nos actuelles centrales nucléaires et leurs dépôts de déchets nucléaires !…
    Savez-vous que chaque centrale nucléaire rejette en permanence des « radio-nucléïdes » dans la nature ?
    Et que le fameux seuil de radioactivité au dessous duquel le danger serait inexistant, n´est encore qu’un monstrueux mensonge de plus de la part de ces « criminels envers l’humanité » ?
    En réalité, c’est le seuil lui-même qui est inexistant !!! …

    Dans « Calypso-log » de Janvier 1993 (l’Organe d´Information de l´Equipe Cousteau), Pierre Vacherot, un retraité de l’industrie nucléaire CEA-COGEMA déclarait même :
    « Quel sera le Droit des Générations Futures ?!…
    Elles auront le droit de vivre dans un environnement contaminé et radioactif.
    Cela à cause du silence de ceux qui savent et se taisent devant des « manipulations scientifiques » de l’opinion, bien plus graves que toutes les manipulations politiques réunies de ce siècle !… »

    Et de rajouter encore un peu plus loin :
    « Il y a une conjuration du silence face au lobby électro-nucléaire, très puissant en France, donc redouté.
    Pendant qu’il s´ingénie à pervertir les médias et manipuler l’opinion, la Concentration Maximum Admissible (« admissible » signifiant en réalité : « administrativement et économiquement admissible », et non dans le sens où il y aurait innocuité, absence d’atteinte à la santé des populations) en radio-éléments augmente lentement mais sûrement dans l’atmosphère et toute la chaîne alimentaire : Ceci par les rejets de radio-nucléïdes faibles (pour chaque centrale), mais quasi-permanents en fonctionnement normal, sans incident !… Les incidents s’ajoutent ! »

    Au début de 1980, dans le livre de Haroun Tazieff, « Ouvrez donc les yeux », Claude Mossé nous parlait déjà d’Alice Stewart, pionnière de l’épidémiologie du cancer : « Selon ses travaux, le nombre des cancers chez les enfants est en relation directe avec les radiations reçues par leurs mères enceintes, lors de radiographies médicales… Les résultats s’aggravent encore chez les enfants asthmatiques irradiés avant leur naissance : le taux de leucémie est alors multiplié par 50 par rapport à la normale.
    Une autre étude américaine menée par Mancuso, Stewart et Kneale, sur les travailleurs de Hanford, montre que l’effet des faibles doses est de 10 à 25 fois plus élevé qu’on ne le pensait quand on a fixé les normes internationales (…)
    On a bien créé un « Conseil de l’Information » sur l’électro-nucléaire, mais son rôle est seulement celui de vérifier que les informations qui circulent sur le nucléaire sont … « correctes » !!!.. »
    (Politiquement correct pour les nucléophiles patentés qui nous gouvernent ???????)

    Mais plus tôt encore, en 1971, dans l’ouvrage de Michel Remy (rédacteur de la revue La Vie Claire), « L’homme en péril », on pouvait déjà apprendre que : «… Le phénomène de concentration d’une substance toxique le long des chaînes alimentaires a été également mis en évidence dans un cas encore plus grave que celui des pesticides, pourtant très nocifs : dans le cas des substances radioactives disséminées dans la biosphère, notamment par les essais de bombes atomiques et les accidents de réacteurs. Dans « Le Diable t’emportera demain », Günther Schwab [dont "La Vie Claire" d´Henri-Charles Geffroy, lui-même auteur en 1975 d'une remarquable brochure dénonçant les mensonges de la mafia nucléaire (...), a traduit et publié certaines de ses oeuvres passionnantes ("Les Centrales Atomiques du Diable", "Révolte pour la Vie" ... )] rapporte à ce propos :
    « Albert Schweitzer avait déjà attiré l’attention sur ces dangers en avril 1957, dans son appel à l’humanité, à propos des eaux de refroidissement du centre atomique américain de Hanford. Les recherches avaient alors montré que la radioactivité des eaux de la rivière Columbia n’était pas particulièrement élevée – en dessous de la limite autorisée pour les eaux de boisson -, mais que celle du plancton qui y vivait l’était 2.000 fois plus, celle des canards qui s’en nourrissaient 40.000 fois, celle des poissons 150.000 fois, celle des hirondelles 500.000 fois … et celle du jaune d’oeuf d’oiseaux aquatiques 1.000.000 de fois ! » » …

    Günther Schwab rapporte également dans « Révolte pour la Vie » :
    « Une américaine, Mary H. Weik, dénombra, d’après les statistiques officielles, les cas de leucémie, de malformation congénitales et de fausses couches, et établit formellement que dans les régions étudiées, comme dans toutes les régions où se trouvent des réacteurs nucléaires, les chiffres étaient très au-dessus de la moyenne américaine.
    Plus précisément : à proximité des installations atomiques et nucléaires, les cas de leucémie s’élevaient de 100 %, le nombre de décès par leucémie de 40%, le nombre de malformations congénitales de 50% et le nombre de fausses couches de 300% par rapport à la moyenne … »»

    ET VIVE LE NUCLÉAIRE !!!
    (Dont les radiations nous affirmait machin-chose pourraient être bénéfiques à la santé (!))

    • jeangab dit :

      je trouve quand même bizarre l’explosion de la faune dans la zone interdite de Tchernobyl, lieu ou justement, plusieurs études ont démontré qu’il n’y avait strictement aucun cas de malformation chez les animaux, dont plusieurs espèces vivent là depuis pratiquement la date de la catastrophe, notamment des chevaux introduit dans cette zone pour en étudier la contamination sur le long terme (ça fait quand même 25 ans qu’ils y sont).
      on ne doit certainement pas lire les mêmes études.

      « ET VIVE LE NUCLÉAIRE »

      j’ose espérer que vous n’êtes pas raccordé au réseau edf, car sinon, vous cautionnez cette énergie par votre consommation.
      êtes vous en autonomie complète par rapport à ce que vous dénoncez ?

      • Daneel Olivaw dit :

        Renseignez-vous donc sur « les maisons autonomes » !
        (si vous ne savez pas ce que ça veut dire, achetez un dictionnaire et instruisez-vous… y-a du boulot)

        J’en ai déjà parlé plusieurs fois… mais évidemment, comme les nucléophiles ont un QI franchement plus bas que la moyenne – peut-être ont-ils les neurones irradiées, les pauvres -, je comprend qu’il ne soient pas capables de faire le tri entre mes bonnes informations et l’INTOX CARACTÉRISÉE d’Areva et compagnie !
        Recherchez donc sur google « l’association Heol » de Brigitte et Patrice Baronnet…
        Vous réussirez peut-être enfin à comprendre quelque chose !!!

        • Daneel Olivaw dit :

          Comme je le disais déjà à votre alter-ego « Robert/Torquemada » dans les commentaires de l’article « Changer d’enseigne ou mourir » (où vos frères nucléophiles se sont déjà bien ridiculisés et démontré leur si profonde bêtise et aveuglement pathologique) :

          « Je croyais vous avoir déjà répondu à ce sujet…
          Mais bon, comme apparemment en plus d’être affecté de « Bêtise chronique » vous souffrez d’Alzeimer… je répète :
          Hors du nucléaire, c’est le salut !

          Je crois vous avoir déjà parlé dans d’autres fils de discussion de la fameuse « maison autonome » de Patrick et Brigitte Baronnet…
          Ils ont pas besoin de « nucléaire » eux !!!
          Voir notamment :  » http://www.heol2.org / »

          (Et aussi :
          - «http://planetevivante.ning.com/forum/topics/microeolienne-fixe-integree-en»)

          M6 a d’ailleurs consacré un bon reportage de stéphane Plaza, samedi16 octobre 2010 de 13h45 à 14h45 : « Les experts… c’est vous » ; « Comment s’offrir une maison à zéro facture ? »)

          A VOIR AUSSI, très intéressant :
          - «http://planetevivante.ning.com/forum/topics/au-niger-areva-empoisonne-leau»
          - «http://planetevivante.ning.com/forum/topics/lenergie-nucleaire-enterree»
          - «http://planetevivante.ning.com/forum/topics/dechets-nucleaires-beaucoup»
          - «http://planetevivante.ning.com/forum/topics/energie-nucleaire-quand» …

        • jeangab dit :

          vous ne pensez tout de même pas m’apprendre ce qu’est une maison autonome, ni qui sont les baronnet tout de même ?

          je vous demande simplement si vous, vous en êtes là, vu votre réponse, surement pas.

          les barronet ont au moins eut le courage d’aller au bout de leurs idées, et de les mettre en application, c’est pas facile tous les jours, mais au moins, ils l’ont fait..

          les donneurs de leçon comme vous, se contente de blablater sur le web, confortablement installé devant leur pc branché directement sur la première centrale nucléaire.

          • Daneel Olivaw dit :

            Si vous le dites…
            C’est certainement vrai !

            Ah tiens…. là c’est pas sur le web :
            « LA CENTRALE »

            C’est un « roman » d’Elisabeth Filhol qui explore l’univers des travailleurs du nucléaire…
            (Pendant que vous lirez cet ouvrage, pensez à éteindre votre PC directement branché sur la première centrale nucléaire !!!)

            A propos.. si cela vous intéresse : on peut trouver des PC basse consommation alimenté à l’énergie solaire !
            (Voir par exemple : « www.presence-pc.com/tests/PC-solaire-22700″)

            PS. En ce qui me concerne, j’ai récupéré un vieux Mac d’occas… et je ne l’utilise au pire que 2 à 3 heures par jour
            (et pas que pour surfer sur le net pour contredire les nucléophiles d’Effets de Terre… non : surtout pour mon travail de rédacteur en chef de notre journal associatif « La Lettre de l’AGNVS »)

          • jeangab dit :

            « Si vous le dites…
            C’est certainement vrai ! »

            ça a l’air de vous étonnez.
            sachez que j’ai même pris du temps sur mes congés pour aller aider à la construction d’une maison bioclimatique en paille.
            j’ai pas trop de leçons à recevoir de ce coté.

            « on peut trouver des PC basse consommation alimenté à l’énergie solaire »

            entre les trouver et les utiliser, il y a une nette différence, aussi grande qu’entre citer les barronnet et habiter soi même une maison autonome.

            j’utilise pour ma part un pc tout ce qu’il y a de classique, mais sous linux.
            et il est branché sur la prise nucléaire, parce que c’est vraiment pratique.

          • Daneel Olivaw dit :

            Vous prétendez construire une maison bioclimatique … Et pourtant vous défendez avec zèle l’indéfendable « énergie nucléaire »…
            Ce n’est pas logique….
            C’est même plutôt contradictoire !!!

            Vous pouvez de toute façon affirmer n’importe quoi, vu que vous vous cachez lâchement derrière un pseudo anonyme…
            Comme lorsque vous-mêmes et vos potes nucléophiles prétendez « n’avoir aucun lien avec AREVA »…
            QU’EST-CE QUI NOUS LE PROUVE ???

            Vous vous cachez tous derrière des pseudo au point que l’on peut imaginer que tant « Robert » que « BMD », « GML », « jeangab » et compagnie pourraient être le m^mee individu…. ou même qu’un seul de ces pseudos est utilisé par plusieurs personnes…. les unes ou les autres finalement toutes « salariées » d’AREVA ou autre multinationale qui pollue non seulement notre Terre mais aussi nos esprits… tels ces fameux « scientifiques climato-sceptiques » si grassement subventionnés par les firmes pétrolières !
            Sarko lui-même pourrait se cacher derrière un tel pseudo bidon pour vanter les mérites de sa politique tout en jurant les grands dieux que lui aussi « n’a aucun lien avec l’UMP » !!!

            Alors ?

          • Daneel Olivaw dit :

            A propos… vous aimez bien citer « les baro(n)net »….
            Mais moi je les connais vraiment Brigitte et Patrick.
            Et depuis des années !
            On a longuement discuté ensemble…. notamment lorsque nous avons fait des conférences ensemble, avec nos propres stands côte à côte !

            Vous qui prétendez les connaître (!)… demandez-leur ce qu’ils pensent de l’AGNVS !
            Et racontez leur au passage que vous militez pour le nucléaire et que vous avez mêlé votre propre venin à la campagne de dénigrement instaurée contre nous depuis plusieurs mois par l’individu hautement malveillant qui se cache derrière le pseudo de « Robert » !!!
            Nul doute que vous leur ferez de la peine !

          • Tilleul dit :

            C’est pas un peu fini la parano ?

          • Daneel Olivaw dit :

            Mais mon cher « Tilleul »… ce n’est pas de la parano…
            Avec Denis, je suis sur ce forum le seul qui révèle son identité… alors que ces individus bien cachés derrière leur anonymat ne cessent de médire contre moi !
            Imaginez donc que vous soyez à ma place – non anonyme -, et que l’on ne cesse de vous affliger de toutes les vilennies et calomnies ?

          • Robert dit :

            Prce que Daneel Olivaw est votre vrai nom ….

          • Daneel Olivaw dit :

            ???
            Ah ben ça alors… j’hallucine !

            Si vraiment vous ignorez qui je suis alors que je n’ai cessé – par mon pseudo notamment – de faire le lien avec mon forum perso, ainsi que mon site associatif… c’est vraiment que vous êtes encore plus bête que je ne l’avais cru.
            J’ai franchement du mal à y croire !!!

          • jeangab dit :

            « Et pourtant vous défendez avec zèle l’indéfendable « énergie nucléaire »… »

            ???
            vous délirez complètement, j’ai seulement dit qu’entre le charbon ou le nucléaire, je préfère le nucléaire, car il pose moins de problème, et que ces problèmes sont largement exagérés par les anti-nucléaire radicaux.

            « Ce n’est pas logique….
            C’est même plutôt contradictoire !!! »

            ha bon, prôner l’économie d’énergie est contradictoire avec le nucléaire comme source ?
            pourtant il me semble que si on a moins besoin d’énergie, on aura aussi moins besoin de centrale, quelle soient nucléaire ou au charbon.

            « tels ces fameux scientifiques climato-sceptiques  »

            je ne vois pas trop ce que les climato-sceptique viennent faire la dedans, ils seraient d’ailleurs plus en faveur du charbon, vu qu’ils nient l’influence du co2.

            « A propos… vous aimez bien citer « les baro(n)net » »

            dois je vous rappeler que c’est vous qui les avez cité en invoquant ma méconnaissance de ce couple ?

          • Tilleul dit :

            Je rappelle que depuis la fin du monopole d’EDF sur les prises électriques il est tout à fait possible de choisir un fournisseur d’électricité qui ne produit que par des énergies renouvelables…

          • jeangab dit :

            à ce propos, il me semble que ces fournisseurs ne promettent que l’achat d’énergie renouvelable, et non pas la fourniture de celle ci.
            c’est en effet impossible de trier les électrons selon leurs provenance.

    • BMD dit :

      Etes-vous réellement encore membre du GSIEN, où vous ont-ils mis dehors?

    • BMD dit :

      Comment va Alice Stewart? Et vous-même? Comment avez-vous fait pour survivre jusqu’à présent, vous qui rayonnez 100 becquerels par kilog à cause de votre carbone14 et de votre potassium 40 ( période de plus du milliard d’années), et qui vivez au milieu d’un environnement rayonnant jusqu’à plusieurs centaines de becquerels par kilog ( murs de votre maison, meubles s’ils sont en bois, sol de votre jardin, nourriture etc..).° Vous qui encaissez des millions de becquerels quand vous allez à une manifestation antinucléaire!Car c’est bien plus que la radioactivité émise par ce train de l’ »enfer » qui vient d’être déchargé à Gorleben. Vous vivez en fait dans un enfer bien plus grand, et je comprends que vous ayiez des problèmes!
      Tiens, faites nous un petit calcul pour montrer à quel point vous dominez la question: combien y-a-t-il d’uranium 238 et d’uranium 235 dans une couche de 10 mètres de profondeur dans un jardin de 1000 m2 constitué par un sol argileux. Même question pour un sol granitique breton. Et combien de becquerels cela représente-t-il?
      Et vous avez oublié dans votre liste un des effets des faibles doses de radioactivité: çà porte sur les nerfs!

      • Daneel Olivaw dit :

        Vous touchez là une fois encore les fond abyssaux de la connerie humaine !!!
        Pour prétendre sans rire que les êtres humains sont plus radioactifs que les déchets nucléaires, faut quand-même en tenir une bonne couche !…

        (Les adeptes de la secte nucléophile sont vraiment complètement déconnecté de la réalité…. Quand donc leur grand gourou « AREVA » sera arrêté et condamné pour « crime contre l’humanité » ? Il est plus que temps de mettre un terme à cette folie !)

        • Daneel Olivaw dit :

          Quelques liens – parmis bien d’autres (!) – autrement plus sérieux et surtout HONNÊTES (!!!) que les sites nucléophiles d’AREVA et ses vassaux :
          - « http://crefrance.ning.com/profiles/blogs/apocalypse-nucleaire-now »
          - « http://www.javafilms.fr/spip.php?article297″
          - « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/hausse-du-prix-de-lelectricite »
          -  » http://atomicsarchives.chez.com/france_y_croire.html « …

        • BMD dit :

          Si vous saviez lire, je vous ai dit que le nombre de becquerels EMIS par ce train était inférieur à votre rayonnement intérieur (je parle de rayonnement nucléaire, pas intellectuel, bien entendu), et ne vous ai pas parlé de la radioactivité des déchets contenus. Je vous ai dit çà parce que vous prétendiez que la radioactivité est extrêmement dangereuse quelle que soit la dose, Je vous ai donc mis en garde contre vous-même, et rappelé que la foule des manifestants à Gorleben rayonnait 80 millions de Becquerels, soit 40 000 fois plus que le train qui lui était blindé. Les manifestnts, eux, n’avaient pas de blindage. Si les faibles doses sont si préoccupantes, leurs Ayatollahs, qui connaissent bien sûr tout çà sur le bout des doigts ( verts), ont été criminels de les rassembler, de plus sur un sol argileux rayonnant 250 becquerels par kilog. Une étude épidémiologique a-t-elle été prévue, pour déterminer le nombre de cancers supplémentaires ainsi activés.
          A propos, vous qui éructiez récemment à cause du coût pour EDF du rachat de la part du nucléaire de Constellation aux Etats-Unis. 2 milliards d’euros à la charge du contribuable disiez-vous? Je vous avais dit d’attendre un peu avant de vous réjouir . Les nouvelles sont tombées. EDF rachète les parts de Constellation comme initialement prévu, et ne payera pas les 2 milliards de dollars.
          Et si cela s’était produit, cela aurait fait 2 milliards de dollars cette année, et non les 6 miliards de dollars par AN que vont coûter au consommateur français les extravagances de l’éolien et du solaire PV, sans compter les coûts cachés dus à la nécessité de réorganiser le réseau et aux douceurs versées aux affairistes verts sous forme de crédits d’impôts et autres subventions.
          Mon gourou n’est pas AREVA. Je n’ai rien à voir avec ce milieu. Ce genre de remarque conforte mes observations. Un antinucléaire intégriste est incapable de faire face à des arguments rationnels. Il insulte alors ses contradicteurs et les accuse de faire partie d’un lobby.
          Vous n’avez pas daigné répondre à mes demandes de calculs. Pourquoi? Compte-tenu de vos prétentions affichées, çà devrait être pour vous un jeu d’enfant. Si vous ne savez pas, demandez donc à Monique Sené!
          Je suis extrêmement surpris que vous appartenez au GSIEN. Je ne les connais pas très bien, mais ai lu plusieurs articles assez biaisés, religion oblige, mais pas paranoïaques. Et Monique Sené, quand elle est en compagnie, m’a paru plutôt raisonnable.

          • Daneel Olivaw dit :

            Si vous saviez-lire vous-même (!)….
            ;)

            Vous auriez d’abord compris que je « n’appartiens pas au GSIEN », mais que j’y ai des amis (et que c’est d’ailleurs pour cela que Monique avait notamment publiée mes propres interventions radiophoniques il y a déjà une vingtaine d’années)…
            Bref…
            Concernant les fameux « becquerels », je n’en avais personnellement jamais parlé… c’est vous qui avez inventé ça pour mieux faire votre discours de sophiste irresponsable et faire croire par des manipulations rhétoriques sournoises que ce train de déchets nucléaires hautement radioactifs l’était moins qu’un train de voyageurs !!!

            Il est probable que parmi les dizaines de milliers de manifestants regroupés sur le chemin de ce « train d’enfer » il y en aient quelques uns qui auraient confondus les « becquerels » avec les « rem » et maintenant les « sieverts »…
            Eux qui sont pourtant « si verts » ! :)

            … mais franchement, oser prétendre que les manifestants étaient plus « radioactifs » que les déchets nucléaires de ce train si militairement convoyé, c’est très nettement abusif !
            Et en tout cas très révélateur de ce dont sont capables les promoteurs du nucléaire !!!

            Et en ce qui concerne « Constellation », ce n’est pas moi mais Nimch qui parlait de « 2 milliards »…
            Moi, je disait précisément :
            EDF a déjà sorti 4,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR 49,9 % de Constellation, et, cerise sur le gâteau, s’est engagé à racheter pour 2 MILLIARDS DE DOLLARS SUPPLÉMENTAIRES des centrales à charbon au cas où son partenaire, en difficultés financières, voudrait s’en séparer (Ce qui est le cas)…

            (Donc, même si effectivement – ce qui reste à prouver – « EDF/AREVA » rachète gratuitement les centrales à charbon pour lesquelles elle s’était engagé pour 2 milliards – sacré cadeau quand-même… que cela cache t’il donc d’encore plus inavouable ? -… il reste cependant 4, 5 milliards de dollars !!!

            Quand au prétendu « coût » du solaire et de l’éolienne… c’est là encore de votre part une sacrée fumisterie ; du même genre que ce train chargée de déchets nucléaires hautement radioactifs mais qui serait plus inoffensifs que les honnêtes citoyens qui osent se rebeller contre votre si arrogante dictature nucléocrate !!!

          • Daneel Olivaw dit :

            A propos…
            Quand vous affirmez si péremptoirement que : « les extravagances de l’éolien et du solaire vont coûter au consommateur français 6 miliards de dollars par AN »…
            Vous occultez un peu trop aisément il me semble les propres informations de Denis sur cette même page :
            « Ce sont des chiffres bruts qui ne tiennent pas compte de ce que dépenserait EDF pour produire la même électricité s’il devait la produire lui-même, et donc de la hausse inévitable des cours de l’électricité.

            Bref, une présentation biaisée qui contribue à faire croire que les possesseurs de panneaux solaires nous piquent notre pognon ! »…

            A propos… quelques articles intéressants
            ;)

            -  » http://planetevivante.ning.com/forum/topics/les-sales-couts-du-nucleaire  »

            - « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/lenergie-nucleaire-enterree »

            - « http://planetevivante.ning.com/forum/topics/areva-et-edf-forcees-de-1″

  18. Daneel Olivaw dit :

    Il est vrai que le GSIEN est comme le prétendait notre « lapin crétin » de service qu’une vulgaire association anti-nucléaire « militante et partiale » …
    Et sa Présidente fondatrice n’est qu’une écolo débile qui n’y connaît rien !
    Ben oui, elle n’est qu’une scientifique spécialisée dans ce domaine, une vulgaire PHYSICIENNE NUCLÉAIRE !!!

    - « http://fr.wikipedia.org/wiki/Monique_Sené »
    - « http://resosol.org/Gazette/2007/241242p21.html »
    - http://ecorev.org/spip.php?article89

    • jeangab dit :

      depuis quand être physicienne nucléaire empêche d’être anti-nucléaire, mon cher lapin :).

      • Daneel Olivaw dit :

        Ah, notre « lapin-crétin » de service dans toute sa splendeur !!!
        Ne même pas comprendre que mon petit speech d’intro était ironique et singeait justement les propres commentaires fielleux de vous-même et vos potes nucléophiles…. c’est un signe qui ne trompe pas !
        Si vous n’êtes même pas capable de comprendre une intervention aussi simple et courte…. je ne m’étonne plus que vous soyez plus incapable encore de comprendre des textes un peu plus denses et complexes !

        Les adeptes de la secte AREVA sont sans cesse en train de nous bassiner sur la prétendue ignorance des « anti-nucléaire »… mais quand on leur présentent des scientifiques spécialisés dans ce domaine…. au lieu de reconnaître que ce sont justement ceux qui ne sont pas lobotomisés par cette secte et en connaisse nettement plus qu’eux qui critiquent le nucléaire…
        … on a droit à ce genre de rhétorique sophiste stérile et profondément débile, ici illustrée à merveille par « jeangab » !!!

        (Vous devriez vraiment lire les articles des liens mentionnés ci-dessus ; peut-être cela vous « déprogrammera » de l’INTOX NUCLÉOPHILE…. si ce n’est pas trop tard)

  19. Robert dit :

    Plus je lis Daneel Olivaw plus j’ai honte d’appartenir à la même espèce, Il est la preuve vivante que l’homme peut être en- dessous de tout….Et bien entendu il va encore me faire le coup de l’effet miroir sans même se rendre compte de l’aflligeante stupidité de son atitude,

    • Nimch dit :

      Mouais… La honte occasionnée par les cols blancs ploutocrates qui nous « représentent » devrait vous paraitre bien plus grande, on vous a vu dans les manifs Robert ?
      Daneel est un peu soulant dans ces messages il est vrai (désolé Daneel) mais au moins il est honnête. S’il s’enflamme de temps en temps, je suis convaincu qu’il souhaite le meilleur pour une majorité de ses semblables. Par contre, d’autres, sont moins excentriques dans leurs messages, il écrivent des contributions courtes, synthétiques, sans majuscules partout, plus faciles à lire, mais quand ils réclament le droit de rouler à 130 km/h sur l’autoroute ad vitam eternam (pacqu’ils le valent bien), je doute qu’ils veuillent le meilleur pour la majorité de leurs semblables (même s’ils s’en défendront certainement). J’ai pris cet exemple car il m’avait bien fait marrer et je le trouve caractéristique mais on peut en trouver d’autres.

      • Robert dit :

        «  » » »on vous a vu dans les manifs Robert ? » » » »

        Comme je l’ai dit j’ai fait partie de ceux qui on été à l’origine de super phénix, j’ai aussi fait mai 1968. Est ce que les manifs servent réellement à quelque chose? Nous sommes face à un problème d’ordre planétaire et l’action localisée n’a guère d’effet; D’autre part quand l’idéologie prend le pas sur la raison ça n’est jamais bon, Les gens comme Daneel sont un danger pour la vraie écologie, et je ne parle pas de son action en faveur de charlatans ou contre la vaccination.

        • Robert dit :

          «  » » »Comme je l’ai dit j’ai fait partie de ceux qui on été à l’origine de super phénix » » » »

          Oups, lire à l’origine de la femrture de Super Phénix.

          N’oublions pas qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent par d’avis et que ce qui était valable hier ne l’est peut-être plus aujourd’hui.

          • Nimch dit :

            Vous dites avoir fait partie des manifs à l’origine de la fermeture de Super Phénix et après vous demandez si les manifs servent à quelque chose ??!! Enfin bon c’est pas la question.

            Je voulais juste vous faire remarquer que vous êtes « un peu » excessif quand vous dites avoir honte d’appartenir à la même espèce que Daneel. Je vous demande donc si vous avez honte en ce moment d’être représenté par les charlots actuels et si vous le manifestiez ? Vous savez ceux qui font des fichiers ethniques, des écoutes et braquages de journalistes, qui se gavent avec l’argent publique, qui mentent comme des arracheurs de dents pour faire passer des réformes toutes pourries, etc, j’en passe et des meilleures. Vu votre degré assez bas de déclenchement de la honte d’appartenir à la même espèce vous devriez monter à la capitale fleur au fusil au moins. Enfin bon je m’égare…

            « N’oublions pas qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent par d’avis et que ce qui était valable hier ne l’est peut-être plus aujourd’hui. »

            Tout à fait. L’idée d’une croissance infinie de la consommation d’énergie humaine n’est plus valable (quelle soit carbonée, nucléaire, etc), seule la décroissance volontaire, organisée est valable. Et pourtant toute l’économie repose toujours sur cette idée vieille de 1840…

          • Robert dit :

            «  » » »Vous dites avoir fait partie des manifs à l’origine de la fermeture de Super Phénix et après vous demandez si les manifs servent à quelque chose ? » » » »
            Je pense que vous devriez me relire attentivement et non pas en diagonale et ne retenant que ce qui vous intéresse comme vous le faites( je n’ai jamais parlé de manif en ce qui concerne superphenix, on peut agir de manière très différente). la suite est très importante, la voici : » » » » Nous sommes face à un problème d’ordre planétaire et l’action localisée n’a guère d’effet; » » » »

            Maintenant après avoir réfléchi et au vu de la situation actuelle (RCA) je pense que l’arrêt de Super phenix est une erreur les surgénérateurs ont de nombreux atouts. Pour le reste, je ne fais pas de politique et ne suis inféodé à personne.

          • Robert dit :

            «  » » »seule la décroissance volontaire, organisée est valable. » » » »

            Et concrètement que faites vous ?

          • Nimch dit :

            « je ne fais pas de politique »

            La bonne blague !

            « Et concrètement que faites vous ? »

            Vous voulez dire au niveau politique, quelles propositions/programme ou personnellement ?

          • Robert dit :

            Que faites vous au niveau de l’action personnelle pour faire votre propre décroissance ? Plus de voiture ? Plus de télévision ? plus de vacances ?

          • Nimch dit :

            Un certains nombre de choses que j’ai déjà détaillées dans ces colonnes et qui ne sont probablement pas suffisantes mais peu importe je pourrais vous raconter n’importe quoi et à part me faire mousser je ne vois pas à quoi ça pourrait servir. J’aimerais aussi que mes contemporains si mettent un peu plus car à une poignée ça ne sert pas à grand chose…

            Aller je me fais mousser quand même (c’est mon côté beauf qui ressort) :
            - je ne prends jamais l’avion
            - je suis passé de 30-40.000 km par an à 5.000 en voiture
            - je vais au travail à pied (bon d’accord je travaille à la maison mais quand ce n’était pas le cas j’y allais à pinces)
            - je me nourris avec des produits bio du marché principalement cultivés localement en saison
            - je consomme moins de viande, plus du tout de bovin, seulement des volailles élevées pas trop loin
            - j’achète le moins possible de produits manufacturés
            - je limite mes déchets / je fais du compost
            - je lis la Décroissance ça compte ?
            - j’ai une tv qui a 10 ans et de toutes façon je ne la regarde plus (si si ça compte)
            - …

            C’est déjà ça, non ?

            Me reste à faire :
            - isoler la maison
            - changer de source de chauffage
            - faire un potager correct qui me permette de produire une partie (tout…) ce que je mange
            Oui bon oh poussez pas je viens d’emménager !

            Et vous Robert, concrètement, que faites-vous, vous qui êtes un vrai « écolo » contrairement à Daneel ? Déjà vous étiez à l’étranger la semaine dernière c’est mal parti… Je suis mauvaise langue vous habitez peut-être à côté d’une frontière !

          • jeangab dit :

            ha ben, je dois donc être écolo selon ces critères vu que, a part lire la décroissance et acheter du bio, je fais à peu près ce que vous dites.
            un point de plus, car j’ai un potager (et un vélo électrique, ça va plus vite qu’a pied, même si je m’en sert que pour la promenade).
            mais tout ceci ne m’empêche pas d’avoir un point de vue globalement positif sur le nucléaire.

          • Nimch dit :

            C’est marrant car je n’ai rien de particulier contre le nucléaire. Si vous me dites: « on construit une centrale charbon ou une nuke ? » je vous dirai une centrale nuke ou plutôt je vous dirai que la question est mauvaise. La bonne question est comment ne pas la construire du tout et éteindre ses copines par la même occasion.

            Enfin c’est bien rigolo toutes ces discussions mais vu qu’il n’y en a plus pour très longtemps avant que l’économie ne se pète la gueule méchamment, c’est comme discuter du sexe des anges comme dirait GML.
            http://blog.mondediplo.net/2010-11-08-Crise-europeenne-deuxieme-service-partie-1

          • BMD dit :

            Seriez-vous déjà à la retraite ?

          • Robert dit :

            Concrètement ? Je n’utilise mon véhicule que pour les déplacements obligatoires, je n’ai pas de télévision, je chauffe avec une pompe à chaleur, je produis 80% de mes légumes et fruits, j’ai un système de récupération d’eau pour les toilettes et la machine à laver le linge (je n’ai pas de lave vaisselle). j’achète autant que faire se peut à l’unité ou en vrac. Je produis un minimum de déchets (j’ai une facture poubelle très basse) qui sont triés et composte tous les déchets végétaux,
            Il est vrai que j’étais à l’étranger (j’ai dû prendre l’avion) pour un voyage d’étude. Il est aussi vrai que j’habite près d’une frontière,

      • BMD dit :

        Nimch, vous m’effrayez avec ce genre de déclaration. Si Daneel est honnête, alors il est très ignorant des sujets dont il traite, et vous avec.

        • Daneel Olivaw dit :

          Non seulement « Daneel » est honnête – contrairement à beaucoup de nucléophiles ici qui délirent à bloc – mais en plus il est plus au courant qu’eux des sujets dont il traite !
          le problème avec les disciples de la « secte Areva », c’est qu’ils voient le monde de manière si éloignée de la réalité, que dès que quelqu’un de lucide ose leur dire leur 4 vérités, ils hurlent au mensonge…
          Alors que ce sont eux qui vivent dans un MENSONGE PERMANENT !!!

          Merci « Nimch » pour ta propre perception de la réalité, bien plus pertinente que celle de ces nucléophiles patentés qui nous polluent la vie depuis déjà trop longtemps (Cf. « …Daneel est un peu soulant dans ces messages il est vrai (désolé Daneel) mais au moins il est honnête. S’il s’enflamme de temps en temps, je suis convaincu qu’il souhaite le meilleur pour une majorité de ses semblables… »)
          Il est vrai que moi-même je suis parfois sidéré de ce que je me croyais même pas capable d’écrire (!)…
          Dire que j’étais si gentil au début de mon militantisme actif (démarré avec la fondation Cousteau pour la fameuse « Pétition pour la Déclaration des droits des Générations Futures »)…
          Mais de s’en prendre plein la tronche depuis des années par tous ces lobbyistes du nucléaire, du pétrole, de la bidoche, des pesticides, des OGM, des vaccins…. ça transforme quelque peu la personnalité et déforme les meilleurs sentiments !

          • Robert dit :

            «  » » »Non seulement « Daneel » est honnête » » » »

            Daneel fait avant tout de la politique….et quand on voit qui sont certains fondateurs de l’AGNVS, il y a de quoi se poser certaines questions.

          • Daneel Olivaw dit :

            Ah tiens… voilà le fameux « point Godwin » en vue !!!
            Vous êtes vraiment un malveillant de la pire espèce vous… vos surnoms de « Torquemada – Savonarole – Sepulveda » vous vont franchement comme un gant à votre mesure !

            Sachez Monsieur le vilain Troll que « Daneel » ne fait pas de politique contrairement à ce que vous insinuez… il fait seulement du militantisme écologique APOLITIQUE !
            Mon parti n’est pas la Droite, la Gauche ni même le Centre ou les « Bords »…
            Mon partie est celui de la Terre et de la Vie !

            Vous, de toute évidence, depuis des mois que j’ai affaire à vos médisances vénimeuses, vos insinuations sournoises et mesquines, vos mensonges à la pelle, vos contre-vérités éhontées et vos inepties des plus affligeantes et pitoyables…
            Vous démontrez seulement que vous êtes bel et bien un nuisible… bien pire encore que ce pauvre Allègre !…

            (PS. Pour ceux qui se poseraient des questions suite à ce nouveau jet de venin de notre langue de vipère patentée – et qui voudraient s’informer sérieusement – je leur suggère ce « vieil » article :
            - http://crefrance.ning.com/profiles/blogs/liaisons-ecologistes )

          • Daneel Olivaw dit :

            Et mieux encore… cet exceptionnel dossier de « La Vie Claire » à l’occasion de ses 60 ans, qui montre vraiment QUI étaient les fondateurs de l’AGNVS, et ce qu’ils ont fait concrètement :
            - « http://www.lavieclaire.com/doc/pdf/28_Consumer-Printemps08.pdf »

            Cf. http://agnvswebmestre.free.fr/edito_nadh.html

          • Robert dit :

            C’est vrai que quand on sait ce qu’a fait Henry Coston on peut dire que l’AGNVS est une association tout ce qu’il y a de clean.

          • Daneel Olivaw dit :

            A juger de votre comportement infecte, vous devez certainement être issu tout droit d’une famille de nazis ou de collabos dévoués !!!

            Denis… qu’attend-tu pour expulser cet immonde TROLL qui ne fait que polluer ton forum depuis des mois avec ses insanités vénimeuses et malveillantes !
            C’est le personnage type qui n’apporte jamais rien de constructif ni d’utile au débat, ne trouvant sa jouissance que dans l’intox et méchanceté la plus abjecte.

          • Daneel Olivaw dit :

            Juste un mot pour répondre à ce « vieux con » qu’est l’entité se cachant lâchement derrière son pseudo… je dirais simplement que ce que je connais de cet Homme fait de lui quelqu’un de profondément humaniste, qui a peut-être fait des conneries dans sa jeunesse (?)… mais qui vers la fin de sa vie se dévouait corps et âme pour faire connaître et perdurer le message de son ami Henri-Charles Geffroy, fondateur du Journal LA VIE CLAIRE dès 1946, et authentique pionnier de l’ÉCOLOGIE !!!

            Tout le reste n’est que médisance vénimeuse et malfaisance caractérisée…

  20. jeangab dit :

    réponse ici a nimch, pour une question de mise en page.

    « Si vous me dites: « on construit une centrale charbon ou une nuke ? » je vous dirai une centrale nuke »

    je ne pense pas vraiment avoir un avis différent.
    entre les deux, vaut mieux prendre le moins pire, et quoi qu’en dise ses détracteurs, le nucléaire a moins de mort sur les bras que le charbon, avec l’avantage de ne pas rejeter de co2.
    c’est certes pas exempt de problème, mais certainement pas ceux que les anti-nuke extrémistes voudrais bien essayer de nous faire croire.
    ça tombe bien, on en a justement un spécimen ici, on peut donc en apprécier le discourt en live, et le niveau de paranoïa ;)

    « La bonne question est comment ne pas la construire du tout et éteindre ses copines par la même occasion »
    la, je n’ais pas de réponse toute faite, et le gros problème, c’est que personne n’en a réellement, seulement des pistes.

    « il n’y en a plus pour très longtemps avant que l’économie ne se pète la gueule méchamment, c’est comme discuter du sexe des anges comme dirait GML. »

    je suis un peu moins pessimiste sur cette question que vous, mais ce n’est qu’un point de vue que j’aurais bien de mal à étayer de façon sure.
    et je pense que GML à raison sur l’objet de la discution, l’économie, c’est pratiquement imprévisible, sinon, le métier de trader ne comporterai aucun risque :)

  21. Robert dit :

    Pour ceux qui auraient envie de se rendre utile, un projet auquel je participe entre autres….

    http://www.worldcommunitygrid.org/index.jsp

    • Daneel Olivaw dit :

      Whaou… sacrée participation : il suffit de cliquer sur un bouton et y a plus rien d’autre à faire…
      (Et en plus, on aide l’industrie pharmacochimique qui empoisonne le monde à trouver encore de nouveaux poisons pour toujours plus d’intox !!!)
      Trop génial !

      • Robert dit :

        Ca n’est pas dans mes habitudes, mais pour une fois….Pauvre CON j’aurai vraiment plaisr à vous voir touché par une de ces maladies.

        • Daneel Olivaw dit :

          evidemment que « ce n’est pas dans vos habitude » »…
          DE LE DIRE AUSSI NETTEMENT !
          Car en fait c’est bel et bien dans vos habitudes de considérer tous ceux qui ont l’outrecuidance de ne pas penser comme selon vous il faudrait penser « pour des cons » !!!
          Déjà, en juin denier, alors que je venais d’arriver sur le forum de Denis et que je complétais avec enthousiasme les propos de Thinkgreen et Toxymoron (c’était là : « http://effetsdeterre.fr/2010/06/24/le-bio-est-il-lennemi-du-bien/ »)… et que je n’avais rien contre-vous – à part vos arguments déjà très violents et outranciers pour défendre vos convictions erronées et fallacieuses -, vous me traitiez déjà (avec votre bon copain « GML ») de « fasciste », « intégriste », « extrémiste », « sectaire » et même, déjà :
          « Vous êtes un danger pour l’écologie » ! (sic)

          On voit bien effectivement qu’insulter et calomnier les gens « n’est pas dan vos habitudes » !
          (Bref, une fois encore, vous illustrez à merveille « l’Effet Miroir »…
          Sauf que moi je ne vous souhaite ni de mourir – comme « jeangab » avait osé le faire !!! -, ni d’être malade…
          Seulement de devenir moins … euh… « médisant et malfaisant » !!!)

          A propos… si vous comptez vous relancer à nouveau dans votre si indigeste plaidoirie « pro-viande » et m’accuser à nouveau d’être « extrémiste, sectaire, fanatique, danger de l’écologie, etc. » (sic)…
          Je vous suggère un petit tour sur ce site :
          - http://www.alimentation-responsable.com/ecologie-de-la-nutrition
          (Avec notamment ce dossier : « http://www.alimentation-responsable.com/sites/default/files/pachauri.pdf »)

          • Robert dit :

            «  » » » « fasciste », « intégriste », « extrémiste », « sectaire » et même, «  » » »

            Mais vous n’êtes rien d’autre quoique vous puissiez dire, n’importe qui avec deux sous de jugeotte s’en est rendu compte.

            Sur le lien que vous donnez il est dit : «  » » »Seule une alimentation à dominante végétale privilégiant des produits de saison, peu transformés, issus d’une agriculture biologique de proximité et exempte d’OGM est à même de répondre efficacement à ces trois impératifs : dans l’intérêt de tous, c’est ce type d’alimentation que l’APSARES préconise. » » » »

            A dominante végétale n’ a jamais voulu dire exclusivement végétale. Il y a une grande différence entre une consommataion raisonnable de produits carnés et une alimentation trop carnée. Mais ce genre de subtilité est incompréhensilbe pour votre cerveau formaté. D’ailleurs il n’y a quà vous lire pour voir où mène le végétalisme, c’est pas glop du tout!!!.

          • Daneel Olivaw dit :

            Comme vous me le disiez vous-même (bel Effet Miroir là encore) :
            PAUVRE CON !!!

            « A dominante végétale » c’est ce que nous disons nous-même à ceux qui ont une alimentation « à dominante animale » !
            Car il vaut mieux « manger moins de viande » que plus…
            Et il vaut mieux être végétarien que « viandosaure »… et il vaut mieux qu’il y ait 2% de VG en France que 0,1%…
            Etc. etc.

            Le Président du Giec Rajendra Pachauri est lui aussi végétarien…. comme Einstein ou Gandhi…
            Des extrémistes aussi pour vous n’est-ce pas ?
            Vous qui en êtes encore à prétendre que c’est le soleil et non l’activité humaine qui cause l’effet de serre actuel de notre pauvre planète !

    • Daneel Olivaw dit :

      Pour ceux qui auraient vraiment envie de se rendre utile…
      Un projet auquel je participe entre autres :
      - http://www.alliance-pour-la-sante.com/Alliance-pour-la-sante/

  22. Daneel Olivaw dit :

    ET VIVE EVA JOLY (Potentielle Présidente du nouveau grand parti Ecolo) :

    Invitée mercredi dernier de « Bourdin Direct », elle prend une position tranchée sur le nucléaire pour la première fois : elle juge qu’il n’y a aujourd’hui « aucune solution pour le traitement des déchets » et demande « la sortie du nucléaire » !…

    Pour elle, il n’existe aucun garde-fou.
    - « La Commission européenne dit aujourd’hui qu’elle va faire une directive pour le traitement des déchets nucléaires, comme si une directive pouvait régler le sort de ces déchets ! »
    - « Nous devrions tous manifester »

    Dernier exemple en date, le convoi de déchets retraités à l’usine Areva de la Hague, ensuite expédiés à Gorleben (Allemagne).
    - « Est-ce que vous savez que ce train transporte des matières radioactives équivalant à deux fois Tchernobyl ?
    Est-ce que vous savez qu’il va être radioactif pendant des milliers d’années et que nous ne savons pas comment le stocker ?
    Est-ce que vous le savez ça ?
    Nous devrions tous manifester ».

    La probable candidate d’Europe Ecologie à la présidentielle de 2012 assure qu’elle aurait manifesté aux côtés des manifestants antinucléaires.
    - « Oui et je regrette de ne pas m’être assise moi-même pour empêcher le train d’arriver.
    C’est uniquement en raison de mes responsabilités au Parlement que je n’ai pas pu »….

    Et pendant ce temps, sur ce forum, nos brillants savants « nucléophiles » (n’ayant disent-ils aucun lien avec AREVA mais qui défendent pourtant l’énergie nucléaire avec un zèle que n’ont même plus les propres travailleurs de la dite « énergie nucléaire »), osent tenter de nous faire croire que les êtres humains seraient plus radioactifs que ces déchets nucléaires « hautement radioactifs » si militairement convoyés !

    (Cf. « A propos de paranoïa, on vient d’en voir des exemples typiques avec les pigeons verts antinucléaires cherchant à retarder le convoi de déchets pour l’Allemagne: les voilà qui clament, le regard chaviré vers le ciel pour y chercher du secours, que c’est un train extrêmement dangereux suant une terrible radioactivité par tous ses pores ( vous pensez, 2000 becquerels, soit le quart de la radioactivité personnelle d’un manifestant! Ont-ils seulement pensé que 10 000 personnes rassemblées, çà faisait 80 millions de becquerels? et les organisateurs qui ne leur ont rien dit à ce sujet, comment les qualifier? de génocidaires) et qui en même temps se vautrent avec femmes et enfants sur son passage et l’arrêtent au voisinage d’une grande ville, alors qu’ils nous ont dit qu’ il aurait pu exploser, provoquant des dommages plus importants qu’à Tchernobyl. Et le pire, c’est qu’ils y croient ( contrairement aux ayatollahs verts qui les manipulent , et qui savent bien ce qu’il en est)
    Comment avez-vous fait pour survivre jusqu’à présent, vous qui rayonnez 100 becquerels par kilog à cause de votre carbone14 et de votre potassium 40 ( période de plus du milliard d’années), et qui vivez au milieu d’un environnement rayonnant jusqu’à plusieurs centaines de becquerels par kilog ( murs de votre maison, meubles s’ils sont en bois, sol de votre jardin, nourriture etc..). Vous qui encaissez des millions de becquerels quand vous allez à une manifestation antinucléaire! Car c’est bien plus que la radioactivité émise par ce train de « l’enfer » qui vient d’être déchargé à Gorleben. Vous vivez en fait dans un enfer bien plus grand, et je comprends que vous ayiez des problèmes ! »)
    (SIC)

    Franchement, c’est à se demander comment nos nucléophiles peuvent encore rester crédibles après avoir osé nous faire croire à cette théorie farfelue des « militants écolos plus dangereusement radioactifs » que les déchets nucléaires de ce fameux « train d’enfer » !
    (A noter que ce sont les mêmes, déjà, qui tentaient de nous faire croire également que « si l’espérance de vie à Krasnokamensk est de 42 ans c’est parce que les russes sont tous des alcooliques »… (Re-sic))

    A les entendre nos si intelligents scientifiques spécialistes du nucléaire : les retombées radioactives de Tchernobyl étaient bien moins graves que celles de Woodstock !!!…

    PS. Un intéressant article de Monique Séné, Physicienne Nucléaire et Présidente-Fondatrice du GSIEN (Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Énergie Nucléaire) :
    - « Le lobby nucléocrate, mythe ou réalité ? »
    http://ecorev.org/spip.php?article89

  23. [...] • Un mensonge pour la future hausse de l’électricité [...]

Commentaires fermés

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.