Le tour du pôle Nord en un été, la faute à la banquise

Posté le 28 sept 2010 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Alors que l’été 2010 a confirmé la tendance à la diminution de la banquise Arctique, deux voiliers ont, pour la première fois, bouclé un tour du pôle nord d’une traite.

© Denis Delbecq

© Denis Delbecq

Bon, cette fois, ça y est. La banquise de l’Arctique semble bien avoir touché son minimum annuel, le 19 septembre. Pas de record, comme je l’avais évoqué en août, mais une surface nettement en retrait sur 2009 (un écart équivalent à la superficie de la France), qui vient presque tutoyer le niveau de 2008. 2010 sera donc, après 2007 et 2008, la troisième étendue la plus faible jamais observée dans l’Arctique depuis 1979.

Evolution de la banquise arctique en été © NSIDC

Evolution de la banquise arctique en été © NSIDC

De fait, le Centre américain de la glace et de la neige avait déjà annoncé un minima annuel pour le 10 septembre. La glace avait ensuite commencer à se reformer, avant de reprendre le chemin de la fusion pendant quelques jours. Après ce modeste soubresaut, le chiffre qui restera de cet été 2010 est un minima de 4,6 millions de kilomètres carrés, 470 000 de plus qu’en 2007… Et 2,1 millions de kilomètres carrés de moins que la moyenne relevée entre 1979 et 2000. Le passage du Nord-Ouest s’est cet été totalement ouvert, tandis que celui du Nord-Est n’est resté que partiellement fermé.

Il y a un signe qui ne trompe pas, d’ailleurs sur l’évolution à long terme de la banquise au Nord de la planète. Le Barents Observer raconte que l’équipage norvégien du Northern Passage, un trimaran à voiles de 31 pieds (environ 9,50 mètres), a bouclé un tour du pôle Nord complet dans l’été, battu sur le fil par le Peter 1st, un monocoque en acier de 18 mètres sous pavillon russe, qui restera donc dans les annales comme le premier navire à effectuer cette rotation en une seule saison. Il y a encore quelques années, le trajet circumpolaire Arctique ne pouvait se faire qu’en deux étés, avec une longue pause hivernale. A ce rythme, on va finir par organiser une course autour du pôle, à l’instar du Vendée Globe.

NB. Pour les amateurs d’expéditions, le capitaine du Northern Passage a tenu un blog tout au long de l’été.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , ,

Lire également

3 Réponses pour “Le tour du pôle Nord en un été, la faute à la banquise”

  1. [...] This post was Twitted by pyxmalion [...]

  2. [...] This post was Twitted by PMulticulti [...]

  3. [...] This post was Twitted by Phildp [...]

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.