Pour faire des économies, l’Amérique doit refaire ses calculs

Posté le 13 juil 2010 dans la catégorie:L'idée. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Petit à petit, le vocabulaire de l’anti-gaspi fait son nid. L’Académie des sciences américaines devrait lancer un appel à revoir l’étiquetage de la consommation des voitures aux Etats-Unis, nous apprend la chaîne de télévision Discovery. Objectif, supprimer l’absurde référence à la distance qu’on peut parcourir avec un volume d’essence donné (le mile per gallon ou MPG), pour indiquer le volume d’essence consommé pour parcourir une distance donnée, comme le font la plupart des pays de la planète. Il faut dire que c’est quand même plus pratique pour estimer le prix du carburant d’un voyage et comparer la différence de coût de fonctionnement de plusieurs voitures…

Pour une explication plus détaillée, j’avais décortiqué cette curiosité du MPG dans un billet il y a deux ans

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , ,

Lire également

2 Réponses pour “Pour faire des économies, l’Amérique doit refaire ses calculs”

  1. Tilleul dit :

    A ce sujet, une petite illustration de « l’effet Rosenfeld » en Californie :

    http://ag.ca.gov/globalwarming/images/Rosenfeld.jpg

  2. [...] va parfois très loin: ainsi, à New York, on ne badine pas avec la clim’. Même si, pour faire des économies, l’Amérique doit refaire ses calculs de consommation automobile. Remarquez, quand le sol se dérobe sous les roues, une bagnole ne [...]

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.