Au Japon, on fait du neuf avec les vieux

Par Denis Delbecq • 6 mai 2010 à 9:52 • Categorie: A la Une
© DR

Défilé de couches au Tokyo Fashion Show © DR

Plus que d’autres, le Japon connaît un impressionnant vieillissement de sa population: un des taux de natalité les plus faible du monde, une espérance de vie record. Résultat, il est une consommation en forte hausse: les couches pour adultes incontinents. Leurs ventes ont connu une hausse de 7% l’an dernier, et elles représentent désormais 40% du total des couches vendues, tandis que les ventes de couches pour bébé sont à la décrue (1). Ce long préambule pour vous montrer combien l’industrie japonaise a le sens de l’opportunité. L’industriel Superfaiths —ça ne s’invente pas— a donc lancé des machines à transformer les couches pour adultes usagées en combustible censé être écolo.

On ne rigole pas. Ces drôles de machines commencent à être installées dans des hôpitaux et des maisons de retraites! Et le fabricant promet la lune. Vous mettez le sac de couches, vous appuyez sur le bouton, et hop, vous récupérez en quelques heures une espèce de fatras garanti sec, sans odeur et désinfecté, qu’il suffit ensuite de transformer en granulé pour chaudière… Version détournée de ces étonnantes machine à faire le pain quotidien?

Bien évidemment, Superfaiths ne dit rien de l’énergie et des produits consommée pour hacher menu, dessécher et désinfecter (2). Mieux, il rappelle que si ces couches partaient à l’incinérateur, elles émettraient du CO2… Sans expliquer par quel miracle, une fois transformées en granulés elles n’en émettent plus (et sans expliquer ce qu’il advient du plastique…). Encore, ce serait pour usage local, par exemple pour alimenter les chaufferies d’hôpital, je ne dis pas. Mais s’il faut se mettre à transporter les sacs de débris secs vers un atelier de confection de granulés —la machine ne s’en occupe pas—, puis les apporter chez le client, on se doute que le bilan sera bien maigre à côté d’un incinérateur high tech. Car après tout, mieux vaut sans doute une bonne chaudière à grande capacité, dont la combustion est surveillée et les fumées dépoussiérées, que plein de petites cheminées individuelles qui vous pourrissent un air pur. Mais après tout, les machines japonaises ne sont qu’un avatar de ce qui existe déjà, à l’instar de la firme canadienne Knowaste, qui construit un centre de recyclage en Grande-Bretagne…

A la mort du grand-père, on vous remet les cendres. Bientôt, vous aurez des sacs de granulé prêt-à-brûler pour le même prix. On n’arrête pas le progrès!

(1) Du moins pas en anglais
(2) Au point que pendant le Tokyo Fashion Show de 2008, pas moins de 170 modèles de couches pour adultes ont été présentés dans des défilés (photo)…

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , ,