La censure sur Effets de Terre, une première

Posté le 6 déc 2009 dans la catégorie:Questions de blog. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Pour la première fois, depuis cinq années d’existence d’Effets de Terre, j’ai du interdire de commentaires l’un des visiteurs de ce site. David C. avait une première fois, à une heure où il ne fait pas bon mettre un blogueur devant son écran, balancé une profession de foi douteuse d’un parti politique qui ne l’est pas moins. Mais là n’est pas le sujet. Après mon intervention, ciseaux en mains, ce qui est rare —même mes « adversaires » reconnaissent ma capacité à laisser les débats ouverts—, David C. a remis le couvert, profitant du dîner que je partageais avec mes grands enfants. J’avais déjà du faire des rappels à l’ordre dans ces colonnes, mais jusqu’à présent tout était rentré dans l’ordre.

Aussi, et que cela serve de leçon à tous, j’ai bloqué l’accès aux commentaires à David C. pour une semaine, le temps pour lui de méditer les us et coutumes de l’internet. Je le redis ici, j’ai l’esprit large et j’accepte toutes les opinions (à condition qu’elles respectent les principes élémentaires du débat et n’incitent pas à la haine). Mais de grâce, Effets de Terre n’est pas le réceptacle de tracts de partis politiques, quels qu’ils soient. Et j’appliquerai cette même règle aux contrevenants: avertissement, puis coupure de sept jours, et enfin coupure définitive s’il le faut…

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: ,

Lire également

4 Réponses pour “La censure sur Effets de Terre, une première”

  1. jp dit :

    oh merde, ca ressemble fort à une riposte graduée!
    Bon courage Denis, tiens bon!

  2. wisset dit :

    ouf, çà avait assez duré, c’est la bonne décision ! depuis le début, vous faites en sorte que votre blog soit un lieu de mise en débat et non un lieu de propagande , il faut donc couper le clavier à ceux qui sortent de cette règle de base. bon courage

  3. TYZEF dit :

    C’est normal. Il est dommage que la toile serve de défouloir à certains. Dans le cas présent, ce n’est pas de la censure c’est œuvre de salut public. Que ceux qui ne s’en satisfont pas utilisent d’autres voies pour épanouir leur égo.

  4. KLECZEK André(Présentateur) dit :

    Cher Denis DELBECQ, je crois comme TYZEF que la toile ne doit pas servir de défouloir et que les sujets que vous traitez sont trop sérieux pour laisser la place à des débordements ; ce David C doit comprendre que l’expression sur internet à ses régles de respect des autres, j’ai connu la CB et ses dérives verbales, il est vrai que caché derrière un micro ou un écran, l’individu!!!
    Pour ma part, je me suis autorisé une fois à reprendre votre propos sur les dromadaires d’Australie et ce sur un radio associative locale, http://www.radiodeclic.fr ,en y citant mes sources bien évidemment, là j’y tiens une chronique littéraire (les amis de la Poésie), cependant quelquefois j’aimerais faire partager vos remarques à nos auditeurs m’autoriseriez vous à en lire sur l’antenne?
    en tous les cas, en attendant votre accord merci pour pour ces pages
    bien à vous
    Présentateur( voir myspace)
    que j’ai déjà invité à se rendre sur votre site

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2018 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.