La richesse ne protège pas de l’ennui

Posté le 15 nov 2009 dans la catégorie:En bref. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

C’est devenu très tendance. S’offrir une excursion culturelle sur le climat de notre planète en se baladant dans les eaux polaires. Une croisière riche de soirées-conférences « climato », « zoologie »… animées par des scientifiques qui arrondissent leurs fins de mois. Et après ça, les fortunés touristes (1) peuvent rentrer tout heureux de dire qu’ils ont vu le réchauffement climatique de près…

Ce sont sans doute de magnifiques voyages, des paysages vraiment dépaysants. L’aventure est parfois même au rendez-vous. C’est ce qui arrive aux 105 passagers (dont 80 sujets de la reine Elisabeth) qui sont coincés depuis quelques jours. Leur «paquebot», un brise-glace russe, a été pris dans les glaces compactées par le mauvais temps. Selon l’Observer, certains passagers sont très frustrés: une équipe de tournage de la BBC figure parmi les prisonniers des glaces. Elle devait tourner des images de manchots vus du ciel, dans la lignée d’Arthus-Bertrand, mais sur leur banquise, point de volatiles.

Bien évidemment, leurs jours ne sont pas en danger. Juste l’ennui qui doit commencer à guetter. Si j’avais ça sous la main, je leur enverrai bien une copie de l’Odyssée de l’Endurance, un récit du début du XXe signé Ernest Shackleton qui raconte l’agonie de son navire, broyé par la banquise, et l’incroyable épopée que vécurent ces vrais explorateurs.

Mais quand même, le Kapitan Khlebnikov commence à se faire vieux. Il doit d’ailleurs être retiré de la circulation en mars 2012. Il navigue depuis 1980 et a été soumis depuis à de rudes efforts dans les glaces Arctiques et Antarctiques. Bonne nouvelle, selon les bases de données du contrôle de l’Etat du port, il ne semble pas trop mal entretenu: sa dernière inspection (en janvier dernier à Hobart) n’a relevé aucun problème ni infraction aux règlements maritimes. Comme je suis sympa, je vous donne une adresse pour découvrir quelques images de l’épopée de Shackleton, signées de l’épatant Frank Hurley. Mais chut, ne la transmettez pas aux familles des pauvres bougres qui se les gèlent sur la banquise Antarctique…

(1) compter au moins 25000 dollars pour un mois dans l’Antarctique, réveillon 2011 compris, chez Quark Expeditions…

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , ,

Lire également

4 Réponses pour “La richesse ne protège pas de l’ennui”

  1. Ratmanoff dit :

    Personnellement je n’aime le brouhaha qui existe et perdure autour de ce sois-disant héros qu’est Mr Shackleton. C’est ni plus ni moins qu’un jojo qui a profiter comme toujours de la pauvreté de concitoyens ( etc.) et a mis en danger leur vie… Bien sur cette histoire a bien fini et la traversée de la Géorgie du Sud un devoir qu’il fallait accomplir pour ne pas finir dans la honte. L’histoire des expéditions polaires est souvent idéalisée, surtout celle de la conquête des inutiles… Un récent reportage de Thalassa nous a fait vivre cette ambiance croisière qui démontre bien que les pires sottises de l’économie de marché ont atteint tous les « bout du monde » pour un bonheur éphémère chez autochtones rendus serviles au superfétatoire.

  2. Marot dit :

    Dommage que Rocard-de-la-poêle-à-frire, le président du groupe d’experts, ne soit pas de cette croisière comme conférencier, c’était cette année, une fois au sud, une fois au nord toujours sur le paquebot de luxe Diamant.
    http://www.teva.fr/actualite/273258-rocard-pole-glace-ponant-croisiere.html
    Il vous aurait expliqué
    «Le principe, c’est que la terre est protégée de radiations excessives du soleil par l’effet de serre, c’est à dire une espèce de protection nuageuse, enfin protection gazeuse qui dans l’atmosphère est relativement opaque aux rayons du soleil. Et quand nous émettons du gaz carbonique ou du méthane ou du protoxyde d’azote, un truc qu’il y a dans les engrais agricoles, on attaque ces gaz, on diminue la protection de l’effet de serre et la planète se transforme lentement en poêle à frire.»
    Mais oui ! allez l’écouter ici :
    http://www.france-info.com/chroniques-l-invite-du-matin-2009-07-28-taxe-carbone-rocard-remet-sa-copie-324086-81-188.html
    c’est encore en ligne.

    Et puis 25 000 $, c’est donné à côté des 65 000 $ de wwf, pour faire le tour du monde en jet privé, 4 semaines « pour sauver la planète » qu’ils disent.
    http://alumnae.smith.edu/travel/pdfs/aroundtheworld.pdf

  3. Abitbol dit :

    L’expert Rocard, vous voulez dire Monsieur l’Ambassadeur des deux pôles Rocard (il faut bien quelqu’un pour parler au ours blancs)…
    A part ça, le RC n’est pas un business qui peut rapporter ! 5000 euros par mois, c’est dérisoire…

  4. Rosalie dit :

    On comprend pourquoi son scientifique de père le traitait d’imbécile.

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.