Les riches n’aiment pas les moineaux

Posté le 28 mai 2008 dans la catégorie:A la Une, Rubriques. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Alors comme ça, les riches n’aimeraient pas les moineaux… C’est la drôle de conclusion qu’on pourrait tirer de l’enquête conduite sur les populations de moineaux à paris par la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et le Centre ornithologique Ile-de-France (Corif). Un long travail rendu possible par le temps passé par de nombreux bénévoles.

Pas moins de cent cinquante points d’observation ont été suivis par des bénévoles, qui ont effectué deux comptages par an pendant cinq ans. Il apparaît que le nombre de moineaux est plus élevé dans l’Est de Paris, et notamment à sa périphérie. Et nettement moins dans le quart nord-ouest, les beaux quartiers en quelque sorte. Selon la LPO et le Corif, cette « relation » entre le prix du mètre carré et la densité de moineaux aurait également été constatée à Londres. Les immeubles et espaces verts des quartier huppés, mieux entretenus, paraît-il, offriraient moins de lieux où nicher et moins d’insectes.

Globalement, la population de moineau baisse peu à Paris (-5% par an), contrairement à ce qui se passe dans d’autres capitales européennes (Londres, Hambourg, Gand et Prague). Elle serait stable dans dix-huit des vingt arrondissements parisiens, mais aurait baissé fortement dans le XVe (-74%) et le XIe (-92%), entre 2003 et 2007. Le Corif prodigue ses conseils pour favoriser le retour du moineau, notamment en bannissant les pesticides, en plantant des espèces dont il apprécie les graines, et en installant des nichoirs.

Et si vous avez la chance d’être riche, et d’habiter dans une zone où le moineau se fait rare, il vous reste deux solutions: favoriser la mixité sociale en déménageant vers l’Est, ou regarder et écouter le volatile chez les protecteurs des oiseaux britanniques.

PS: un message personnel au locataire de l’Elysée. Vu qu’il lui reste encore quatre ans de mandat, il pourrait peut-être proposer les services de Carla à la Ligue de protection des oiseaux. Je suis sûr que les moineaux apprécieraient d’entendre la voix et la guitare d’une jeune femme comptant les oiseaux.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , ,

Lire également

2 Réponses pour “Les riches n’aiment pas les moineaux”

  1. Chaniel 37 dit :

    « Quelqu’un m’a dit… que ce serait une bonne idée…!!!!

  2. [...] lettre, que vous lirez peut-être, si vous avez le temps… Il y a six mois, j’avais lancé un appel dans ces colonnes pour qu’enfin cesse cette insoutenable [...]

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.