Le charbon américain tente une percée

Par Denis Delbecq • 14 novembre 2007 à 19:46 • Categorie: Le site, Rubriques

Indispensable le célèbre DeSmogBlog, un site qui tente de chasser les écrans de fumée érigés par les sceptiques du réchauffement. Hier soir, ses animateurs pointaient le lancement d’un formidable site, America’s Power. Lancé en octobre dernier, pour le compte d’un client dont le nom n’apparaît pas dans les bases de données de l’internet, le site America’s Power est une ode au charbon. Vous savez, le truc tout noir qui sent mauvais, qui génère (un peu) de radioactivité et des quantités astronomiques de gaz carbonique…

C’est un monument. On y rappelle que la vie serait triste sans électricité (pas d’internet, de télé, de téléphone portable ou d’air conditionné) et que la moitié de l’électricité américaine provient du charbon. On y vante aussi le coût de production le plus bas (23 des 25 centrales américaines qui fournissent l’énergie la moins chère fonctionneraient au charbon). Et tenez-vous bien, les centrales à charbon sont «70% plus propres» qu’avant… grâce à 50 milliards de dollars investis dans des nouvelles technologies.

America’s power pointe aussi vers l’actualité heureuse du charbon: un projet de centrale-prototype à 1,8 milliards de dollars dans l’Illinois, qui sera non polluante; Un communiqué de la firme Union Pacific qui a tiré une quantité record de charbon de ses mines du Wyoming; Un texte expliquant que le durcissement des normes sur les rejets de mercure (les centrales à charbon sont championnes) ne règlera rien au problème du mercure, sous-entendu on oublie les normes, et j’en passe.

Derrière le site, une organisation vieille de sept ans, America for Balanced Energy Choices (L’Amérique en faveur de choix énergétiques équilibrés). Elle rassemblerait 150 000 personalités, des community leaders, de tout le pays. Et derrière ABEC, on trouve la force de frappe les 28 producteurs américains d’électricité de charbon… Et partout des relents de nationalisme, sur le thème «une source d’énergie bien de chez nous». (Remarquez, on les les mêmes avec notre trio Etat-EDF-Areva).

Alors mesdames, messieurs les sponsors du charbon, pourquoi ne publiez-vous pas les vrais chiffres de vos radiateurs de climat? Et si j’ai déjà écrit le prochain billet de ce site, il ne paraîtra que jeudi matin, embargo oblige. Plein de chiffres sur le charbon vous aurez, promis.

Image © United States Geological Survey

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , ,