L’écologie selon Hollande: un jouet!

Posté le 22 juin 2012 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

Alors que Rio+20 confirme le grand néant, Paris réinvente le grand n’importe quoi et le début des illusions perdues.

Carnaval de Paris 2009 © D.Dq

Carnaval de Paris 2009 © D.Dq

Résumé de la situation. En 2007, sous la pression d’un certain Nicolas H. et de sa «charte», l’homme qui prit les commandes du pays, lui aussi baptisé Nicolas, entreprit un grand chantier (le Grenelle du néant), histoire d’expliquer à la face du monde que notre mode de vie était insoutenable, et qu’il fallait —enfin— changer de direction. S’ensuivit, après un court passage d’Alain J., bouté du ministère pour cause de juge, l’arrivée d’un certain Jean-Louis B. Totalement inculte en matière de planète, il pourra néanmoins prétendre que —dans ses instants à jeun— il avait tenté quelque chose. Puis, le lider maximo verde annonça lors d’un salon de l’agriculture que «l’environnement ça suffit». Et l’hôte de l’Elysée de détruire ainsi le si-peu que ses sbires avaient construit, avant de prendre le tournant nauséabond qui lui a valu, fort heureusement, de retrouver le temps de s’occuper de sa progéniture. Et de supprimer au passage, pour la première fois depuis des décennies, le rôle de «ministre vert» de notre beau pays, parce qu’il avait besoin d’une porte-parole sans parole .

L’an dernier, Nicolas-le-pessimiste, (pas le président, l’autre), décida de concourir à la fonction suprême sous un vert étendard, avant de se faire jeter, par une primaire mal emmanchée, au profit d’une juge sans doute fort compétente es-tribunal, qui connaissait aussi bien le «vert» que ses lunettes étaient rouges. Là-dessus, le Calife promis aux meilleurs suffrages de l’hexagone s’est retrouvé non grata pour cause de frasques cul-tuelles et new-yorkaises, et voilà donc notre François II propulsé sur le trône du lider maximo verde.

Dès lors, c’était il y a peu, la question était posée: fallait-il jeter un écologiste en pâture au Ministère des couleuvres vertes? Avec raison, le nouveau lider productivo, décida de n’en rien faire, et de propulser une inconnue (pour nous autres mortels) au Ministère de la bien-pensance écologique. J’en étais resté là, en me disant, pourquoi pas?

Une élection et un remaniement plus tard, l’hôte de ces lieux se retrouva gros-Jean comme devant. Alors qu’il peaufinait un portrait de «sa» ministre sur la base des premières décisions d’icelle, voilà qu’il se retrouve avec une autre à gérer. Laquelle avait probablement si bien râlé contre sa précédente patronne, qu’elle s’est retrouvée à la tête d’une administration pour elle-toute-seule. belle motivation! Pudique, nous l’appellerons Delphine B. Encore une fois, que les choses soient claires: il ne s’agit pas ici de procès d’intention. Juste un immense sentiment de lassitude de découvrir que de Nicolas I à François II, la «verditude» est vraiment devenue un jouet. Bravo Monsieur le Président!

 

 

 

Denis Delbecq

 


    13 Réponses pour “L’écologie selon Hollande: un jouet!”

    1. Laurent dit :

      Merci pour cet article qui résume très bien la situation. Nous avions Nicole, nous aurons Delphine. Le temps qu’elle nomme un nouveau directeur et autres conseillers, elle pourra commencer à bosser en septembre. En espérant que son caractère ne fasse pas fuir tout le monde.
      En tout cas, autant Nicolas 1er est tombé à cause d’une femme, autant François II risque de tomber par une femme.
      Une fois encore le D.D. est le cocu si vous me permettez l’expression.

    2. Mikael dit :

      Le tango vert des haute sphères est l’écho sous les voutes des ruines des petits pas feutrés de la multitude qui jour après jour sape l’équilibre des biotopes. Le blog que je mets en lien est consacré à ce boulot de la multitude inconsciente… J’aurais pu mettre l’autre aussi mais il est en lien dessus. Il y a belle lurette que je n’ai plus d’espoir, et ce ne sont pas quelques mesurettes nationales qui endigueront l’immence vague destructrice et populaire si j’en juge par les comportements individuels dont j’apporte des preuves régulièrement

    3. [...] réinvente le grand n’importe quoi et le début des illusions perdues.See on effetsdeterre.fr Partager cet article:J'aime ceci:J'aimeBe the first to like [...]

    4. patricedusud dit :

      Les paroles s’envolent seuls les actes restent. Attendons (sans illusion) vu le niveau historiquement bas atteint par la juge dont on se demande encore comment elle a pu se retrouver dans une telle galère.
      En matière de « déception« , la liste risque d’être longue tant les promesses ont été totalement déconnectées des réalités!

    5. stéphane dit :

      l’argent des compagnes électorales vient en partie des lobbies industriels,le Gouvernement actuel n’a donc pas trop intérêt à la ramener nouveau environnement
      si certains pensent que je suis parano,expliquez moi pourquoi le gaz vient d’augmenter de 10% alors que son prix réel ne cesse de baisser?

      • BMD dit :

        parce que le prix du gaz est fixé en général en Europe par des contrats à long terme où ce prix est indexé sur le cours du pétrole. Il faudra du temps avant que cette situation change, et le remède risque d’être pire que le mal, car le prix à payer sera sans doute une diminution de la sécurité d’approvisionnement et des variations brutales de prix, pour des causes spéculatives ou de pénurie organisée (le jeu du marché!), fournisseurs et consommateurs n’étant plus alors liés par des contrats

    6. patricedusud dit :

      @ Stéphane
      Plutôt marrant le lapsus compagne pour campagne quand il s’agit de François Hollande et de sa tweetteuse compagne. :)

    7. Pascale dit :

      Denis au pouvoir !

    8. Tilleul dit :

      En même temps vu que la seule chose que va faire Delphine Batho c’est signer tout ce que va lui présenter Pierre Cunéo vu qu’elle n’a pas les compétences nécessaires pour avoir un avis sur les dossiers que vont lui présenter les hauts-fonctionnaires, il ne faut pas s’attendre à une inflexion de la politique mise en place depuis Pompidou et constamment appliqué sans interruption…

    9. Pierre dit :

      L’écologie sera au centre des intérêts politiques lorsqu’elle sera capable de leur rapporter aussi gros que le pétrole.

    10. enthalpie dit :

      Notons d’ailleurs que la voiture électrique que Proglio attendait pour justifier son EPR , qui devait être lancée avec l’accord de Renault sous la houlette de Sarko …… vient d’être lancée en grande pompe par Hollande / Montebourg

    11. Bonjour Denis,
      votre site a été remarqué comme un important acteur dans ma recherche de doctoract « «Les réseaux environnementaux sur l’internet et la gestion de la nature”, de l’École des Sciences de l’Information, de l’Université fédérale du Minas Gerais, Brésil.
      Merci si vous pouvez ma répondre à ce bref questionnaire (3 petits minutes):
      https://www.surveymonkey.com/s/YKTBPJS (en français).
      Amitiés,
      Débora

    Laisser une réponse

    Services

    Traduire cet article (Google)

    Mots-clefs

    Ces derniers temps

    © 2014 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.