Nature se lance dans l’édition libre d’accès

Par Denis Delbecq • 25 janvier 2011 à 17:20 • Categorie: L'idée

Petit à petit, la science en accès libre fait son nid. Est-ce pour lutter contre le succès considérable de la revue scientifique PLoS One? Toujours est-il que Nature a annoncé le lancement en juin prochain de Scientific reports, une revue scientifique en ligne, dont les articles seront librement accessibles.

Comme PLoS One, Scientific reports sera financée par les auteurs des travaux publiés, ou plus exactement par leur institution. Pour chaque papier accepté, il en coûtera donc 1350 dollars (1), dont Nature reversera 20 dollars à Creative Commons (2), pour un reversement annuel plafonné à 100000 dollars .

Dans l’édition scientifique classique, la publication est gratuite, mais les lecteurs doivent débourser un abonnement annuel souvent coûteux: un particulier peut accéder à Nature pour 199 dollars par an, mais une institution devra débourser 3280 dollars. Des sommes hors de portées pour de nombreux chercheurs dans les pays émergents, même si plusieurs revues, dont Nature, ont mis en place des politiques d’aide avec l’appui de fondations.

Scientific reports vise un large domaine de disciplines « naturelles »: physique, astrophysique, médecine, biologie, sciences de la terre et de l’environnement, neurosciences, chimie, etc. La revue a formé un Conseil éditorial de 15 chercheurs, qui chapeauteront les scientifiques du comité éditorial qui gèreront le processus de relecture par les pairs. Trois chercheurs d’organismes français feront partie de ce comité: Boris Barbour (ENS, neurosciences), Daniel Grimanelli (IRD, biologie végétale) et David Ritchie (INRIA, chimie). Cinq chercheurs suisses font également partie de l’aventure.

(1) En 2012, le tarif est d’ores et déjà fixé à 1700 dollars (1308 euros).
(2) Creative Commons est une entreprise américaine à but non lucratif qui pilote la licence de droits d’auteur éponyme.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , ,