Blow, baby, blow

Posté le 4 mai 2010 dans la catégorie:A la Une. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

La Grande-Bretagne vient d’enrôler des centaines de bidasses qui n’avaient rien demandé. Des soldats fidèles, capables de bosser en 24/24 sans un jour de congé, sans solde et sans syndicats, pour surveiller l’espace aérien du royaume.

© Denis Delbecq

© Denis Delbecq

Pendant que les amis de notre lider maximo verde démantèlent l’embryon d’industrie éolienne en France, nos voisins ont trouvé la combine. Puisque l’armée de l’air britannique s’opposait à l’érection massive de moulins à vent au large des côtes —par peur de perturbation des radars de défense—, les industriels ont mis la main au pot (20 millions de livres). Et accepté de transformer leurs éoliennes en éclaireurs, moyennant l’installation de systèmes radar. Et le Ministère de la défense (MoD) applaudit: les cinq projets suspendus (mille turbines) pourront être construits sans craindre les foudres de la RAF. Et aux Etats-Unis, les fédéraux ont finalement donné leur feu vert au projet de Cape Cod, qui deviendrait le premier site offshore du pays garanti sans nappe de brut.

Pendant ce temps, Paris accueille une manifestation surréaliste: employés et patrons de l’éolien foulent le pavé de conserve pour demander aux députés de cesser la chasse aux moulins ouverte par Patrick Ollier, héros autoproclamé des «vents de colère» depuis que l’Ex s’est fait discret.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , , ,

Lire également

2 Réponses pour “Blow, baby, blow”

  1. chrisbreizh dit :

    Je suis Effets de Terre depuis quelques semaines et pourtant là je décroche sur ce papier :
    Qui est notre « lider maximo verde » ?
    Qu’est-ce que le MoD ?
    et l’ »Ex » ?
    Oui j’en rajoute un peu dans l’incompréhension mais quel dommage de ne se parler qu’entre soi !
    Ce blog vaut tellement mieux.

  2. Denis Delbecq dit :

    Désolé, il faudrait que je songe à faire un petit glossaire! Le « lider maximo verde« , c’est un sobriquet que j’ai imaginé, un jour de 2007, pour qualifier notre Sarkozy national (il aurait plein à apprendre de Castro, d’ailleurs, par exemple pour lutter contre les tempêtes). Le MoD, c’est le ministère de la défense britannique. Quant à « l’Ex », c’est je crois une invention du Canard enchaîné, qui désigne l’inoxydable Giscard d’Estaing… Vous savez, «bonchoir», l’Auvergne, et tout ça…

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.