L’eau au prix du homard

Dans l’industrie du poisson américaine, les entreprises ne se font pas de cadeaux, raconte le Los Angeles Times. Soupçonnant quelque indélicatesse d’étiquetage de la part d’industriels commercialisant des produits de la mer congelés, un groupement de professionnels  a sollicité une enquête de la très sérieuse Conférence nationale des poids et mesure, conduite dans dix-sept Etats américains. Objectif: déterminer si les poids de produits enrobés dans une gangue de glace (comme des homards ou des crevettes) est bien conforme à ce qui est indiqué sur l’emballage. Surprise: dans de nombreux cas, le poids de la glace était compté, faisant payer la glace au prix du homard… Parfois, la quantité de glace dépassait aussi ce qui est nécessaire à une bonne conservation, avec jusque 40% de glace payée à prix d’or par les consommateurs. Près de 21000 produits ont été saisis. Quelqu’un a déjà vérifié les crevettes qu’on trouve parfois en bloc de glace dans notre beau pays?

Une réflexion au sujet de « L’eau au prix du homard »

  1. Ping : Les tweets qui mentionnent L’eau au prix du homard | Effets de terre -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.