A puanteur géante, désodorisant géant

Par Denis Delbecq • 30 mars 2010 à 12:24 • Categorie: A la Une
© Denis Delbecq

© Denis Delbecq

Celle-là, il fallait la trouver. Les autorités pékinoises ont trouvé l’arme fatale contre la décharge géante d’Asuwei qui grossit aux portes de la capitale chinoise: le désodorisant géant. Une centaine de canons à fragrances vont donc être installés, capable de cracher des dizaines de litres à la minute chacun, pour calmer la colère des résidents incommodés par la puanteur…

Selon le Guardian, qui raconte cela ce matin, Pékin génère 18000 tonnes de déchets par jour, soit 7000 de plus que les usines de traitement ne peuvent gérer. D’où l’idée de recourir à une technologie de spray géant, empruntée à des firmes allemandes et italiennes, dont la fabrication a été confiée à des entreprises chinoises.

Alors que dans les grandes villes, l’adoption du mode de vie occidental multiplie la quantité de déchets, la Chine ne sait plus quoi en faire. 82 incinérateurs devaient être construits entre 2006 et 2010, mais le syndrome NIMBY a frappé la population et plusieurs projets ont été suspendus (1). Le totalitarisme n’est plus ce qu’il était.

Selon le Guardian, qui fournir un court reportage dans les décharges de Pékin, il y aurait aussi plus de deux cents décharges sauvages autour de Pékin. Dans la capitale, seulement 4% des déchets passent dans un circuit de recyclage. Alors, reste la solution du désodorisant. La fragrance utilisée n’a pas été communiquée. Espérons au moins que les cent canons utilisent la même…

(1) Not in my backyard, pas dans mon jardin.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , , , ,