De l’argent liquide pour plomber les réservoirs

Posté le 19 mar 2010 dans la catégorie:En bref. Vous pouvez suivre les réponses via le fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ou un trackback depuis votre site

C’est pas joli joli, ce qu’a fait Innospec, la filiale britannique d’une multinationale éponyme. La firme a été reconnue coupable de corruption, pour avoir versé des pots-de-vin dans certains pays, et retarder l’interdiction de l’usage du plomb tétra éthyle dans les carburants automobiles. La firme, qui est probablement le dernier fabriquant de cette substance, a plaidé coupable et devra payer une amende de près de 13 millions de dollars.

Le PTE, c’était la star de l’automobile: une substance antidétonante ajoutée dans l’essence pendant des décennies, pour éviter que les moteurs ne s’envoient en l’air tout seuls. Avant qu’on se rende compte de son impact sur la santé humaine, et que les pays occidentaux ne se décident à promouvoir l’essence sans plomb.

Mais voilà, c’était juteux comme produit. Après la disparition de l’essence plombée dans les pays occidentaux, Innospec a donc décidé de concentrer ses efforts sur des pays du Sud qui ont traîné les pieds pour ne pas imposer à leur population le surcoût des pots catalytiques… Comme en Indonésie, où Innospec a arrosé des hauts-fonctionnaires, pour retarder de sept ans l’adoption de textes interdisant l’usage du plomb tetra éthyl. 17 millions de dollars dépensés entre 1999 et 2006, qui lui ont rapporté dix fois plus de chiffre d’affaires, selon le Guardian. Innospec aurait aussi arrosé le régime irakien de Saddam Hussein.

Denis Delbecq

 

Mots-clefs: , , , , ,

Lire également

6 Réponses pour “De l’argent liquide pour plomber les réservoirs”

  1. toxymoron dit :

    Je croyais que les pots catalytiques servaient à filtrer les particules du gasoil, donc aucun rapport avec le plomb dans l’essence?

  2. BMD dit :

    L’essence sans plomb contient des additifs oxygénés produisant des aldéhydes cancérigènes, mais aussi plus d’hydrocarbures aromatiques, dont du benzène, substance très volatile et puissant cancérigène. Je ne dis pas que l’on est tombé de Charybde en Scilla, mais presque. Mais comme de toutes façons personne ne parle du benzène, c’est comme s’il n’existait pas.

  3. zouz dit :

    Drôle…

  4. Ratmanoff dit :

    BMD dit qu’on me parle pas du Benzène et bien sur c’est faux. Les nouvelles normes ue qui vont bientôt mettre à la retraite des centaines de petites stations découlent directement de cette préoccupation… Quand à toxymoron qui confond filtre à particules et pot catalytiques cela m’étonne guère et je le prend comme une victoire du lobby du ‘mazout’ sur l’essence ( …fermeture de raffinerie … ). Malheureusement on devrait comprendre aussi les dangers des microparticules et rendre obligatoire les filtres sur toute la gamme, surtout quand les autres pays font des efforts et que ces filtres sont fabriqués en France pour une grande part…

  5. BMD dit :

    Ratmanoff, je n’ai pas dit que le benzène n’était pas une préoccupation, j’ai dit qu’on n’en parlait pas. Compter le nombre d’articles dans les médias consacrés aux dangers du plomb dans les carburants, et ceux qui sont consacrés au danger du benzène! Dénombrez autour de vous les personnes qui ot entendu parler des dangers du plomb, et ceux qui ont entendu parler des dangers du benzène, vous serez édifié! C’est à peu près dans la même proportion que ceux qui ont entendu parler des dangers des centrales nucléaires et ceux qui ont entendu parler du danger des centrales à charbon! Il y a quand même un article d’alerte dans la revue d’UFC que Choisir!
    Quant aux filtres à particules, ils sont censés être efficaces, mais si vous trouvez un article faisant la démonstration objective de leur efficacité, signalez le moi! Voilà des années que j’en cherche un. Il est à craindre que ces filtres laissent passer l’essentiel des particules très fines, qui sont les plus dangereuses, et donc n’aient un effet plus visuel que sanitaire!

Laisser une réponse

Services

Traduire cet article (Google)

Mots-clefs

Ces derniers temps

© 2017 Denis Delbecq | Réalisé avec WordPress. Logo par Elisabeth Chardin.