La pluie électrise!

Par Denis Delbecq • 25 janvier 2008 à 9:16 • Categorie: L'idée

Bon, on ne s’emballe pas! Ce n’est pas parce qu’il pleut beaucoup qu’on pourra en tirer beaucoup d’énergie. Mais avouez qu’il fallait essayer: après tout, chaque goutte de pluie qui tombe porte son chouïa d’énergie mécanique. Il n’y a qu’à voir les trous que les pluies d’orage creusent dans les sols pour s’en rendre compte. Alors au CEA, trois chercheurs ont travaillé sur le moyen de récupérer l’énergie des gouttes, à l’aide de dispositifs piezoélectriques. Des machins qui, quand ils vibrent, produisent du courant. Ils ont testé, modélisé, retesté, et ça marche. Chaque goutte de pluie peut générer au pire deux microjoules d’énergie.

Je sais c’est fort peu. Puisque le joule ne représente que 1/3600 Wh. Il faut donc 1800 milliards de ces petites gouttes pour générer un pauvre petit kilowatt-heure. Mais les gouttes plus grosses portent 500 fois plus d’énergie… Bref, nos inventeurs ont calculé que chaque mètre carré de territoire, en France, pourrait produire un watt-heure de courant par an avec la pluie…

Vous l’avez compris, il ne s’agit pas d’une nouvelle source d’énergie à mettre au catalogue des armes anti-réchauffement climatique. Mais de tels dispositifs, comme ceux qui récupèrent les vibrations liées à la marche, sont parfaitement aptes à alimenter de petits instruments de mesure, en complément d’un micro panneau solaire: quand il pleut, il n’y a pas de soleil, et inversement. Mais bon, avec ce sont les gouttes qui font les ruisseaux, et avec les ruisseaux…

• Petit catalogue des bonnes idées pour la planète.

• Envoyer par email •  Partager sur Facebook

Tags: , , ,